?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Souvenirs douloureux

July 23rd, 2015 (10:04 pm)
tired

current mood: fatigué
current song: Bones saison 3

Titre: Souvenirs douloureux
Fandom : Harry Potter
Couple : Neville Longdubat / Luna Lovegood
Rating : G
Disclaimer : les personnages de HP appartiennent a JK Rowling
Nombre de mots : 757 mots

Souvenirs douloureux

Le canapé du salon craqua lorsque Neville se réveilla de sa sieste. Son sommeil bien que court avait été très réparateur. Il avait passé la journée dans la serre des travaux pratique à l'institut de botanique magique et avait lutter avec quelques plantes récalcitrante. Il était rentré a son appartement complètement vidé et s’était endormi dès que sa tête avait touché les coussins du canapé.

Le jeune homme s'étira et regarda autour de lui. Son appartement était en désordre. Il était d'un naturel ordonné mais Luna était entrain d’emménager avec lui et du coup la pièce était jonchée de cartons. Il se mit à sourire bêtement. Il était très heureux que sa petite amie aie accepté d'habité chez lui.

Neville se leva du canapé et se servit un verre d'eau dans la cuisine. Luna devait être chez elle a faire ses cartons et vu qu'il n'avait pas de devoirs a rendre suite a cette journée en travaux pratique il s'habilla et transplana chez sa petite amie.

Il arriva devant la grande maison cylindrique des Lovegood et frappa a la porte. Le père de Luna lui ouvrit rapidement. Il était vêtu d'une immense robe d'un rose criard.

- « Neville ! » s'écria t'il en lui serrant la main « Je suis ravis de te voir ! »

-  « Moi aussi Mr Lovegood » assura t'il en lui souriant.

- « Apele moi Xenophilius voyons !! » le corrigea t'il pour la centième fois «  Luna doit être dans sa chambre, elle finit ses cartons. »

Neville sourit à son beau père et monta à l'étage pour retrouver la jeune fille. Il frappa à la porte et n'entendit rien. C'était étrange. Habituellement il y avait toujours des bruits inabituels qui sortaient de sous la porte de la chambre de Luna. Elle faisait toujours une ou deux expériences ou invitait l'une ou l'autre créature magique sous son lit.

Inquiet, Neville tourna la poignée et entrouvrit la porte.

Il vit alors Luna assise par terre les jambes repliées sur le coté et secouée de sanglots. Il se précipita dans la pièce en ouvrant la porte d'un coup d’épaule et se mis a genoux devant Luna. Il lui attrapa le menton et doucement la força a le regarder. Ses grands yeux bleu était remplis de larmes qui coulaient sur ses joues.

-  « dis moi ce qui ne va pas . » dit il doucement

La jeune fille baissa la tête et enfoui son visage dans le cou du jeune homme qui la serra contre lui. Il la laissa pleurer longtemps sur son épaule en se contentant de lui caresser doucement les cheveux. Elle n’était pas en état de parler et il attendit simplement qu'elle se calme.

Il fallut dix bonne minutes avant que les sanglots de Luna se tarissent. Elle se redressa, ses joues marbrées de larmes et lui tendit simplement un bout de parchemin chiffonné qu'elle tenait dans sa main.

Neville parcourut rapidement le parchemin qui était une lettre de la mère de Luna.

-  « Elle me l'avait envoyée lors de son voyage en Afrique. » murmura t'elle, la voix rauque d’avoir pleurer. «  Elle me manque . »

Neville sentit son cœur se serrer devant le chagrin de sa petite amie. Sa mère était morte depuis longtemps et même si Luna était d'un naturel jovial la perte de sa mère était une blessure qui ne se refermerait jamais.

- « Elle avait l'air enthousiaste de faire se voyage. » dit il en lui souriant.

Il fut étonné de voir le visage de la jeune femme afficher un air choqué.

- « Je suis tellement désolé Neville. » dit elle en plaquant la main sur sa bouche

-  « Pourquoi ? » demanda t'il perdu

- «  Je suis la entrain de pleurer la mort de ma mère alors que toi tes parents sont dans un états terrible et que tu n t'en plains jamais ! »

Neville l'aida a se lever en la soutenant par la taille et plongea son regrd dans les yeux fabuleux de la jeune femme.

-  « Tu ne dois jamais avoir honte de pleurer ta mère. » lui dit il avant de l'embrasser dans le cou «  Et tu n'es en rien responsable de ce qui est arrivé a mes parents. »

Doucement il posa ses lèvres sur les siennes et elle lui rendit son baiser. Il ne pouvait rien faire pour effacer le chagrin de sa petite amie hormis lui apporter tout l'amour qu'il pouvait lui donner.