?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

December 5th, 2018 (10:04 pm)
current song: friends

Titre: Saleté de paparazzis
Fandom : LVDT
Personnage : Alexane - DOm
Rating : PG-13
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 2328 mots


Alexane passa son badge devant la borne de sécurité avant de s'engager dans le parking souterrain de l’hôtel. En comparaison à leur premier tournage en extérieur, Peter avait prit plus de précaution et au vu de ce qui ce passait aujourd'hui elle comprenait pourquoi. De prime abord elle s'était sentie agacée de devoir se garer au sous sol alors qu'il y avait un beau parking extérieur avec vue sur les montagnes juste devant l’hôtel. Mais avec ce qui se passait elle était rassurée de pouvoir descendre sa voiture en étant sure de ne pas avoir été prise en photo.

Elle prit l'escalier pour monter à l'accueil de l'établissement ou une jolie jeune femme aux ongles manucurés et au sourire enjôleur l'attendait.

- Bonsoir Mademoiselle Wood, minauda-t-elle. Avez vous passez une bonne journée ?
- Bonsoir, oui, merci, répondit machinalement Alexane.

Elle s'engouffra ensuite dans l'ascenseur en songeant que la journée ne s'était absolument pas déroulée comme elle l'avait prévu.

Elle était arrivé à l’hôtel déjà en retard pour son rendez vous et avait tout de même prit le temps d'appeler Dominic. A son grand désarroi ce dernier n'avait pas répondu. Elle avait ensuite commencé à laisser des messages sur sa boite vocale. Le premier «  Je suis désolée » était suivi de «  Je n'en savais rien ! » ou encore «  Je n'avais pas imaginée que.. », jusqu'au dernier qui se terminait par «  Je t'en supplie ne panique pas, il n'y a rien entre moi et Orlando, je t'aime ». Elle avait envoyé le même type de message par textos dans l'espoir que Dom aie l'occasion de faire une pause entre deux scènes et jette enfin un œil à son téléphone.

Heureusement Judy était une personne compréhensive qui avait l'habitude de travailler avec des acteurs peu portés sur la ponctualité. Elle ne lui avait pas tenu rigueur de son retard et le rendez vous avait été un succès bien qu'Alexane n'aie pas véritablement réussi a se concentrer. En quittant Judy elle avait décidé de filer rejoindre Dominic sur son lieu de tournage mais un appel de Fran avait contrecarrer ses plans. La femme du réalisateur l'attendait sur un autre site pour valider avec elle un terrain ou devait tourner Karl et une horde de Rohirrim. Elle avait donc envoyer un rapide message à son frère : «  Ce magazine raconte des conneries, ne t'avise pas de frapper Orlando ! On se voit tout à l'heure ! » avant de partir dans la campagne Neo-zelandaise. Le terrain était magnifique mais immense et Fran et elle l'avait arpenté de long en large. C'était pour cette raison qu'elle rentrait tard. Elle allait maintenant devoir se confronter à Dom et rien que cette idée la terrifiait.

Elle sortit de l'ascenseur et parcourut rapidement le couloir ornée du moquette confortable et mordorée. Elle frappa trois coups puis deux puis un en se mordant l'intérieur des joues.

- Entre !

Alexane poussa la porte et se dépêcha d'entrer. Toute stressée qu'elle était elle ne voulait pas que quelqu'un débarque dans le couloir et la voie entrer sans raison valable dans la chambre de l'acteur. Elle se hâta par habitude de verrouiller la porte derrière elle. C'était une habitude qu'elle et Dom avait prise pour éviter qu'Orlando ne rentre sans frapper dans la chambre, chose dont il les menaçait régulièrement.

Alexane s'adossa à la porte, prête à subir le courroux de son petit ami. Ce dernier était assis sur le lit et lui tournait le dos. Il était torse nu et venait de toute évidence d'enfiler son jean. Ses cheveux mèchés étaient humides et de la ou elle était elle pouvait voir quelques gouttes d'eau perler sur ses épaules et dégouliner le long de son dos.

- Tu t'es douché ? s'étonna Alexane

Elle se mordit aussitôt la lèvre. Elle s'était promis de le laisser parler en premier pour savoir dans quel état d'esprit il se trouvait.

- Oui je n'en pouvait plus, répondit-il d'un ton neutre. J'ai cuit toute la journée sous ma perruque. Il me fallait absolument me laver les cheveux.

Alexane resta stupéfaite, le ton de son petit ami était trop plat pour être normal mais en même temps elle ne percevait aucune colère dans son attitude. Elle se figea lorsque Dom pivota sur le lit pour lui faire face. Elle le dévisagea, cherchant la moindre trace de colère sur son visage mais il finit par lui adresser un sourire.

- Alexane ? demanda-t-il doucement en enfilant une chaussette. Tu vas rester collée à la porte ?

La jeune femme ne trouva rien a répondre, oui elle resterait bien collée à la porte prête a encaisser la dispute qui allait suivre. Elle aurait tout fait pour éviter cette confrontation mais elle devait prendre sur elle et franchir le pas.

- Tu as eut mes messages ? demanda-t-elle d'une voix peu assurée.
- J'ai vu Orlando avant, répondit Dominic d'un ton toujours aussi neutre. De toute évidence il à plus peur de toi que de moi.

Dominic avait dit cela en haussant les épaules l'air amusé mais Alexane elle ne plaisantait pas. Elle avait fait de son mieux pour que ce soit elle qui apprenne la nouvelle à Dom et malgré tout ses efforts elle n'y était pas arrivée.

- Je peux tout t’expliquer, dit elle en s’avançant dans la pièce d'un pas nerveux. Comme je te l'ai dit dans les messages je..
- Je ne les ai pas écouté, l'interrompit Dom en se levant à son tour.

Alexane dégluti difficilement alors qu'elle sentait sa gorge se serrer.

- Je t'ai appelé huit fois, reprit elle. Mais...
- J'étais en tournage, l'interrompit une nouvelle fois son petit ami. Je n'avais pas mon portable sur moi et puis j'ai croisé Orlando.

Alexane sentit ses yeux se remplir de larmes. Elle avait tout faux dans cette histoire. Dom devait se faire des films à propos de cette histoire de paparazzis et elle allait avoir du mal à expliquer un tel comportement.

- Je suis désolée, gémit-elle en se laissant tomber assise sur le lit.

Elle ne voulait plus paraître faible devant Dominic mais elle sentit tout de même les larmes couler sur ses joues. Dominic comptait pour elle beaucoup plus qu'il ne devait le croire et rien qu'a l'idée de l'imaginer s'éloignant d'elle, elle se sentait paniquer.

- Si tu t'excuse c'est que tu te sens coupable

Elle n'osa pas répondre. Oui elle se sentait coupable de mettre Dom dans une situation difficile, de faire la une d'un magasine avec les fillettes de ses amis et aussi d'engendrer des soucis au réalisateur. Mais d'un autre coté elle n'avait rien de fais de mal. Elle s'était promenée avec un ami dans la rue.

Elle entendit Dom soupirer alors qu'il la rejoignait sur le lit. Il se pencha vers elle et caressa sa joue du bout des doigts.

- Alexane dans quel état d'esprit crois-tu que je sois ? demanda-t-il avec douceur.

La jeune femme ne savait pas vraiment quoi répondre. En d'autre temps elle aurait envoyer Dominic au diable mais c'était avant. Avant qu'elle n'en tombe amoureuse, désormais elle savait qu'il détenait lui aussi un droit de retrait dans cette histoire et que s'il décidait de la laisser elle en souffrirait.

- Furieux ? Déçu ? finit-elle par proposer en séchant ses larmes d'un revers de la manche.
- Rien que ça ! ricana Dominic.

Cette fois Alexane se vexa. Il semblait se moquer de la situation. Dom s'était toujours montré prévenant avec elle et se changement d'attitude alors qu'elle se sentait vraiment mal l'horripilait.

- Ca te fais rire !? gronda-t-elle en s’écartant vivement.

Dom récupéra d'un geste vif son poignet pour l'empêcher de se lever. Alexane sentit une bouffée d'angoisse la saisir lorsqu'elle prit conscience que sa main était bloquée. Heureusement Dom réalisa tout de suite ce qu'il venait de faire et la relâcha. Elle comprenait qu'il aie agit instinctivement et n'allait pas lui en tenir rigueur même si son rythme cardiaque s'était dangereusement accéléré.

- Je suis juste peiné Alexane, souffla finalement Dom en caressant sa joue avec douceur. Peiné que ces connards de paparazzis vous soient tombés dessus, que tu sois la première d'entre nous touchée par leurs ragots alors que tu n'es même pas actrice.

La jeune femme mit quelques secondes pour t’intégrer les paroles de son petit ami. Il n'était pas en colère ni déçu par son attitude ?

- Tu n'es pas jaloux ? demanda-t-elle un peu désorientée par la tournure de la conversation.

Dom émit un petit rire en repoussant une mèche de cheveux brune derrière son oreille.

- Le devrais-je ? s'enquit-il
- Non, bien sur que non ! s'exclama Alexane en posant la main sur la cuisse de son amant.

Et pourtant elle ne comprenait pas. Elle n'avait jamais donné à Dominic de raison d'être jaloux d'Orlando mais son amitié avec le bel acteur avait faillit marquer la fin de leur couple des semaines auparavant. Alexane aurait pu se taire et ne pas insister vu que Dom semblait de meilleur composition qu'elle ne l'aurait cru mais si elle voulait progresser dans cette histoire il lui fallait comprendre. Dom ne lui avait pas vraiment expliqué ce qu'il s était passé à l'époque et c'était le moment ou jamais.

- Mais auparavant...., hésita-t-elle.

Dominic soupira en passant une main nerveuse dans ses cheveux.

- Ma jalousie envers Orlando c'est du passé, expliqua-t-il avant d'hésiter. Tu sais que je vis mal cette histoire de relation cachée...

Alexane reçut cette déclaration comme un coup dans la poitrine. Certes elle s'en doutait et les autres ne faisaient que le lui répéter, mais se l'entendre dire en face était plus douloureux.

- Je mens à tous mes amis alors que je souhaiterais crier sur tout les toits à quel point je t'aime, se dépêcha de continuer Dom interrompant ses réflexions. Orlando ne cessait de faire des allusions te concernant, alors oui, j'ai douté.

Alexane leva les yeux au ciel. Elle aurait du se douter que son ami avait du en faire des tonnes.

- Mais tu m'as affirmé qu'il ne se passait rien entre vous et lui aussi, reprit Dom. Et je te fais confiance parce que dans un couple on doit se faire confiance.

Il termina sa phrase en posant un baiser rapide sur ses lèvres. Alexane sentit à nouveau les larmes lui monter au yeux mais elle ne savait pas si c'était le fait qu'il dise l'aimer et qu'il lui accorde tant de confiance, ou le fait de savoir qu'il souffrait de cette situation qui provoquait en elle un sentiment de culpabilité.

- Donc tu n'as pas frappé Orlando ? demanda-t-elle en se raclant la gorge alors que Dom se relevait pour enfiler son t-shirt.
- Non! rit-il. Mais dans tout les cas je ne sais pas ce que tu lui as dit mais tu le terrorise.

Alexane lâcha un petit rire en imaginant son ami avoir peur d'elle.

- Je voulais vraiment te parler de vive voix de toute cette histoire, se justifia-t-elle. Mais mon emploi du temps était chargé, j'avais rendez-vous avec Judy et puis j'étais bloquée avec Fran...
- C'est pour cette raison que j'ai effacé tes messages sans les lire, lui expliqua Dom en ajustant le col de son t-shirt.

Alexane hocha la tête, elle comprenait, même si elle s'était égosillée pour rien sur sa messagerie dans un état de stress épouvantable.

- Il va falloir que chacun d'entre nous se montre plus prudent, grommela Dom. Peter doit déjà avoir porté plainte contre « People magasine » mais ça ne les empêcheras pas de mettre leur nez dans nos affaire.

Alexane se laissa tomber sur le dos avec un soupir. En travaillant sur un tournage elle n'avait jamais songé être victime des paparazzis. Pourtant son frère était acteur depuis l'enfance et ce n'était pas la première fois que l'un de ces chasseur d'image lui courait après. En l’occurrence elle avait été tellement stressée par la possible mauvaise réaction de Dominic qu'elle n'avait pas songé une seule seconde au réel impact de ce magazine. Elle se sentait plutôt coupable d'attirer le regard du monde entier vers ce tournage avec des histoires qui n'avaient pas lieu d'être.

Elle releva la tête en sentant le matelas bouger. Dom venait de s'allonger à ses cotés et posa un baiser sur sa joue.

- C'est le revers de la célébrité, murmura-t-il contre son oreille.

Alexane en profita pour se lover contre lui. Elle enfui son nez dans on cou et glissa une jambe entre les siennes. Elle soupira en le sentant resserrer son étreinte. Elle inspira longuement respirant son odeur masculine qui la réconfortait. Elle ne voulait plus penser a rien d’autre qu'a lui. Elle voulait oublier cette photo volée, elle voulait juste sentir son corps épousant le sien. Elle glissa lentement sa main le long de son torse avant de la glisser sous son t shirt. Elle sentit Dom frissonner lorsqu'elle effleura la peau de son ventre ce qui lui tira un soupir.

- J'aimerais que ce moment dure toujours, murmura-telle dans son cou avant d'embrasser sa peau.

Elle sentit la main de Dom descendre au creux de ses reins

- Moi aussi ma toute belle, mais il est temps d'aller manger, souffla Dom alors que son autre main caressait ses cheveux.

Alexane continuait de caresser son torse en formant de longues arabesque sur sa peau. Elle sentait la respiration de Dom s’accélérer alors qu'une chaleur naissait au creux de ses reins.

- Tu es sur que tu as faim ? demanda-t-elle en relevant doucement le menton pour attraper entre ses dents le lobe de l'oreille de son amant.
- Aurais-tu d'autre projet ? s'enquit le jeune homme alors que sa main glissait lentement vers la courbe de ses fesses.

Alexane ne répondit pas mais laissa glisser ses doigts sur la boucle de la ceinture de Dom alors qu'elle capturait ses lèvres avec avidité. Ils avaient tout les deux besoin de se retrouver et comptait bien en profiter.




Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: December 11th, 2018 05:36 pm (UTC)

Et ils furent les deux seuls à ne pas descendre manger... Ce qui souleva tout un tas de questions :p

Je comprends la réaction de Dom, Alexane va vraiment devoir apprendre à gérer un peu mieux tout ça, elle réagit à ce qui n'a pas lieux d'être... Par contre elle ne se décide toujours pas sur le reste... Il a une sacrée patience Dom !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 7th, 2019 08:18 pm (UTC)

Oui Dominic a une sacrée patience qui risque bientôt d'être mise à rude épreuve quant à alexane elle a du mal à gérer ce qu'elle n'a pas l'habitude de gérer c'est-à-dire des paparazzis une relation amoureuse ou encore ultra jalousie de son frère

2 Read Comments