?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

L'adoubement

October 16th, 2017 (07:48 pm)
current song: the big bang theory

Titre: L'adoubement
Fandom : Mézérhían
Personnage : beaucoup de monde ^^
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1962 mots

Teagan prit une longue inspiration avant de lisser le jupon de sa robe et de passer les portes du château. D'ordinaire la cérémonie de l'adoubement se déroulait sur une petite estrade dans la cours du château mais celle d’aujourd’hui était différente. Le pays était en guerre et ces nouveaux chevaliers étaient l'espoir de la nation. De plus jamais le château n'avait été autant habité, une grande partie des soldats présents dans le campement étaient entrés pour assister à l'adoubement et la cours du château, pourtant de grande envergure, était bondée. Teagan sentit son cœur s’accélérer alors que des centaines de regards se tournaient vers elle. Elle dépassa Rhufawl qui lui adressa un petit signe de tête puis rejoints son père et sa belle mère juste au bord des marches. Elle remarqua qu'un tapis doré avait été déroulé le long des quelques marches formant un couloir dans la foule. Elle releva les yeux mais au lieu de porter son regard dans la foule elle posa les yeux vers les arbres de la foret de Dunvel qu'elle apercevait à travers la porte grande ouverte du château. Elle aurait mille fois préféré ce trouver à l'abri dans les sous bois qu'en pleine lumière dans cette endroit bondé. Ce concentrer sur les arbres lui permettait d'oublier tout les regards posés sur elle et les chuchotements qui parcouraient la cours. Elle avait l'impression que tous lui étaient destinés et qu'aucuns n'étaient de bonne augure. Cependant un mouvement attira son attention et elle vit s'avancer depuis le bout de la cours l'ensemble des membres de l'Eiréhaàn. Ils étaient vêtu de la tenue en cuir noire réglementaire frappée de l’emblème doré de la famille Royale que portaient tout les chevaliers. Il s’avancèrent en marchant au pas avant de se positionner en arc de cercle au pied des marches. Teagan trouva aussitôt Aodhaàn qui se trouvait au centre de l'arc de cercle. Il n'était pas le plus grand mais bien le plus costaud et son impressionnante musculature semblait renforcée par ses habits neufs. Elle lui adressa un sourire et elle jura le voir hocher imperceptiblement la tête alors que son regard se portait dans sa direction.

- Aujourd'hui est un grand jour, commença son père en s’avançant d'un pas. L'adoubement est une cérémonie sacrée qui lie deux hommes entre eux. Le chevalier est le fer de lance du souverain, par son serment il promet d'être fidèle et de servir son Royaume tout au long de sa vie.

Teagan se retint de baisser les yeux, s'obstinant à fixer le mur d'enceinte du château qui lui faisait face. Elle se contenta de serrer les poing alors que de noires pensées s'insinuaient dans son esprit. Ces hommes allaient devenir chevaliers, ils seraient rapidement en première ligne et donneraient leur vie pour le Royaume ou dirigeraient des troupes et seraient alors eux même responsable de centaines de vies. Elle se demanda un instant si tout les jeunes hommes qui se tenaient fièrement aux pieds des marches en avaient conscience.

- Nous vivons des jours difficiles, je ne vous le cache pas, reprit le Roi d'une voix portante et déterminée. Mais nous sommes un Royaume fort et notre peuple est unis dans l'adversité. Nous repousserons nos ennemis comme nous l'avons toujours fait et ces nouveaux chevaliers seront fiers de faire partie de l'armée qui vaincra.

Il y eut des cris de joies et des hurlement d’encouragement à travers la foule. Certains se mirent a applaudir d'autre a lever le poing en scandant le nom de son père. Teagan dévisagea les hommes et les femmes présents dans la cours, les visage s'étaient éclairés, des sourires fendaient la foule et surtout leurs regards semblaient s'être enflammés. La Princesse tourna le regard en direction de son père alors que se dernier souriait aussi. En quelques mots il avait réussi à redonner fois à son peuple et à motiver ses troupes et pour cela elle l'admirait.

Un mouvement transversal attira son attention alors que Bearach, vêtu d'une tenue blanche et or sortait du château et venait se placer en retrait le long du mur. Teagan s'apprêtait à lui jeter un regard noir quand l'ensemble des Eirs ployèrent le genoux devant leur souverain dans un mouvement parfaitement coordonné. Teagan les observa un instant, le genoux à terre et la nuque exposée et sentit son corps frissonner. Ce parfait dévouement à leur souverain avait quelque chose de déstabilisant et en même temps de magnifique. Ces hommes faisaient entièrement confiance à leur Roi et allaient prêter serment pour lui vouer leurs vies.

- Eir Quidiaàn, énonça Rhufawl qui s'était avancé pour faire face à ses recrues.

Un jeune homme aux longs cheveux blond noué en catogan se redressa. Il gravi les quelques marches le séparant de son Roi et se positionna devant lui. Il tira son épée dans un geste particulièrement théâtral et en posa la pointe sur le sol avant de ployer à nouveau le genoux. Teagan n’entendit pas distinctement les mots que prononçait le chevalier ni ceux de son père tant son regard était fixé sur le visage du Roi. Elle pouvait lire une véritable fierté dans ses yeux, elle avait l'impression qu'une connexion subtile s'établissait entre le nouveau chevalier et son souverain. Un lien don elle n'arrivait pas à saisir l'importance.

- Relevez vous Ser Quidiaàn, que votre vie soit longue.

Le chevalier inclina une nouvelle fois la tête alors que l'assemblée applaudissait et après avoir salué la Reine et effectué le salut réglementaire devant Rhufawl, retourna rejoindre ses camarades de promotion.

Teagan assista ainsi à l'adoubement de treize autres chevaliers. Tous s’avançaient sur l'estrade à l'appel de leur nom, mettaient un genoux à terre et récitaient leur vœux. Certains d'une voix forte, d'autre d'une voix plus tremblante et chargée d’émotion. Ces derniers auraient pu paraître faible mais Teagan les admirait, ils vouaient volontairement leurs vies à leur souverain et à une cause et elle trouvait normal qu'ils soient gagnés par l’émotion.

Elle ne pouvait s’empêcher d'imaginer Maeron à cette cérémonie, car il aurait mérité sa place dans l'Eiréhaàn et il méritait de devenir chevalier. Ça avait été un jour son rêve, il le lui avait déjà avoué et elle trouvait cela tellement triste qu'il n'aie pas pu le réaliser à cause des maltraitances de son enfance. Elle pouvait presque le voir avancer d'un air sur de lui le long des marches, il lui aurait jeter un regard sérieux avant de s'agenouiller devant le Roi, elle se souvenait de sa voix grave lorsque quelques mois plus tôt il lui avait récité ses vœux. Et elle pouvait surtout imaginer sa fierté une fois que le Roi aurait posé son épée sur ses épaules pour l'annoncer chevalier.

- Aujourd’hui est un jour exceptionnel je vous l'ai déjà dit, annonça le Roi de sa voix couvrante sortant ainsi Teagan de sa torpeur, mais elle est d'autant plus exceptionnelle que pour la première fois dans l'histoire du royaume l'Eiréhaàn'er sera remise par l’héritier du trône, ma fille Teagan Mézérhían.

Teagan mit quelques secondes à comprendre les propos de son père et elle sentit son visage perdre toute ses couleurs alors que l'ensemble des regards se tournaient vers elle. Elle chercha Rhufawl des yeux qui hocha imperceptiblement la tête. Elle s’avança en ayant l'impression que tout se déroulait au ralenti. Son père lui adressa un sourire confiant en reculant de quelques pas pour qu'elle puisse prendre sa place.

- Eir Aodhaàn, appela Rhufawl

Teagan eut l'impression d'entendre claquer sa voix dans le silence de plomb qui régnait désormais dans la cours. Le soldat se leva, les traits fermés et le visage sombre et Teagan déglutit difficilement alors qu'il montait les marches. Elle se sentit soudain toute petite devant la grandeur de ce qu'elle s’apprêtait à faire. Aodhaàn était sortit premier de la formation, il avait été déclaré par le Roi et par Rhufawl meilleur apprentis chevalier et allait recevoir, tout en prêtant serment, l'Eiréhaàn'er et tout cela de sa main. Teagan eut l’impression fugace que le soldat était furieux ce qui ne fit que renforcer sa nervosité. Aodhaàn devait être déçu, il devait être adoubé de la main du Roi et se retrouvait devant une héritière dont personne ne voulait. Lorsqu'il fut devant elle la dominant de toute sa hauteur la Princesse ne put s’empêcher de sentir son souffle s’accélérer. Elle attendait qu'il tire son épée et plie le genoux mais le soldat n'en fit rien et c'est seulement à cet instant qu'elle remarqua que le fourreau pendant à sa ceinture était vide.

- Votre Altesse, souffla le Laärki en apparaissant à ses cotés.

Teagan vit avec soulagement qu'il lui tendait une formidable épée récemment forgée. Elle était la réplique exacte de celle du Roi à l'exception prêt que la garde, représentant deux tête d'Eiwoarn schanfrein contre chanfrein, était en fer forgé et non en or pur comme celle de son père. Elle prit délicatement l’épée dans ses mains et releva le regard pour croiser celui du soldat.

- Eir Aodhaàn vous sortez premier de cette illustre formation qu'est l'Eiréhaàn, dit elle en faisant un effort pour parler d'une voix forte qui ne tremblait pas. Votre habileté au combat, votre force de caractère et votre dévotion vous ont permit de dépasser vos pairs.

Teagan marqua un temps d’arrêt pour avancer d'un pas et tendre l’épée à Aodhaàn. Elle improvisait totalement, personne ne lui ayant expliqué comment procédé, mais ce qu'elle disait elle le pensait. Aodhaàn méritait cette place et cette épée.

- J'ai donc le plaisir et l'honneur de vous remettre l'Eiréhaàn'er et de vous offrir une place dans la garde Royale, dit elle avec fierté.
- C'est un honneur votre Altesse, répondit Aodhaàn de sa voix rauque.

Il empoigna avec détermination la garde ouvragée de sa nouvelle épée et la planta à ses pieds en pliant le genoux.

- Je jure d'aimer et de défendre les terres du Royaume de Mézérhían, de protéger les faibles et de ne jamais fuir devant l'adversaire.

Teagan sentit sa gorge se nouer en voyant Aodhaàn prêter son serment le regard levé vers elle. Les autres Eirs avaient récité ses mots le regard baissé vers le sol en signe de respect mais pas Aodhaàn. Pourtant il n'y avait aucune marque de défi dans son regard noisette, au contraire il semblait vouloir souligner chacun des mots qu'il prononçait.

- Je jure de combattre l'ennemi avec acharnement, reprit-il de sa voix rocailleuse. Je promet d'être loyal et généreux, de ne jamais mentir et d'être fidèle à ma parole. Je remplirai mes devoirs et respecterai les traditions. Teagan Mézérhían, héritière du trône du Royaume de Mézérhían je voue ma vie à la votre et promet de vous suivre, de vous défendre et de donner ma vie pour vous. Je fait cette promesse sur mon honneur et sur ma vie.

Teagan sentit un frisson la parcourir alors que cet homme qu'elle connaissait à peine lui offrait sa vie devant une grande partie des soldats et chevaliers du Royaume. Elle vit alors son père lui tendre son épée. C'est avec émotions qu'elle posa ses doigts sur la garde en or pur de l’épée du Roi et c'est avec une étrange facilité qu'elle la souleva.

- Eir Aodhaàn par ce serment et par mon sang je fais de vous un chevalier du Royaume, dit elle en frôlant son épaule gauche de la lame de cette puissante épée. Et mon protecteur.

Elle finit sa phrase en effleurant l'épaule droite du soldat alors que sa respiration s’accélérait.

- Relevez vous Chevalier, clama-t-elle d'une voix forte. Et que votre vie soit longue

Il y eut une immense acclamation dans la foule et Teagan sentit son cœur s’emballer alors que le soldat se relevait en gardant son regard rivé dans le sien. Et pour la première fois elle comprit ce qui liait son père à tout ses hommes.



Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: October 16th, 2017 10:03 pm (UTC)

Ouille, y en a un qui va être jaloux !

Un beau texte, on sent Teagan prendre peu à peu conscience d'une partie de ce qui l'attends, elle devient plus mature et c'est intéressant.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 23rd, 2017 06:53 am (UTC)

En effet le personnage d aodhaan va etre important. Reste a savoir si il va rencontrer maeron ^^

2 Read Comments