?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

LVDT - Elle devait te le dire

December 1st, 2018 (08:54 pm)
current song: friends

Titre: Elle devait te le dire
Fandom : LVDT
Personnage : Dominic - Orlando - Billy - Peter
Rating : G
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 1389 mots

- Et coupez ! s'écria le réalisateur alors que l'assistant faisait claquer la réglette et que les preneurs de son abaissaient leurs perches. Dominic c'est bon pour le moment on reprendra seize heures.

Dom hocha la tête en soupirant. Il n'avait pas de montre mais savait qu'il était aux alentours de quatorze heures. Il allait donc devoir tuer le temps avant ses prochaines prises. Hors il rêvait juste d'enlever son costume et d'ôter sa perruque et ses prothèses aux pieds. La météo en Nouvelle-Zélande se faisait plus clémente et c'est pourquoi ils avaient entamé les tournages en extérieur, cependant la moindre chaleur était difficilement supportable avec les prothèses et les costumes épais, sans parler de son maquillage que Madison allait devoir lui retoucher.

- Billy on va refaire quelques gros plans, précisa Peter.

Dominic se tourna vers son ami.

- Veux tu que je reste ? lui demanda-t-il

Il était plus facile de tourner des gros plans avec quelqu'un en face de soi pour donner la réplique et ça ne le dérangeait pas de réciter à nouveau son texte.

- Non, t'inquiète, répondit Billy avec un geste évasif de la main. Je vais me contenter de t'imaginer
- N'utilises pas ce genre de tournure de phrases, lui conseilla Dominic en riant.

Son ami éclata de rire alors qu'il tournait les talons et s'éloignait de la « zone » de tournage. Il traversa, tant bien que mal avec ses prothèses, la plaine herbeuses et se dirigea vers le stand de ravitaillement. Une jeune femme souriante nommée Amy lui fournit une bouteille d'eau bien fraîche
dont il savoura immédiatement quelques gorgées. Il se rendit ensuite vers la zone de repos qui consistait en une toile tendue offrant un coin à l'ombre garnis de chaise pour s'asseoir. Il ôta avec précaution sa cape elfique en coton épais et s’éventa un peu. Il portait encore une épaisse chemise en lin dont il retroussa les manches et un pantalon en velours qui semblait soudé à sa peau tant il avait chaud.

Dominic récupéra son sac qu'un assistant avait posé sous la tente et tira son script. Il s'assit sur une chaise en étendant ses énormes pieds de hobbits devant lui. Il avait du temps à tuer alors autant répéter son texte. Souhaitant travailler sa mémoire il laissa le script clos, ferma les yeux et récita mentalement ses répliques. Pour chacune d'elles il essayait de visualiser et ressentir l'émotion qu'il voulait faire transparaître à l'écran.

- Je peux te déranger ?

Dominic ouvra un œil en reconnaissant la voix d'Orlando. Il se redressa sur sa chaise et lui sourit.

- Parce que tu demandes la permission maintenant ? le taquina-t-il.

Mais l'attitude de son ami l’interpella. Il n'y avait aucune trace de son habituelle fausse suffisance sur le visage d'Orlando. Il semblait inquiet.

- On peut se parler ? demanda-t-il d'ailleurs d'une voix peu assurée.
- Bien sur

Dominic cru que son ami allait enchaîner mais au lieu de cela un silence pesant s'installa. Orlando se contentait de fixer ses mains cherchant visiblement ses mots et Dom en profita pour boire une nouvelle gorgée d'eau fraîche à sa bouteille. Son instinct lui criait qu'il allait en avoir besoin.

- Tu veux aborder un sujet en particulier ? finit-il par lui demander, troublé par l'attitude d'Orlando.

Ce dernier releva la tête et se lança.

- Je tenais à venir m’excuser de vive voix, marmonna-t-il a toute vitesse. Je... je n'avais pas songé une seconde aux implications et... enfin bref il n'y à rien d'ambigu et je ne veux pas que tu .. enfin voila.

Dominic se contenta de dévisager un instant son ami en essayant de comprendre le sens de ses paroles. Il avait bien saisi qu'Orlando lui présentait des excuses mais il ne voyait absolument pas pourquoi. Il parlait d'implications et d’ambiguïté mais rien ne lui venait à l'esprit qui pourrait correspondre à l'attitude étrange de son ami.

- Alors là il va falloir te montrer plus clair parce que jusque là je n'ai rien comprit, lui dit-il en passant machinalement sa main dans ses cheveux.

Il ne rencontra que les boucles épaisses de sa perruque alors qu'Orlando continuait de le fixer comme si lui aussi était surprit par sa réaction.

- Je voulais qu'on en parle d'homme à homme, reprit Orlando avec toujours ce même air embarrassé. Pour t'assurer que je n'avais aucune arrière pensées. C'était instinctif comme un frère envers sa sœur.

Dominic passa une main sur son visage tout en essayant à nouveau de comprendre. Les paroles d'Orlando était dénuée de sens. Il évoquait un frère et une sœur mais Dom était certain qu'il était enfant unique. Cette conversation ne menait à rien et Dom commençait à perdre patience. Il détestait ne pas comprendre.

- Orlando tu me parles chinois ! grogna-t-il. Je ne pige rien.
- Alexane ne t'as pas appelée ? lui demanda soudain Orlando.

Dominic se redressa, plus attentif.

- Non, répondit-il avant de jeter un coup d’œil furtif vers son sac à dos. Enfin je n'ai pas regarder mon téléphone.

Les yeux d'Orlando s'écarquillèrent et se dernier se mit à jurer.

- Oh putain ! Elle va me tuer !

Le cœur de Dom s'accéléra alors qu'Orlando faisait les cent pas sous l’auvent. Il continuait à lâcher un juron de temps à autre visiblement agacé par cette situation. Maintenant qu'il savait Alexane impliquée dans cette histoire Dom commençait à se faire du soucis. Il s'imaginait Alexane à l’hôpital à cause d'un accident au travail mais ça n'avait aucun sens car Peter aurait été prévenu et Orlando n'aurait rien à se reprocher.

Dominic comprit soudain l'attitude d'Orlando. De toute évidence il semblait croire qu'il allait être furieux. Il avait parlé d’ambiguïté et de frère et sœur. Il avait sûrement eut un geste déplacé envers Alexane, ouu alors c'était elle qui lui avait sauté dans les bras pour la même obscure raison qui l'avait poussé à l'embrasser des mois auparavant.

- Serait-il possible que tu oublies ce que je viens de dire et que je m'en aille sans qu'on en reparle ? proposa Orlando en lui adressant un sourire gêné.

Dominic lui répondit d'un regard entendu.

- Absolument pas maintenant que tu viens de me dire qu'Alexane est concernée, grommela-t-il en sentant son agacement s’accroître.

Il tentait de garder la tête froide. Il croyait Orlando lorsque se dernier disait ne rien vouloir tenter avec Alexane mais l'acteur semblait tellement stressé à l'idée de sa réaction qu'il avait forcement du se passer quelque chose de grave.

- Tu ne veux pas regarder si elle t'a laissé un message ? proposa Orlando.

Un instant il fut tenté de céder à la tentation mais ils étaient adulte et il y a quelques semaines Orlando lui avait assuré qu'il pouvait lui faire confiance. C'était le moment de le lui prouver.

- Non tu es devant moi et visiblement tu es concerné, dit-il sur un ton plus sec qu'il ne l'aurait souhaité. Alors tu m'expliques.

Orlando poussa un soupir, tira une chaise et s'assit.

- Bon promet moi de ne pas en faire tout un plat, commença-t-il.
- Pourtant toi tu n'as pas l'air de prendre ça à la légère, répondit encore plus sèchement Dom

Orlando plongea la main sous sa chemise elfique et en tira des feuilles de papiers glacée toutes chiffonnées.

- Tu te souviens du jour ou Alexane et moi on vous a rejoins au fast-food ?

Dominic hocha la tête, incapable de parler alors que son ami lui tendait les feuillets.

- Ils nous ont eut, souffla Orlando. On fait la une depuis ce matin.

Dominic déchiffonna ce qui était une coupure d'un magasine et déglutit difficilement. Une immense photo de sa petite amie s'étalait sous le titre rose et blanc de « People magasine ». La photographie était légèrement floue preuve qu'elle avait été prise au téléobjectif. On y voyait Alexane qui souriait alors quelle tennait la main de Jenna. Louise dont le visage, comme celui de sa sœur, était flouté étaient perchée sur les épaules d'Orlando. Dominic laissa courir son regard sur la photo ou l'on voyait clairement Orlando serrer Alexane contre lui un bras passé autour de ses épaules. Voila quel était le problème. Sa petite amie et son meilleur ami faisait la une d'un journal people qui titrait. «  une belle romance dans l'univers de Tolkien »











Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: December 4th, 2018 02:31 pm (UTC)

Sympas comme texte !
On sent bien qu'Orlando est désolé et qu'il voulait bien faire... Le pauvre... 😕

J'espère quand même que Dom ne lui en voudra pas... Et qu'il aura bel et bien un message sur son téléphone parce que sinon il va mal le vivre.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: December 5th, 2018 07:44 am (UTC)

Pour une fois qu orlando ne fait pas de veritable connerie ! Dans tout les cas l annonce d alexanr a rater et elle va devoir en subir les consequences

2 Read Comments