?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Trempés jusqu'aux os

October 29th, 2015 (03:54 pm)
current song: le meilleur patissier

Titre: Trempés jusqu'aux os
Fandom : LVDT
Personnage : Alexane / Dominic
Rating : Pg- 16
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 3220 mots

Petit texte ecrit pour le thème "orage nocturne" donné par solhaken. j'avoue avoir prit beaucoup de plaisir a ecrire ce texte qui m'a d'ailleurs fait dévié un peu mon histoire.


Dominic chantonnait tranquillement en reprenant l'air qui résonnait à la radio. Il était dans sa voiture en route pour le centre équestre. Il venait de finir de tourner toute la journée et en remarquant le manque d'étoile dans le ciel, il s'était décidé à aller chercher Alexane pour la ramener en voiture. Il répugnait à ce qu'elle rentre en vélo par ce froid et en pleine nuit. Il savait également que Viggo tournerait tard ce soir avec Orlando et qu'Elijah était en déplacement sur un autre lieu de tournage. Il serait donc seul avec la jeune femme ce qui arrivait rarement et c'est ces moments la qu'il recherchait.

Il vit alors de grosses gouttes s'écraser sur son pare brise le confortant dans son idée de la ramener en voiture et il accéléra. Il changea rapidement la fréquence radio et tomba sur la météo.

«  Des orages particulièrement violent frappent les environs de Wellington, faites tres attention dans vos déplacement l'activité pluviométrique et électrique serait très importante localement. »

Dominic appuya encore un peu plus sur l’accélérateur et quand il fut arrivé il pleuvait déjà activement sur le centre équestre. Bien que portant un pull épais, il attrapa sa veste à l'arrière du véhicule et sortit dans la tempête. Le vent soufflait étonnamment fort et secouaient les arbres. Leurs branches grinçaient sur le toit du bâtiment principal en provoquant un son des plus effrayants.

Le jeune homme se mit à courir jusqu’au écuries ou à son grand étonnement la plupart des boxes étaient vide. En général Alexane rentrait les chevaux avant la nuit. Une porte claqua et il sursauta. L'ambiance était électrique et les animaux le sentaient. Geppetto qui était déjà dans son box grattait le sol avec impatience visiblement nerveux.

Des bruits de sabots lui parvinrent et il vit débouler Alexane, déjà trempée, dans le couloir. Derrière elle se tenait Ares qui s’ébroua violemment en arrivant au sec.

« Oh Dom je suis contente que tu sois la. » s’écria t'elle en rentrant Ares dans son box « J'ai besoin d'aide ! Je me suis fait surprendre par l'orage et les chevaux sont dehors. Il faut vite les rentrer avant qu'ils paniquent. »

Aussitôt un coup de tonnerre retentit et les lumières des écuries vacillèrent. Un hennissement de peur retenti porté par le vent depuis les paddocks.

« Ok mais prend ma veste. » dit il en l’enlevant de ses épaules

« Pas la peine je suis déjà mouillée » protesta t'elle

« Tais toi et prend la tu vas attraper la mort. » insista le jeune homme

Elle lui fit un sourire et enfila le vêtement. Ils échangèrent un regard déterminé et partirent en courant en direction des paddocks. Il restait six chevaux à rentrer et il pleuvait maintenant des trombes d'eau. Le vent soufflant toujours projetait les gouttes de pluie sur leurs visages comme une myriade de petites aiguilles. Il ne fallut pas plus de quelques minutes pour que le pull de Dom soit détrempé. La pluie glaciale ruisselait sur son corps et il frissonna violemment.

« Récupères Kéchua moi je prend Pantai ! »

Alexane avait crié mais le vent soufflait si fort qu'il l'avait à peine entendue. Il se précipita vers le paddock de sa monture, récupéra le licol qui baignait dans la boue et le passa rapidement sur la tête du cheval qui se laissa faire, visiblement heureux qu'il vienne le sortir de la. Il se tourna vers la jeune femme qui n'avait pas le droit à autant de coopération. Pantaï complètement paniqué galopait comme un furieux dans son paddock en projetant de la boue de partout. Il entendit la jeune femme siffler et l’étalon sembla se calmer, s'approcha et se laissa passer le licol. Mais à peine l’eut elle fait franchir les portes du paddock qu'un nouvel éclair zébra le ciel suivi d'un ahurissant coup de tonnerre. Pantaï, terrorisé, se cabra fouettant l'air de ses antérieurs qui passèrent à quelques centimètres de la tête de la jeune femme. Elle tira sur la longe pour le faire redescendre et partit en courant vers les écuries, sa monture trottant derrière elle en décochant de temps à autre une ruade.

Dominic la suivi et fut heureux de retrouver non pas la chaleur mais l’éclairage des écuries. Il jeta Kéchua dans son box tandis qu'elle faisait la même chose avec Pantai.

« Cet animal est fou. » lança Dom en montrant l’étalon d'un signe de tête

« Non il a juste eu peur. »

Dom lui adressa un regard sceptique. Dès qu'il s’agissait de Pantaï la jeune femme se montrait déraisonnable. Il carra cependant les épaules et repartit en courant derrière elle en bravant une nouvelle fois la tempête.

Ils leurs fallut deux autres aller retour pour récupérer Outlaw, Troubadour, Ouranos et Vasco.

Quand ce fut chose faite Dominic tremblait de froid. Ses dents claquaient sans qu'il puisse se contrôler. Ses cheveux ruisselaient, ses vêtements étaient trempé et il devait avoir dix centimètres d'eau et de boue dans chaque chaussures. Ils se hâtèrent d’élever les couvertures polaires trempées que portaient les chevaux et les remplacèrent par des couvertures bien épaisse et sèches. Dominic entreprit de nourrir la cavalerie tandis qu’Alexane s'occupait de calmer Pantaï qui donnait des coups dans les parois de son boxe. Petit à petit et la nourriture aidant, le calme revint sur les écuries même si la pluie s’ablatait toujours violemment sur le toit.

« Il faut rentrer ce sécher maintenant. » dit Dom à Alexane qui vu sa grimace, était capable de dormir aux écuries. « Ils sont au sec et son calmé. »

Alexane acquiesça visiblement à contre cœur

« Je vais chercher la voiture attend moi la. »

Quand il se gara, presque à l’intérieur du bâtiment, il remarqua que la jeune femme était en débardeur. Elle avait ôté sa veste et son pull qu'elle tenait sous son bras.

« Mais tu est folle ma parole. » s'exclama t'il

« Non tout a percé. Ce serait encore pire de les garder. » dit elle « Tu ferais bien d'enlever ton pull »

Elle n'avait pas tord et il s’exécuta. Son t shirt trempe lui collait à la peau et aussitôt et un nouveau frisson le secoua. Les courants d'air étaient assez violent. Il récupéra les vêtement d’Alexane en essayant de ne pas remarquer que son débardeur aussi avait percé révélant son soutien gorge rouge. Il inspira fort par le nez pour se vider l'esprit et lança la boule de tissus détrempée à l'arrière de la voiture avant d'y monter à son tour. Il se dépêcha de mettre le chauffage à fond et démarra.

« Merci pour ton aide. » dit elle en lui effleurant le bras « Sans toi je serais encore entrain de me noyer toute seule dans la boue. »

« C’était une expérience. » répondit il en riant «  Je t'avoue que c'est la première fois que je reste aussi longtemps et volontairement sous un tel déluge. »

«  Ce pays est terrible. Des orages en plein mois de décembre alors que les températures sont à peine positive en journée. Ça ne devrait pas être permis ! »

Dom tourna rapidement la tète vers elle et remarqua qu'elle était prise de violent frisson. Elle s’était avancé le plus possible vers la soufflerie et frottait ses mains sur son pantalon détrempé dans l'espoir de réchauffé ses cuisses. Ses longs cheveux gouttaient lentement sur le siège. Elle faisait peine à voir mais il ne devait pas être mieux. Il se concentra à contre cœur sur la route car elle était à moitié inondée et il ne voulait pas risquer d'avoir un accident.

« On à salit ta voiture » réalisa soudain Alexane en remarquant que les sièges s'imbibaient de l'eau coulant de leur vêtements

« C'est pas grave je la porterai à nettoyer quand le climat sera redevenu normal. » assura le jeune homme absolument pas préoccupé par l’état de son véhicule

« Imagine la tête d'Elijah si c’était sa Ferrari qu'on avait noyée ! » lança Alexane d'une voix joyeuse

Tout deux éclatèrent de rire en imaginant l'effroi de leur ami. Sa voiture était son petit bijoux et il considérait qu'il avait raté sa journée si il ne la nettoyait pas deux fois par jour.

Malgré la pluie ils arrivèrent assez rapidement sur le tournage et Dom s’arrêta devant la caravane de la jeune femme.

« Tu rentres avec moi ? » demanda t'elle

Il fut tellement surprit par sa proposition qu'il resta muet

« Je peux quand même t’offrir une tasse de chocolat chaud pour te remercier. » insista t'elle en le fixant de ses admirables yeux bleu

Dominic accepta avec plaisir et tout deux sortirent de nouveau sous la pluie battante et se précipitent à l’intérieur. Alexane fila rapidement dans sa chambre et il l'entendi farfouiller dans les armoires.

Dominic regardait autour de lui ne sachant pas trop quoi faire. Il aimait beaucoup l'appartement d’Alexane. Des photos ornaient les murs et elles représentait presque tous des chevaux. C’étaient d’anciennes photos de compétition ou des photos de famille. Il s’arrêta devant une photo d’Alexane et de son frère. Elijah avait passé un bras autour des épaules de sa sœur et elle riait. Il la trouvait très jolie sur cette photo. Il savait qu'elle avait été extrêmement blessée par les propos et les actes d'Elijah quelques semaine auparavant et depuis ils n'avaient pas retrouvé leur complicité.

« Tiens » dit elle en revenant dans la pièce et en lui tendant une pile de vêtements  «  Ce sont des affaires à Lij. Vas te doucher pendant que je prépare le chocolat. »

Dominic sourit il ne s’entendait pas à ce qu'elle l'invite à prendre une douche. D'un autre coté il était littéralement gelé et il ne s'imaginait pas rester une minute de plus dans ses vêtements détrempés. Il attrapa la pile d'habits et la posa sur le tabouret du bar

« Tu devrais te doucher en premiere. » dit il en s'approchant d'elle «  Tes lèvres sont toutes bleues. »

Il tendit la main dans l'intention d'essuyer la boue qui ornait le visage de la jeune femme mais elle s’écarta prestement

« Non vas y j'irai après. »

Dominic hocha la tête et récupérant les vêtements se dirigea vers la salle de bain. Il s'assit sur le rebord de la baignoire légèrement vexé. C 'était la première fois qu''elle reculait comme ça alors qu'il la touchait. Depuis quelque semaines, ils s’étaient rapproché, multipliant les petits gestes affectifs et elle ne l'avait jamais rejeté. Mais depuis la crise d'Elijah elle semblait plus distante. Pourtant c’était elle qui l'avait invité à entrer et à se doucher chez elle. Le jeune homme était perdu.

Il ôta rapidement ses vêtements et fila sous la douche. L'eau bouillante lui fit du bien et l'aida à se détendre. Il eu l'impression de récuperer petit à petit l'usage de ses muscles. Il observa les lieux pendant qu'il se séchait et sourit en voyant le peu de maquillage qui s’étalait sur les étagères. Il avait déjà visité de nombreuse salle de bain féminine et il n'avait jamais vu aussi peu de crème et d’objet de coquetterie. La jeune femme se maquillait rarement restant la plupart du temps au naturel et c’était l'une des nombreuse choses qui plaisait au jeune homme chez elle.

Il enfila rapidement le t shirt et le jogging qu'elle lui avait préparé et sorti. Elle était attablée au bar avec un tasse de chocolat chaud fumant et regardait la télé.

« Alors réchauffé ? » demanda t'elle, à nouveau souriante et joviale

« Ça fait un bien fou tu devrais vite faire la même chose. »  répondit il

Elle se leva et il dut regarder ailleurs car son débardeur était toujours transparent et si dans la pénombre des écuries il avait pu faire semblant de ne pas s'en apercevoir, à la lumière de l'appartement c’était autre chose. Et il trouvait ça terriblement sexy.

« Alors je file. » dit elle en s'approchant

Elle effleura ses doigts au passage et Dom sentit une étrange chaleur se répandre en lui. Elle avait du se sentir coupable de l'avoir repoussé tout a l'heure.

« Bois ton chocolat tant qu'il est chaud. » lança t'elle avant de s’enfermer dans la salle de bain.

Il s’assit à la place qu'elle venait de quitter et but une longue gorgée de chocolat qui le réchauffa encore plus que la douche. Il entendait l'eau couler dans la salle de bain et tenta de se concentrer sur la télévision pour éviter de songer que la jeune femme se trouvait à moins de dix mètre de lui, complètement nue sous l'eau chaude. Il aurait bien aimé la rejoindre et vérifier cette histoire de tatouage dont elle leur avait parlé quelques jours auparavant. Mais il se contenta de rester assis sur son tabouret les mains sur sa tasse bien chaude.

La jeune femme sorti au bout d'un quart d’heure. Elle portait seulement une serviette de bain et ses cheveux étaient enroulés dans une autre serviette au dessus de sa tête. Sa serviette s’arrêtait à mis cuisse dévoilant ses longues jambes pâles. Dom inspira lentement par le nez pour se calmer. Il aurait mériter la médaille du self contrôle pour ne pas lui sauter dessus en la voyant dans cette tenue.

« Très jolie coiffure. » fit il remarquer pour ne pas laisser apparaître son trouble

« On ne se moque pas quand on à trois poils sur le cailloux. » répliqua t'elle avant de se diriger vers la chambre.

Dom passa sa main dans ses cheveux encore mouillés. Il n'avait pas trois poils sur le cailloux ! Alexane revint deux minutes plus tard habillé cette fois. Elle avait enfilé un pantalon de sport et un gros pull. Elle lui tendit alors le sweet à capuche qu'il lui avait prêter a l’hôpital quelques mois plut tôt

« Il est a toi. » dit elle alors qu'il enfilait le vêtement

« Non c'est le tiens maintenant. » protesta il « Mais je te l’emprunte ! »

Elle s'empara de la télécommande et mis la chaîne équitation. C'est sur qu'elle n'avait pas vu assez de chevaux dans la journée.

« Il passe la rediffusion du concours complet de Badminton ce soir. Tu veux rester avec moi pour regarder l’émission ? »

Dominic accepta avec plaisir. Lui qui voulait passer un peu de temps seul à seul avec elle ne serait pas déçut. Il s'interrogea quand même sur la raison de cette invitation. Elle devait se douter qu'il n’était pas passionné par la rediffusion de son concours et qu'il acceptait dans le but de passer du temps avec elle. Une bouffée d'espoir l'envahit soudain. Peut être que ce soir leur relation allait pouvoir prendre un autre tournant.

« Qu'est ce qu'on mange ? » demanda t'il en s'approchant de la cuisine

Il était affamé. Elle ouvrit le frigo et y plongea la tête

« Alors j'ai de la pizza, de la pizza ou de la pizza. » dit elle avec une grimace penaude.

«  Va pour de la pizza. » répondit il

Elle mit la pizza au four et durant la cuisson il lui posa toute sorte de questions sur les photos qui ornaient les murs. Elle lui répondait avec entrain lui racontant une anecdote pour chaque clichés. C’était l'une des première fois qu'il la voyait aussi sereine depuis quelques semaines et il fut content que ce soit en sa présence. Il évita bien sur de parler de la photo ou l'on voyait Elijah mais elle posa elle même ses yeux dessus et se rembrunit.

« La pizza doit être prête. » dit elle pour cacher son trouble.

Il installèrent tout deux dans le canapé, un plaid polaire sur les genoux alors que l’émission commençait. Dominic n'y comprenait pas grand chose malgré les explications enthousiastes de la jeune femme. Il voyait des cavaliers lancés à vive allure sauter des montagnes d'obstacle plus dangereux les un que les autres. Mais il fut ravi de pouvoir observer discrètement Alexane qui piochait copieusement dans la pizza et s'exclamait de temps à autre lorsqu'un cheval touchait un obstacle manquant de désarçonné son cavalier.

« Alors lui c'est le meilleur cavaliers de complet de la planète ! » Lança t'elle en se rapprochant de lui.

Elle lui attrapa le bras et posa sa tête sur son épaule alors que le cavalier Allemand prenait le départ. Dominic savoura ce contact. Il aurait voulu lu attraper la main mais elles étaient toutes deux bien serrés autour de son avant bras. La jeune femme semblait retenir son souffle avant chaque obstacle, terriblement stressée pour son idole.

« Aie aie aie. » il va tomber dit elle en cachant ses yeux dans son épaule

« Mais non il est toujours dessus. » assura Dominic en riant.

Il sentit alors une brûlure au niveau de son épaule et remarqua avec ahurissement que la jeune femme avait planté ses dent dans son épaule en fixant la télévision d'un air anxieux

« Euh tu me fais mal. » dit il en attrapant son menton

Il se retrouvèrent alors face a face, leurs visage à quelques centimètres l'un de l'autre. Elle le fixait l'air gêné. Il fut alors prit d'une envie irrésistible de l'embrasser. Il se pencha vers elle doucement.

« Tu veux un dessert ? » demanda t'elle en se levant brusquement

Dom retint à grande peine un grognement de frustration. Il était complément perdu. Il avait cru qu'elle aussi en avait envie. Il passa sa main sur son visage pour tenter de masquer sa déception tandis qu'elle farfouillait dans son placard. Il ne savait plus qu'elle attitude adopter avec elle. Elle ne cessait de lui envoyer des message contradictoires. Tantôt cherchant le contact, tantôt l’évitant comme si elle s’était brûlée. Il allait devenir dingue.

« J'ai trouver des biscuit. » dit elle d'une petite voix.

Dominic lut dans ses yeux qu'elle s'en voulait de l'avoir rejeté et ce regard le fit fondre. Il n’était même pas capable de lui en vouloir plus de deux minutes. Elle vint se rasseoir tout contre lui ce qui rassura le jeune homme. Il n’était donc pas totalement en disgrâce. Elle lui tendit le paquet de friandises et il prit un biscuit bien que son estomac était noué. Ils mangèrent en silence, faussement concentré sur l’émission alors qu'il se rendait bien compte que tout deux réfléchissaient à la situation.

Délicatement il sentit Alexane poser sa tête sur son épaule. Il soupira bien conscient qu'elle s'en rendrait compte. Sa frustration n’était pas passée autant inaperçue qu'il l'aurait voulu. A son grand étonnement elle lui attrapa la main et enlaça ses doigts aux siens. Sa main était chaude dans la sienne et il savoura immédiatement ce peu de contact. Le message était clair. Elle ne le repoussait pas véritablement mais elle ne pouvait pas faire mieux. Pour le moment. Il tourna alors la tête et posa délicatement un baiser sur son front. Cette fois elle ne le repoussa pas et Dom en fut ravi. Elle avait besoin de temps et il était prêt à lui en donner.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: October 31st, 2015 05:45 pm (UTC)

Ils progressent doucement, mais ils progressent ! :)
Petit à petit... Et puis rien de tel qu'un bon orage pour ça :p

Et là le frère débarque et casse l'ambiance... ^^"

Très sympas à lire en tout cas !

Edited at 2015-10-31 07:23 pm (UTC)

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 31st, 2015 09:31 pm (UTC)

Oui ils y vont doucement. Alexane a un passé amoureux difficile et il lui faut du temps pour se livrer.

Pour une fois je vais les laisser un peu tranquille et eviter de faire debarquer Elijah !!

contente que ça t'aie plu

2 Read Comments