?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

LVDT : A cheval

December 21st, 2018 (05:35 pm)
current song: friends

Titre: A cheval
Fandom : LVDT
Personnage : Alexane - Peter - Elijah - Judy - Cameron
Rating : G
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 2651 mots

Lorsqu'elle pénétra dans la caravane des costumes Alexane entendit clairement Judy lui demander si elle allait bien et elle répondit mécaniquement d'un signe de tête. Elle s'installa sur la petite estrade qui ornait le centre de la pièce et laissa la costumière s'affairer. Pour sa part elle avait l'impression d'avoir plongé sous l'eau. Tout les bruits lui parvenaient étouffés excepté sa respiration et les battements de son propre cœur. Elle avait l'horrible impression d'être en état de choc. Pourtant on ne pouvait pas dire qu'elle n'était pas préparée. Ses amies l'avaient prévenues, Viggo l'avait mise en garde depuis des mois et même Orlando ne lui avait pas caché que son attitude était grotesque. Et pourtant elle n'avait pas réagit, tirant toujours un peu plus sur la corde de la patience de Dominic jusqu'à ce qu'elle cède.

Elle aurait du être en colère mais elle n'y arrivait même pas. Lorsqu'il lui avait crié dessus dans la voiture son insolence avait prit le dessus. Durant un instant elle était redevenue la femme forte qu'elle était auparavant. Elle était sortie furieuse mais ne l'étais pas restée. Elle n'avait pas le droit de se voiler la face. Dom s'était toujours montré patient, accueillant ses sautes d'humeur sans broncher, la réconfortant lorsqu'elle devenait folle à cause d'une scène à tourner, la berçant lorsqu'elle faisait des crises de panique en le réveillant en pleine nuit, agissant patiemment lorsque parfois elle ne supportait pas qu'une main la touche. Elle savait que ce qu'il lui demandait était légitime mais jusqu'ici elle n'avait jamais réussi à s'y résoudre.

- C'est bon tu es prête ! s'exclama Judy en la sortant de sa transe

Alexane redressa la tête pour s'observer dans le miroir. Elle était entièrement recouverte de tissus noirs en lambeaux et portait une capuche tellement profonde qu'elle masquait intégralement son visage. Des chaînes cliquetaient ci et là sur le costume accentuant le coté horrifique. Elle était effrayante et elle savait qu'une fois les effets numériques ajoutés cela serait spectaculaire. Elle était un mort vivant très réaliste et c'est aussi comme cela qu'elle se sentait à l'intérieur.

Pendant que Judy l'habillait elle avait prit une décision, elle n'avait plus le choix, elle devait trouver Elijah et lui dire la vérité. Dominic avait été on ne put plus clair, si elle ne le faisait pas leur histoire s'arrêterait là et ça elle ne le supporterait pas. Il était sa bouée dans un monde ou parfois elle avait encore l'impression de se noyer et elle avait besoin de lui.

- Alexane ? s'enquit Judy en l'observant dans le miroir. Tout va bien ?

La jeune femme hocha la tête tout en étant reconnaissante envers le costumes. Ses longues manches cachaient en effet le tremblements de ses mains.

- Alors on y va.

Alexane descendit de la petite estrade et suivi Judy jusqu'à l'extérieur. Elle se dirigea d'un pas égal vers le lieu de tournage à une cinquantaine de mètres. Le costume ne la gênait en rien pour marcher et elle savait qu'il allait en être de même à cheval. Judy la devançait et elle s'arrêta à proximité d'un cameraman pour voir avec lui quelques détails. Alexane elle resta immobile au milieu de l'herbe. Elle se concentrait sur sa respiration. Inspirer et expirer lentement pour ne pas trembler.

- Alexane tout va bien ?

La jeune femme sursauta en entendant la voix de Cameron. Se dernier se trouvait derrière elle, tenant Pantaï par la bride. Le bel étalon avait été enduit d'une sorte de peinture noire et épaisse qu'ils avaient longtemps chercher. Un cheval Nazguls se devait d'être aussi noir que l'âme de son maître et la robe de Pantaï était d'un bai profond. A force de recherche ils avaient trouvé une peinture noire qui n'attaquerait pas la peau fragile de l'étalon. Cameron n'y avait pas été de main morte. Pantaï était enduit de peinture à tel point que certaines zones épaisses formaient des croûtes sur son poil. De la peinture plus fraîche dégoulinait de ses membres comme l'aurait fait du sang noir, l'effet était des plus réussi.

Alexane fut ravie que Judy lui aie ordonnée de ne pas enlever sa capuche, son visage ainsi masqué elle pouvait mentir à son ami avec plus de facilité. Même si ses yeux mordoré cherchaient les siens.

- Ca va, grommela-t-elle. Il à été sage durant le transport ?

Vu le temps qu'elle avait passé dans la caravane de préparation c'était Cameron qui s'était chargé d’acheminer le cheval sur les lieux et de le préparer.

- Un élève parfait, répondit Cameron avec un sourire.

Alexane tendit la main pour caresser son étalon entre les naseaux, seul endroit qui n'était pas recouvert de peinture.

- Oh mon dieu ! Ils ont réussi à te rendre encore plus effrayante que tu ne l'es déjà ! S'écria une voix derrière elle.

Le corps entier d'Alexane se tendit et Pantaï renâcla violemment à ses cotés. Certes elle avait prit la décision de parler à Elijah parce qu'elle ne pouvait pas perdre Dom mais elle n'était pas prête, pas au milieu de tout ce monde et à proximité de Pantaï.

- Tu pourrais te montrer plus gentil avec ta petite sœur, le rabroua Judy en souriant.

Alexane se doutait que la costumière en pinçait pour son frère et lorsque ce dernier passa un bras autour de ses épaules elle la vit rougir. En d'autres temps Alexane aurait glissé un petit mot à Elijah mais là elle devait gérer ses propres problème.

- Si tu savais comme elle m’a menée la vie dur quand on était petits, dit il en lui adressant un clin d’œil. Ce n'est qu'un juste retour de bâton.

Alexane n'écoutait la conversation que d'une oreille. Elle luttait pour calmer les battements de son cœur et sortir de sa torpeur que la présence d'Elijah avait réveillée. Elle tourna lentement la tête et prit conscience que Viggo, qui venait d'arriver, et Cameron la dévisageaient. Son partenaire avait l'air inquiet et elle comprit tout de suite. Elle pouvait cacher ses sentiments et ses traits sous sa capuche mais Cameron n'avait pas pu rater la nervosité de Pantaï qui la trahissait.

- Je vais bien les garçons, insista Alexane en caressant l'encolure de son étalon pour se détendre.
- Alors on fait une photo souvenir ! s'exclama Viggo en lui jetant tout de même un regard suspicieux.

Lorsqu'il ne tournait pas Viggo s'adonnait à divers loisirs artistiques et le photographie en faisait partie. Il trimballait son appareil photo polaroïde partout pour immortaliser le tournage. Elijah vint se coller à elle et Alexane secoua la tête pour avancer un peu plus sa capuche sur son visage. Lorsqu'il passa un bras autour de sa taille elle était persuadée qu'il allait la sentir trembler. Cameron et Judy s'installèrent de l'autre coté et Pantaï vint poser sa tête sur son épaule ce qui lui arracha un maigre sourire. Il ne fallut pas longtemps à Viggo pour cadrer et bientôt une photo sortit de l'appareil de son ami.

Ses amis se précipitaient vers l'acteur pour voir le résultats alors qu'Alexane luttait toujours pour contrôler sa nausée. Elle avait reprit ses exercices de respiration lorsque Peter s'approcha avec son éternel air enthousiaste. Alexane se rendit compte qu'elle devait agir. Son frère ne pouvait rester la alors que sa simple présence la rendait malade.

- Lij s'il te plaît, l'interpella-t-elle rapidement en posant sa main sur son épaule. J'aimerais que tu ne restes pas la pendant que je tourne.
- Tu es sérieuse ? s'étonna son frère en se rembrunissant.
- Oui c'est ton métier Lij pas le mien, reprit elle. Pantaï va sentir ma nervosité et on ne peut pas se le permettre.

Son frère afficha un air déçu mais Alexane tenta de rester impassible. Il fallait qu’elle survive à cette journée.

- Ok je resterai loin, décida Elijah en reculant.
- Après mes prises il faudra que je te parles d'un truc important.

Voila elle l'avait dit, comme ça, sur un coup de tête. Désormais elle ne pouvait plus reculer.

- Bien sur, répondit son frère en lui jetant à son tour un coup d’œil inquiet. Je te laisses tu seras fabuleuse.

Et il lui adressa un petit signe de main avant de s'éloigner comme elle venait de le lui demander. Cameron lui se tenait assez prêt pour avoir entendu ce qu'elle venait de dire à son frère et il l'interrogea d'un regard mais la cavalière ce détourna pour faire face à Peter.

- Judy ce costume est extraordinaire ! s'écria le réalisateur en dévisageant Alexane. Le moins d'effet spéciaux possible, c'est ça qui fait un bon film.

Sous sa capuche Alexane esquissa un sourire. Elle devait se concentrer sur Peter et sa bonne humeur. Il fallait qu'elle réussisse à occulter tout le reste.

- Il n'y à rien de bien compliqué aujourd'hui. On va te filmer au galop dans différents endroit de la zone, lui expliqua-t-il en montrant du doigts les endroits fourmillants de cameramans. Le but dans la mesure du possible est que tes mouvements soient les plus secs possibles. Pour un Nazguls sa monture n'est pas un compagnon, c'est un outil de travail, un simple moyen de locomotion nerveux et maléfique comme lui.

Alexane hocha la tête, elle se doutait que Pantaï allait sentir sa nervosité, elle n'aurait pas à jouer le jeu.

- Alors ma belle on y va ! s'exclama Peter en chaussant son casque de son et en s'éloignant.

La monitrice se tourna pour mettre le pied à l'étrier et Pantaï se mit à reculer.

- Attends je te donnes un coup de main, lui proposa Cameron en attrapant la bride de l'étalon.

Alexane hocha la tête et pu se mettre en selle plus facilement. Judy s'approcha pour ajuster son costume sur la croupe de l'étalon qui renâcla de plus belle.

- Mon dieu que cette bête est effrayante ! S'écria-t-elle en reculant pour ne pas se faire écraser un orteils par les sabots de Pantaï.
- Je vais le faire, déclara Cameron en attrapant le tissu pour le tendre sur la croupe du cheval.

Il suivit les consignes de Judy pendant qu'Alexane fermait les yeux et se forçait à respirer lentement. Pantaï était une éponge à sentiment. Si elle n'arrivait pas à se calmer elle ne calmerait pas son cheval non plus. Elle rouvrit les yeux lorsque la main de Cameron se posa sur sa cuisse. Elle se rendit comptes qu'ils étaient seuls.

- Je vais te le demander une dernière fois Alexane, dit-il en cherchant son regard. Est ce que tu vas bien ?

La monitrice expira lentement et caressa l'encolure de son cheval.

- Je t'assure que oui, Cameron, tout va bien.

Et il lâcha enfin la bride. Alexane serra les jambes et commença à échauffer Pantaï sur la plaine herbeuse. Elle savait maintenant parfaitement gérer cette partie du tournage. Elle trouvait un endroit pour échauffer sa monture pendant que Peter préparait les terrains et briefait les équipe son, lumière et autres accessoiristes. Ensuite il lui criait action et elle commençait à tourner.

Mais bien entendu aujourd’hui rien ne se passait correctement. Malgré ses exercices de respiration et ses tentatives pour retrouver son calme elle était bien trop nerveuse et cela rendait Pantaï fou de colère. L'animal ne trottait pas il piaffait, au lieu de descendre son bout du nez vers le sol pour étendre son dos il remontait l'encolure, pliait l'axe de sa tête et tirait sur son mors en ouvrant la bouche. La cavalière mis des jambes pour forcer sa monture à s'étendre et allonger ses foulées mais Pantaï bondit en avant. Alexane serra les jambes et encaissa le choc mais déjà l'animal repartait en lançade. Elle entendit Cameron siffler doucement pour calmer l'animal alors qu'elle claquait la langue pour l'intimer à aller de l'avant. Dans chaque saut de mouton que laissait éclater l'étalon elle pouvait presque sentir sa propre colère, pas envers lui, pas envers Dom mais envers elle. Elle se maudissait intérieurement d'être aussi faible.

- Alexane ? demanda Peter dans son mégaphone. Ça va le faire ?

Il était hors de question que sa journée déjà compliquée se solde par l'arrêt du tournage. Il fallait qu'elle tourne ces scènes.

- C'est quand vous voulez ! S'écria Alexane tout en songeant que le plus tôt serait le mieux.

Elle n'allait de toute manière pas pouvoir calmer l'étalon et le mettre en action ne serait que bénéfique.

- ACTION !

La cavalière recadra son entier et lui intima de galoper dans la direction souhaitée. Pantaï s’élança avec colère et Alexane du serrer les doigts sur ses rênes pour le retenir un peu. L'étalon passa devant les cameras en réagissant excessivement. Il lança son encolure vers le haut, la bouche grande ouverte comme si Alexane venait de lui arracher trois dents. Alexane ne le laissa pas faire et accentua la pression, l'animal bondissait tout en galopant mais Peter ne fit aucun commentaire ce qui signifiait que les images lui plaisaient.

La demi heure suivante Alexane et Pantaï enchaînèrent les prises. Peter avait tout organisé pour que les endroits soient rapprochés. Il voulait une majorité de plan au galop et le but n'était pas d'épuiser la bête. Pour sa part Alexane ne sentait pas de fatigue chez sa monture. Certes au bout d'un certains temps il s'était mis à galoper plus calmement mais sous ses fesses elle pouvait sentir vibrer la puissance de l'étalon.

La dernière scène était simple. Elle décrivait une ligne droite au galop, faisait un demi tour un peu serré et repartait dans l'autre sens. Elle mit donc sa monture à l'allure souhaitée et le laissa accélérer un peu dos à la camera. Lorsqu'elle arriva dans le tournant ou elle avait prévu de pirouetter elle plaça ses aides et Pantaï, toujours à fleur de peau, se dressa sur ses postérieurs. Dans un mouvement instinctifs elle attrapa la crinière pour se maintenir en selle alors qu'il pivotait sur ses membres avant de repartir de plus belle dans l'autre sens.

- Ce mouvement était formidable ! s'exclama le réalisateur ravi.

Alexane, elle, croisa le regard de Cameron et vit à sa moue désapprobatrice qu'il avait bien saisit qu'elle ne maîtrisait pas sa monture. Elle le vit s'approcher mais il fut devancé par Peter.

- On à mis en place quatre cameras à proximité de ce tronc d'arbre, penses tu qu'il pourrait le sauter ?

Alexane jeta un regard au tronc en question, il était épais mais bien agencé. La hauteur ne devait pas dépasser les soixante dix centimètres soit une broutille pour un animal de la taille de Pantaï. Surtout que ce dernier adorait sauter et qu’aujourd’hui il se montrait particulièrement bondissant.

- Peut être qu'on devrait..., commença Cameron
- C'est bon Cam, le coupa-t-elle. Je saute et on le laisse la dessus.

Elle voulait finir cette séance au plus vite et aller retrouver Lij. Maintenant qu'elle avait pris sa décision il était plus que temps de s'y mettre. Elle fit trotter Pantaï pendant que Peter hurlait aux ingénieurs son d'installer les projecteurs et aux cameramans de se préparer. Lorsqu’il cria à nouveau « action » elle s'élança.

Elle vit les oreilles de sa monture se pointer vers le tronc lorsqu'il l'aperçut et il accéléra. Elle le recadra sévèrement, lui intimant de se concentrer. Elle adorait sauter avec son cheval et lorsqu'elle sentit les postérieurs se plier tout ses soucis s'envolèrent. Pantaï se propulsa largement au dessus du tronc et la cavalière accompagna la phase de planer en tendant son dos et ses bras pour accompagner le mouvement d'encolure de sa monture. Elle se redressa pour amortir la phase de réception quand tout se précipita. Elle sentit les antérieurs de Pantaï entrer en contact avec le sol et pourtant l'avant du cheval se déroba sous elle. Elle eut à peine le temps de fermer les yeux avant de heurter le sol. La douleur fut fulgurante elle poussa un cri alors qu'une lourde masse s'abattait sur elle.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 7th, 2019 12:14 pm (UTC)

Ouille ouille ouille...
J'espère que ça va aller...
Mais c'est bien, elle se décide à parler, elle a prit une décision, c'est une bonne chose !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 7th, 2019 08:24 pm (UTC)

Oui la réaction de Dominique a profondément choqué Alexane et du coup elle a décidé de parler à son frère ce qui va pas être facile mais encore faut-il qu'elle y arrive


J'ai modifié un peu cet accidents par rapport à la première version que tu connaissais je trouvais qu'alexane faisait déjà beaucoup de choses sur ce tournage pas besoin d'un plus faire de la compétition il y avait bien assez de risque de chute avec son travail en général

2 Read Comments