?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Récidiver

February 27th, 2018 (08:10 pm)
current song: the big bang theory

Titre: Recidiver
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Rhufawl - Bédelia - Aelred
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1863 mots

Teagan jeta un œil dans le couloir avant de tourner le coin. Elle voulait s'assurer que le lieu était vide avant de s'y engager. Elle revenait de la bibliothèque et devait passer devant les appartements du Roi pour retrouver les siens et elle n'avait surtout pas envie de croiser son père. Elle ne l’avait plus revu depuis leur confrontation et son verdict le jour de l'annonce de son mariage. Elle ne se rendait plus au repas préférant manger dans sa chambre seule ou en compagnie de Maelrhys. Elle avait de surcroît une bonne excuse si on la trouvait au milieu de la nuit dans les cuisines. Elle n'avait emprunté le passage qu'une seule fois pour retrouvé Maeron le soir ou le cors de guerre avait retentit mais il lui manquait terriblement. Elle savait que se retrouver ainsi clandestinement tout les soir ne serait pas raisonnable et sa dernière conversation avec son ami lui avait de plus laissé un goût amer. Le fait qu'il aie refuser de lui promettre de rester lui donnait la nausée et elle n'arrivait pas à ce faire à l'idée qu'il souhaite partir au front. Alors elle passait des heures dans la bibliothèque cherchant des ouvrages qui pourraient les guider, espérant trouver des conseils parmi les écrits des sages d’antan. Elle qui n'avait jamais été assidue restait vissée sur sa chaise en demandant parfois conseil au Laärki pour trouver un titre. Cette occupation détournait son esprit de Maeron ou de la guerre imminente.

Elle accéléra le pas au moment de passer devant la porte ornée d'un Eiwoarn en priant pour que son père ne se décide pas à sortir à cet instant. Elle ne savait pas comment elle réagirait en le croisant, la colère, la rancune et la peine se mélangeant insidieusement au sein de son esprit et elle préférait l'éviter pour ne pas se poser la question.

- Je vous ai dit NON !

La voix puissante de son père résonnait de l'autre coté de la porte et la Princesse ne put s’empêcher de ralentir le pas.

- Il n'y aura pas de mariage !

Cette fois Teagan se figea dans la seconde. Son cœur tambourinait dans sa poitrine et elle n'hésita pas un instant à coller son oreille au battant ouvragé. Il parlait d'elle et elle voulait savoir pourquoi, surtout si cela concernait son mariage.

- Nous pourrions faire cela demain matin juste avant votre départ ! protesta Bédélia d'une voix suraiguë.

Teagan sentit la colère prendre le dessus. Elle s'était bien doutée que cette histoire de mariage était une idée de la Reine mais l'entendre ainsi confirmer la rendait folle.

- C'est hors de question ! répondit le Roi et un claquement sourd indiqua à Teagan qu'il venait probablement de renverser quelque chose sur son bureau. J'ai dit à Teagan qu'elle aurait deux semaines pour se préparer et puis nous ne pouvons organiser une cérémonie en une nuit
- Nous pourrions...
- Personne n'a la tête à ça. Croyez vous que j'aie envie de marier ma fille alors que le Seigneur Aeddar et toute sa famille on été sauvagement crucifié sur la porte de leur château !?

Teagan ferma les yeux en réprimant une nouvelle vague nauséeuse. Elle savait que la famille du Seigneur de l'Handor avait été massacrée mais Rhufawl lui avait épargné les détails. Torged Manahàxar était un barbare de la pire espèce.

- Ce mariage est reporté je ne....
- Je vous retrouve à nouveau à écouter aux portes.

Teagan laissa échapper un petit cri de surprise qu'elle étouffa en plaquant sa main sur sa bouche. Elle se tourna vivement pour lancer un regard furieux à son parrain. Ce denier s’avança d'un pas rapide et l'attrapa par le bras.

- Nous ne devrions pas rester là, murmura-t-il en l’entraînant vers l'extrémité du couloir.

Il ne la lâcha que lorsqu'ils tournèrent le coin du couloir et ils continuèrent leur chemin en silence jusqu'aux appartements de la Princesse. Elle ouvrit la porte et ne fut pas surprise de le voir s'engouffrer à sa suite dans la pièce. Elle se doutait qu'elle allait avoir droit à un sermon dans les règles.

- Avez vous au moins récolté des information utiles ? demanda-t-il alors que Teagan posait son livre sur la table de chevet.

Teagan lui jeta un regard amusé, de toute évidence son parrain avait décidé de passer l'éponge quand à ses méthodes d'espionnage.

- Mon mariage n’a plus lieu d'être, répondit elle non sans qu'une certaine joie ne perce à travers ses paroles.
- Voila une bonne nouvelle.

La Princesse dévisagea son parrain, il arborait toujours un air sévère mais son regard gris semblait s'être éclairé ce qui équivalait chez lui à un sourire.

- Vous étiez contre n'est ce pas Rhufawl ?
- Je vous l'ai clairement signalé Princesse, lui rappela-t-il en marchant lentement dans la pièce. Je n'étais pas en accord avec votre père sur cette décision. Précipiter ainsi les choses ne me semblait pas nécessaire.
- Je suis de votre avis.

Teagan lui adressa un léger sourire alors que le regard de Rhufawl se posait à nouveau sur elle. Elle lu dans son regard un certain amusement autant que des reproches. Ils la croyaient tous incapable de concevoir le mariage mais c'était faux. Sa vision des choses évoluait peut à peu et désormais elle souhaitait juste obtenir le droit choisir son époux. Rhufawl finit par détourner le regard et ce dernier se posa sur l'épais volume que Teagan avait déposé sur sa table de chevet.

- Coutumes et traditions Markhànéennes, lut-il en caressant la couverture un peu poussiéreuse du livre. Voila une lecture des plus intéressante.

Teagan hocha la tête, elle n'aurait pas voulu que son père ou encore Maeron tombe sur ses lectures mais son parrain voyait les choses différemment. Elle dévisagea l'homme qu'elle connaissait par cœur et vit un muscles de sa mâchoire tressauter. Aussitôt l'angoisse naquit au plus profond d'elle.

- Pourquoi êtes vous là Rhufawl ? demanda-t-elle d'une voix plus aiguë qu'elle ne l'aurait voulu.

Il fallait qu'elle pose la question mais au plus profond d'elle même elle savait qu'elle ne voulait pas connaître la réponse. Le regard que lui jeta son parrain confirma aussitôt ses doutes. Il se racla la gorge avant de reprendre la parole.

- Officiellement, pour vous prévenir que nous réquisitionnons votre jument pour le front, dit il en levant son regard gris vers elle. Ne vous faites aucunes angoisse, votre père à bien donner l'ordre de ne pas approcher d'Adrahil.

Teagan laissa échapper un ricanement nerveux. Elle ne voyait pas comment quelqu'un aurait pu ne serait-ce qu'avoir l'idée d'essayer de lui soustraire Adrahil. L'étalon ne se séparerait pas d'elle et personne ne pouvait l'approcher sans son consentement. Mais pour Raìchéànne c'était différent. C'était une hybride donc elle n'était pas liée à Teagan. Cependant la Princesse souhaita silencieusement bonne chance à la personne qui grimperait sur sa jument. Au cours de son débourrage elle s'était montrée plus qu'énergique et on ne pouvait nier que du sang d'Eiwoarn coulait dans ses veines.

- Et officieusement ? souffla-t-elle en sachant pertinemment ce qui allait suivre.
- Je suis venu vous dire...
- Ne dites pas Adieu ! le coupa-t-elle en se levant précipitamment.

Elle était tout simplement incapable d'entendre une telle chose sortir de la bouche de son parrain. Pourtant elle vit les épaules si droites du commandant s'affaisser et il fit un pas vers elle.

- A mon grand regret c'est le cas Princesse, lui dit il. Nous partons demain et...
- Vous reviendrez !

Il était inconcevable que son parrain ne revienne pas du front. Teagan n'était pas simple d'esprit elle savait ce qu'une guerre et des batailles impliquaient, la mort attendait chaque personne au tournant. Un seul coup d'épée suffisait à enlever la vie d'un être cher. Mais elle se refusait à penser à cela car si elle se laissait aller à imaginer les pires issues elle se retrouverait terrassée par la douleur. Il fallait qu'elle reste forte et pour cela il lui fallait occulter.

- Bien sur votre Altesse, répondit Rhufawl en lui adressant un petit signe de tête poli.

Elle lut dans son regard qu'il n'était pas dupe et qu'il savait qu'elle faisait de son mieux pour ne pas s'écrouler.

- Je suis également venu vous donner quelques conseils pour gérer notre absence, reprit il de sa voix sévère.

Teagan leva les yeux au ciel et poussa un long soupir en se laissant retomber sur son matelas. Elle n'arrivait pas à croire que dans une situation si compliquée il s’apprêtait encore à lui faire la morale.

- Rester en retrait, obéir, enuméra-t-elle d'une voix lasse. Baisser la tête et fermer ma...
- Bien au contraire !

La Princesse se redressa surprise par le ton amusé de son parrain.

- Je vous demande pardon !?

C'était les mots qu'on lui répétait depuis la fin de son mutisme. Elle devait se calmer, apprendre à obéir aux ordres, prendre le temps de réfléchir avant d'agir, être moins impulsive, attendre avant de parler...

- Teagan votre père ne vous juge pas à votre juste valeur, insista Rhufawl en tirant un tabouret pour s'asseoir en face d'elle. Il a donc donné les pleins pouvoirs à la Reine pour diriger le Romerdhael durant son absence, vous jugeant trop immature pour accomplir cette tâche.

Teagan prit ses paroles comme une nouvelle gifle. Elle n'avait pas réfléchi à la situation après le départ de son père, elle ne souhaitait pas vraiment endosser une telle responsabilité mais jamais elle n'aurait pu imaginer que son Roi confie cette tâche à son épouse. Lors de leur union il lui avait clairement fait comprendre qu’elle était Reine par alliance mais qu'elle n'avait aucun pouvoirs et voilà que cette femme, qui passait son temps à choisir des tenue plus richement décorées les unes que les autres et à diriger le cuisinier, allait se retrouver à la tête du château et serait responsable de la protection des femmes et des enfants du pays.

- Mais il se trompe, reprit Rhufawl en attrapant sa main. Vous êtes impulsive et colérique certes, mais vous êtes la seule à avoir cerné les intentions de Manahàxar. Vous aviez vu juste là ou nous avons tous échoués. Vous êtes un esprit libre mais pas une mauvaise dirigeante.

Teagan dégluti difficilement, peu habituée à recevoir des compliments de la part de son parrain si peut enclin à en faire. C'est pourquoi elle prit un instant pour ravaler ses émotions qui menaçaient de déborder de son corps endolori.

- Que me conseillez vous donc ? demanda-t-elle d'une voix trop faible à son goût.

Le commandant laissa échapper un petit rire amer. De toute évidence lui aussi supportait mal la situation.

- Gardez les deux yeux ouverts, faites profil bas mais sans vous éteindre, lui conseilla-t-il tout de même. Tenez vous au courant de ce qu'il ce passe et au besoin affirmer votre rang. Bédélia...

Il s'interrompit et malgré les épais gants de cuir qu'il portait Teagan le vit clairement serrer les poings.

- Ne vous fiez à personne, reprit-il plus durement. Faites seulement confiance à votre instinct.

Et c'est à cet instant précis que Teagan comprit qu'elle allait désormais se retrouver réellement seule.



Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: March 1st, 2018 08:39 pm (UTC)

C'est un beau texte, on se rends bien compte des changements qui s'opère et de sa solitude à venir. C'est important également de voir que quelqu'un la prend réellement au sérieux.

L'avenir s'annonce difficile pour elle, d'autant plus qu'une fois le roi parti, plus rien n'empêchera Bédélia de la marier...

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: March 5th, 2018 06:50 pm (UTC)

Oui Rhufawl commence a avoir de gros doutes et n'hesite plus à les exprimer. Quand a Teagan elle va réellement être livrée à elle même.

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: March 6th, 2018 07:40 pm (UTC)

Ouais, on voit là encore à quel point le roi a mal géré les choses, parce que sa fille ne devrait pas se retrouver dans une telle situation...
Ca va être dur pour elle !

3 Read Comments