?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Rouge ou verte aucune importance

September 19th, 2015 (11:08 pm)
cheerful

current mood: joyeux
current song: bones saison 9

Titre: Rouge ou verte aucune importance
Fandom : Harry Potter
Personnage : Scorpius Malefoy / Rose Weasley
Rating : PG- 17
Disclaimer : les personnages de HP appartiennent a JK Rowling
Nombre de mots : 699 mots

Rose Weasley s'observa dans le miroir de la salle de bain et se mit à rougir. Elle ferma aussitôt les yeux et s'assit sur le rebord de la baignoire. Ses joues chauffaient de plus en plus et elle sentait son cœur battre rapidement dans sa poitrine. L'angoisse lui enserrait la gorge rendant son souffle chaotique. Il fallait qu'elle se reprenne. Elle n’avait aucune raison de s'angoisser ainsi. Elle se releva, alluma le robinet et s'aspergea le visage d'eau fraîche en faisant bien attention de ne pas croiser son reflet dans la glace. L'eau froide lui remit les idée en place. Elle s'était promis de le faire et il fallait qu'elle tienne bon. Elle prit une grande inspirations, secoua ses mains comme pour évacuer son angoisse et se décida à sortir de la salle de bain.

¤ ¤ ¤ ¤

Scorpius changea de position en sentant des fourmillement dans ses jambes. Il était assis sur le lit entrain de lire la Gazette du Sorcier depuis un bon moment. Il étendit ses jambes et entreprit de masser son mollet douloureux. Il jeta alors un coup d’œil à la porte de la salle de bain ou Rose s'était enfermée depuis qu'il était rentré. Il espérait qu'elle n'était pas malade. Pourtant lorsqu'ils étaient revenu du restaurant elle avait l'air enchanté.

Il était content que son cadeau de Saint valentin lui aie plu. Il l’avait emmené dans le restaurant le plus romantique du Londres sorcier, ils avaient mangé des plats délicats et succulents, s’étaient promené un petit peu l'un contre l'autre sur le chemin de traverse avant de rentrer se mettre au chaud dans son appartement.

Rose était alors partie s'enferme dans la salle d'eau en marmonnant qu'elle n'en avait que pour quelques minutes mais cela devait bien faire une demi heure et elle n'en sortait plus.

Scorpius commençait à s’inquiéter. Il se leva, contourna son lit et s'approcha de la porte.

« Rose tout va bien ? » demanda t'il en frappant quelques coups

Il n'obtint aucune réponse. Elle devait être malade. Scorpius était dépité. Il comptait bien prolonger sa soirée de Saint Valentin chez eux mais si Rose était mal elle ne serait sûrement pas de cet avis.

Il enleva sa chemise et son pantalon et se glissa en caleçon ente les draps. Il allait se pencher pour attraper la Gazette du Sorcier qu'il avait jetée par terre quand le bruit de la porte de la salle de bain attira son attention.

La jeune femme sortit de la salle d'eau et Scorpius se figea. Il sentit ses yeux s’écarquiller et son cœur s'emballa dans sa poitrine. Rose continuait d’avancer vers lui, d’une démarche légèrement mal à l’aise. Le jeune homme remarqua que ses joues avaient rougis. Et pour cause, elle portait une nuisette coquine d’un rouge flamboyant qui ne cachait que très peu sa nudité.

Un sourire étira les lèvres de Scorpius alors que Rose tournait sur elle-même, faisant se soulever le bas de la nuisette. Le jeun homme eu soudain du mal à déglutir. Elle était superbe ! Féline, Rose le rejoignit sur le lit.

-« Bonne saint valentin mon amour. » murmura t’elle alors qu'il ne réagissait toujours pas.

Scorpius retrouva alors l’usage de son corps et attrapa Rose pour l’allonger sur le lit. Il parsema sa gorge de baiser en descendant dangereusement vers sa poitrine avant de remonter et de poser ses lèvres sur les siennes. Leur baiser se fit de plus en plus passionné et quand ils se séparèrent ils était tout les deux à bout de souffle.

-« Elle te plaît ? » demanda Rose tandis que Scorpius la surplombait

-« Tu es magnifique. » répondit-il, en caressant sa cuisse de sa main libre

-« J’aurais peut-être dû la prendre en vert. » dit-elle avec malice

Scorpius se mit à rire avant d’embrasser le haut de sa poitrine qui n’était pas dissimulé par cette merveilleuse nuisette rouge.

-« De toute façon je vais te l’enlever. » lui murmura t’il a l’oreille d’une voix rauque, emplie de désir.

Il était bien décidé à passer une nuit enflammée et à embrasser chaque parcelle de la peau de sa compagne avant de lui ôter son cadeau de saint valentin.