?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

La rencontre

February 2nd, 2016 (10:39 pm)
current song: friends

Titre: La rencontre
Fandom : Mézérhían
Personnage : Ser Kenelm - Ser Ulwart - Maeron - Teagan - Adrahil - Rashkann
Rating : PG-15
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 3043 mots

«  Ne vous éloigner pas trop Princesse. » s'écria Ser Kenelm alors que Teagan passait au petit trot devant lui .

Elle lui adressa un sourire et un petit signe de la main et continua son chemin. Ser Kenelm était le garde qu'elle préférait au château. Il se souciait d'elle et de sa protection sans la poursuivre en permanence comme certains autre gardes et il ne s'empressait pas quand il la prenait en flagrant délit de comportement non désiré de rapporter ses faits et geste à Rhufawl ou au roi. Ser Ulwart, le garde antipathique qui se trouvait de l'autre coté de la porte, ne lui accorda quand a lui pas même un regard.

Teagan, juchée sur Adrahil descendit le chemin qui menait au château, une fois arrivée dans la plaine elle mit sa monture au galop et fila vers les arbres. Elle avait envie d'une balade en foret. Elle avait besoin de sentir l'air pur fouetter ses cheveux et d'entendre les sabots d'Adrahil marteler le sol . L’étalon semblait lui aussi enclin à s'amuser car il décocha une ruade de joie et accéléra de lui même l'allure. La princesse se pencha sur l'encolure de sa monture et laissa les longs crins noir lui chatouiller le nez.

Par habitude elle restait en lisière de la foret de Dunvel qui s’étendait à perte de vue a l'ouest du château, mais aujourd'hui elle rêvait d'aventure. Elle ralentit l'allure quand ils s’enfoncèrent dans les méandres de la foret. La végétation s'y faisait plus sauvage et plus dense et elle ne souhaitait pas être désarçonnée par une branche.

Adrahil repassa de lui même au pas et Teagan flatta son encolure puissante. Elle n’était jamais venue dans les profondeur de cette foret et elle n’était pas vraiment sure que son père et encore moins son parrain ne soit heureux de la voir ici. Mais cette partie de la foret était somptueuse. Des arbres sûrement centenaires se dressaient de partout, leur tronc couvert de mousse et de lichen leur donnaient des tons allant du vert clair au marron foncé. Le soleil perçait difficilement au travers des arbres mais des raies de lumière éclairaient certains endroit comme nombre de faisceau lumineux. Autre que les bruissement des sabots d'Adrahil elle n'entendait que des chants d'oiseau ou des bruissement de petits animaux vivant dans la foret.

Elle avança longtemps dans cette foret en s'extasiant de la beauté de la nature quand les frondaisons s'éclaircirent. Elle fini par déboucher sur une belle clairière entièrement ronde. Teagan s'amusa de ce trou d'herbe haute en plein milieu de cette foret. Elle mit pied à terre et constata que l'herbe lui arrivait aux genoux. Elle enleva la bride à Adrahil et il se mit aussitôt à mastiquer la verdure d'un air paisible. Elle ouvrit ses sacoches de selle et en sortit un gros ouvrage emprunté a la bibliothèque du château. Elle s'amusa un instant a imaginer la mine que l'hideuse bibliothécaire aurait tirée si elle devinait que son précieux ouvrage avait voyagé à cheval et se trouvait dans la foret de Dunvel.

Teagan s'assit dans l'herbe et s'adossa a un arbre. Elle posa le lourd ouvrage traitant des Légendes des chevaliers du royaume sur ses genoux et entreprit de lire. Le soleil de se début d'automne réchauffait doucement sa peau et la clairière embaumait les senteurs d’herbes et de fleurs qu'elle ne connaissait pas.

Elle lisait depuis un bon moment car le soleil continuait sa course dans le ciel quand un craquement attira son attention. Teagan releva la tête et elle vit Adrahil faire de même. Le cheval se mit a renâcler et a reculer.

« Tout doux Adrahil. » dit elle en voulant s'approcher.

Mais l’étalon roulait des yeux fou et il se cabra violemment devant elle avant de pirouetter sur ses postérieurs et de déguerpir.

« Adrahil ! Cria t'elle sachant que l’étalon ne la laisserait jamais seule.

Mais elle n'eut pas le temps de réfléchir plus avant car un grondement sourd résonna derrière elle. Teagan se retourna et sentit son cœur manquer un battement. Devant elle se trouvait un immense ours noir. Elle savait que des créatures peuplaient la foret de Dunvel mais elle n'avait jamais pensée tomber nez a nez avec un ours des montagnes.

La bête s'avança d'un pas en montrant ses crocs pointus et d'une taille impressionnante. Teagan fit un pas en arrière mais elle trébucha et tomba a la renverse. L'ours bondit en avant et elle se mit a crier. Elle sentit sous sa main une branche assez épaisse et s'en saisit. Un instant elle songea a le lancer a la tête de l’ours mais la branche n’était pas assez épaisse pour l’assommer et ce geste risquait simplement de l’énerver. Elle ne pouvait se mettre a courir car elle était certaine de ne jamais réussir a le semer. L'ours poussa un nouveau grognement et Teagan sur qu'elle n'allait pas tarder à se faire dévorer. Elle allait revoir sa mère et Adraboran.

La peur lui tenaillait le ventre tandis que l'énorme bête la fixait de ses yeux noirs et que de la bave coulait de ses babines. Soudain un grondement d'une autre tonalité résonna derrière elle et le souffle lui manqua. Ils étaient deux. Elle jeta un œil derrière son épaule et découvrit avec horreur que ce n’était pas un deuxième ours mais un gros loup au pelage d'un noir de jais. Le loup s'approchait doucement les babines retroussée sur ses canines aiguisées.

Teagan n'en revenait pas elle allait être dévorée c’était certains mais par un ours ou un loup rien n’était moins sur. A sa grande surprise le loup la contourna et vint se placer devant elle. L'ours avança d'un pas mais le loup poussa un grondement rauque qui stoppa l'ennemi.

Quand tout a coup venu de nulle part un sifflement retentit, l'ours poussa un grognement et s''écroula au sol. Teagan se pencha pour contourner le loup du regard. L'ours semblait mort pourtant le loup n'avait pas bougé. Elle vit alors une unique flèche plantée dans la jugulaire de l’énorme animal.

«  Rashkánn je t'avait demander de trouver à manger par des ennuis. »

Teagan sursauta et vit s'avancer un jeune homme. Il était entièrement vêtu de cuir et un carquois rempli de flèche ornait son dos. Il tenait dans sa main gauche un bel arc de bois.

Sans un regard pour la jeune fille il s’avança dans la clairière et caressa la tête du loup qui avait adopté une attitude moins agressive.

« Il venait des montagnes ? » demanda Teagan en serrant ses mains sur son bâton pour les empêcher de trembler.

Le jeune homme daigna enfin se tourner vers elle. Il était plutôt grand, ses cheveux bruns lui tombaient sur le front, il avait une barbe de quelques jours mais ce qui frappa Teagan se fut ses yeux d'un vert pénétrant.

«  Tu vois des montagnes ici ? » demanda t'il d'un ton railleur

Sa voix était profonde comme s'il ne s'en servait pas souvent. Il l’observa et Teagan fut bien incapable de bouger. Elle avait l'impression d’être face a un prédateur aussi redoutable que l'ours.

« Tu pensais vraiment t'en sortir avec ce bâton contre un ours noir ? » demanda t'il en accrochant son arc dans son dos

«  Je me défend avec ce que je trouve. » répondit Teagan dans un grognement.

Elle trouvait ce jeune homme véritablement antipathique.

«  Tu ne devrais pas te promener aussi loin dans cette foret, tu n'es pas du coin. » insista le chasseur

Il lui tourna alors le dos et sortit un couteau de sa ceinture. Elle remarqua qu'en plus de son arc et du couteau qu'il tenait dans ses mains il avait également un poignard autour de la cheville et une sorte de machette ornait sa taille.

Le jeune homme s'approcha de l'énorme bête et retira la flèche de sa jugulaire. Il essuya la flèche avec sa main maculant sa peau de sang rouge vif et la rangea dans son carquois. Il planta ensuite son couteau sous la peau de l'animal et commença à le dépecer.

Teagan se releva en époussetant la terre qui salissait ses mains. Elle s'assura que ses jambes pouvaient la porter avant de s'approcher de son sauveur.

«  Qu'est ce que tu va faire ? » demanda elle en l'observant glisser sa lame sous la peau de l'ours.

«  On ne tue pas un animal même un ours par plaisir. » répondit il de sa voix grave «  Je vais récupérer sa viande et son cuir, qu'il ne soit pas mort pour rien. »

Teagan sentit soudain une pointe de culpabilité l'envahir. Si elle n'avait pas été aussi loin dans cette foret elle n'aurait pas rencontrer cet ours et il ne serait pas mort. Mais de tout évidence le garçon savait quoi faire pour utiliser au mieux la carcasse de l'animal.

«  Ou as tu apprit a te servir d'un arc de cette manière ?» demanda Teagan en s'approchant encore un peu plus

«  Qu'est ce que ça peut te faire. ?»

La princesse grommela. Elle n’avait pas rencontrer le chasseur le plus sympathique de la foret de Dunvel. Son regard se posa alors sur la bête qui l'avait protegée.

«  C'est ton loup ? » demanda t'elle encore alors que l'animal trottinait d'un air joyeux autour d'eux

Jamais elle n'avait vu un loup dressé. Et jamais elle n'en avait vu un d'un noir de Jais. Elle remarqua également que les yeux de l'animal était différent. L'un d'un bleu très clair l'autre d'un doré profond.

«  Tu poses toujours autant de question ? » grogna le chasseur

«  Et toi tu es toujours aussi sympathique? » répondit Teagan qui commençait a s'agacer.

Elle grimaça en se rendant compte qu'elle avait encore faillit à son éducation. Si Maelrhys ou son père était la elle se serait faites réprimander. Mais le chasseur ne lui offrit même pas un regard et continua de passer doucement sa main sous la peau de l'ours pour dépecer l'animal. Ce n’était pas un spectacle spécialement ragoutant et Teagan détourna les yeux pour les poser sur le carquois que le jeune homme portait dans le dos. L'arc semblait fait main et il possédait une bonne vingtaine de flèches qui se terminait pas ce qui semblait être des plumes de faisant. Une idée germa soudain dans son esprit.

«  Tu saurais m'apprendre ? » s'enquit t'elle soudain surexcitée

«  Quoi ? » grogna le chasseur en se tournant vers elle

«  Le tir a l'arc. »

Le chasseur se releva et aussitôt le loup vint lécher ses mains ensanglantée.

«  Je ne voix pas pourquoi. » dit il d'un ton dédaigneux «  Les filles ne portent pas d'armes. »

«  Je ne suis pas une fille. » protesta Teagan.

Il lui jeta un regard suspicieux et elle jugea bon de se reprendre

«  Enfin si mais je veux apprendre à me servir d'un arc. »

Le chasseur se mit alors à lui tourner autour en la détaillant des yeux. Il semblait l’évaluer.

« Si je vis seul c'est pour éviter de supporter des minettes dans ton genre. » dit il en s’immobilisant, son loup a ses pieds

«  Je ne suis pas une minette ! » protesta Teagan en croisant ses bras sur sa poitrine

«  Regarde toi. C'est écrit sur ta figure que tu viens du château. » dit il en la désignant d'un geste négligent «  Ta robe est troué mais richement décorée. Et tu m'a l'air bien nourrie. »

«  Et toi ça se voit que tu ne parles pas souvent au gens. » dit elle légèrement vexée qu'il l'ai percé a jour aussi facilement.

«  Je n’apprécie pas les gens. » se contenta t'il de dire

«  C'est pour ça que tu vis avec un loup ? »

«  Sûrement. »

Elle avait l’impression qu'ouvrir la bouche pour répondre à ses question lui écorchait la langue. Mais sa voix semblait se réchauffer quelque peu comme si ça faisait trop longtemps qu'il ne l'avait pas utilisé.

«  Alors tu m'apprend le tir a l'arc ? » insista Teagan qui ne souhaitait pas lâcher prise.

Il pencha la tête sur le coté comme pour la voir sous un autre angle

«  Admettons que j'accepte j'y gagnerais quoi ? »

«  J'ai de l'or. » répondit Teagan

Le chasseur eu un petit rire de dédain qui agaça Teagan. Elle avait répondu ce qu'on lui avait apprit a répondre. Elle ne voyait rien d'amusant en cela.

«  Je n'ai que faire de l'or. » dit il avec une grimace « Tu es bien une fille du château, vous ne connaissez rien d'autre que l’appât de l'argent. »

Teagan perçut tellement de rancœur dans sa voix qu'elle répondit instinctivement

«  Je ne suis qu'une servante de la princesse. »

«  Que veux tu que ça me fasse ? »

La princesse se mordit les lèvres. Elle ne savait pas pourquoi elle ne voulait pas avoué qu'elle était la fille du roi à ce garçon qui lui était inconnu. C’était sûrement dû au ton qu'il employait quand il parlait du château. Il n'avait pas l'air de porter une grande estime aux châtelains.

Soudain un hennissement perça le silence de la foret. Adrahil ! Elle tourna sur elle même pour scruter les alentours mais il n'y avait aucune trace de sa monture. Elle glissa deux doigt dans sa bouche et siffla puissamment.

Le chasseur lui lança un regard interrogatif mais rapidement des bruits de sabot se firent entendre et l’étalon refit apparition dans la clairière. Sa robe baie brillant à la lumière du soleil. Il s'approcha de sa maîtresse qui l'attendait paume vers le haut et vint y placer son nez.

« Tu n'es qu'un froussard ! » lui dit elle alors que l'animal soufflait doucement contre sa peau

Le cheval renâcla en voyant approcher le loup.

« Tout doux Adrahil il est gentil..... enfin je pense. »

Le chasseur dévisagea le cheval avant de retourner vers la carcasse de l'ours

«  Je veux apprendre à me battre. » reprit Teagan en sautant dans les hautes herbes pour venir se positionner à ses cotés

«  Tu n'as qu'a demander aux chevaliers de t'apprendre. » répliqua le chasseur en tirant d'un coup sec sur la peau de l'ours qui se décolla des chairs

«  Les filles ne portent pas d'armes. » expliqua Teagan d'un ton amer.

Ce sexisme l'avait toujours exaspérée étant enfant et désormais elle la rendait folle. Elle avait harcelé Rhufawl pour qu'il lui apprenne a manier l'épée mais il avait toujours refuser.

«  Alors pourquoi tu veux apprendre ?»

«  Je veux savoir me défendre. »

«  en effet si tu crois te défendre avec un bâton. » ricana le jeune homme.

Le loup noir vint se positionner a ses cotés. Il tenait un objet dans sa gueule qu'il déposa aux pieds de son maître. Le livre des légendes. Teagan vit le chasseur essuyer ses mains sur ses braies avant de se pencher pour ramasser le vieil ouvrage. Il tourna doucement les page comme s'il tenait un trésor inestimable entre ses mains. Il releva la tête et Teagan fut poignarder par ses prunelles d'un vert troublant.

« Ce livre est a toi ? » demanda il d'une voix blanche

«  Oui, tu veux qu'il soit a qui, les ours ne savent pas lire. » ironisa Teagan

«  Et toi tu sais ? »

«  Oui je lit également les runes. » avoua t'elle

«  Tu … saurais m’apprendre ? » hésita t'il

Teagan fut surprise d'entendre le ton si cassant du chasseur se modifier. Il était prudent comme s'il allait lui révéler un secret depuis trop longtemps enfui en lui.

«  Tu ne sais pas lire. » dit Teagan

Bien que ce ne soit pas une question mais une affirmation, il lui répondit.

«  Non. »

La princesse su au ton froid qu'il avait a nouveau employer qu'il fallait saisir sa chance.

«  Si tu m'apprend le tir a l'arc je t'apprend a lire. » déclara t'elle, un sourire illuminant son visage.

Le chasseur lui jeta un regard froid. Il était piégé et il le savait. Il n’était plus le prédateur, il était sa proie. Le jeune homme poussa un grognement et le loup a ses pied montra les crocs. Teagan recula soudain déstabilisée par l’accès de rage de l'homme et de l'animal présents devant elle.

Mais le garçon fit un léger bruit avec sa bouche qui calma aussitôt son loup.

« Ok » finit il par lâcher. En s'approchant d'elle et en pointant son doigt vers sa poitrine «  Mais je te prévient je ne suis pas sympathique, j'aime la solitude, et je déteste les filles du château. »

S' il croyait l’impressionner avec ses airs solitaires il n'était pas au bout de ses peines. Son parrain était l'homme le plus acariâtre du royaume et elle était habitué à ses humeurs maussade.

«  Comment tu t’appelle ? » demanda t'elle en s'approchant doucement du loup

«  Tu ne t’arrête jamais de poser des question ? » grogna t'il.

Elle tendit sa main devant le museau du loup et se dernier lui mit un gros coup de langue sur les doigts. Teagan éclata de rire et grattouilla doucement l’animal derrière les oreilles. Ce geste devait lui plaire car il ferma a moitié ses yeux vairons.

«  Non ! » répondit elle attendant toujours une réponse de la part du chasseur.

«  Rashkánn tu n'es qu'un lâche. » grogna t'il « Je m’appelle Maeron »

«  Et moi c'est Tea . » dit t'elle d'un ton joyeux

«  Tea ! » répéta Maeron comme si ce prénom était étonnant «  La servante de la princesse. »

Teagan acquiesça d'un geste de la tête en continuant a grattouiller Rashkánn. Elle ne voulait pas lui avouer sa condition. Avec lui elle pouvait être juste Tea . Avec lui elle pouvait être quelqu'un d'autre. La véritable Teagan.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: February 18th, 2016 01:16 pm (UTC)

Toi aussi tu vas devoir faire un index :p

Sympas en tout cas comme première rencontre ! Et l'échange semble plutôt équitable du coup =)

Cette princesse a l'air d'être une boule d'énergie qui passe de la bonne à la mauvaise humeur et à nouveau à la bonne humeur en un rien de temps ! :p

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: February 18th, 2016 08:17 pm (UTC)

Tu a tout a fait cerner le personnage de Teagan: une boule d'energie. Maeron n'as pas fini de s'en mordre les doigts !!

2 Read Comments