?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Se changer les idées

October 1st, 2018 (06:18 pm)
current song: bones

Titre: Se changer les idées
Fandom : LVDT
Personnage : Orlando - cameron - Alexane
Rating : G
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 1103 mots

Orlando monta le son de son autoradio lorsqu'il entendit la voix de Christina Aguilera résonner dans les hauts parleurs. Il serpentait à grande vitesse sur la route séparant le tournage du centre équestre en profitant de la campagne environnante et de la vitesse de sa porsche. Il ralenti à regret pour passer le porche en pierre du centre et se garer dans le parking en pavé. Au moment ou lui entrait une Volkswagen coccinelle d'un jaune pétard en sortait. Il ralenti et Madison lui envoya un baiser à travers la vitre qu'il fit mine d'attraper au vol et de coller sur son cœur. Il regarda sa montre tout en coupant le contact, il n'était que onze heure du matin et il ne comprenait pas bien ce que sa maquilleuse préférée faisait ici au lieu de s'affairer à rendre présentables les autres acteurs. De plus il était connu que Madison n'aimait pas le centre équestre : trop de campagne, trop d'animaux, trop de poussière et surtout trop de boue pour ses chaussures de collections. Si elle avait fait le déplacement c'était pour voir Alexane.

Orlando quitta sa voiture et se dirigea vers les vestiaires. Il ouvrit son casier en riant. Alexane avait encore frappé, elle avait collé une affiche ou figurait un porcelet ou elle avait écrit au marqueur : «  Tu ne le sauras jamais sale pervers !». C'était de toute évidence une réponse au tour qu'il lui avait joué la semaine précédente. Il avait acheté en librairie un magazine spécialisé sur les tatouages et avait découpé toutes les images de filles tatouées au niveau de l'aine. Il les avaient ensuite scotchées sur le casier de sa monitrice avec de gros points d'interrogation.

L'acteur se changea rapidement et laissa ses clés et son téléphone à l'intérieur du vestiaire. Il prit ensuite le chemin des écuries et tomba sur Cameron qui, armé d'une fourche à copeau et d'une brouette, curait le box d'Ouranos. Le cavalier lui adressa un signe de tête et un sourire qu'Orlando trouva un peu crispé. C'était la première fois qu'il voyait Cameron d'humeur maussade.

- Alexane est par là ? se renseigna Orlando en s'appuyant au chambranle de la stalle
- Oui dans le boxe de Pantaï, répondit le cavalier en lui jetant un regard lourd de sous entendu.


Orlando le remercia et se dirigea vers le fond du couloir. Que Madison se trouve au centre équestre un matin de semaine et que Cameron aie un comportement bizarre lui mettait la puce à l'oreille.

- Alexane tiens toi prêtes ! Ton cavalier favoris arrive ! cria-t-il dans le couloir


Il tournait cela sous forme de plaisanterie mais il souhaitait vraiment prévenir la jeune femme. Il savait que depuis son agression elle n'aimait pas être surprise et si elle s'était réfugiée dans le box de son cheval, comme le regard de Cameron le lui avait suggéré, elle ne serait sûrement pas attentive aux bruits alentours

- Salut, lui dit elle sans réelle conviction alors qu'il passait sa tête dans le box


Comme il s'en était douté elle ne tenait pas la grande forme. Elle s'était glissée sous l'encolure du grand étalon bai et enserrait son cou de ses bras le visage niché dans son épaule. Lorsqu elle tourna son visage vers lui il remarqua que ses yeux étaient rougis par des larmes qu'elle avait du verser peu de temps auparavant. Il se promit mentalement de poser quelques question à Madison avant de s'avancer dans la stalle avec délicatesse. Il savait par expérience que Pantaï n aimait pas qu'on le brusque.

- Ça ne vas pas ? s'enquit-il gentiment en s'appuyant contre le mur intérieur du box
- J'ai connu des jours meilleurs, répondit Alexane en se retournant.


C’était en soi un grand aveu pour la jeune femme. Il savait qu'Alexane avait sa fierté et que si elle ne s'était pas sentie dépassée par la situation elle aurait assurer aller bien. Qu'elle reconnaisse se sentir mal prouvait que la situation était compliquée pour elle. Sa vulnérabilité devait se sentir car Pantaï vint poser son menton sur son épaule en poussant un soupir. Il avait toujours du mal a ne pas rester effaré devant le comportement de l'étalon en présence d'Alexane. Cet animal au caractère entier devenait un agneau dès que sa propriétaire se trouvait dans les parages.

Un millier de questions vinrent à l'esprit d'Orlando. Il se demandait ce qui avait bien pu mettre son amie dans un tel état. Était-ce le stress du tournage en extérieur ? Une brouille avec Dominic ? Une éternelle dispute avec son frère ? Un cheval malade ? Un problème plus féminin ce qui expliquerait la présence de Madison ?

Il ne savait pas trop comment aborder le sujet et Alexane ne semblait pas vouloir lui faciliter la tache. Elle se contentait de caresser distraitement les naseaux de son étalon en rivant les yeux sur la paille du box.

- Veux-tu qu'on en parle ? demanda finalement Orlando avec douceur.

La jeune femme lui adressa un regard triste qui lui serra le cœur.

- Je préfère éviter le sujet, répondit-elle d'une petite voix. J'ai déjà bien trop ressasser toute cette histoire pour aujourd’hui.

Orlando comprenait et il hocha la tête avant de s'approcher doucement en ouvrant ses bras. Alexane s'y jeta aussitôt et il serra la jeune femme contre lui alors qu'elle refermait ses bras autour de sa taille dans une étreinte digne d'un rugbymen. Ils restèrent dans cette position un moment, le silence juste brisé par les mâchonnements de Pantaï qui triait les brins de paille à ses pieds. Alexane ne semblait pas pleurer il avait plutôt l'impression qu'elle se cachait dans ses bras

- Ça te dérange si on annule notre séance et qu'on va balader toi et moi ? demanda-t-elle finalement en relevant la tête.

Ses yeux brillaient de larmes contenue et même si ça ne l'avait pas arrangé il n'aurait pas eut le cœur de lui refuser quoi que ce soit.

- J'ai juste envie de me changer les idées, de me promener et que tu me fasse rire, continua-t-elle
- On est bien d'accord ? s'enquit-il en s'écartant assez pour voir correctement son visage. Tu me demandes si je veux bien échanger une heure de torture sur ta selle de dressage, qui est un objet de Satan, avec une balade tranquille dans la nature ? Et tu oses croire que je vais refuser ?


Sa phrase eut l'effet escompté et Alexane lui offrit un sourire timide.

- Je fonce avant que tu ne change d'avis ! s'écria-t-il en sortant précipitamment du box, bien décidé à redonner le sourire à son amie

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: October 1st, 2018 05:24 pm (UTC)

Pas simple pour elle cette situation mais d'un autre côté il est grand temps que les choses bougent un peu si elle ne veut pas que ça empire.

Avec un peu de chance Orlando arrivera peut-être à faire avancer les choses, il est plus subtile qu'il ne le laisser croire.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 2nd, 2018 08:18 pm (UTC)

Oui sur ces derniers texte on la sent s enfoncer dans des mensonges qui deviennent vraiment difficile a gerer. Car malgré toutes les remarques de ses amis elle campe sur ses positions

2 Read Comments