?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Situation géographique

April 22nd, 2018 (09:10 pm)
current song: the big bang theory

Titre: Situation Géographique
Fandom : Mézérhían
Personnage : Aelred - Rhufawl
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 747 mots


Rhufawl croisa les bras contre sa poitrine en regardant les différents Seigneurs de Province et Chevalier quitter la tente du Roi. Il commençait à avoir la migraine à force de tourner et retourner la situation dans sa tête. Il se sentait impuissant face à cette guerre qui était à leur porte et son incertitude le rendait malade.

- La situation n'est pas brillante, soupira Aelred en refermant précautionneusement les pans de la tente leur offrant une succincte intimité.
- En effet Sire, grommela le commandant. Cet endroit est trop découvert.

Les vastes plaines du Romerdhael étaient caractéristique de la région, le terrain plat était trop dégagé au point de vue de Rhufawl. Les maigres reliefs ne leur offraient aucuns endroits pour se cacher et le campement était visible à des kilomètre à la ronde. Le commandant avait la désagréable sensation d'être un gibier prit au piège sur une terrain découvert.

- Nous n'avons pas mieux Adorn, lui répondit le Roi en se laissant tomber sur sa chaise. Ici au moins nous verrons arriver leur armée de loin.
- Le front est trop étendu, continua Rhufawl qui comptait bien dire à son souverain ce qu'il avait sur le cœur. Ils ont deux armées.
- Et nous sommes unis, insista Aelred en passant néanmoins sa main sur son visage fatigué. Rien ne nous certifie que les Estiens resteront fidèle à Manahàxar. Ce ne sont que des sauvageons.

Rhufawl fit volte face arpentant la pièce sur toute sa longueur. Le Roi semblait bien trop confiant à son goût. Certes les Estiens étaient connus pour être un peuple instable et changeant mais ils ne les connaissaient pas tant que ça. Peut être pourrait il obtenir plus d'information auprès des chevaliers de l'Odenaith ou du Reidar qui luttaient depuis des décennies contre ce peuple. Cependant rien ne prouvait que la belle harmonie qui régnait en ce moment entres les différentes provinces du Royaume reste intacte une fois le début des combats.

- Même s'ils se divisent nous sommes moins nombreux, soupira Rhufawl
- S'enfuir dans les montagnes n'est pas une idée acceptable, reprit Aelred. S'il nous prennent en étau nous sommes condamnés.

Rhufawl hocha la tête. Son Roi avait raison les montagnes n'étaient pas un lieu de combat adéquat mais se sentir aussi à découvert le rendait fébrile. Mais plus encore que leur localisation il y avait une angoisse qu'il ne pouvait refréner.

- Le front est bien trop prêt du château. Nous devrions traverser le Rijeikàin ou faire évacuer la Princesse et la Reine.

Cette fois il vit son Roi soupirer. Ils n'étaient qu'à quelques jours du château si jamais il étaient dominés par les troupes ennemies Torged Manahàxar serait très rapidement à Mézérhían.

- Ne pense pas que je n'y ai pas déjà songé, grogna Aelred en jetant un œil à la carte étendue devant lui sur la table. Mais nous sommes préparés et nous ne laisserons pas passer Manahàxar. De plus le château est une forteresse imprenable et elle est gardée par deux cents soldats du Cyriatàn.
- A ce propos, rebondit Rhufawl avec colère. Je ne comprend pas ou se trouvent les troupes du Cyriatàn. Si les deux cents soldats du Seigneur Peràn ont pu rejoindre Mézérhían pour protéger la Reine, comment se fait-il que le reste de son armée ne soit pas déjà ici.

Rhufawl avait beau tourner le problème dans tout les sens il ne trouvait pas de solution. Le Seigneur Peràn avait écrit à sa fille qu'il avait envoyé ses troupes. Hors le front était plus proche de la citadelle de Knorr que le château. Il n'y avait aucune logique dans cette affaire.

- C'est un problème fâcheux en effet, consenti Aelred en pointant la province du Cyriatàn de la main. Je soupçonne le Seigneur Peràn d'avoir bien plus d'hommes qu'il n'a jamais voulu me le dire.

Ce qui n'expliquait pas le fait que ses soldats soient toujours absents.

- Leur absence me déplaît, grogna, Rhufawl en s'approchant lui aussi de la carte du Royaume pour tenter d'y trouver une solution.

La seule solution acceptable était que les troupes Cyriatan'en avaient des difficultés à traverser le Rijeikàin avec les premières gelées. Ce qui était un avantage pour eux car l’ennemi se trouvait lui aussi au Nord.

- Nous pourrions envoyer des éclaireurs, suggéra-t-il . Quelques hommes, pour nous orientez.

Le Roi posa violemment sa main sur la zone montagneuse au Nord du royaume.

- Faisons cela, soupira-t-il. Nous n'avons rien à perdre de toute manière.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: April 26th, 2018 11:09 am (UTC)

Oh ! Le roi accepte de faire quelque chose de sensé !
Moi j'ai peur pour Rhufawl !! :/

1 Read Comments