?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

LVDT : la chambre

December 16th, 2018 (11:29 am)
current song: friends

Titre: La chambre
Fandom : LVDT
Personnage : Dominic - Alexane
Rating : NC-17
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 1409 mots

- J'ai trop mangé, grogna Alexane en se jetant sur le lit.

Dominic, qui enlevait ses chaussures, se retourna pour la regarder affalée sur le matelas les bras écartés. Ses cheveux relâchés s'étalaient sur l'oreiller et elle avait fermé les yeux.

- En même temps tu t'es jetée sur le buffet de dessert, lui rappela-t-il.
- Ce n'est pas ma faute s'ils proposent du gâteau au chocolat et de la glace à la fraise le même jour, protesta-t-elle en se redressant pour enlever ses chaussures avant de les jeter en travers de la pièce.

Dominic se mit à rire lorsque la jeune femme épuisée par cet effort surhumain se laissa retomber sur le matelas avec un signe de satisfaction.

- Tu aurais pu faire un choix, lui indiqua-t-il

Cette remarque lui valut un regard noir et une grimace.

- C'est cruel de faire un choix !

Dominic lui offrit un sourire avant de s'asseoir sur le bord du lit et ôta ses chaussures et ses chaussettes.

- Je peux m'allonger avec toi ou dois-je te laisser tout le lit pour digérer et dormir dans la baignoire ?
- Ce que tu peux être bête, ronchonna-t-elle en se poussant un peu pour lui faire de la place.

Dominic attrapa le col de son t-shirt pour l’ôter et il sentit le matelas bouger tandis qu’Alexane se tortillait pour enlever son pantalon. Il sursauta lorsque des mains froides se posèrent sur son ventre. Elle était assise derrière lui, sa poitrine collée à son torse. Elle avait posé son menton sur son épaule et entouré son torse de ses bras.

- Tu sais que je t'aime, murmura Alexane à ton oreille.

Le sourire de Dom s'agrandit alors qu'elle posait un baiser sur sa joue.

- Je le sais oui, souffla-t-il. Mais ça fait toujours plaisir de te l'entendre dire.

La jeune femme se serra un peu plus contre lui et il savoura ce moment. Un instant rien qu'a eux, sans dispute ou il pouvait savourer la présence de l'autre. Les mains d'Alexane se mirent à parcourir son ventre et son torse traçant de petit sillon brûlant sur sa peau et un long frisson parcouru son dos

- Tu es bien câline aujourd'hui, lui fit-il remarquer.

Pour toute réponse la jeune femme lui mordilla l'oreille et il sentit ses reins s'enflammer. Il se tourna rapidement pour attraper Alexane par la taille et la positionner sur ses genoux. Elle enroula aussitôt ses jambes atour de sa taille et il se saisit de son visage pour l'embrasser.

Leurs baisers se firent plus pressants, plus passionnés. Sa langue caressait la sienne avec avidité tandis qu'il laissait glisser ses mains sous son t shirt. Lorsqu'il effleura ses seins un sourire naquit sur son visage. Elle avait du ôter son soutien gorge en même temps que son pantalon et il pouvait caresser la douceur de sa peau nue. Il titilla habillement un téton et sentit la jeune femme se cambrer contre lui en plaquant son bassin contre le sien. Il ne lui en fallut pas plus pour qu'il la renverse avec un grognement sur le lit pour s'allonger sur elle. Sa bouche quitta la sienne pour se perdre dans son cou alors qu'il la sentait tirer sur sa nuque. Il se redressa un instant pour lui enlever son t shirt et Alexane se fit plus entreprenante en débouclant la ceinture de son jean et en descendant son pantalon devenu trop étroit pour lui. Il termina de l’ôter avant de replonger sur son amante. La vue de sa poitrine pointée vers lui et de son ventre plat se soulevant au rythme de ses respirations déclencha un véritable feu dans son bas ventre. Se soutenant d'un coude il prit en coupe l'un des seins de la jeune femme et plongea sur son téton qu'il suçota avant de le titiller du bout des dents. Le gémissement de plaisir que poussa Alexane l'empli de satisfaction. Elle avait glissé ses mains dans ses cheveux et fourrageait dedans, tiraillant pour augmenter le rythme de ses baisers. Sa main quitta son sein pour descendre doucement vers sa hanche tout en traçant de doux arabesque sur sa peau nue. Lorsqu'il effleura l’intérieur de sa cuisse il fut ravi de la sentir frissonner alors qu'elle écartait légèrement les jambes pour lui faciliter la tache. Elle s'offrait à lui ce qui l’emplissait de joie.

Depuis quelques semaines ils avaient franchit un cap dans leur relation physique. Il trouvait la jeune femme plus en confiance, plus détendue, elle le laissait faire et prenait même les devants comme ce soir, elle se montrait moins farouche et n'avait plus aucun geste de rejet ou de panique quand il la touchait et à ses yeux tout cela avait une valeur inestimable.

Lorsque ses doigts frôlèrent son intimé Alexane laissa échapper un nouveau gémissement et il la vit renverser la tête en arrière lorsque son doigt la pénétra. Son propre corps était en feu et le tissu de son boxer des plus tendu alors qu'il laissait ses doigt aller et venir dans l'intimité de son amante. Il se souleva pour embrasser la jeune femme qui lui rendit son baiser avec fougue. Il la sentait se tortiller sous lui alors que ses doigts virevoltaient toujours, sa poitrine venait frôler son torse et ses tétons durci éraflaient sa peau avec délice.

Alexane laissa échapper un grognement de mécontentement lorsque dom cessa ses vas et viens avant de l'embrasser à nouveau.

- Je t'aime, souffla-t-il entre deux baiser.

Sa respiration était devenue haletante et le feu brûlant au niveau de ses reins devenait plus pressant.

- J'aime te l'entendre dire, répondit Alexane avec un sourire mutin.

Elle se redressa doucement et ses pouces s'emparèrent de l'élastique de son boxer. Elle le descendit doucement et Dom l'aida dans sa manœuvre pour se débarrasser du dernier bout de tissus qui les séparaient. Un frisson le parcouru lorsque la main frêle de sa compagne effleura son pénis. Ses beaux yeux bleus étaient plongés dans les siens alors qu'elle refermait ses doigts sur son extrémité. Dom expira violemment alors qu'elle allait et venait sur sa peau sans le lâcher du regard. Le désir qu'il ressentait se décupla lorsqu'il baissa les yeux pour observer les faits et geste de sa compagne. Lorsque sa tête se mit a tourner il replongea dans le regard de braise de le jeune femme et la confiance qu'il y lu le toucha en plein cœur. Et lorsqu'elle se pencha pour lui attraper l'oreille avec les dents il cru exploser.

- Fais moi l'amour, le supplia-t-elle avant de sucer le lobe de son oreille

Le jeune homme ne se fit pas prier. Sa bouche s'écrasa sur la sienne alors qu'il plaquait son bassin sur le sien. Il glissa à nouveau un doigt en elle pour vérifier qu'elle était bien prête a l'accueillir ce qui était le cas. Et lorsqu'il se glissa en elle d'un mouvement ample du bassin elle se remit a gémir. Il sentit ses ongles griffer sa peau et un petit rire lui échappa. Alexane faisait l'amour comme elle vivait sa vie : passionnément et avec force et il en ressortait souvent marqué. Il se pencha pour attraper son téton entre ses dents alors qu'il entreprenait de faire de lent vas et viens et la jeune femme haleta de plus belle. Ses gémissement l'encourageait, elle l'exhortait a accélérer, a bout de souffle et à ses oreilles s'étaient le plus beau son du monde, un son qui prouvait que leur corps étaient fait l'un pour l'autre.

Alexane tira à nouveau dans ses cheveux tout en gémissant et lorsqu'elle enroula ses jambes autour de sa taille, collant son bassin au sien, il accéléra ses mouvement. Le frottement de sa peau sur la sienne était délicieux et il poussa un grognement lorsqu'elle croisa ses chevilles derrière ses fesses amplifiant leur étreinte. Il s’enfonçait en elle de plus en plus profondément, ses reins s'enflammant de plus belle alors que ses gémissements se faisaient de plus en plus pressant. Leur peaux s'étaient couvertes de transpiration et leurs deux respirations devenaient erratiques. Dominic savaient qu'ils ne tiendraient plus très longtemps et lorsqu'il aspira une nouvelle fois le téton de la jeune femme il la sentit se contracter dans un long gémissement. Son corps se contracta autour du sien et il jouit à son tour en enfonçant son visage dans le cou de la jeune femme et en songeant qu'il voulait passer sa vie au coté de cette monitrice qui le rendait fou.






Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: December 17th, 2018 09:31 pm (UTC)

Très chouette texte, l'ambiance est bien posée, le texte est fluide et se lit très bien.
En plus il montre bien l'évolution des personnages.

J'ai beaucoup aimé ce texte !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 7th, 2019 08:21 pm (UTC)

Je suis contente que ce texte est plus car c'est l'un des premiers vrais MC - 17 que j'écris ou du moins que j'essaye d'écrire je voulais un je voulais un texte plus profond avec pas seulement la passion entre les deux personnages mais aussi montrer qu'ils évoluent et qu'ils essaient de surmonter leurs problèmes en se confiant l'un à l'autre

2 Read Comments