?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

les minis tornades

October 4th, 2018 (10:00 pm)
current song: the big bang theory

Titre: Les minis tornades
Fandom : LVDT
Personnage : Alexane - orlando - Louise - Jenna
Rating : G
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 1836 mots


- Veux encore faire du 'Ranos !

Alexane éclata de rire en voyant Louise s'accrocher à la crinière de l'étalon gris comme si sa vie en dépendait.

- On doit rentrer maintenant, répondit elle en flattant l'encolure du cheval. Ouranos est fatigué.

La fillette fit la moue mais caressa tout de même les longs crins de sa monture. Elle et sa sœur étaient perchées depuis plus d'une demi heure sur l'étalon alors que ce dernier profitait de l'herbe grasse et bien verte qui bordait l'immense carrière en sable. Tout cela n'avait rien de très fatiguant pour Ouranos car à part manger il avait juste à supporter les piaillement des deux poids plumes sur son dos.

Alexane tira doucement sur la longe pour demander à l'étalon de relever la tête et de s'arracher à la pelouse et il la suivit doucement jusque dans son box sous les encouragements de Jenna et Louise. La monitrice fit descendre les fillettes de la manière la plus ludique possible, c'est à dire en toboggan sur la croupe. Même si les deux fillettes ne montaient pas souvent elles étaient immédiatement devenues fans de cette manière de descendre de leur monture. Cette dernière de comportait aucun risque car Ouranos était un véritable « cheval de cinéma » et il était rodé à se genre d'exercice. Alexane ôta ensuite les bombes d'un rose poudré que leur père leur avait achetés et chacune se saisirent d'une brosse pour bichonner l'étalon.

- Alors les filles ça frotte dans le coin ?

Alexane sursauta alors qu'Orlando surgissait dans l'embrasure de la porte. Elle se maudit aussitôt. Ni les fillettes ni Ouranos n'avaient été surprit par l'arrivée pas si fracassante de l'acteur. Elle était encore beaucoup trop fragile et elle ne supportait pas cette idée.

- 'Garde, il a plus tâches, lui cria Louise en brandissant sa brosse d'une main et en montrant le membre immaculé d'Ouranos, seule partie de son corps qu'elle pouvait atteindre.
- Mais Oh mon dieu ! s’exclama Orlando en s'approchant pour inspecter la zone. Il est presque transparent tu as frotté trop fort !

La fillette tourna un regard angoissé vers Alexane qui leva les yeux au ciel

- Ai fais mal à 'Ranos ? demanda-t-elle d'une toute petite voix
- Bien sur que non ma chérie, la rassura Alexane en replaçant l'une de ses petites mèches blondes et bouclées derrière son oreille. C'est Orlando qui est stupide.

La petite fille se tourna brusquement vers l'acteur et le pointa de sa brosse avec véhémence

- Stupide ! lui cria-t-elle

Alexane éclata de rire alors qu'Orlando faisait mine d'être outré

- Elle a le caractère de Christine, s'amusa Alexane qui savait d'expérience que son amie n'avait pas sa langue dans sa poche.
- Je dirai à Sean que tu apprends des grossièretés à ses filles, railla Orlando.

La monitrice lui adressa un regard noir auquel son ami lui répondit par un sourire carnassier.

- Voila il est tout propre ! s'exclama fièrement Jenna qui était restée concentrée sur sa tâche jusque là.
- C'est très bien ma puce, lui assura Alexane. Maintenant on va le laisser tranquille pour que Cameron puisse lui donner à manger.
- Mais fait que manger ! protesta Louise en jetant un regard effaré à sa monture.

La jeune femme éclata de rire alors qu'Orlando s'accroupissait pour se mettre à hauteur des deux fillettes.

- Et si nous allions manger nous aussi ? demanda-t-il. Que diriez vous d'un petit Mc Do ?

Les filles se mirent aussitôt à crier leurs acquiescement en tapant des mains.

- Vous allez dire au revoir à Cameron et on se lave les mains avant de partir, reprit il en se poussant pour laisser sortir les deux enfants en trombe dans les écuries.
- Tu ne tournes pas aujourd'hui ? s'enquit Alexane, étonnées que son ami vienne l'aider à s'occuper des petites plutôt que de passer son temps libre ailleurs.
- Non et Sean m'a littéralement supplié de veiller sur ses filles en ta présence.

Alexane lui envoya un coup de poing amical qu'il n'arriva pas à esquiver tout à fait. Elle savait qu'Orlando était la dernière personne à qui Sean confierait ses filles et pourtant malgré ses airs de célibataire endurcit il s'occupait des fillettes à la perfection.

- Je plaisante arrête de me battre je marque facilement ! grogna-t-il. Je me suis dit qu'on ne serait pas trop de deux pour gérer les minis-tornades.

Cette fois Alexane lui offrit un sourire avant de sortir et de refermer le box derrière elle. Sean et Christine avait profité qu'ils soient à proximité de l’hôpital d'Auckland pour obtenir un rendez-vous dans leur réputé service d'ophtalmologie pédiatrique. La petite dernière, Carlie, se portait comme un charme mais avait parfois tendance à loucher de manière un peu trop répétitive. C'était donc Alexane qui était chargée de garder les deux aînées pour la journée ce qu'elle faisait avec plaisir.

La monitrice rassembla tout le monde, prévint Cameron de son absence et se dirigea vers le parking du centre équestre qui les accueillait.

- Tout le monde en voiture les filles ! s'écria Orlando en allumant à distance les phares de sa Porshes.
- Une minute, l'arrêta Alexane. On prend la voiture de Christine

Elle désigna le gros véhicule à la carrosserie d'un bleu étincelante qui était garé non loin du bolide de l'acteur.

- Pourquoi ?
- As tu des sièges auto dans ta Porches? s'amusa Alexane
- Non
- Voila pourquoi.

Elle attrapa les mains des fillettes et les entraîna vers la voiture de leur mère. Elle les aida à grimper et les sangla dans leurs sièges pour enfants avant de prendre le volant sous le regard boudeur d'Orlando.

- Il faut que tu me guides, lui dit elle alors qu'elle engageait le gros monospace sur la route. Je ne sais pas ou on va.
- Femme au volant...
- Il vaut mieux pour toi que tu ne termines pas cette phrase.


Alexane prit la direction que son ami lui indiqua en riant et il serpentèrent rapidement dans de jolies routes de campagne. Les paysages étaient magnifiques, les prairies s’étendaient à perte de vue même si la zone étaient plutôt vallonnée. Au loin d’immense montagnes enneigées pointaient leur sommet vers le ciel et semblaient dominer les plaines. Alexane avait hâte de découvrir ses nouveaux paysages et de profiteur de ses grandes étendues herbeuses pour piquer un petit galop.

- Alors tu te sens moins stressée ? lui demanda Orlando comme s'il avait lu dans ses pensées.

Alexane savait très bien à quoi il faisait allusion. Après des semaines de préparation ils avaient enfin entamé ce deuxième tournage en extérieur. Tout c'était très bien passé, le transport des chevaux avait été effectué avec efficacité et professionnalisme ce qui la rassurait pour la suite. Contrairement à la première fois ils n'allaient pas rester au même endroit. Ils allaient parcourir la nouvelle Zélande pour une plus grande diversité de paysage. Ils avaient donc prévu de changer d’hôtel et de centre équestre toutes les semaines. Cette organisation était stressante pour elle mais savoir que le premier convoi c'était bien déroulé la rassurait.

- Oui, répondit elle en serrant les doigts sur le volant. Je me suis peut être un peu trop angoissée.
- Tu rigoles ! s'exclama l'acteur. Tu es infernale depuis des semaines. Un vrai dragon ! Je me demande comment Dom...

Alexane lui plaqua une main sur la bouche pour l'obliger à se taire. Les fillettes assise à l'arrière, bien qu'occuper à jouer avec leur Barbies, ne manquaient sûrement pas une miette de leur conversation et elle savait qu'elle étaient en age de comprendre et de répéter. Orlando lui leva les yeux au ciel exagérément.

- On change de sujet si tu préfère, grommela-t-il. Cet hôtel est moins bien que le précédent. J'ai chercher à ouvrir ta porte mais je n'ai pas réussi.
- Tu n'es qu'un pervers sournois, gronda Alexane en jetant un regard mauvais à son ami.
- Pervers sournois ! Répéta Louise en brandissant sa Barbie.

Alexane et Orlando échangèrent un regard et la jeune femme lui adressa un sourire entendu.

- Je te l'avais dit, chuchota-t-elle. Elles répètent tout.

Elle espérait néanmoins être très loin de Sean lorsque Louise le traiterait de « pervers sournois ».

La campagne laissa place à une petite ville nichée entre deux collines. Ils continuèrent la route en silence, passant devant des petits commerces, une piscine municipale et enfin le fameux fast-food situ à coté d'une zone commerciale.

- Heureusement que je n'ai pas prit ma Porche ! s’exclama Orlando lorsqu'ils s'engagèrent dans le parking plein à craquer. On m'aurait rayer mes portières.
- C'est la voiture de Dom ? s'étonna Alexane en reconnaissant la BMW noire de son petit ami.
- Oui, je l'ai invité lui et Mady.
- Je peux savoir pourquoi ?

Alexane était partagée, elle était ravie de manger dehors en présence de son petit ami mais elle trouvait également l'attitude d'Orlando suspecte.

- Ne commence pas ! grogna son ami. On va déjeuner entre amis et on ne sera pas trop de quatre pour faire manger les petits monstres.

Il désigna d'un signe de la main les deux fillettes qui s'agitaient dans leurs sièges depuis qu'elles avaient aperçut le logo géant du fast-food. Alexane lui offrit un sourire et contourna le parking pour prendre une rue adjacente. Ils tournèrent un moment avant de finalement trouver une place une centaine de mètres plus loin ou il débarquèrent les filles.

- Qui veut faire du poney ? demanda Orlando

Louise fut la première à répondre et Orlando la hissa sur ses épaules avant de grimacer lorsqu'elle s'accrocha à ses cheveux.

- Ne t'inquiète pas Jenna, souffla Alexane à l’aînée qui regardait sa sœur avec envie. Tu feras du poney Orlando au retour.

La petite fille lui sourit en nouant ses doigts aux siens.

- Sauf si tu manges trop de frites, rit Orlando en secouant sa sœur.
- Je t'assure qu'il est bien moins confortable qu'Ouranos, insista la monitrice.

Ils marchaient dans la rue en direction du fast-food lorsqu'Orlando se stoppa net, faisant pousser un petit cri à Louise qui s'accrocha à ses oreilles.

- Alexane tu vas me faire le plaisir de te détendre, lui ordonna-t-il d'un ton autoritaire.

La monitrice se tourna vers lui interloquée. Il passa son bras libre autour des épaules de la jeune femme et la serra contre lui tout en maintenant fermement la jambe de Louise de son autre main.

- On est loin du tournage et il fait beau, dit il en posant un baiser rapide sur son front. On va manger, on ne pense plus au boulot, on est la pour se détendre alors je veux te voir sourire.

La jeune femme hocha la tête en lui offrant son plus beau sourire. Son meilleur ami avait le don de lire en elle et il avait raison. Elle allait manger avec des amis tout en s'occupant des deux plus jolies fillettes de la terre. Il n'y avait aucunes raison de s’inquiéter.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: October 5th, 2018 10:39 pm (UTC)

Ca fait plaisir de les voir détendus ! Orlando a raison ! Il faut savoir se détendre de temps en temps !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 7th, 2018 04:39 pm (UTC)

Oui orlando est bien plus malin qu il ne le laisse croire et il fait de son mieux pour mettre alexane dans des situations moins stressantes

2 Read Comments