?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Besoin de réconfort

December 13th, 2015 (08:07 pm)
current song: fifty shades of Grey

Titre: Besoin de réconfort
Fandom : LVDT
Personnage : Alexane - Orlando - Dominic - Billy - Karl
Rating : PG-15
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 2640 mots

Note : texte écrit pour le thème " se changer les idées " donné par solhaken

Alexane enfonça un peu plus ses mains dans ses poches et shoota dans un petit monticule de neige qui lui barrait la route. Elle ne savait plus vraiment ou aller et laissait ses pas la guidée. Elle était trop plongée dans ses pensées pour s'en soucier.

Elle repensait à la soirée de la veille. Comment tout avait bien commencé. Comment elle s’était amusée comme une folle en dansant avec Orlando, comment elle avait sentit son cœur s'envoler quand Dominic l'avait rejoint et qu'ils s'étaient éclipser tout les deux. Elle avait faillit l'embrasser. Elle avait faillit lui dire qu'il comptait pour elle. Et puis Madison les avait interrompu et la elle avait apprit la vérité de la bouche de Dominic lui même.

«  Elle est très jolie mais tu sais bien qu'elle n'est pas mon style. Elle n'est pas assez provocante ! »

Il avait osé dire ça à Elijah. Depuis la veille ses mots douloureux tournoyaient dans sa tête. La détruisant petit à petit de l’intérieur. Elle n'aurait jamais cru qu'elle s’était autant attaché à l'acteur. Elle se rappelait leur complicité et les moments ambigus et tellement important pour elle qu'ils avaient passé tout les deux. Mais tout ça n’était qu'un jeu. Dominic ne ressentait rien pour elle et elle s’était fait des films, gonflant son cœur d'un espoir vain.

Sa belle soirée s’était finie en désastre. Elle était rentrée avant minuit sans avoir souhaité la bonne année à personne. Elle avait pleuré tout le trajet du retour en inondant les siège en cuir de la Ferrari de son frère, et s’était roulée en boule dans son lit avant de s'endormir d'un sommeil peuplé de cauchemar.

Ce matin en se réveillant elle avait filé aux écuries pour nourrir les chevaux. Elle s'était un peu apaisée a leur contact mais elle ne se sentait pas le cœur à les monter en ce matin glacial. Eux aussi avait le droit a un jour de repos. Elle était donc rentrée mais n'avait pas vraiment envie de retourner seule dans sa caravane.

Elle s'en voulait de s'être laisser emporter par l'espoir qu'un jeune homme puisse l’apprécier. Ils s’étaient passé la même chose deux ans auparavant. Elle avait donné son cœur et son âme a un homme qui s’était joué d'elle et l'avait trompé durant de long mois. Il y avait forcement quelque chose qui n'allait pas pour qu'elle n'attire pas les garçons. Enfin les garçons sérieux.

Elle s'en voulait de se mettre dans des états pareil. Elle avait peur de replonger dans les périodes difficiles qui avaient suivi sa première rupture. Pendant des semaines elle n'avait rien avalé et passé ses journée à pleurer. Elle avait fini par s'en remettre, très lentement, et ne voulait plus jamais revivre ça.

Elle releva la tête et essuya les quelques larmes qui avaient glissé sans qu'elle s'en rende compte sur ses joues glacées. Elle se trouvait devant la caravane d'Orlando. Elle n'avait pas vraiment envie de rester seule et elle ne se voyait pas aller se réfugier chez son frère. Quand à Viggo, il devinerait tout de suite l'origine de son mal être et trouverait sûrement des excuse à Dominic qu'elle ne pouvait et ne voulait pas entendre.

Elle frappa alors à la porte du mobile home d’Orlando en fixant le bout de ses chaussures.

« Alexane ? » s’étonna son ami en ouvrant sa porte «  Mais qu'est ce que tu fais la ? »

La jeune femme se mordit la lèvre embarrassé. Son ami était vêtu seulement d'un boxer et vu l’état de ses cheveux il devait dormir quelques minutes plus tôt.

« Je suis désolé. » dit elle aussitôt en reculant d'un pas «  Je vais... »

«  Non entre. » lui dit Orlando en s'effaçant. «  Tessa vient de partir. A moins qu'elle ne s’appelle Samantha.... ou Laura ? »

Alexane lâcha un petit rire. Son ami était vraiment incorrigible avec les femmes. Mais son sourire disparut quand elle songea que Dominic avait sûrement prévu de faire la même chose avec elle. Sûrement une façon pour eux de bien commencer l'année.

« Tu sais qu'on est le premier Janvier. » lui rappela Orlando en enfilant un pantalon de survêtement qui traînait sur la canapé «  On s'est couché à pas d'heure. Tu ne peux pas faire la grasse matinée comme tout le monde ? »

Alexane restait figée devant la porte. Elle était atrocement gênée de déranger Orlando et en même temps sa présence l'apaisait un peu.

« Tu as une petite mine. » remarqua alors son ami en se rapprochant

«  Ce sont les hématomes » dit elle en désignant les marques disgracieuse résultant de sa récente chute de cheval

«  Non je ne parle pas de ça. »

Alexane leva les yeux et se rendit compte qu’Orlando la fixait de ses yeux noisette.

« Je ne me sens pas très bien » dit elle en jouant distraitement avec la manche de son pull

« Tu es partie tôt hier. » se rappela Orlando en s'appuyant sur le canapé «  Tu n’étais même pas la pour souhaiter la bonne année »

«  Je suis rentrer me coucher. »

Elle fut étonné de l'absence de réponse d’Orlando. Se dernier avait croisé ses bras sur sa poitrine toujours nue et la dévisageait avec un air sérieux qu'elle lui avait rarement vu.

« Allez raconte moi ce qui ne vas pas. » dit il d'une voix douce.

Alexane ouvrit la bouche pour invoquer le prétexte de ses blessures aux visage et d'un pseudo mal de tête mais son cœur se serra. Elle ne pouvait pas mentir. C’était idiot. Elle avait besoin de parler.

« J'ai prit un coup au cœur. » dit elle d'une toute petite voix

«  C'est pas vrai tu sors avec un mec ! » s’écria Orlando en sautant sur ses pieds.

Il n'avait pas du comprendre le sens de sa phrase car un grand sourire illuminait son visage

« Non. » souffla t'elle en sentant sa gorge se serrer.

«  C'est qui ? »

Alexane n'avait pas envie de lui parler de Dom. Elle ne vouait pas qu'il se moque et qu'il lui explique de son ami était comme lui : un dragueur qui enchaînait les filles. Elle ne voulait pas être humiliée par le fait que la petite monitrice du tournage pensait avoir intéressé l'un des acteurs de leur groupe et ne répondit pas.

« Tu n'as pas envie de me le dire »

Alexane leva les yeux vers lui. Elle sentait les sanglots monter dans sa poitrine et ses yeux se brouiller de larme. Elle s'attendait à ce qu'il l'envoie balader en lui disant que si elle ne voulait pas se confier elle avait qu'a se débrouiller. Mais Orlando ne semblait pas vexé.

«  Donc si je comprend bien tu as juste besoin de réconfort. » murmura t'il en s'approchant d'elle

Alexane hocha la tête et sentit une larme rouler sur sa joue. Elle aurait voulu être forte mais elle n'y arrivait plus

« Allez vient faire un câlin. »

La jeune femme se précipita dans les bras tendu d’Orlando et nicha sa tête contre sa poitrine. Les sanglots qu'elle avait réprimé depuis son réveil reprirent de plus belle. Elle pleurait sans cesse alors que son cœur semblait se déchirer en deux. Elle ne comprenait pas comment ça pouvait être aussi douloureux alors que quelques semaines auparavant elle n'avait même pas conscience de ses sentiments. Elle ne comprenait pas pourquoi elle n'avait pas le droit d'avoir quelqu'un dans sa vie qui l'aimerait pour ce qu'elle était .

Elle sentit Orlando se pencher et l'attraper sous les genoux. Elle ne voulait pas retirer son visage de sa peau et elle se laissa porter sans brocher jusqu'au canapé ou son ami s'assit en la gardant sur ses genoux. Orlando ne disait rien il se contentait de lui caresser les cheveux en la laissant pleurer.

La jeune femme avait honte de se laisser aller devant lui ainsi mais en même temps elle avait tant besoin d’avoir quelqu'un auprès d'elle en cet instant. Quand ses larmes se tarirent, la douleur n'avait pas disparut mais elle se sentait épuisée.

«  Tu ne devrais pas te mettre dans des états pareil. » dit enfin Orlando en caressant toujours ses longs cheveux bruns. «  Pas pour un garçon en tout cas. »

«  Je... je n’intéresse pas vraiment les garçons. » dit elle d'une petite voix brisée «  Ils ne me voient comme un coup d'un soir potentiel. »

Elle entendit Orlando grogner et releva la tête. Elle devait sûrement être dans un état pitoyable.

« Je vais te dire quelque chose. » souffla doucement Orlando en lui relevant le menton. « Tu es la seule fille aussi mignonne que je n'ai pas réussi a mettre dans mon lit. »

Alexane grimaça. Même lui ne voulait pas d'elle !

« Et tu sais pourquoi ? » continua son ami en caressant sa tempe «  Je n'ai pas vraiment essayé car tu es une fille trop bien pour moi. »

Alexane laissa échapper un petit ricanement dédaigneux.

« Tais toi je parles ! Tu es intelligente, spirituelle et même si tu as un caractère de cochon tu es... enfin... une fille géniale. »

La jeune femme se redressa et sentit ses joues s'enflammer. Orlando lui aussi était mal à l'aise mais il semblait sincère.

« Si ce mec ne veux pas de toi alors c'est juste un gros con. » assura t'il le regard soudain flamboyant «  Oublie le il n'en vaut pas la peine. Tu ne dois pas te mettre dans des états pareils pour un type de mon genre. »

Alexane se mit à rire doucement. Elle s'essuya les yeux de sa manche en grimaçant lorsque sa pommette douloureuse entra en contact avec son pull.

« Tu te rend compte que tu t'insulte toi même. » dit elle d'une voix que les sanglots avaient rendue rauque

« Je n'ai jamais dit que j’étais intelligent. » lui rappela Orlando en riant «  Je suis juste un beau gosse talentueux. »

« Pas sur que tu passe encore tes jeans sur tes cheville après ça. » lui dit Alexane en retrouvant le sourire.

«  Ne t'inquiète pas pour moi . » dit il en balayant sa remarque d'un geste négligé «  Oublie ce type et amuse toi. »

Alexane se pencha pour le serrer dans ses bras. Elle avait bien fait de venir se réfugier chez son ami. Il tenait vraiment a elle et il avait raison. Elle devait oublier Dominic et ses envies hebdomadaires et penser à autre chose. Après tout elle avait un métier passionnant et de véritables amis comme Viggo ou Orlando.

« Tu sais que si Elijah nous trouve comme ça je vais avoir droit a un coquard aussi beau que celui que tu porte sur le visage. »

Alexane se mit a rire. En effet son frère dijompterait en les voyant ainsi enlacé sur le canapé. Surtout qu’Orlando n'avait toujours pas mis de t shirt.

« Ne m'en parle pas. » répondit Alexane en portant sa main à sa pommette «  Je sens que je vais garder cet hématome a vie »

Orlando lui attrapa les jambes et la fit basculer sur le dos dans le canapé. Alexane éclata de rire alors que son ami de se levait. Il s’étira en lui tournant le dos révélant une longue cicatrice blanche descendant dans le bas de son dos et qui filait sous son pantalon. La cicatrice dont il lui avait parlé quelque jours plus tôt.

« On va faire quelque chose d'amusant. » dit il en se trouant vers elle. «  Je vais passer un t shirt et tu va rentrer te changer. Je passe te prendre dans vingt minutes. »

Alexane acquiesça en se levant et se dirigea vers la porte

« Et enlève moi ce pantalon d’équitation je n’emmène pas un poney dans ma voiture. »

Alexane lui offrit un sourire et se pencha pour l'embrasser sur la joue.

« Merci » souffla t'elle

Elle vit Orlando rougir pour la première fois et ça la troubla

« Allez file te changer. »

Elle lui tira la langue et sortit dans le froid et la neige. Elle traversa la centaine de mètre qui séparait leurs domiciles et se dépêcha de se changer. Orlando n'avait rien dit quand a leur destination et elle décida d'enfiler un jean confortable et un gros pull. Elle attacha ses longs cheveux en une queue de cheval et jeta un coup d’œil a sa montre. Elle sortit son téléphone et remarqua qu'elle avait un appel en absence. Le nom de Dom s'afficha sur l’écran et elle grogna avant d'effacer rageusement l'appel de son historique. Elle envoya une message à Orlando pour lui dire qu'elle était prête et sortit pour l'attendre.

Elle jouait avec le bout de sa chaussure dans la neige en traçant des petits cercles quand un mouvement sur sa gauche attira son attention. Dominic arrivait vers elle. Alexane sentit la panique la gagner. Elle ne voulait pas le voir. Elle était trop en colère et beaucoup trop blessé pour lui parler aujourd'hui. Orlando avait raison elle voulait juste se changer les idées. Elle fit mine de ne pas l'avoir vu et lui tourna le dos. Elle fut heureuse de voir la voiture d’Orlando arriver doucement.

« Alexane ? »

La jeune femme eu un pincement au cœur en entendant cette voix qu'elle aimait tant.

«  Elle est très jolie mais tu sais bien qu'elle n'est pas mon style. Elle n'est pas assez provocante ! »

Cette phrase terrible résonna a nouveau dans sa tête et la colère prit le dessus. Elle s’avança a la rencontre d’Orlando.

« Alexane attend ! »

Il aimait les filles provocantes ? Qu'il aille se faire foutre !

« Je n'ai pas envie de te parler. » gronda t'elle sans prendre la peine de se retourner.

Elle ouvrit la portière et s'engouffra dans la Porches avant de claquer la porte.Elle fut étonnée de voir que Karl et Billy étaient assis a l'arrière du véhicule. Billy semblait encore endormit mais Karl lui adressa un sourire joyeux.

« Demande a Dom si il veut venir avec nous ? » proposa Orlando en posant sa main sur le bouton permettant de descendre les vitre.

Alexane l'arrêta en posant sa main sur la sienne.

- « Je lui ai déjà demandé il m'a dit qu'il avait des choses a faire »

Orlando acquiesça sans se poser de questions et démarra. Alexane vit Karl lui lancer un regard en biais mais elle détourna les yeux. Son ami était beaucoup plus intuitif qu'Orlando et elle ne voulait pas en parler.

« On va ou ? » demanda t'elle d'un ton qu'elle voulait enjoué mais qui sonnait un peu faux

«  On va te remonter le moral » lança Orlando en tapotant sur son volant

«  Pourquoi tu as besoin qu'on te remonte le moral ? » demanda Billy qui semblait sortir d'une sieste

Alexane jeta un regard noir à Orlando. Elle était venue se confier à lui mais ne voulait pas que tout le tournage soit au courant de ses... tourments.

« Tu connais les femmes. » répondit Orlando en levant les yeux au ciel «  Tout le temps de mauvaise humeur. »

Alexane lui administra une claque sur l’épaule

« Tu vois ! Elle me frappe alors que je suis innocent. »

Les autres acteurs éclatèrent de rire et la jeune femme se sentit soudain plus légère. Orlando avait raison elle avait juste besoin de se changer les idées et de rire.




Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: December 15th, 2015 06:53 pm (UTC)

Finalement elle l'aura vu sa cicatrice :p

C'est sympas de voir cette facette d'Orlando, il ne verse pas dans le trop sérieux, mais on le sent capable d'écouter réellement et de comprendre à la fois ce qu'elle dit et le fait qu'elle ne veuille pas parler de certaines choses.

Et puis on sent que sous ses airs de déconneurs il est là pour elle et qu'elle peut réellement compter sur lui.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: December 15th, 2015 08:33 pm (UTC)
LVDT : orlando

Oui orlando est un grand sensible qui cache cette facette derrière son humour.

en effet elel a vu sa cicatrice mais elle n'est pas prete de le laisser voir son tatouage ^_^

2 Read Comments