?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Abandon

June 21st, 2018 (09:42 pm)
current song: friends

Titre: Abandon
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Maelrhys - Ser Vulghàn
Rating : R
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1344 mots

- Teagan …. teagan …

La Princesse déplaça son regard lentement pour le poser sur son amie.

- Teagan vous ne devez pas dormir, il fait trop froid.

La Princesse n'eut aucune réaction physique mais dans son esprit un ricanement amer résonna. Dormir, elle en serait bien incapable désormais. Si elle avait le malheur de fermer les paupières elle revoyait le Laärki s’effondrer, elle se sentait frappée par son regard terrorisé alors qu'il agonisait au sol. Elle se voyait essuyer le sang qu'il lui avait craché à la figure et surtout elle ressassait ce moment ou les soldats l'avaient tirés hors des cachots par les pieds avec moins de respects qu'on en aurait accordé à un animal mis à mort.

Teagan avait alors hurlée jusqu'à ce que ces poumons ne le puisse plus, libérant sa colère devant ce meurtre inadmissible. Le Laärki l'avait fait naître, il soutenait la famille Mézérhían depuis toujours et désormais il avait donné sa vie en tentant de sauvé la sienne. Au delà de cela le Laärki était le représentant des dieux au royaume. Certes Teagan ne pensait jamais aux anciens dieux, elle avait comprit qu'elle avait perdu la fois en eux depuis bien des années mais assassiner de la sorte leur représentant revenait à déclarer ouvertement la guerre au dieux ce qu'elle n'aurait jamais cru envisageable.

- Teagan je vous en prie dites quelques chose !

La Princesse sortit de ses pensées et son regard qu'elle savait éteint se posa sur Maelrhys. Son visage était marbré de larmes et de traces noires et pourtant elle se trouvait à genoux devant elle essayant vainement de la faire réagir.

- Je vous en prie, la supplia-t-elle. Il vous faut lutter. Vous ne pouvez pas vous enfoncer...

Teagan déglutit difficilement comme si sa gorge était obstruée. Depuis que l’épuisement avait fait cesser ses hurlements et qu'elle s'était effondrée dans un coin de sa cellule elle n'avait plus prononcé un mot. Elle n'en était plus capable. Tout d'abord parce qu'elle ne pouvait accabler Maelrhys des paroles désespérées qui menaçaient de franchir ses lèvres. Elle devait continuer de se battre pour protéger son amie. De plus elle avait tellement d'images qui tournoyaient dans sa tête, tellement de colère qui lui enserrait le cœur que son mutisme semblait l'emprisonner. Cela avait toujours été comme ça. Lorsqu'elle ressentait trop d'émotions à la fois elle avait l'impression que ces dernières lui enserraient les boyaux avant de remonter jusqu'à sa gorge en lui volant sa voix.


- Teagan, pensez à Maeron, insista Maelrhys en caressant sa joue. Il ne voudrait pas vous voir dans cet état.

Cette fois Teagan redressa vaguement la tête. Elle avait tout fait pour ne pas penser à Maeron depuis que les grilles inviolables de ce cahots s'étaient refermées sur elle. Elle savait que ce remémorer son amant ne lui causerait que des souffrances. Mais en cet instant son cœur était si douloureusement blessé qu'il était peut être temps de s'autoriser un écart. La dernière fois que son mutisme l'avait emprisonnée il avait été le seul à réussir à l'en libérer. Elle pouvait se souvenir de chaque détails et ferma les yeux pour tenter de visualiser les choses plus clairement. Elle se rappelait de la douceur de ses gestes et de l’accent de panique qui avait empli sa voix. Elle pouvait se souvenir du contact de sa peau lorsqu'elle avait blotti son visage dans son cou, de cette chaleur qui arrivait à la réconforter tout en déclenchant des sensations encore inconnues à travers tout son corps. Elle pouvait retrouver le désir qui avait éclairé son regard lorsqu’elle lui avait offert la vue de son corps dénudé ce soir là. Son cœur se serra un peu plus à l'idée qu'ils avait manqué l'occasion.

Il était partit dans le but de la protéger, certains que jamais aucunes menaces ne pourrait l'approcher si elle restait dans l'enceinte du château. Il avait respecté son statut de Princesse en refrénant son désir pour qu'elle reste vierge pour un hypothétique mariage. Mais ils avaient étés aveuglés tout les deux. La menace n'était pas venue directement du Nord. Les traîtres avaient infiltrés le pays comme la pourriture prend possession d'un fruit. Elle se retrouvait seule, sans défenses, et surtout elle regrettait de ne pas avoir pu offrir à cet homme qu'elle aimait son âme et son corps.

Teagan rouvrit lentement les yeux et le visage de Maelrhys lui apparut à nouveau. Son cœur se serra lorsque cette dernière étouffa un sanglot, elle ne voulait pas abandonner son amie.

- Je.... suis … désolée, souffla Teagan d'une voix atrocement rauque.

Un mince sourire éclaira aussitôt le visage de son amie qui se jeta contre elle. Teagan releva difficilement les bras pour enserrer Maelrhys. Elle n'avaient certes pas la même force de caractère mais malgré les aléas difficiles de la vie elle faisait toujours son possible pour la remettre sur pied.

- J'ai eu tellement peur, murmura Maelrhys à son oreille.

La Princesse se racla la gorge à plusieurs reprises pour se libérer de l'emprise de son mutisme. Elle caressa les cheveux de son amie en un signe maladroit de consolation.

- Ooooh on a besoin de réconfort.

La voix railleuse que Teagan arrivait désormais à reconnaître lui fit lever la tête vers le visage encore tuméfié du chevalier à qui elle avait cassé le nez. Ce dernier se tenait contre la grille son sourire carnassier aux lèvres. Il les regardait avec une pitié non dissimulée alors que Maelrhys s'écartait de Teagan pour reculer le plus loin possible dans la cellule.

- Tu sais joli minois je te prendrais volontiers dans mes bras, continua le chevalier en envoyant un baiser à Maelrhys.

Teagan sentit un frisson de dégoût la parcourir et elle se leva précipitamment. La colère parcourait à nouveau son corps et sa voix lui revint aussitôt.

- Ne lui adressez pas la parole ! gronda-t-elle en faisant en sorte de s'interposer entre le chevalier et son amie.

Ce dernier se décala d'un pas, n'accordant même pas un regard à la Princesse.

- Tu es toute jeune, reprit-il d'une voix dégoulinante de mièvrerie. Tu ne dois sûrement pas savoir ce qu'est un homme. Je te montrerais bien de quoi je suis capable.

Teagan se sentit trembler alors que des images affreuses, induites par les immondes paroles de Ser Vulghàn, parcourait son esprit. Elle ne pouvait imaginer un être aussi fétide poser ses mains sur un corps aussi féminin que celui de Maelrhys.

- JE VOUS INTERDIT DE LUI PARLER ! Hurla-t-elle en s'approchant des barreaux jusqu'à s'y accrocher.

Son incapacité à faire plus que hurler pour défendre son amie la rendait folle et tendait chaque muscles de son corps. Elle ne rêvait d'une seule chose : se retrouver une arme à la main face à ce chevalier. Cette fois il daigna tourner son regard cerné vers elle et souleva un sourcil, une expression amusée sur son visage.

- Toi tu m'interdit quelques chose ? ricana-t-il en lui adressant un regard désabusé. Tu es peut-être la Princesse de Mézérhían ce qui ne m'autorise pas à te violer contre ces grilles comme le je souhaiterais mais tu n'as aucuns ordres à me donner.

Teagan frissonna de plus belle en entendant ces mots. La Reine n'avait visiblement pas donné tout les droits à ses chevaliers et elle en fut soulagée.

- Quand le Seigneur Manahàxar t'aura envoyé, toi et ta maudite famille, six pieds sous terre je m'occuperai de toi joli minois, reprit le chevalier en offrant un claquement de langue peu flatteur à Maelrhys.

Teagan se projeta sur la grille et réussi à attraper la tunique immaculée du chevalier. Se dernier posa aussitôt sa mains sur la garde de son épée mais Teagan l'interrompit d'une voix chargée de colère.

- Je vais te faire une promesse, lui cracha-t-elle, furieuse. Quand je sortirai d'ici... je te tuerai.

Elle relâcha aussitôt l'homme avant que ce dernier ne songe à lui trancher la main et recula de quelques pas. Son adversaire, lui, s’avança un sourire aux lèvres.

- La question est … sortira-tu d'ici un jour ?




Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: June 26th, 2018 07:28 am (UTC)

On ne peut pas dire que Teagan ne connaissait pas la violence avec ce qu'il est arrivée à sa famille... Mais la je pense qu'elle est confrontée à une forme de violence qu'elle n'a encore jamais réellement rencontrée.

Et surtout, elle découvre qu'elle est totalement impuissante face à ce genre de situation et ce doit être le plus difficile pour elle.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 7th, 2018 04:43 pm (UTC)

Mon dieu je realise que je n avais pas repondu. Mais vaut mieux tard que jamais ^^


Teagan a ete confronte a une violence mais pas directe.. a huit ans elle a comprit que sa mere et son frere avaient ete tuer "salement" mais en soi elle n a jamais ete confrontee a la viole ce de visu ce qui va drolement la chambouler

2 Read Comments