?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Dans les écuries

September 4th, 2016 (02:42 pm)
current song: Esprit criminel

Titre: Dans les écuries
Fandom : Mézérhían
Personnage : Aelred - Teagan
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1416 mots


Aelred repoussa sa chaise de bureau et se releva. Cela faisait des heures qu'il était penché sur des plans, des rapports de ses chevaliers et autres paperasses importantes. Son dos le faisait souffrir. Il s'étira en levant les mains au dessus de sa tête et s'approcha de la fenêtre de sa chambre donnant sur la cour centrale du château. Il y jeta un coup d’œil vérifiant que tout était calme quand une lumière attira son attention. Il écarta un peu plus le lourd tissu qui ornait la fenêtre pour s'y pencher. Il y avait encore de la lumière dans les écuries.

Aelred récupéra une cape en fourrure qu'il passa par dessus sa tunique et quitta ses appartement. Il voulait en avoir le cœur net et marcher un peu soulagerait sûrement ses douleurs lombaires. Il descendit calmement les escaliers et traversa le château pour sortir. L'air n'était pas glacial mais restait frais et il ne croisa personne dans la cour. Les gardes étaient postés à la première entrée de la forteresse et d'autres patrouillaient sur les murs extérieurs. Il traversa la cour pour se rendre dans les écuries. Le bâtiment était tout en longueur et les portes de bois principales était ornées du blason familial.

Il préféra passer par la porte de derrière en contournant le bâtiment. La faible lumière qu'il avait aperçut brillait au bout des écuries, éclairant vaguement la longue rangée de boxes. Des qu'il fut entré dans la pièce Reskàd se mit à hennir doucement en sentant sa présence.

Aelred accéléra le pas pour arriver à sa hauteur et caressa doucement le chanfrein doré de son étalon. Ce dernier posa sa tête contre son épaule alors que le roi se penchait un peu pour regarder en direction du dernier boxe.

Il sourit en se rendant compte qu'il avait vu juste. Teagan se trouvait devant le boxe de l'Eiwoarn qu'ils avaient ramené quelques jours plus tôt. Il s'était bien douté que sa fille, défiant autrefois tout les règlements, ne résisterait pas à aller voir son cheval en pleine nuit. Il avait vu l'attraction qu'avait l'Eiwoarn sur Teagan et depuis qu'elle avait prononcé ses premiers mots depuis des années dans cette clairière elle reprenait petit à petit une vrai vie.

Elle avait aidé Seran ,l’écuyer, à rentrer l’étalon dès son arrivée au château. Elle passait sa journée avec lui à nourrir les chevaux et à s'en occuper. De plus elle était la seule à qui l'étalon noir n'essayait pas d'arracher un bras lorsqu'on s'en approchait. Elle vouait à cette bête une véritable fascination.

Elle était donc appuyée sur la porte du box, le menton posé sur le montant de la porte. Aelred s'approcha doucement.

«  Tu es encore la. » dit il brisant le silence des écuries

La jeune fille sursauta en se retournant violemment alors que l'étalon couchait les oreilles en arrière.

« J'avais envie de le voir. » dit elle en joignant ses mains dans son dos.

Bien qu'il l'ai prise par surprise dans un endroit ou elle n'aurait pas du être a une telle heure, elle soutenait son regard avec un air de défi qu'il ne lui avait plus vu depuis l'enfance. Aelred ne put retenir son sourire. Entendre sa voix lui faisait chaud au cœur et la voir reprendre un comportement qui lui était propre même si c'était du défi lui faisait tellement plaisir. Et puis il n'avait pas l'intention de la disputer parce qu'elle venait voir son cheval. Même s'il aurait du.

« C'est compréhensible. » dit il simplement en s’approchant lui même du boxe.

L'Eiwoarn se jeta aussitôt sur la porte les dents en avant. Mais Aelred ne recula pas et il remarqua que Teagan n'avait pas eu un seul geste de recul. Elle faisait entièrement confiance à l'animal. Le roi avança encore d'un pas malgré l'attitude plus que menaçante de la bête et il tendit sa main. Il lui présenta sa paume à plat et baissa les yeux. Il savait qu'il prenait un énorme risque. L’animal au mâchoires puissantes pouvait lui trancher les doigts d'un seul coup de dent mais c'était comme ça qu'il fallait procédé. Il sentit un souffle chaud sur la paume de sa main mais ne releva pas les yeux attendant la décision de l'animal.

Il y eu un long moment ou l'on entendit plus rien que le mâchonnement des autres chevaux et leurs respirations mêlée puis il sentit des lèvres poilues se poser sur sa paume et il sut qu'il pouvait relever les yeux. L’étalon noir avait posé sa tête sur sa main et le fixait de ses grands yeux foncé.

«  Je crois qu'il vous aime bien. » lui dit Teagan alors qu'Alered retirait sa main et que l'Eiworan reculait dans son boxe pour s’intéressé au foin dans son râtelier. Il a essayer de couper les doigt de Seran.

« Je parierais qu'il la regarder dans les yeux. » rit Aelred sans cesser de fixer l’étalon

«  Oui. » répondit sa fille «  Il n'a pas comprit qu'il fallait baisser les yeux. »

« Je suis étonné que tu le sache. » releva Aelred.

Il regard autour de lui pour finalement s’asseoir sur une balle de foin posée devant le box. Il jeta un regard à sa fille. Elle était vêtue d'une robe en velours qu'il ne lui avait jamais vu et était pied nu. Il soupira. C’était bien le genre de Teagan de sortir sans ses bottes tout simplement parce qu'elle était trop occupée à penser a son cheval.

« Viens t'asseoir. » dit il en tapotant la balle de foin à ses coté. «  Tes orteils vont finir par tombés. »

La fillette laissa échapper un petit rire qui réchauffa le cœur du roi. Il ne l'avait plus entendu rire depuis le départ de sa mère et de son frère pour les terres du sud.

«  Comment as tu su qu'il ne fallait pas regarder un eiwoarn dans les yeux ? » demanda Aelred alors que Teagan s’asseyait à ses cotés

«  Les animaux lisent souvent du défi dans notre regard. » dit elle simplement «  Je me suis dit qu'il n'attaquerait pas si je me soumettais. »

Aelred était étonné par la maturité de ses propos. La mort de sa mère et ses longues années de mutisme avait du la faire mûrir plus que nécessaire.

« En effet. Les Eiwoarn bien que très semblables aux chevaux sont très sensible à la fierté. Un étalon eiwoarn qui se sent défié se battra jusqu'à la mort.  Mais une fois qu'il te fait confiance il feras tout pour toi »

«  C'est Ezorath Mézérhían qui vous à apprit tout ça. » demanda elle en relvant son regard si bleu vers le sien

«  Oui c'est mon grand père qui m'a apprit tout ce qu'il y a savoir sur les Eiwoarn. Il les élevait. »
«  C'est pour ça qu'il est devenu roi ? »

«  Entre autre choses » répondit Aelred amusé.

Il tourna le regard vers sa fille qui ne le quittait pas des yeux. Elle semblait avoir reprit des couleurs, la flamme vacillante de la chandelle qu'elle avait apporté éclairait sa peau encore pale mais ses joues semblaient rougies par l'excitation de ce trouver auprès de son cheval.

« Tu lui as donné un nom ? » demanda Aelred en désignant le grand Eiwoarn noir d'un signe de tête.

Teagan reporta elle aussi son regard sur l'animal avec un sourire.

«  Je l'ai nommé Adrahil. » avoua t'elle «  Et il a eu l'air apprécier. »

Aelred sentit sa gorge se noué. Dans les langues anciennes Adrahil signifiait Frère. Cette révélation montrait que sa fille tout comme lui souffrait encore de la disparition d'Adraboran.

« C'est un noble nom. » dit il «  Reskàd signifie guerrier . »

Teagan lui sourit et posa doucement sa tête sur le bras de son père. Aelred frissonna c’était le premier contact physique qu'il avait avec sa fille depuis la mort de sa mère et il sentit sa gorge se nouée encore plus.

« Tu voudrais en savoir plus sur les Eiwoarn ? » demanda t'il d'une voix rendue rauque par l’émotion

Teagan hocha la tète alors qu'il glissait son bras autour d'elle la serrant un peu plus fort contre son flanc. Il entreprit alors de lui expliquer tout ce que son grand père lui avait apprit sur ses fascinant animaux qui étaient l'emblême de leur maison.