?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Ton anniversaire

April 5th, 2017 (10:24 pm)
current song: bones

Titre: Ton anniversaire
Fandom : Mézérhían
Personnage : Maeron - Tea
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1217 mots

- Tu te rend compte qu'elle m'organise une fête d'anniversaire sans me demander mon avis !

Maeron mordit avec violence dans la cuisse de faisan qu'il venait de faire rôtir alors que Tea faisait les cents pas autour de lui. La Princesse était arrivé d’une humeur massacrante quelques minutes plus tôt. Elle avait sauté de sa monture et quand il lui avait demandé pourquoi elle était dans cet état elle s'était lancée dans un long monologue ponctué de grognements et de sifflements de mécontentement.

- Très grave, commenta-t-il en levant les yeux au ciel.
- Oui et je n'ai pas mon mot à dire, continua Tea en tapant du pied dans un cailloux qu'elle envoya voler dans un buisson. Maelrhys m’a confié qu'elle souhaitait inviter les onze Seigneurs.
- Pauvre de toi, ricana Maeron.

Le chasseur en avait déjà plus qu'assez de cette conversation et il se demandait parfois si Teagan réfléchissait avant de parler.

- Tu ne me prend pas au sérieux ! grogna cette dernière en se plantant devant lui les bras croisé sur la poitrine.

Maeron du prendre sur lui pour ne pas s’énerver. Il avala son dernier morceau de faisan avant de lancer la cuisse à Rashkánn qui n'attendait que ça. Le loup bondit et fracassa l'os d' un coup de mâchoire. Maeron essuya ses doigts graisseux sur ses chausses avant de se lever.

- Est ce que tu t'entend parler ? lui dit il d'un ton plus sec qu'il ne l'aurait vraiment souhaité. Tu râle parce qu'on t'organise une magnifique fête d'anniversaire.

Teagan le fixait l'air complètement déstabilisée mais Maeron était bien décidé à aller jusqu'au fond de sa pensée.

- Réfléchit cinq minutes et demande toi si ce n'est pas le rêve de n'importe qu'elle gamine de Riwalön.

Il vit clairement Tea encaisser le choc produit par ses paroles alors qu'il s'écartait pour aller chercher son carquois. Le matin il avait trouvé que certains pointes de ses flèches étaient élimées et une séance d'aiguisage lui ferait le plus grand bien.

- Je n'y avait pas pensé, souffla Tea alors qu'il s’assaillait à nouveau sur son tronc d'arbre.

Maeron ne répondit pas. Cela ne servait à rien. Tea n'avait pas tout les défauts qu'il aurait pu attendre chez une altesse royale. Mais comme à cet instant il lui arrivait de prendre les choses trop à cœur et de ne pas se rendre compte de la chance qu'elle avait eu de naître parmi la noblesse.

- Tu as raison, grogna-t-elle en se laissant tomber à ses cotés. Je ne suis qu'une égoïste.

Maeron lâcha un long soupir. Tea était comme ça. Tellement fulgurante dans ses émotions. Elle passait du coq à l’âne sans se poser de question ni analyser les choses.

- Tu n'est pas égoïste, la reprit Maeron en sortant ses flèches de son carquois. Tu as juste été éduquée comme ça.
- C'est comme ça que tu me remontes le moral ? railla Tea en lui arrachant la pierre à aiguiser des mains.

Maeron la regarda s’acharner sur une pointe de flèche avec hargne. Encore une fois elle laissait ses émotions lui échapper au lieu de les contrôler.

- J'estime qu'il est de mon devoir de t'ouvrir les yeux, lui dit il. Cette façon de voir les choses fera de toi une Reine plus compréhensive. Et une meilleure personne.

Cette fois Tea stoppa net son mouvement et se tourna vers lui. Il pu lire dans son regard de la reconnaissance. Maeron n'avait jamais vu Tea au château mais il lui arrivait de se rendre compte qu'elle semblait bien mal entourée par des personne qui aurait du la former. Bien qu'elle refuse son statut d’héritière du trône elle n'allait pas avoir le choix et le chasseur ne comprenait pas que personne ne prenne le temps de lui expliquer les choses.

- Tu as raison, finit par souffler Tea

Maeron fut surprit de ne pas l'entendre protester sur ce statut de Reine dont elle ne voulait pas. Ces derniers temps Tea semblait parler de son avenir avec plus de facilité et ça le réjouissait. Même si ce statut était la raison pour laquelle il ne pouvait laisser parler son cœur il était heureux de voir que Tea semblait pas après pas accepter son destin.

- Comme toujours, répondit-il en lui lançant un regard arrogant pour détendre l’atmosphère. Après je peux comprendre ton point de vue. Moi non plus je n’aimerais pas recevoir les Onze Seigneurs pour mon anniversaire.

Il s'imagina un instant dans un costume de parade, obligé de faire des courbettes devant des hommes de hautes naissance et grimaça. Il partageait le point de vue de Tea à ce sujet.

- C'est quand ton anniversaire d’ailleurs ?! s'exclama alors Tea en lui donnant un petit coup d’épaule. Ça fait plus d'un an qu'on se connaît et tu ne m'en à jamais parler.

Le chasseur se mordit l’intérieur des joues. En la soutenant il ne s'était pas attendu une seule seconde à ce qu'elle arrive à cette constatation.

- Maeron ? insista Tea en lui attrapant l'avant bras.

Le chasseur posa ses yeux sur les doigts fin de Tea entourant sa peau. Il avait relevé ses manches mais ses cicatrices étaient bien cachés sous ses canons de bras.

- Je n'en ai aucune idée, finit il par avouer.

Il n’avait pas vraiment envie d'en parler mais il avait récemment aborder des sujets plus difficiles avec la jeune femme.

- On n’a jamais fêter ta naissance ? s'étonna Téa

Encore une fois elle montrait par cette simple phrase son incompréhension du Royaume. La plupart des gens vivant hors des château n'avait pas de véritable date de naissance.

- Crois tu vraiment qu'un père comme le mien m'offrait un cadeau ? demanda-t-il d'un ton froid
- Non.

Il vit clairement l'embarras de Tea alors qu'elle se mordait la lèvre comme pour s'obliger à se taire.

- Je me souviens juste qu'au début du printemps ma mère me faisait toujours un repas plus copieux, lui avoua-t-il tout de même d'une voix peu assurée. Je crois que c'était sa manière à elle.... enfin j'ai toujours prit ça comme un cadeau.
- Maeron je suis tellement désolée, souffla Tea en enlaçant ses doigts aux siens
- Je ne veux pas de ta... !gronda le chasseur en retirant vivement sa main.
- Je t'ai déjà dit que ce n'était pas de la pitié ! l'interrompit sèchement Tea. J'éprouve juste de la tristesse quand je pense à ce petit garçon qui n'a pas eu de chance dans le début de sa vie. Et qui par rapport à moi est bien plus mur et plus réfléchit.

Maeron s'apaisa au son calme de la voix de Tea. Il s'en voulait de s’être laissé emporté alors qu'il reprochait toujours à Tea de se laisser guider par sa colère. Il avait beau dire ce qu'il voulait il ne valait pas mieux qu'elle. Elle tendit le bras pour récupérer sa main et caressa doucement sa paume avec son pouce.

- Bon et si tu me reparlais de cette fête, la relança-t-il en voulant changer de sujet.

Même s'il avait protester il se demandait bien pourquoi la Reine invitait touts les seigneurs du royaume à l’anniversaire de la princesse.

- Tu es sur ? lui demanda Tea en plongeant ses yeux dans les siens
- Certains.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: April 11th, 2017 04:47 pm (UTC)

Merci Maeron de penser que ceux du château ne sont pas fichus d'enseigner le sens des responsabilité à Téa ! Et surtout de trop la gater au risque de la desservir ! :p

Une discussion intéressante, on sent bien qu'elle évolue et que Maeron la force à se montrer plus mature ! :)

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: April 13th, 2017 08:32 pm (UTC)

Oui Maeron est vraiment un pilier et au final le seul ( avec Rhufawl un peu ^^) qui la pousse a ouvrir les yeux. il ne s'embarasse pas de tout ces ronds de jambes et la pousse à agir avec plus de maturité.

Quand a son avis sur les enseignements qu'elle reçoit en effet il est désorienté par rapport à sa désinformation totale.

2 Read Comments