?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Trempés jusqu'aux os Versus

November 23rd, 2015 (09:14 pm)
current song: friends

Titre: trempés jusqu'aux os versus
Fandom : LVDT
Personnage : Alexane - Dominic
Rating : Pg- 13
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 3953 mots

Ce texte est le point de vue d'Alexane alors que Trempé jusqu'aux os était du point de vue de Dom. je l'ai écrit principalement dans le but de bien exploiter les sentiments des personnages et vu qu'il ést ecrit et bien je le poste.

Alexane flatta l'encolure de Geppetto. Elle était ravie de la séance qu'elle venait de terminer. Le bel hongre alezan avait de réelles capacités en dressage et il avait exécuté toutes les figures qu'elle lui avait demander avec facilité et souplesse. Elle se trouvait dans le manège et fut étonnée de voir que la nuit semblait être déjà tombée. Elle n'avait pas vu le temps passer sur le dos de Geppetto. Elle réajusta le couvre rein pour que sa monture reste bien au chaud et le fit marcher encore quelques minutes avant de mettre pied a terre et de le rentrer.

Elle le ramena dans son box ou elle le dessella et commença à le brosser. Un énorme coup de tonnerre retenti alors et elle sursauta. Elle entendit des gouttes de pluie s’écraser sur le toit des écuries. Elle lança la brosse dans le couloir et sortit précipitamment du box de Geppetto. Les autres chevaux étaient dehors et il n'avaient pas de couverture imperméable.

Elle se précipita hors des écuries et fila en courant jusqu'aux paddocks. La pluie tombait de plus en plus fort et elle se retrouva très vite trempée. Elle attrapa rapidement Ares qui s'impatientait dans son paddock et courut jusqu'aux écuries. Ses vêtements lui collaient à la peau et ses pas résonnaient dans les flaques. Quand elle arriva dans le couloir des boxes elle fut surprise mais ravie d'y trouver Dominic.

« Oh Dom je suis contente que tu sois la. » s’écria t'elle, éssouflée, en rentrant Ares dans son box « J'ai besoin d'aide ! Je me suis fait surprendre par l'orage et les chevaux sont dehors. Il faut vite les rentrer avant qu'ils paniquent. »

Un énorme coup de tonnerre retentit et les lumières des écuries vacillèrent. Un hennissement de peur retenti porté par le vent depuis les paddocks.

Elle même sentait la panique la gagner. L'orage risquait d'effrayer les chevaux et ils pouvaient à tout moment forcer les clôtures dans un accès de peur et se retrouver sur la route. D'un autre coté s'il restaient trop longtemps dehors ils risquaient aussi d'être malade. Elle avait vraiment besoin d'aide.

« Ok mais prend ma veste. » lui dit Dominic en enlevant le vêtement de ses épaules.

« Pas la peine je suis déjà mouillée » protesta t'elle alors que son pull lui collait à la peau

« Tais toi et prend la tu vas attraper la mort. » insista le jeune homme en levant les yeux au ciel.

Alexane accepta en sachant très bien qu'il ne lâcherait pas l'affaire et qu'ils perdaient du temps pour rien. Elle attrapa la veste qu'elle enfila rapidement par dessus son pull détrempe. Elle fit un sourire à son ami et après lui avoir jeté un regard déterminé ils filèrent tout les deux en direction des paddocks.

La pluie avait redoublé et Alexane avait l'impression de courir au ralenti avec ce vent violent qui soufflait face à eux. Les gouttes lui fouettaient le visage et ses poumons rempli d'air glacé la brûlaient.

« Récupères Kéchua moi je prend Pantai ! » cria t'elle

Ses paroles furent immédiatement emportées par le vent mais Dominic semblait avoir saisi ses propos. Elle se dirigea vers l'enclos de Pantaï qui galopait dans tout les sens en rasant les clôtures. Ses muscles étaient tendus et ses yeux roulaient dans leur orbites. Il était complètement affolé.

Alexane sentit de la boue, projetée par les postérieurs de l'animal, atterrir sur son visage mais elle ne s'en préoccupa pas. Elle siffla doucement en espérant que l’étalon l'entende et se calme. Malgré le vent qui hurlait cela fonctionna et Pantaï s'approcha doucement d'elle. La monitrice pu lui passer rapidement le licol et le sortit de l'enclos.

A peine sa monture eut elle franchi la porte qu'un nouvel éclair zébra le ciel précédant un terrible coup de tonnerre. Paniqué, Pantaï se cabra. Instinctivement la cavalière protégea sa tête de ses bras et elle sentit l'un des antérieurs de l'animal la frôler. Elle tira fort sur la longe pour l'obliger à redescendre et partit en courant en direction des écuries. Il ne fallait pas lui laisser le temps de réfléchir. Elle sentit le cheval la suivre mais il ne se calma pas pour autant et projetait des ruades toutes les deux ou trois foulées.

La jeune femme ne s’arrêta que quand Pantaï fut dans son box. Elle défit le licol et sortit du box. Dans cet état l’étalon était dangereux. Prit de panique il ne faisait attention à rien et ruait violemment dans les parois de son box.

« Cet animal est fou. » lança Dom en montrant l’étalon d'un signe de tête

« Non il a juste eu peur. » protesta t'elle

Elle vit Dominic lui adresser un regard sceptique mais n'y prêta pas attention. Il pensait tous du mal de Pantai mais elle savait qu'il n’était pas méchant. Il était juste dominé par ses émotions. De plus elle n'avait pas le temps de discuter car il restait encore quatre chevaux dans les paddocks. Elle se précipita à nouveaux à l’extérieur suivie par son ami.

Récupérer les autres chevaux fut plus aisé et bientôt tout le monde fut à l'abri dans les écuries. Alexane entreprit d'enlever les couvertures polaires trempées du dos des animaux pour les remplacer par d’épaisses couvertures d’écurie bien sèche.s Elle était rassurée de les savoir en sécurité et au sec.

Alexane entra alors dans le box de Pantaï tandis que Dominic nourrissait les autres. L’étalon ne se calmait pas et s'il continuait ainsi il allait vraiment se blesser. Elle s'approcha doucement, les paumes levée en sifflant un air doux et apaisant. Lentement l'animal se laissa approcher et elle pu lui ôter sa couverture. Elle entreprit alors de masser doucement le garrot de sa monture tout en lui parlant doucement et elle sentit les muscles se détendre sous ses doigts. Quand Dom déposa sa ration dans sa mangeoire, Pantaï était à nouveau clame.

Alexane sorti du box après avoir flatté un dernière fois l'encolure du bel étalon.

« Il faut rentrer ce sécher maintenant. » lui dit son ami

La jeune femme grimaça. A vrai dire elle n'avait pas vraiment envie de rentrer chez elle et songeait sérieusement à dormir sur les écuries.

« Ils sont au sec et son calmé. » insista Dom en devinant de toute évidence ses pensées

Alexane acquiesça à contre cœur .

« Je vais chercher la voiture attend moi la. »

Tandis qu'il se dirigeait vers son véhicule, la jeune femme vérifia une dernière fois tout les verrous des boxes pour que personne ne puisse s’échapper. La pluie tombait toujours sur le toit en provoquant un bruit inquiétant qui pourrait refaire paniquer les animaux. Elle ôta également la veste de Dominic qui avait percé et décida d'enlever son pull qui était lui aussi trempé. A garder ça sur le dos elle allait attraper la mort.

Quand Dom revint avec la voiture il la dévisagea d'un air étonné

« Mais tu est folle ma parole. » s'exclama t'il en montrant sa tenue

« Non tout à percé. Ce serait encore pire de les garder. » dit elle « Tu ferais bien d'enlever ton pull »

Le jeune homme aussi était trempé et elle ne voulait pas qu'il attrape un rhume par sa faute. Elle le vit alors ôter son pull, révélant son t shirt qui lui aussi était mouillé. Tout deux se dépêchèrent alors de monter dans la voiture et Dominic s'empressa d'allumer le chauffage

« Merci pour ton aide. » dit elle en lui effleurant le bras, sincèrement ravie qu'il soit resté pour l'aider « Sans toi je serais encore entrain de me noyer toute seule dans la boue. »

« C’était une expérience. » répondit il en riant «  Je t'avoue que c'est la première fois que je reste aussi longtemps et volontairement sous un tel déluge. »

«  Ce pays est terrible. Des orages en plein mois de décembre alors que les températures sont à peine positive en journée. Ça ne devrait pas être permis ! »

Alexane fut alors secouée d'un violent frisson. Ses cheveux trempés gouttaient lentement dans son dos. Elle s’avança alors dans son siège pour se rapprocher de la soufflerie qui envoyait de l'air chaud. Elle frotta ses mains rapidement sur ses cuisses en espérant réchauffer quelques peu ses jambes et se rendit compte qu'elle ne sentait presque plus ses orteils dans ses chaussures innondées.

« On à salit ta voiture » réalisa t'elle soudain en remarquant que les sièges s'imbibaient de l'eau coulant de leur vêtements

« C'est pas grave je la porterai à nettoyer quand le climat sera redevenu normal. » assura le jeune homme absolument pas préoccupé par l’état de son véhicule

« Imagine la tête d'Elijah si c’était sa Ferrari qu'on avait noyée ! » lança Alexane d'une voix joyeuse

Dominic joignit ses rire au siens. Elle se mit alors à songer à son frère. Elle ne lui avait toujours pas pardonné sa crise de jalousie fraternelle envers Orlando. Depuis ce jour leur relation était tendue et leur ancienne complicité lui manquait.

Perdue dans ses pensée elle n'avait pas réalisé qu'ils était arrivé et c'est seulement quand Dom coupa le contact qu'elle s'en rendit compte.

« Tu rentres avec moi ? » demanda t'elle

Elle avait dit ça spontanément et elle vit le jeune homme se figer. Elle ne pouvait pas décemment le laisser sur le seuil de la porte alors qu'il lui avait été d'une grande aide au cours de la soirée. De plus elle avait vraiment envie, sans qu'elle puisse ce l'expliquer, qu'il reste auprès d'elle.

« Je peux quand même t’offrir une tasse de chocolat chaud pour te remercier. » dit elle alors qu'il ne disait toujours pas un mot

Elle fut soulagée quand il accepta et tout deux rentrèrent en courant dans le mobile home. Alexane se précipita dans sa chambre avec la ferme intention de se changer avant de se stopper. Elle ne pouvait pas laisser Dom grelotter dans ses vêtements trempés. Elle farfouilla dans sa garde robe à la recherche de vêtements qu'Elijah aurait laissé traîné. Elle trouva un jogging et un t shirt à son frère qui devrait aller à Dom.

« Tiens » dit elle en revenant dans la pièce principale «  Ce sont des affaires à Lij. Vas te doucher pendant que je prépare le chocolat. »

Elle se dirigea dans le coin cuisine et sortit une casserole du placard

« Tu devrais te doucher en première. » dit il

Elle se retourna et contre toute attente se retrouva nez a nez avec le jeune homme.

«  Tes lèvres sont toutes bleues. » continua t'il

Elle le vit tendre la main doucement ,sûrement dans l'objectif de lui toucher le visage. Un flash apparut alors dans les yeux de la jeune femme. Un autre homme, l'air assuré et le regard perçant qui essayait de lui caresser le visage. Ben, son ancien palefrenier qui avait tenté de la violer. Prise de panique Alexane s’écarta précipitamment..

« Non vas y j'irai après. » dit elle d'une voix qu'elle voulait assurée

Elle vit une ombre de tristesse passer sur le visage du jeune homme avant qu'il ne se dirige dans la salle de bain et ne s'y enferme. Alexane posa sa casserole sur le feu et enfoui son visage dans ses mains. Elle s'en voulait d'avoir repoussé le jeune homme mais elle ne l'avait pas vu arriver et son geste lui avait rappelé la détresse qu'elle avait éprouvé lors de son agression. Elle avait réagit instinctivement.

Elle ne savait plus qu'elle attitude adopté fasse à Dominic. Il l’attirait et elle aimait passer du temps a ses cotés. Mais l'attitude d'Elijah l'avait profondément dégoûtée et lui avait coupé toute envie de relation. Depuis ce jour elle alternait sa propre personnalité joyeuse avec des phases de dépressions et de colère pour le monde entier. Elle en avait discuté avec Viggo et il lui lui avait conseiller de laisser faire les choses.

C'est complètement perdue qu'elle prépara le chocolat et s'installa au bar pour savourer sa boisson. Elle alluma la télévision juste pour ne plus entendre ses pensées se bousculer dans sa tête. Elle savourait le liquide chaud qui coulait dans sa gorge la réchauffant un peu alors que ses vêtements gelés lui collaient à la peau. Soudain une publicité à l’écran attira son attention. Ce soir il rediffusait l'une des épreuves les plus impressionnante du célèbre concours complet anglais. Elle avait toujours rêvé d'aller voir cette compétion mais n'en avait jamais eu l'occasion.

Elle fut interrompue dans ses pensées par le grincement de la porte de la salle de bain. Dominic en sortit la peau légèrement rouge preuve qu'il avait du utiliser de l'eau chaude en abondance. Alexane espéra qu'il lui en avait quand même laisser un peu.

Le jeune homme s'approcha et elle ne put s’empêcher de remarquer qu'il était véritablement craquant dans cette tenue décontractée, les cheveux mouillés comme s'il sortait d'une pub télé pour un parfum. Ses yeux bleu flamboyaient quand il posa son regard sur elle.

« Alors réchauffé ? » demanda t'elle en lui adressant un sourire

« Ça fait un bien fou tu devrais vite faire la même chose. »  répondit il

Il avait raison. Alexane se leva de son tabouret en frissonnant. Elle avait hâte d’ôter ses vêtements mouillés et surtout ses chaussettes imbibées d'eau. Elle fut étonnée de voir le jeune homme rougir et détourner le regard et lorsque passa à ses coté elle lui effleura les doigts. Juste comme ça parce qu'elle en avait envie. Viggo avait raison il fallait laisser faire les choses.

« Alors je file. » dit elle en ce dirigeant vers la salle de bain. « Bois ton chocolat tant qu'il est chaud. »

Une fois dans la salle d'eau elle se tourna vers le miroir et faillit pousser un cri d'effroi. Son débardeur blanc, complémentent détrempé était devenu parfaitement transparent, dévoilant son soutient gorge rouge des plus voyant. Elle se mit à rougir violemment en pensant que Dom l'avait vu dans cette tenue. Elle comprenait maintenant pourquoi lui aussi avait rougit.

Elle chassa cette pensée de son esprit et enleva avec bonheur le reste de ses vêtements avant de se glisser sous l'eau chaude. Elle comprenait que Dom y soit reste aussi longtemps. Elle sentait ses muscles reprendre vie sous cette chaleur et entreprit de laver soigneusement ses cheveux.

Elle se sentait drôlement apaisée en sortant de la douche. Elle réalisa alors que ses vêtements étaient dans sa chambre. Elle s'enroula dans un grande serviette moelleuse qu'elle attacha soigneusement au niveau de sa poitrine. Elle enroula ses longs cheveux dans une autre serviette et ouvrit la porte.

Elle vit Dom la dévisager et s’arrêter au niveau de ses jambes dénudée. Mais elle ne se sentit pas gênée par ce regard doux qu'il posa sur elle.

« Très jolie coiffure. » fit il remarquer

« On ne se moque pas quand on à trois poils sur le cailloux. » répliqua t'elle, sa douche lui ayant rendue sa bonne humeur.

Elle fila alors dans la chambre et s'habilla rapidement. Elle attrapa le pull à capuche avec lequel elle dormait et se souvint qu'il appartenait à Dom. Elle en enfila un autre et se dirigea dans le salon. Elle s'approcha du jeune homme et lui tendit le sweet qu'il attrapa en la remerciant

« Il est a toi. » dit elle alors qu'il enfilait le vêtement

« Non c'est le tiens maintenant. » protesta il « Mais je te l’emprunte ! »

Alexane grimaça en voyant qu'il avait change de chaîne, elle s'empara de la télécommande et remis la chaîne équitation.

« Il passe la rediffusion du concours complet de Badminton ce soir. Tu veux rester avec moi pour regarder l’émission ? »

Il la dévisagea longtemps ce demandant peut être ce que cachait cette invitation mais elle avait dit ça comme ça. Elle voulait juste passer un peu plus de temps auprès de lui. Car la elle se sentait bien

- « C'est d'accord. » dit il et Alexane sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine

« Qu'est ce qu'on mange ? » demanda t'il en s'approchant de la cuisine

Alexane grogna. Elle aurait peut être du vérifier l’état de son frigo avant de l'inviter.

« Alors j'ai de la pizza, de la pizza ou de la pizza. » dit elle avec une grimace penaude.

«  Va pour de la pizza. » répondit il

Elle mit la pizza au four et remarqua qu'il contemplait ses photos avec beaucoup d’intérêt.

« C’était mon premier concours. » lui expliqua t'elle « Mon poney s'appelait caramel »

« Tu avais quelle age ? » s'enquit il

« Onze ans ? »

«  Et tu faisait déjà des concours. »

« J’étais précoce. » dit elle avant de rougir « Et passionnée. »

« Surtout déjà casse cou ! » dit il en lui faisant un clin d’œil « Ca fait longtemps que tu as arrêter la compétition ? »

« Oui mais ça me manque » dit elle dans un soupir

« Tu devrais demander a Peter pour sortir les chevaux en concours. »

Alexane acquiesça, sceptique, et ils continuèrent à détailler chaque photo.Elle lui expliquant chaque moment heureux qu'elle avait vécu, lui la taquinant gentillement au sujet de son caractère. Il s’arrêtèrent alors devant une photo d'elle et Elijah. C’était sa photo préférée il y encore peu de temps. Mais désormais elle lui rappelait la trahison de son frère. Il avait pénétré dans sa vie privée d'une telle manière qu'elle n'arrivait pas complètement a lui pardonner même si elle en prenait doucement la voie.

« La pizza doit être prête. » dit elle pour cacher son trouble.

Elle sortit le plat du four et l’emmena jusqu'à la table basse. Ils s’installèrent confortablement dans le canapé alors que l’émission commençait. Alexane recouvrit leurs genoux d'un plaid en polaire et elle savoura la chaleur du corps de Dom près du sien. Ils avait eu tellement froid ce soir.

Elle entreprit de manger de gros bout de pizza en expliquant les règles de la compétions à l'acteur qui semblait quand même perdu.

«  Tu vois ça c'est un obstacle de volée. » dit elle en pointant la télé du doigt «  Il faut beaucoup d'impulsion pour le sauter sans négliger l'équilibre. »

Elle vit qu'il regardait d'un air sceptique la télévision ne comprenant visiblement rien a ce qu’elle lui racontait. Elle se demanda alors pourquoi il restait avec elle alors qu'il devait s'ennuyer à mourir. Cette pensée la fit revenir sur une question qu'elle se posait depuis un moment. Visiblement il l’appréciait car il venait souvent passer du temps avec elle sans raison valable. Il restait la sur son canapé a regarder une discipline qui ne l’intéressait absolument pas en mangeant une pizza surgelée dont la date de péremption était proche. Était il possible qu'il éprouve quelque chose pour elle ? Était il possible qu'il veuille construire quelque chose avec elle ? Aussitôt elle sentit son cœur se gonfler d'espoir.

La télé la sortit de les pensée. Le présentateur venait d'annoncer que Michael Jung allait prendre le départ. Alexane se redressa vivement. Michael jung, un cavalier allemand, était le meilleur dans sa discipline et elle en était complètement fan. Elle se mit à sautiller en claquant des mains.

« Alors lui c'est le meilleur cavaliers de complet de la planète ! » s’écria t'elle en donnant un petit coup de coude à Dom pour attirer son attention.

Le cavalier allemand prit le départ, lançant sa monture dans un galop rapide et cadencé et aussitôt Alexane sentit le stress la gagner. Machinalement elle attrapa le bras de Dom et le serra fort. Elle cachait sa tête derrière l’épaule de son ami quand son idole abordait un obstacle un peu difficile et retenait son souffle avant chaque réception. Le cavalier ralentit un peu trop son cheval à l'abord d'un gué difficile ce qui déstabilisât visiblement sa monture. Alexane enfoui son visage dans l’épaule de Dom et serra un peut plus son étreinte.


« Aie aie aie. ! Il va tomber » grogna t'elle

« Mais non il est toujours dessus. » assura Dominic en riant.

Michael Jung abordait maintenant une combinaison délicate et Alexane arrêta de respirer.

« Euh tu me fais mal. » lui dit soudain Dom

Alexane se rendit compte que sous l'effet du stress elle avait plantée ses dents dans l’épaule de Dominic. Elle faisait souvent ça en regardant des films d’épouvanté ou des émissions stressantes et son frère l'avait frapper à de nombreuse reprise en riant à ce sujet.

Elle sentit Dom attraper doucement son menton pour se libérer de ses dents et ils retrouvèrent alors face à face, leurs visage à quelques centimètres l'un de l'autre. Il la fixait de ses beau yeux bleu et Alexane faillit se perdre dans son regard qui s'illumina soudain. Elle le vit se pencher doucement vers elle. Il allait l'embrasser ! Son cerveau se mit à hurler. Elle n’était pas prête! Elle n’avait pas prit de décision. Et puis il y avait Elijah ! Jamais il n'accepterais ! Tout ça allait beaucoup trop vite !!

« Tu veux un dessert ? » demanda t'elle en se levant brusquement

Elle aperçut le visage de Dom se fermer avant qu'elle ne s’éloigne dans la cuisine. Elle l'avait vexé, elle le savait. Mais elle n’était pas prête. Pourtant elle eu soudain peur qu'il ne parte. Elle se tourna discrètement et vit qu'il s’était penché, les coudes sur les genoux et le visage dans ses mains. Il semblait désemparé.

Elle sentit son cœur se serrer. Elle ne voulait pas qu'il s'en aille. elle voulait qu'il reste à ses cotés. Elle savait que c’était égoïste mais pour l'instant elle ne pouvait pas faire mieux.

Elle attrapa une boite dans le placard et retourna vers le canapé.

« J'ai trouver des biscuit. » dit elle d'une petite voix pleine d’excuse.

Elle plongea à nouveau ses yeux dans les siens. Souhaitant à tout prit qu'il comprenne qu'elle était désolée et qu'elle faisait des efforts. Quand il lui adressa enfin un petit sourire elle se rassit dans le canapé et se blotti contre lui. Elle avait besoin de ce contact. Elle lui tendit le paquet et il se servit, mangeant son biscuit du bout des lèvres. Elle s'en voulait énormément. Si elle s’était écoutée, elle lui aurait sauter dessus mais le visage de son frère apparut dans son esprit. Elle voulait d'abord savoir si Dominic était sincère et si il tenait vraiment à elle avant de braver son frère en aillant une relation avec l'un de ses amis. En même temps elle imaginait mal a vie sans Dominic car il avait désormais sa place auprès d'elle et, elle ne pouvait le nier , dans son cœur. Il allait falloir qu'elle aie une discutions avec Viggo pour éclairer tout ça. Lui seul saurait la guider sans la juger.

Elle posa doucement sa tête sur son épaule et le sentit soupirer. Délicatement et juste parce qu'elle en avait envie elle lui attrapa la main et enlaça ses doigts aux siens. Elle le sentit alors poser un baiser sur son front et se mit à sourire. Il allait vraiment falloir qu'elle prenne du temps pour réfléchir a cette relation mais pour le moment elle ne pouvait pas faire mieux. Elle avait besoin de temps et elle espérait qu'il était prêt a lui en donner







Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: November 25th, 2015 10:14 am (UTC)

En fait, elle devrait peut-être demander à Viggo de dire quelques mots à Dom ^^ Pour être sure que ce dernier comprenne bien qu'elle ne le rejette pas mais qu'elle a simplement besoin de temps :p

C'est très sympas d'avoir les deux points de vues =)

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: November 25th, 2015 02:25 pm (UTC)
olicity 2

deja je suis bien contente que le fait d ecrire les deux points de vue ne te barbe pas. j avoue que j aime bien faire ca car ca me permet de garder une certaine coherence dans le fonctionnement de mes personnages et le ressentit. du coup les scenes importantes je les ecrits en double
.

du coup c est vrai qu il faudrait un mediateur pour c est deux la qui pourrait tres bien etre viggo . il faut dire aussi que ce n est vraiment pas facile apres les relations foireuse et ses recents evenements de faire confiance a quelqu un

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: November 25th, 2015 05:31 pm (UTC)
louplune

Je trouve toujours ça intéressant les textes réécritt selon un deuxième ppoint de vue, j'avoue, j'ai souvent la flemme de le faire (c'est pour ça que j'aime autantt passer d'un personnage à l'autre, ça permet quand même de garder un peu les points de vue...) Mais j'aime beaucoup lire des textes comme ça, c'est toujours intéressant pour comprendre les personnages.

3 Read Comments