?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Le bien ou le mal

October 13th, 2017 (01:36 pm)
current song: bones

Titre: Le bien ou le mal
Fandom : Mézérhían
Personnage : Maelrhys - Maeron - Teagan
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 799 mots

Maelrhys quitta son lit quand le soleil commença à poindre à l’horizon. Elle jeta un regard par la fenêtre pour voir la bande rose se lever doucement à l'est du camp des soldats. Elle n'avait bien évidemment pas fermé l’œil de la nuit. Elle n'avait même pas enlevé sa robe de la veille et passa rapidement un coup de peigne dans ses cheveux avant de sortir dans le couloir. A cet heure matinale ils étaient déserts et c'était une bonne chose compte tenu du fait qu'elle devait faire sortir ce maudit chasseur avant que le personnel du château ne se lève.

Maelrhys avait réfléchit toute la nuit à la situation. Au début elle était en colère, elle avait vaguement songé à aller voir Adorn Rhufawl et lui dire la vérité. Ce secret lui pesait et elle savait que cette relation était néfaste pour Teagan dans un certains sens. Mais d'un autre coté elle était bien consciente de ce que Maeron lui apportait. Si on lui avait demandé son avis Maelrhys aurait laissé naître cette idylle entre la Princesse et le chasseur. Elle avait comprit que Maeron était le genre d'homme qu'il fallait pour tenir tête à Teagan mais elle n'avait pas le pouvoir d'exaucer des miracles. Jamais le Roi n'autoriserais sa fille, unique héritière, à entretenir une quelconque relation avec un vaux rien exilé. Ce qui rendait la situation d'autant plus délicate. Lorsque Teagan prendrait conscience de ses sentiments elle le vivrait très mal et Maelrhys n'avait aucun moyen d’empêcher ça.

Elle prit une grande inspiration avant d'entrer dans les appartements de la Princesse. Elle avait songé un instant à frapper mais s'abstint finalement. Elle voulait croire Maeron lorsqu'il lui avait promis de ne pas commettre de gestes déplacés. Elle referma doucement la porte derrière elle et s'appuya sur le battant. Ce qu'elle vit la toucha en plein cœur. Teagan et Maeron étaient allongés sur le coté en chien de fusil. La Princesse avait le visage enfui dans le torse du chasseur. Leurs jambes étaient entremêlées et Maelrhys retint un hoquet en voyant que la robe de Teagan était remontée sur ses cuisses. Elle sentit la panique la gagner lorsque Maeron se redressa doucement. Visiblement il avait l’ouïe fine ou alors lui non plus n'avait pas dormi. Il lui jeta un regard interrogateur.

- Il faut que tu partes si tu ne veux pas qu'on découvre ta présence, dit elle d'une voix mal assurée.

Elle avait beau faire de son mieux cet homme l'effrayait. Elle se demanda un instant ce que Teagan pouvait trouver de protecteur en lui pourtant quand le chasseur posa son regard sur la Princesse il changea du tout au tout. Ce qu'elle lu dans son regard la mit profondément mal à l’aise car c'était tout simplement de l'amour pur et profond qui se dégageait des gestes du jeune homme.

- Tea, souffla-t-il doucement en caressant son visage. Il faut que j'y aille.

Maelrhys leva les yeux au ciel. Elle lui souhaitait bien du courage. Teagan n'était pas aussi facile à réveiller. Maeron se redressa doucement alors que le visage de Teagan retombait sur l'oreiller et qu'il dégageait ses jambes des siennes. Maelrhys le vit poser ses yeux sur les jambes dénudées de la Princesse et il eut le bon ton de rougir.

- J'ai tenu ma promesse, dit il en tirant la robe de Tea pour la recouvrir. Je ne l'ai pas touchée.
- J'espère bien, s'entendit elle répondre avec une audace qu'elle ne ressentait pas.
- Maeron ?

Teagan venait de s’éveiller et elle se redressa visiblement paniquée.

- Ce n'est rien, murmura le chasseur alors qu'elle attrapait vivement sa main. Il faut que je sorte avant que ton père ne me trouve.

Ces paroles apaisèrent la Princesse qui se laissa retomber sur les oreillers.

- Promets moi de venir me voir tout à l'heure, continua Maeron

Teagan hocha la tête en signe d'acquiescement avant de repositionner son oreiller.

- Tu veilleras à ce qu'elle mange quelque chose ? demanda Maeron à Maelrhys en repositionnant sa chemise.
- Je veille toujours sur elle, cracha la suivante avec humeur.

Maeron jeta un dernier regard à Teagan avant de se diriger vers la porte. La suivante lui ouvrit le battant pour qu'il la devance dans le couloir mais ce dernier s’arrêta à sa hauteur.

- Je te remercie de ne pas m'avoir dénoncé, dit il en plongeant son regard dans le sien. Merci pour elle.

Maelrhys se perdit un moment dans l'intensité de ses prunelles vertes et vit un bref instant le garçon prévenant que connaissait Teagan. Cependant elle se contenta de hocher la tête incapable de dire quelque chose alors qu'elle refermait la porte. Elle n'était pas certaine qu'elle méritait d'être remerciée alors que ces deux personnes allaient probablement souffrir dans de très brefs délais

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: October 14th, 2017 04:58 pm (UTC)

Difficile en effet comme situation...
Et Maelrhys a raison... Ils vont forcément souffrir de cette situation... Et ça rappelle qu'il serait bon que Maeron dise la vérité à Teagan au sujet de son père... Il profite de la situation pour ne plus y penser et c'est mal de sa part.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 15th, 2017 02:47 pm (UTC)

Maeron s enlise dans son mensonge qui risque rapidement de lui revenir a la tete. Quand a souffrir de cette relation oui ils ne sont pas au bout de leur peine

2 Read Comments