?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Les hommes

September 18th, 2017 (01:59 pm)
current song: the big bang theory

Titre: Les hommes
Fandom : Mézérhían
Personnage : Aodhaàn - Teagan - des soldats
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1665 mots

- Mets toi en position de garde ! ordonna Teagan en croisant ses bras sur sa poitrine.

Dalaigh lui jeta un regard légèrement apeuré mais s’exécuta. Le fauconnier avait été plus qu'étonné d’être tiré de sa tente par la Princesse mais Teagan n'en avait cure. Elle avait fait une promesse à Maelrhys et à Dalaigh lui même et elle ne s'en déferait pas. Elle avait installé le fauconnier dans une allée plus large séparant les tentes du Romerdhael de celle du Snaelhor et avait déniché sur un portant chinaï en bois qui serviraient d’épées d’entraînement.

- Écartes plus tes jambes, lui conseilla Teagan en mettant un petit coup de bâton sur son mollet droit. Et tiens ton dos droit tu ne peux pas avoir de force si tu es tout avachi.

La princesse se mit à sourire en repensant à sa propre position de garde que Maeron, malgré des mois d’entraînement, ne cessait encore de critiquer. Elle aurait aimer envoyé Dalaigh chez son ami pour qu'il aie le meilleur entraînement possible mais c'était tout bonnement utopique et du coup elle préférait s'en charger elle même.

- Allez on y va, attaque en premier, lui ordonna-t-elle en se mettant elle aussi en garde pour recevoir les coups de son ami.

Elle fut étonnée de voir que Dalaigh ne s'en sortait pas si mal. Le fauconnier était du genre soigneux et doux ce qui était une qualité lorsqu'on travaillait avec des oiseaux aussi sensible que des faucons et pourtant il frappa plutôt fort à plusieurs reprises. Certes ces gestes étaient désordonnés et chaotiques mais il se montrait plus endurant qu’elle ne l'aurait cru. Elle le désarma néanmoins plusieurs fois sous l’œil intéressé d'Aodhaàn qui restait un peu en retrait.

- N'avance pas tes deux pieds en même temps, finit par gronder l'Eir alors que Dalaigh était sur le point de perdre l'équilibre. Avance tes pieds un par un, assure ton équilibre pour attaquer.

Teagan jeta un regard surprit au soldat qui ne lâchait pas Dalaigh des yeux. Visiblement le fauconnier n'allait pas avoir droit à un maître d’armes mais à deux.

- Ôla fauconnier on ne t'as jamais apprit à ne pas frapper une femme ! lança une voix rocailleuse derrière Teagan.

Dalaigh baissa aussitôt sa garde et Teagan vit ses joues s'enflammer. Elle se tourna lentement vers l'homme qui venait de parler. C'était un garçon d'une vingtaine d'année aux longs cheveux blond noués dans sa nuque et aux yeux vifs. Il ne portait qu'une paire de chausses montantes en cuir bouilli et était assis sur un tabouret. Il arborait visiblement son torse musclé comme un atout et lui offrit un clin d’œil.

- La plupart des femmes n'aime pas qu'on les frappes, ricana-t-il grassement. Même si certaines d'entre elles sont de vrai chiennes.

Teagan sentit la colère s'enflammer en elle et fit un pas vers le jeune homme mais elle fut rapidement devançée.

- Sais tu à qui tu t'adresses ? gronda Aodhaàn qui venait de se planter devant le soldat du Snaelhor.
- A une servante armée d'un balais, ricana toujours le blond en regardant par dessus l'épaule de l'Eir.
- A la princesse Teagan Mézérhían, gronda Aodhaàn en serrant les poings. La fille unique d'Aelred Mézérhían, ton souverain, et l'héritière du trône.

Teagan fut surprise d'entendre un véritable respect pointer dans la voix colérique Aodhaàn et un sentiment de fierté l'envahit. Le soldat semblait véritablement la tenir en estime et le fait qu'il s'interpose entre elle et cet homme arrogant lui fit plaisir. Cependant le blond ne semblait pas le croire.

- La princesse dis tu ? rit-il alors que l'altercation avait ramené plusieurs soldats autour d'eux. Elle est habillée bien misérablement ta princesse.

Teagan jeta un bref coup d’œil à la robe élimée qu'elle avait enfilée avant d'avancer d'un pas rageur vers se soldat belliqueux.

- Je n'ai pas besoin d’être vêtue richement pour faire valoir mon rang , dit elle en repoussant un peu Aodhaàn pour faire face à son interlocuteur qui avait enfin daigné se lever.

Elle se tenait devant lui, la tête haute et, elle l’espérait, ce même air noble que pouvait arborer Bédélia dans ses moment grandiloquent. Pourtant le soldat la dévisagea comme s'il évaluait une marchandise.

- Et pourtant tu ressembles fortement à une femme que j'ai levé dans un bordel sur la grand route.

Des rires gras retentirent autour d'eux et Teagan sentit ses doigts la picoter légèrement. Elle s'approcha encore plus prêt du guerrier blond et lui attrapa le menton avec autorité, le forçant à plonger ses yeux noirs dans les siens.

- Si tu m'avais levé comme tu dis tu t'en souviendrais , lui souffla-t-elle avec autorité avant de le relâcher d'un geste négligent.

Elle se pencha pour récupérer son bâton et se remit en position de garde face à Dalaigh. Son ami n'était pas intervenu et elle ne lui ne voulait pas. Il était facile de deviner que le fauconnier n'était pas dans un milieu qu'il appréciait. Toutes ces brutes ne ressemblaient en rien à Dalaigh et à sa gentillesse légendaire. S'il n'apprenait pas à se battre il allait se faire dévorer tout cru par ces décérébrés.

- Pourquoi la princesse viendrait-elle donner des cours de combat à cet avorton ? demanda alors un autres soldat vêtu cette fois de la broigne verte ornée d'un serpent du Snaelhor.

Elle lui jeta un regard condescendant avant d'abandonner sa position de garde. Une véritable troupe s'était rassemblée autour d'eux. Beaucoup de soldats du Snaelhor et du Romerdhael dont certains l'ayant reconnu avait posé leur main sur la garde de leur épée. Mais également des membres d'autres provinces sûrement interpellés par le chahut

- C'est mon ami, répondit-elle en regardant autour d'elle Vous avez peut être eut la chance de naître soldats mais ce n'est pas le cas de tout le monde dans ce camps.

Son regard se posa sur un jeune homme qui devait être à peine majeur et dont la maigreur était impressionnante. Un autres à peine plus âgé avait le regard fuyant.

- Je sais que parmi vous il y a des maréchaux des bouchers, des marchands ou encore des fauconnier, continua-t-elle d'une voix forte. Je suis la pour lui donner une chance de revenir.
- Parce que cette donzelle apprendrait mieux le maniement des armes que Ser Ulwart, ricana le soldat vêtu de la broigne du Snaelhor.
- Je ne prétend pas ça, dit elle en s’exhortant au calme. Je vois juste les choses différemment.

Elle savait bien que la plupart des hommes présents dans le camps n'avaient jamais vu un combat. Ils connaissaient l'armée, il connaissait le combat d’entraînement mais il ne s'imaginait certainement pas ce qui les attendait sur le front. Teagan elle était préparée à ça car elle avait réfléchit au problème et grâce à Maeron.

- Tu ne sais pas tenir une lame je parie, ricana le blond en entrant dans le cercle qui s'était formé

Teagan se tourna lentement vers lui. Dévisageant son adversaire, de ses bottes de cuir à son torse d’où saillait des abdominaux impressionnant. Il était plutôt grand mais pas très lourd il serait rapide mais pas assez elle en était certaine.

- Tu veux tenter ta chance ? demanda-t-elle en lui montrant d'un signe de tête le râtelier d'arme ou était entreposé plusieurs épées.

Elle se mit en position de garde face à lui. Elle était confiante elle n'aurait pas besoin d'une épée pour vaincre cet adversaire qui la sous estimait.

- Pas besoin d'armes, rit le jeune homme en s’avançant d'un pas conquérant.

Teagan le laissa avancer sans broncher. Au plus il serait prêt au moins il pourrait esquiver. Elle le laissa avec dégoût s'approcher jusqu'à être juste devant elle. Il se pencha pour lui souffler à l'oreille.

- Je vais voir si tu es vraiment une Altesse sous ta jupe élimée.

A l'instant ou il posa sa main sur son bras elle envoya son coude vers son visage. Elle le toucha au niveau du nez et il poussa un grognement en partant en arrière. Elle en profita pour faucher ses jambes à l'aide de son bâton et son adversaire chuta lourdement sur le dos. Elle le frappa alors au ventre d'un coup de pied bien mérité. Elle regarda sans aucun remords le soldat se replier sur lui même en gémissant.

- Sache que je n'ai pas besoin de chevaliers pour me défendre, gronda-t-elle en fixant le soldat recroquevillé sur le sol. Et que si tu me touches encore une fois c'est beaucoup plus bas que mon pied t'atteindra et tu ne seras plus capable de lever la moindre femme.

Sur ces mots elle jeta son bâton à Dalaigh qui le rattrapa au vol l'air abasourdi.

- Je reviendrai demain mon ami, lui dit elle. Travailles ta position durant les entraînements de Ser Ulwart.

Et sur ces mots elle fendit la foule mi amusée mi ahurie. Elle n'avait pas du tout imaginé que ce début de journée ce passerait comme ça et si elle avait pu elle aurait filer rejoindre Maeron pour lui en parler. Elle espérait avoir réussi à se faire respecter de cette bande d'hommes aux hormones affolées mais elle n'en était pas totalement certaine. Une chose était sur elle n'était pas vraiment en sécurité dans le camp mais elle ne renoncerait pas à venir en aide à son ami.

Elle aperçut du coin de l’œil qu'on la suivait et fut soulagée de voir l’épaisse carrure d'Aodhaàn.

- Je vais avoir besoin de ton aide pour tenir ma promesse , lui dit elle en abandonnant volontairement le vouvoiement.

Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait l'impression qu'un lien venait de se tisser entre l'Eir et elle.

- Promet moi de veiller sur Dalaigh, dit elle en levant la tête pour observer le soldat dans les yeux. Il compte beaucoup pour moi.
- Je vous le promet Majesté, répondit solennellement Aodhaàn.

Teagan hocha lentement la tête. Elle ne savait pas pourquoi mais Aodhaàn semblait être le genre d'homme qui tenait parole.





Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: September 19th, 2017 10:49 am (UTC)

On change de registre...
Ca surprends sur le coup, mais ça rends la situation plus réaliste et ça souligne le contraste entre ce que Teagan connait et la réalité d'un camp.

On gagne également en gravité, et je pense que ça va faire évoluer la princesse.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 15th, 2017 02:37 pm (UTC)

Peut tu etre plus explicite sur la notion de registre ?


Oui teagan se rend compte que s imposer au milieu d homme n est pas facile. Elle prend aussi conscience de la maniere dont certains hommes traite les femmes

2 Read Comments