?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Calendrier de l'avent J24 : MEZ

December 25th, 2017 (07:11 pm)
current song: la 5eme vague

Titre: reception mondaine
Fandom : Mézérhían
Personnage : Aelred - Rhufawl
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 359 mots


- Que fais tu ici vieille canaille !?

Rhufawl ne sursauta pas, se contentant de lever les yeux au ciel tant que son ami ne pouvait pas le voir. Il étira sa jambe endolorie devant lui, sa botte frappant la pierre humide avec un bruit sec.

- Tu devrais être à l'intérieur avec moi, le gronda Aelred en entrant dans son chant de vision.

Rhufawl leva les yeux vers son ami, dévisageant son visage lumineux, ses cheveux noir frôlant ses épaules et ses yeux bleus. La coupe emplie de vin qu'il tenait à la main égaillait ses trait lui donnant l'air encore plus jovial que d’ordinaire.

- Tu sais que je n'aime pas les fêtes, grommela Rhufawl en époussetant le cuir noire de sa broigne.
- Et tu sais que ta place est dans cette salle, insista Aelred.

Le soldats laissa échapper un nouveau grognement en détournant le regard vers la cours du château. Les flammes des torchères qui encadraient la grande porte se reflétaient sur les dalles humides donnant à la scène un coté crépusculaire. Rhufawl n'aimait pas les fêtes et même si techniquement il ne pouvait désobéir à un ordre donné par le fils de son Roi, il ne bougerait pas. Leur amitié avait dépassé depuis longtemps la hiérarchie et ce, Rhufawl se l'était promis, jusqu'au couronnement d'Aelred.

- Laisse moi t'expliquer encore une fois, Adorn, reprit Aelred en buvant une lampée de vin dans la coupe en métal qu'il tenait. Tu es sortit premier de notre promotion de l'Eiréhaàn, tu vas recevoir l'Eiréhaàn'er et être adoubé chevalier de la main de mon père. C'est ton jour de gloire. Profites donc de cette réception mondaine avec moi et fêtons ta victoire comme il se doit.

Rhufawl leva les yeux vers son ami, vers cette main gantée de cuir noir qu'il lui tendait et vers se sourire légèrement enivré qu'il lui offrait. Peut être que l’héritier du trône avait raison. Il avait travaillé dur pour arriver à un tel niveau, il avait consacré sa vie à l’entraînement et il comptait la passé à défendre son royaume. Peut être qu'une soirée de répit ne lui ferait pas de mal.