?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Apéro Croissant

September 19th, 2018 (10:43 pm)
current song: le meilleur patissier

Titre: Apéro croissant
Fandom : LVDT
Personnage : Cameron - Alexane - Madison
Rating : G
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 3497 mots


- J'ai fais les commandes de floconnés pour les trois mois, grommela Alexane en parcourant la liste posée sur son bureau. Les sacs seront livrés dans les différents centres équestres ou nous logerons je l'espère en temps et en heure.
- C'est super ça ! commenta Cameron en jouant distraitement avec la boucle d'un licol qui s'était cassé la veille.
- Les compléments d'Harpagophytum sont commandé pour Ouranos, continua-t-elle en suivant la liste des yeux.
- On avait encore une boite d'avance
- Oui, mais il faut être prévoyant

Alexane leva les yeux pour croiser le regard amusé de Cameron, loin de se vexer elle lui offrit un sourire et continua à cocher quelques éléments sur sa liste.

- Je vois bien que tu te moques de moi, chantonna-t-elle en posant enfin son surligneur rose devant elle et en s'appuyant sur le dossier de sa chaise.
- Pas du tout, se défendit Cameron en réprimant difficilement son hilarité. Tu es juste un peu … pointilleuse.
- Tu vois que tu te moques, grommela la jeune femme. On part pendant trois mois en tournage et..
- Comme on l'a fait il y a six mois, la coupa Cameron avec néanmoins une certaine douceur dans la voix. Tout s'était bien passé autant pour les chevaux que pour nous. Tu devrais te montrer plus sure de toi. Tu as déjà géré ce genre d’événements.

Cette fois Alexane perdit son sourire. Les mots que venaient d'employer Cameron n'étaient pas méchants mais résonnaient dans son esprit. Lorsqu'elle avait débarqué en Nouvelle Zélande elle était une jeune femme sure d'elle qui ne craignait pas de remettre les autres à leur place et qui savait ce qu'elle voulait. Mais son agression l'avait profondément changée. Elle croyait qu'elle s'en relèverait intacte mais ce n'était pas le cas. Il y avait encore des moments ou elle craquait psychologiquement et elle voyait bien que cela affectait son travail tout autant que sa vie amoureuse. Cette même relation avec Dominic qui loin de se passer de manière conventionnelle, par sa faute elle en était consciente, ne l'aidait pas à avoir confiance en elle.

- Tu as raison Cam, finit-elle par avouer en tapotant distraitement son bureau des doigts. Je me laisse un peu déborder pour rien je...
- TOI !

Alexane sursauta violemment et Cameron poussa un cri au moment ou Madison débarquait dans la pièce. Son amie avait gardée ses longs cheveux noirs mais avait rajouté quelques mèches argentées pour modifier un peu son look. Elle portait une jupe rose qui s’arrêtait juste au dessus du genou et un chemiser lâche blanche avec des fioritures colorées lui donnant un style un peu bohème.

- Très appropriés les talons pour traverser la cours pavée, fit remarquer le cavalier en jetant un œil amusé aux escarpins argentés de la jeune femme.
- Ne m'en parle pas ! grogna la maquilleuse avec humeur. J'ai faillit me tuer dix fois sur vingt mètres et tout cela pour TOI !

Alexane se redressa alors que sa meilleur amie la pointait rageusement du doigt.

- Pour moi ? s'étonna-t-elle en fouillant sa mémoire à la recherche d'une attitude ou d'une action répréhensible.
- Il faut qu'on parle ! lui ordonna Madison en sortant un magazine de son sac et en le brandissant vers elle.

Alexane reconnut aussitôt la couverture du magazine, d'un autre coté elle aurait eut du mal à ne pas reconnaître le visage de son frère qui s'étalait en première page. C'était d'ailleurs le même magazine qui avait occupé toutes ses pensées de la veille.

- J'ai amené des croissants et des pains aux chocolats ! lança madison en brandissant dans son autre main un sachet de la boulangerie.
- Il est plus de onze heure, s'amusa Cameron. L'heure du petit déjeuné n'est elle pas passée ?
- C'est un apéro croissant, répliqua Madison en lui offrant l'un de ses sourires désarmants.

Alexane regarda son coéquipier se lever de sa chaise, poser la boucle de licol sur son bureau et se diriger vers la sortie alors que son cœur battait plus rapidement dans sa poitrine.

- Je vais vous laisser, assura-t-il en posant sa main sur la poignée
- Non restes, lui proposa Madison. Ton avis pourrais..
- Cameron n'aime pas aborder ce sujet, l'interrompit Alexane qui voyait bien que son collègue était on ne peux plus mal à l'aise.

Ce dernier lui adressa un signe de tête assorti d'un petit sourire contrit. Madison quand à elle restait bouche bée, ce qui ne lui arrivait que rarement.

- Je vais aller vérifier que des souris mutantes n'aient pas dévorées les protections de transport, dit le cavalier à Alexane en lui adressant un clin d’œil.

La monitrice lui répondit d'un hochement de tête. A cet instant ils se comprenaient parfaitement. Elle savait qu'il n'aimait pas parler de son étrange relation avec Dom et qu'il ne souhaitait surtout pas donner son avis sur quelque chose d'aussi privé, quant à lui il comprenait qu'elle avait besoin de parler en tête à tête avec sa meilleure amie. Cette dernière se laissa d'ailleurs retomber sur la chaise qu'occupait le cavalier avant de sortir et posa le magazine et le sachet de viennoiseries sur le bureau.

- Alors ? s'enquit Alexane en reculant sa chaise comme si un peu d'espace allait la protéger. Dis moi comment as tu su que je n'allais pas bien ?

Il ne servait à rien de nier qu'elle se sentait mal car Madison la cuisinerait jusqu’à ce qu'elle avoue.

- J'ai vu Dom, répondit simplement sa meilleur amie.

Alexane déglutit difficilement tout en passant une mains nerveuse dans ses longs cheveux bruns. La veille au soir elle pensait avoir préservé le jeune homme en répondant à ses questions avant de jouer le prétexte de la fatigue pour couper court à sa propre détresse mais de toute évidence ça n'avait pas fonctionné.

- On a discuté un peu pendant que je le maquillais, continua Madison en ouvrant le sachet de la boulangerie. D'ailleurs il n'a pas du beaucoup dormir cette nuit car j'ai du utiliser ma magie et une couche de fond de teint aussi épaisse que la terre battue de Wimbledon pour faire disparaître ces cernes.

Alexane serra les dents alors que son amie lui adressait un regard de reproche de derrière le croissant qu'elle dégustait. Elle se levait toujours bien plus tôt que Dominic et elle avait profité qu'il dorme encore profondément pour partir travailler et ainsi esquiver lâchement une autre discussion.

- Vu la tête que tu fais je me doute qu'il n'était pas épuisé par vos prouesses sexuelles de la nuit mais plutôt par l'inquiétude, reprit Madison en mordant avec acharnement dans sa viennoiserie.
- Que t'as t-il dit ? s'enquit Alexane en jetant un œil au visage de son frère qui lui souriait sur la couverture du magazine.

Son amie termina son croissant, profitant de se moment pour la faire languir.

- Que tu étais préoccupée, répondit Madison en faisant jouer ses ongles parfaitement manucurés sur le bois du bureau.
- C'est tout ?

Alexane était surprise, si Madison débarquait ce matin c'était sûrement parce que Dom avait du lui dire qu'elle avait prit la fuite la veille.

- Malgré ce que tu as l'air de croir Dominic s'éponge rarement sur votre relation pendant que je lui applique du fond de teint, la rassura la maquilleuse ce qui lui tira un sourire.

La monitrice laissa échapper un soupir. Toutes ces situations la rongeaient, entre le stress du tournage et sa relation avec Dom il lui semblait que plus rien n'allait. Elle se sentait prise au piège dans un tourbillon d'émotions qu'elle ne maîtrisait plus et qui lui donnaient le tournis. Elle aimait les choses simples et en cet instant sa vie était tout sauf ordinaire.

- Dis moi ce qui ne va pas, souffla Madison qui lui avait laissé un moment pour se perdre dans ses pensées. C'est le fait que la planète entière le reluque sur papier glacé ?

Alexane mit un moment à comprendre ce que signifiait les paroles de sa meilleure amie. Ses yeux se posèrent sur le magazine que Mady lui avait ouvert à la page de l'interview de Dom.

- Non, répondit elle aussitôt. Enfin si, ça ne me plaît pas non plus mais ce n'es pas le vrai problème.

La monitrice se leva pour faire les cents pas dans son bureau. Les photos de Dom et sa célébrité était une situation compliquée mais pas le fond du problème. Certes elle allait devoir apprendre à gérer cette partie du travail de son petit ami pour que ça n’empiète pas sur leur relation mais ça elle était certaine d'y arriver.

- Alexane s'il te plaît parle-moi ! grogna Madison en pivotant sa chaise vers elle. Si tu te tais je ne peux pas t'aider et je vais être obligée de rester là et de manger tout les croissants et les pains aux chocolats pour passer mes nerfs.

Alexane esquissa un sourire timide à l'intention de son amie avant de répondre.

- C'est l'interview.
- Le fait qu'il affirme être célibataire ? s'étonna Madison en posant sa main sur le magazine sûrement dans l'intention de retrouver le dit passage.
- Je sais ce que tu vas me dire ! s'écria Alexane en tournant sur elle même comme si ce brusque mouvement pouvait changer les choses. Que c'est à cause de moi qu'il ne dit rien aux médias parce que je ne veux pas que Lij soit au courant !

Madison leva les yeux pour lui adresser un regard amusé.

- Tu m'enlèves les mots de la bouche, ricana-t-elle.

Mais Alexane elle n'avait pas envie de rire. Elle se sentait dépassée et un sentiment de claustrophobie montait en elle.

- Sincèrement Alexane quel autre choix avait-il ?la relança Madison qui semblait sidérée qu'elle s'offusque de telles paroles. S'il avait dit être en couple il aurait été cuisiné par les autres et s'il avait dit la vérité tu l'aurais assassiné.
- J'en suis bien consciente, soupira Alexane. Mais il dit aussi qu'il n'est pas prêt à s'engager.

Les mots franchirent difficilement ses lèvres alors qu'elle sentait son cœur se serrer. Ses paroles l'avaient blessées plus qu'elle ne l'aurait cru. Dominic se montrait toujours prévenant et délicat. Alexane pensait qu'il ne parlait pas d'avenir car elle n'aimait pas ce sujet et non pas parce que lui même refusait de s'engager. En lisant ses mots elle avait l'impression d'être un coup d'un soir. Ce qu'elle savait ridicule vu que ça faisait six mois qu'ils sortaient ensemble néanmoins elle se sentait tout de même blessé par ce manque de confiance

- Et tu l'as cru !?

La voix estomaquée de Madison la tira de ses pensées. Elle ne voyait pas ou voulait en venir son amie. Bien sur qu'elle l'avait cru puisque c'était ce qu'il avait affirmé.

- Et bien …, commença-t-elle
- Par tout les saints Alexane c'est une interview! s'écria Madison en levant les bras au ciel, faisant tinter les multiples bracelets multicolores ornant ses poignets. Ce sont des acteurs ! Ils mentent pour préserver leurs vies privées. Tu crois vraiment qu’Orlando est sincère lorsqu'il dit attendre le grand amour ?

Alexane déglutit lentement alors que Mady se mettait à rire. Oui, pour elle le comportement volage d'Orlando était une manière de se défendre face à une difficulté d'engagement mais ça elle ne comptait pas le dire à Madison.

- Pourquoi pas, bredouilla-t-elle un peu vexée que son amie se moque d'elle ouvertement.
- Ce que tu peux te montrer naïve quand tu t'y mets, assena Madison en passant une main dans ses cheveux noirs argentés. Dom n'a fait que livrer une banalité pour qu'on lui foute la paix. Et encore...

Alexane fronça les sourcils, perplexe devant une situation qui la déstabilisait. Madison avait beau trouver que tout cela coulait de source Alexane elle n'arrivait pas a voir le lien entre le métier d'acteur de Dom et cette phrase qui lui faisait si mal.

- Je ne comprend pas, finit-elle par souffler après avoir tourner le problème dans tout les sens dans son esprit, sans succès.

Le regard amusé que lui lança Madison la froissa mais elle écouta néanmoins ce qu'elle avait à dire.

- Si les minettes fan de cinéma apprennent dans la presse qu'il est célibataire et qu'il cherche une relation elle vont prendre le premier avion pour la Nouvelle Zélande et lui courir après, lui expliqua Madison sur un ton posé. En affirmant qu'il n'est pas prêt à s'engager les coureuses de mari ne prendront pas la route. Par contre les envoyeuses de star ne vont pas s'en empêcher...
- Les envoyeuses de star ? répéta bêtement Alexane en tentant d’intégrer ce concept
- Disons que c'est un terme poli, précisa Mady.

Alexane n'en croyait pas ses oreilles. Y avait-il vraiment des femmes capables de se jeter aux portes du tournage pour tenter d'aborder un homme qu'elle ne connaissait pas et dont elle avaient vu la photo sur papier glacé. Alexane trouvait le concept aberrant mais en même temps elle n'avait jamais été ce genre de fille. Elle avait été fan de Bruce Willis durant son adolescence mais elle se contentait de conserver des articles de journaux dans un carnet et elle n'aurait jamais été capable de l'aborder dans la rue. Elle devait par contre avouer que la théorie de Madison avait du sens. Cependant elle voulait des certitudes, elle en avait besoin pour avancer.

- Tu crois vraiment que c'est la seule raison ? s'entendit-elle demander d'une voix beaucoup plus indécise qu'elle ne l'aurait souhaité

Cette fois Madison avait du lire la détresse dans sa voix car elle se leva, s’avança jusqu'à elle et lui attrapa les mains pour les serrer forts.

- Écoute moi bien, lui dit gentiment son amie. S'il y a une personne dans votre couple qui à peur de l'engament ce n'est pas Dominic.

Lorsqu'Alexane réalisa le sens de ses paroles elle lui arracha ses mains pour croiser ses bras sur sa poitrine.

- Je te demande pardon ? demanda-t-elle soudain furieuse.
- Oh Alexane ne fais pas l’innocente ! gronda Madison en s'écartant un peu. J'en ai longuement parlé avec Christine qui à utilisé des mots calmes et savant pour...
- Vous parlez dans mon dos ! s'exclama la monitrice en interrompant son amie.

Cette idée ne lui plaisait pas vraiment, elle adorait ses amies mais elle n'aimait pas êetre le centre de leur conversation

- On essaye de t'aider sombre nouille ! s’agaça Madison. Tu crois qu'on est contente de te voir passer à coté d'une relation enrichissante et joyeuse parce que tu es butée ?
- Je ne...
- Non Alexane ! Oh pourquoi Christine n'est pas la pour t'expliquer ! grommela son amie en levant les yeux au ciel. Résumons : Selon elle tu te sers d'Elijah comme d'un prétexte pour cacher ta peur de l'engament.

Alexane se renfrogna et recula d'un pas avec l'horrible sensation d'être prise au pièce.

- Ce n'est pas ca ! protesta-t-elle. Je...
- Mais bien sur que si ! l'interrompit à nouveau Madison avec cette fois un sourire. Ne me sors pas le cou du «  Je ne veux pas m’opposer à Lij ». Christine m'a prévenue que tu dirais ça. Tu t’oppose à ton frère pour toutes les raisons du monde. Quand il t'ordonne d'arrêter l'équitation tu l'envoie bouler dans la minute. Pareil quand il a cru que tu sortais avec Orlando, tu lui as volé dans les plumes.

Alexane tenta de protester mais aucun son ne sortit de sa bouche. Les propos de Madison étaient vrais. Elle ne s'était jamais autant opposé à Lij que depuis qu'ils travaillaient au même endroit.

- Tu oublies qu'il s'est battu avec Orlando! protesta la monitrice. Je ne veux pas que Dom subisse la même chose.
- Tu te mens Alexane, railla Madison. Et même dans ce cas Dominic est costaud, il est capable d'encaisser une petite bagarre virile pour imposer sa domination.

Alexane hocha instinctivement la tête pour donner raison a son amie. Même si l'idée de voir Dominic se battre lui faisait mal physiquement elle devait avouer que Madison n'avait pas tord. Une douleur sourde naquit dans sa poitrine alors que certaines idées naissaient dans son esprit. Madison lui attrapa la main et la guida jusqu'à la chaise ou elle la fit s’asseoir. Alexane se contenta de lui obéir trop abasourdie par ses derniers révélations pour protester.

- Ma chérie, souffla Madison en tirant l'autre chaise pour s'asseoir en face d'elle. Il y a quelque chose dans ton passé qui t'empêche de t'engager et il faut que tu trouves ce que c'est parce que je t'assure que Dom en vaut vraiment la peine.

Alexane hocha la tête en sautant les larmes lui monter aux yeux. Tout ce que disait Madison était vrai. Elle ne l’avait jamais comprit jusqu'à aujourd’hui mais c'était bien à cause d'elle que le relation battait de l'aile. Dom était formidable, prévenant, attentionné et tout ce qu'il souhaitait c'était vivre une vraie relation et elle l'en empêchait.

- Je te préviens si tu le laisses tomber je saute dessus comme un Tyrannosaure sur une chèvre, continua Madison en caressant délicatement sa joue.

Alexane hocha la tête en esquissant un sourire. Elle ne voyait qu'une chose qui pouvait l’empêcher de s'engager et il était grand temps qu'elle se confie à son amie.

- J'ai rencontré mon premier vrai petit ami alors que j'avais vingt ans, commença Alexane d'une toute petite voix en fixant ses ongles. Notre histoire à durée trois ans. J'étais inconditionnellement amoureuse de lui. Durant deux ans c'était du vrai bonheur, nous avons emménager ensemble mais nous n'avions que de faibles revenus. On vivait dans un petit appartement minable mais on étais heureux. Je bossais comme une dingue pour subvenir à nos besoins, j’enchaînais trois jobs étudiants pour payer le loyer et la nourriture mais je voulais profondément que notre relation fonctionne.
- Et la le chasseur à tué la maman de Bambi, gémit Madison en attrapant sa main pour la serrer.

Alexane acquiesça d'un signe de tête en se raccrochant à sa main comme a une bouée.

- Je me suis rendue compte qu'il me trompait... beaucoup, souffla-t-elle. J'étais dévastée. Alors j'ai d'abord essayer d’ignorer ses faits et gestes, j’essayais d'être la meilleure petite amie au monde, je faisait des efforts considérable pour que ça marche, mais un soir je n'ai plus pu. Je me suis confrontée à lui et il m'a avouer que je n'étais pas intéressante, pas facile a vivre et surtout que je bossais trop et que c'était pour cette raison qu'il allait voir ailleurs.
- Quel connard ! gronda Madison, furieuse.
- Je l'ai jeté dehors, sanglota Alexane en se remémorant se souvenir plus que douloureux. Il m'a frappée avant de s'en aller. L'appartement était a mon nom et je me suis retrouvée plongée dans les dettes. J'ai du appeler Elijah car je ne voulais pas inquiéter mes parents. Il a remboursée mes dettes, m'a hébergé chez lui ou j'ai pu me... reconstruire.

Ressasser le passé était difficile pour elle et Alexane laissa couler ses larmes un instant. Madison tira un mouchoir de son sac a main en fourrure violette et le lui tendit.

- Je comprend mieux, lui dit elle avec douceur. Mais ce type était une ordure. Jamais Dominic ne te ferais ça.
- Les choses se répète Mady, soupira Alexane. Je travaille encore plus.

C’était sa véritable angoisse. Son ex lui avait seriné qu'elle n'était jamais disponible et que leur couple en pâtissait, hors ses derniers temps elle ne faisaient que travailler et elle adorait ça.

- Mais lui aussi, lui rappela Madison en tirant un croissant du sac
- Et notre vie...., reprit Alexane avant de s'interrompre subitement. Enfin j'ai été profondément marquée par mon agression. Dom est patient mais un jour je ne lui suffirai plus.

Alexane n'était pas du genre à étalé sa vie sexuelle au grand jour mais elle savait qu'il y avait des barrières qu'elle n'arrivait pas encore à franchir, que parfois elle perdait les pédales et paniquait ou qu'elle se réveillait encore en sursaut à cause de ses cauchemars. Le regard que lui adressa madison était plein de compassion mais on pouvait aussi y lire une sorte de pitié qui refit monter les larmes aux yeux d'Alexane.

- Ma chérie, les choses ne se répète pas forcement, lui assura-t-elle en ramenant l'une de ses longues mèches derrière son oreille. Chaque individu est différent et réagit de manière individuelle

Alexane haussa les épaules, pas plus convaincue que ça.

- Dom est fou amoureux de toi alors je sais que c'est difficile mais si tu ne veux pas le perdre il va falloir que tu t'ouvres un peu.

La jeune femme hocha la tête bien consciente que son amie voulait l'aider mais à cet instant son moral était au plus bas. Malgré tout elle se sentait prête a faire des efforts car elle aimait réellement Dominic et qu'il méritait qu'elle se batte pour lui.



Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: September 22nd, 2018 02:01 pm (UTC)

YEAH ! Madison a cent fois raison ! Il est grand temps qu'Alexane ouvre les yeux et arrête de se cacher derrière l'excuse de son frère parce que Dom va vraiment finir par penser qu'elle ne tient pas assez à lui pour croire en leur couple !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: September 27th, 2018 07:24 pm (UTC)

Tout le monde la pousse à se devoilé mais elle n'en fais rien. comme tu dis Dom risque de perdre patience.

PS: je n'avais pas vu ce commentaire ^^

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: September 28th, 2018 09:35 am (UTC)

Comme je l'ai dit dans le commentaire sur l'autre texte, je crains vraiment que Dom ne finisse par prendre ça comme un refus de s'engager et qu'il "arrête les frais"... :/

3 Read Comments