?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Rester coite

Titre: rester coite
Fandom : LVDT
Personnage : tout le monde
Rating : G
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 3135 mots

Alexane sortit de la salle de bain et passa une main rapide dans ses cheveux. Elle savait que ses joues devaient être colorées et elle n’arrivait pas à cesser de sourire cependant cet intermède auprès de Dom l'avait remise d'aplomb et avait apaisé ses angoisses, elle était maintenant fin prête à savourer sa fête d'anniversaire surprise tout en priant pour que personne ne découvre ce qui l'avait remise de bonne humeur.

- Tiens, tiens, tiens qui voilà, chantonna une voix mielleuse alors qu'elle sortait tout juste du couloir.

Alexane se figea et se mit à grimacer tout en se tournant lentement vers son meilleur ami. Orlando était appuyé contre le mur, une jambe pliée et la regardait avec un air sournois.

- Jolie coiffure, rit-il en la désignant d'un geste du menton. Je ne pensais pas que tu étais le genre de fille à t'envoyer en l'air dans un lieu public.

Alexane sentit ses joues s'empourprer encore plus alors qu'elle jetait un regard noir à Orlando.

- Je ne vois pas de quoi tu parles, nia-t-elle en repassant instinctivement une main dans ses cheveux pour tenter de se recoiffer.

Orlando éclata de rire et se remit sur ses deux pieds pour s'approcher d'elle. Il passa un bras autour de ses épaules et la serra contre lui.

- Ne me prend pas pour une bille, rit-il à son oreille. J'étais dans le couloirs quand Dom est sortit des toilettes il y à moins d'une minute.

Alexane grimaça en repoussant son meilleur ami pour le fusiller à nouveau du regard.

- Cependant sa coiffure d'après baise était nettement moins spectaculaire que la tienne.

Alexane poussa un gémissement dépité en attrapant ses longues mèches brunes pour les lisser avec son autre main. Elle se précipita à nouveau dans les toilettes et s'observa dans le miroir. Son cou était marbré de plaques rouges dues à la honte qu'elle éprouvait et ses cheveux étaient en effet dans un désordre qui ne laissait aucun doute sur ce qu'elle et Dom avaient fait quelques minutes auparavant.

- Je le savais que tu étais une tigresse, ricana Orlando qui l'avait suivi. Tiens prend mon peigne.

Alexane se tourna vers lui et se mit à rire en le voyant lui tendre un petit peigne en plastique bleu qu'il venait de sortir de la poche arrière de son jean. .

- Tu te promènes souvent avec ça ? s'étonna-t-elle en attrapant tout de même le peigne pour mettre de l'ordre dans ses cheveux.
- Un peigne et quelques préservatifs, confirma Orlando en s'appuyant nonchalamment sur le chambranle de la porte. Comme ça je suis prêt à toutes les éventualités.

Alexane secoua la tête et en quelques coups de peigne réussi à lisser à nouveaux ses longs cheveux bruns. Elle rendit son peigne à son meilleur ami qui se glissa dans la poche arrière de son jean.

- Tu sais que j'hésites encore à te tuer, lui dit elle alors qu'ils sortaient enfin de se couloir pour retourner dans la salle principale du chalet.
- Et je tenais à m'excuser.

Alexane se figea instantanément. Elle se retourna pour dévisager son ami qui se mit à sourire.

- Nooooon ! s'exclama-t-elle en attrapant son bras. Le grand Orlando Bloom qui me présente des excuses.

Elle éclata de rire devant le regard courroucé de son meilleur ami. Néanmoins elle était réellement étonnée qu'Orlando daigne s'excuser.

- Oui, confirma-t-il. Cette fois j'avoue y avoir été un peu fort.
- Un peu fort ! s'étrangla-t-elle en lui administrant une tape sur l'épaule. Tu m'as fais croire que mon petit ami était mourant !

Elle avait fini sa phrase en murmurant avec véhémence car elle savait qu'entourée de tous des oreilles indiscrètes pouvaient traîner.

- Je n'ai jamais dit ça ! protesta l'acteur. J'ai juste prit ma voix affolée.

Alexane était à deux doigts d'étrangler son meilleur ami pour la mauvaise foi dont il était capable de faire preuve mais elle lu dans ses yeux qu'il semblaient vraiment confus.

- Tes talents d'acteurs sont incommensurables, dit elle en attrapant son bras pour l'attirer vers le centre de la pièce. Tu as d'ailleurs intérêt à m'avoir acheter un cadeau exceptionnel parce que pour l'instant je te maudis tellement que le plafond risque de te tomber sur la tête
- Je penses que tu ne seras pas déçue, rit il en lui adressant un clin d’œil

Alexane lui adressa un grand sourire et s’apprêta à lui demander des précisions quand une main se posa sur son épaule, la faisant sursauter.

- Joyeux anniversaire ! s'exclama Cameron un sourire apaisant aux lèvres.

Alexane le remercia et vit avec étonnement son collègue toujours si calme se tourner vers Orlando.

- Tu es vraiment le plus grand des crétins toi ! grommela le cavalier en fusillant l'acteur du regard. Je l'ai vu partir totalement affolée ! Tu ne pouvais pas trouver un autre prétexte pour l'attirer jusqu'ici.
- Oh non le plafond ! Le plafond ! s'écria Orlando en partant en zigzaguant dans la foule.

Cameron lança un regard d'incompréhension totale à Alexane qui éclata de rire.

- Il y a des fois ou ce type me paraît cinglé, commenta le cavalier en levant brièvement les yeux au ciel.
- Je crois que sa cause est perdue, répondit la jeune femme qui savait pourtant qu'elle n'échangerait son meilleur ami avec personne d'autre

Certes elle le détestait pour ce qu'il venait de faire mais la folie qu'il mettait dans sa vie l'emplissait de joie, et puis elle était l'une des rares personnes à savoir que derrière cette apparente folie se cachait une personne fragile qui avait été blessé à de nombreuses reprises.

- Ça va toi ? lui demanda alors gentillement Cameron en la tirant de ses pensées. Je veux dire.. je ne pouvais pas te dire la vérité, la surprise...
- Pas de soucis, le rassura la jeune femme. Et malgré mon état de stress je n'ai pas abîmé ta voiture.

Elle allait demander si tout c'était bien passé au centre équestre et si il avait pensé à rentrer Pantaï avant de partir mais c'est le moment que choisi son frère pour l'attirer vers lui.

- Allez viens ouvrir tes cadeaux ! s'exclama-t-il en passant un bras en travers de ses épaules.
- Des cadeaux ! s'étrangla Alexane en faisant un petit signe de la main à Cameron.

Elle tourna alors la tête vers l’extrémité de la salle ou se trouvait une table tréteau avec de nombreux paquets. Tout cela était apparut durant son séjour prolongé aux toilettes. Elle sentis ses joues s'empourprer alors qu'Elijah l'emmenait vers ses paquets sous les regards des convives. Si elle avait parlé de cadeau à Orlando c'était juste par esprit de vengeance, elle n'avait jamais pensé que toutes les personnes présentes dans cette salle puissent lui avoir offert quelque chose.

- Tu crois vraiment que j'organiserai une fête surprise pour ton anniversaire mais sans cadeau ? rit son frère en s'arrêtant juste devant la table.
- Tout ça est pour moi ? gémit Alexane en comprenant qu'elle allait être le centre de l'attention durant un long moment ce qui malgré sa joie qu'on fête son anniversaire n'était pas sa tasse de thé.
- Tu veux que je lui rééxplique le principe d'une fête d'anniversaire ? cria Orlando avec un sourire goguenard. Je crois qu'elle à quelques lacunes.

Alexane lui jeta un regard noir avant de se retourner pour échapper aux regards des invités. Ils s'étaient tous rassemblés au centre de la pièce pour la regarder ouvrir ses présents. Elle sentait déjà son estomac se nouer alors que ses doigts effleuraient les paquets. Il y avait quelques cadeaux emballés dans des couleurs vives et au centre de la table un carton beaucoup plus imposant avec un gros nœud rose et une carte. La monitrice prit une grande inspiration avant de se tourner vers l'assemblée. Elle se focalisa sur le sourire encourageant de Dominic, l'air espiègle de Cameron et la douceur du regard de Peter Jackson qui avait passé un bras autour de la taille de sa femme. Son cerveau nota rapidement l'absence de Viggo mais elle en fit vite abstraction. Elle voulait dire quelque chose avant de se mettre à pleurer stupidement parce que tout le monde la regardait avec gentillesse.

- Avant tout je voudrais vous remercier d'être présent, dit elle d'une voix qu'elle aurait voulu plus forte et plus assurée. Cette surprise me fait très plaisir et je suis honorée d'être aussi gâtée.

Des éclats de rire retentirent et il n'en fallut pas plus à Orlando pour qu'il se mette à crier.

- Tais toi et ouvre !

Alexane attrapa un premier paquet haut en couleur qu'elle déballa en souriant. Elle y trouva un nécessaire de toilette mêlant crème pour le corps, gels douche, fleur de douche et eau de toilette au senteurs exotiques.

- C'est de la part des membres du tournages, lança Judy, la styliste avec qui elle s'entendait très bien.
- Je vous remercie vraiment, répondit Alexane en appréciant les couleurs vives des flacons.
- Elle sentira peut être un peu moins le poney ! s'écria Karl depuis le coin de la salle ou il se trouvait.

Alexane éclata de rire avec tout le monde et se dirigea vers un autre cadeau.

- De la part de Liv et Kate, lut-elle sur la petite carte.

Elle adressa un sourire à Liv qu'elle appréciait beaucoup et à Kate avec qui elle tournait très peu. Elle ne connaissait pas beaucoup l'actrice qui jonglait avec plusieurs tournages en parallèles et n'était donc pas présente tout le temps en nouvelle Zélande. L'actrice n'avait aucune scène à cheval et elle n'avait donc jamais eut le plaisir de travailler ensemble, elle était donc d'autant plus touchée qu'elle aie fait l'effort de venir à cette fête. Ce qui n'était pas le cas de Miranda.

Alexane déballa avec précaution une superbe tenue d'équitation composée d'un pantalon blanc aux lignes très design et ornées de strass et d'une veste de concours d'un bleu électrique qui devait valoir une fortune. Elle était certaine de ne jamais avoir l'occasion de mettre une telle tenue mais appréciait l’effort des deux femmes d'être entrées dans un magasin spécialisé pour lui trouver ce cadeau.

- Je n'ai jamais vu une tenue de concours aussi belle, dit elle en repliant soigneusement la veste. Merci les filles.

Alexane allait tourner vers l'immense carton qui ornait le centre de la table quand elle entendit la voix douce de Christine.

- Maintenant vous pouvez y aller !

Elle vit alors Jenna et Louise fendre le groupe et foncer à toutes jambes vers elle. Alexane s’accroupit au moment ou les fillettes se jetaient dans ses bras.

- On a un cadeau pour toi, lui dit la plus grande
- Cadeau, répéta sa petite sœur en lui tendant une feuille de papier.

Alexane la récupéra et un immense sourire naquit sur ses lèvres. C'était un très joli dessin fait à quatre mains. On voyait distinctement trois silhouettes humaines et une autre plus grande à quatre pattes.

- Toi..., lui dit Louise en pointant du doigt une silhouette vaguement humaine aux cheveux hirsute.

Alexane éclata de rire, la tête recouverte d'épais traits marrons était donc la sienne

- C'est nous qu'on fait du cheval, déclara fièrement Jenna en croisant ses mains derrière son dos et en se balançant sur ses talons.

La monitrice hocha la tête en prenant l'air impressionné. Elle comprenait mieux le sens de tout ses gribouillis artistiques et surtout ce qu'était l'immense créature à quatre pattes ressemblant à s'y méprendre à une girafe.

- Carlie.., insista Louise en pointant du doigt une petite silhouette sur le dos du cheval.
- Elle monte déjà à cheval comme une grande, s'exclama Alexane. Ce sera une grande calière.

Elle entendit Sean et Christine rire et serra fort les fillettes dans ses bras.

- J'adore votre cadeau mes poulettes, leur dit-elle en les embrassant l'une après l'autre sur le front.

Elle ne pouvait s’empêcher de sourire alors que l'émotion prenait le dessus. Elle avait une famille au états Unis mais jamais elle n'avait eut l'impression d'appartenir à un groupe aussi soudé que depuis qu'elle avait mis les pieds sur ce tournage.

- Maman peut chanter ? demanda Louise en se tournant vers sa mère.

Christine hocha la tête et la fillette recula en sautillant.

- Zoyeux l'anniversaire, s'époumona-t-elle, vite rejointe par sa sœur. Zoyeux l'anniversaire ….

Tout le groupe de convive l'accompagna et Alexane serra très fort la main de Jenna alors que ses joues s'empourpraient de plus belle. Elle était encore une fois le centre de l'attention et gênée au plus haut point mais en même temps elle était heureuse qu'ils soient tous la pour elle. Elle trouva le regard de Dom qui chantait avec les autres et qui lui adressa un clin d’œil. Elle savait qu'il avait deviné ce qu'elle ressentait. Il la connaissait assez pour voir que tout cela la mettait légèrement mal à l'aise alors que ça n'aurait jamais effleuré l'esprit d'Elijah qui se tenait toujours à ses cotés.

- Bon allez maintenant tu ouvres notre cadeau ! Grogna Orlando une fois que la traditionnelle chanson fut terminée. Qu'on aie pas dépensé tout cet argent pour rien.

Alexane faillit s'étrangler alors que son meilleur ami recevait une multitude de claques et recueillait de nouveaux soupirs agacés.

- Merveilleux, délicat, subtil..., commenta Karl en riant.

Alexane se dirigea néanmoins vers l'immense carton recouvert d'un nœud rose et décrocha la carte ornée de bougie.

- De la part du groupe d'acteur que tu essaies péniblement de dresser, lut elle à voix haute.
- Et heureusement qu'elle à du courage, s'exclama Fran, la femme du réalisateur. Parce que vous êtes loin d'être facile.

La monitrice releva la tête pour observer sa petite troupe d'élève. Ils lui souriaient l'air aussi excité que des gamins.

- Attends je vais t'aider sinon tu vas l’abîmer, lui dit son frère en attrapant le carton.

Il tira un couteau suisse de sa poche, dénoua le gros nœud rose et coupa habillement le scotch qui fermait le carton. Alexane sentit son cœur s'emballer en voyant son frère plonger les deux bras dans le paquet. Elle ce demandait ce que ça pouvait être et connaissant ses élèves elle s'attendait au pire.

- Tu es prête ? lui demanda Lij avec un sourire béat.

Alexane hocha doucement la tête et Elijah sortit ses bras du carton

- Oh mon dieu c'est pas vrai ! s'exclama la jeune femme en reculant d'un pas.

Son frère venait d'extraire une magnifique selle de dressage en cuir noir du paquet. La selle qu’elle contemplait chaque fois qu'elle se rendait dans la sellerie de Wellington. Cette selle qui lui donnait envie depuis des mois et dont elle rêvait depuis des années.

- Avec ça plus aucune excuses pour ne pas avoir une position irréprochable ! lança Cameron d'un ton guilleret.

Alexane éclata de rire et se précipita dans les bras de son frère.

- Elle te plaît ? lui demanda-t-il doucement parmi le vacarme de la pièce.
- J'en rêvais Lij ! avoua-t-elle en caressant le cuir souple et bien huilé de sa nouvelle selle
- Et elle est à toi.

Alexane se dirigea vers ses amis pour les remercier tandis que son frère déposait son précieux cadeau bien à l'abri dans son carton. Elle embrassa tout le monde sur la joue en ayant l'impression d’être leur petite sœur à tous. Elle sentit la main de Dom effleurer ses doigts et regretta un court instant de ne pas pouvoir l'embrasser pour lui montrer à quel point elle était heureuse.

- Merci à tous vraiment, dit elle en ayant hâte de retourner aux écuries pour l'essayer

Elle se voyait déjà la déposer avec précaution sur le dos de Pantai. La selle et ses courbes travaillées mettrait en valeur la musculature du cheval et elle savait qu'elle ne pourrait que progresser en s'asseyant dans un équipement pareil.

- Vous êtes fou, souffla-t-elle en retournant embrasser son frère sur la joue.

Elle était contente de le voir sourire, lui aussi semblait heureux de lui avoir organisé une belle fête et elle avait l'impression de retrouver enfin son grand frère, celui qu'elle avait rejoint sans hésiter en nouvelle Zélande avant que toute ces histoires de surprotection ne viennent tout gâcher. Sa relation avec Elijah lui manquait et elle espérait que cette soirée allait leur permettre de repartir du bon pied.

- Bon je crois que c'est à mon tour d'offrir mon cadeau !

Alexane se tourna vivement vers Peter Jackson en sentant son estomac se nouer à nouveau. Elle trouvait déjà hallucinant que le réalisateur se soit déplacé pour sa fête d'anniversaire mais elle n'avait pas imaginé une seconde qu'il aie pensé à lui offrir quelque chose. Elle croisa le sourire immense de Dom qui se trouvait juste derrière et son angoisse se décupla.

- Si tu veux bien te diriger vers la cours, le pria Peter en désignant la porte. Il n'a pas voulu entrer.

Alexane se tourna vers son frère qui lui offrit un sourire énigmatique et elle se sentit trembler. Elle était incapable de bouger et c'est Elijah, qui encerclant sa taille de son bras, la guida vers la porte. Elle fut plus que saisie quand Peter se dirigea vers elle et lui tendit galamment son bras pour l’accompagner. Elle s'accrocha au bras de Peter alors que son cœur battait violemment dans sa poitrine. Tout cela la dépassait.

- Prête ? s'enquit Peter en posant sa main sur la poignée de la porte.

Alexane acquiesça d'un signe de tête et c'est avec stupeur qu'elle le laissa ouvrir le battant.

- Joyeux anniversaire Alexane, lui souffla Peter à l'oreille alors qu'une scène irréaliste se dressait devant elle.

Alexane laissa échapper un petit cri étranglé avant de plaquer sa main sur sa bouche. Sur le pas de la porte se trouvait Viggo qui tenait Pantaï en licol. Son ami lui souriait alors que l'étalon, visiblement nerveux de se trouver sur un parking grattait le sol d'un antérieur.

- J'espère que mon cadeau n'est pas trop imposant, rit Peter alors que Pantaï relevait la tête et soufflait en produisant un bruit rauque.

Alexane poussa un gémissement de joie et se jeta sans retenue dans les bras du réalisateur. Elle ne savait pas si c'était correct d'agir ainsi mais cet homme venait de lui offrir un cheval et elle n'arrivait pas à contrôler ses émotions. Elle se mit à pleurer sur son épaule, hoquetant des « mercis » aigus et incontrôlés alors qu'elle entendait vaguement le reste de l'assemblée rire.

Quand elle lâcha enfin Peter se fut pour se jeter au cou de l'étalon qui sembla s'apaiser à son contact. Elle enfui son visage dans le poils soyeux de son cheval et réalisa qu'au grand jamais elle ne regretterais sa décision d'avoir accepter se travail.




Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 19th, 2018 09:33 pm (UTC)

Ohhhhh !
Superbe cadeau !
Il n'y a qu'elle pour ne pas se douter de quelque chose, mais c'est une belle fête !
Et une très belle surprise ! Même si c'est surprenant qu'elle n'ait pas plus réagit à l'absence de Viggo :p

J'adore l'échange entre elle et Orlando, j'ai bien rit, et en même temps on sent bien leur complicité !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 22nd, 2018 07:51 am (UTC)

Alexane et orlando sont des personnages que j adore mettre ensemble. Contente que leur echange t aie plu. Quand au cadeau comme tu dit elle est tellement obnubilee par le fait d etre le centre de l attention qu elle ne reflechi plus

2 Read Comments