?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Visite à la maternité

September 7th, 2015 (10:40 pm)
peaceful

current mood: apaisé
current song: friends

b> Titre: </b> Visite à la maternité
Fandom : Harry Potter
Personnage : Neville Longdubat / Luna Lovegood - Harry Potter - Ginny Weasley - James Sirius Potter
Rating : G
Disclaimer : les personnages de HP appartiennent a JK Rowling
Nombre de mots : 1150 mots


Neville attrapa la main de Luna dans la sienne et la serra fort. Sa petite amie se tourna vers lui et lui adressa un sourire éclatant. Ils se tenaient tout les deux la le couloir de la maternité se St mangouste. Ginny avait accouché la veille de son premier enfant et Harry leur avait envoyé un hibou pour les prévenirs.

Neville frappa doucement à la porte de la chambre qu'Harry leur avait indiqué dans sa lettre. La voix de Ginny les invita à entrer.

« On vous dérange » demanda t'il en passant sa tête par l’embrasure de la porte

« Absolument pas. » répondit Ginny en affichant un magnifique sourire « Je suis très contente de vous voir. »

Luna et Neville contemplèrent la jeune maman qui était assise sur son lit d’hôpital. Appuyée sur de gros oreillers moelleux, elle tenait son fils dans ses bras.

Neville s'approcha pour contempler le nouveau né qui était emmailloté dans un linge bleu.
Une petite touffe de cheveux noir pointait déjà sur la tête du bébé.

« Je vous présente James Sirius Potter. » dit Ginny avec fierté, en écartant un peu le tissu qui entourait son fils

« Il est très joli. » répondit Luna en caressant doucement la joue du bébé « Il à la même coiffure qu'Harry »

« Et il a déjà le caractère de son père » commença Ginny. « Il décidé de ne pas faire ses nuits. J'ai accouché a deux heures du matin »

Neville remarqua que son amie avait de grande cernes bleus sur le visage mais elle affichait un sourire tellement grand qu'on les décelait a peine.

-« Ou est Harry ? » demanda Luna, rappelant ainsi à Neville, trop absorbé par sa contemplation du petit Potter, l’absence de son ami.

-« Parti me chercher un cookies » répondit Ginny. « Mais cela fait un moment. il s’est encore sûrement perdu. Il ne s’en sort jamais dans les couloirs de St-Mangouste. »

Neville acquiesça d'un signe de tête. Il était attendri en voyant la jeune maman regarder son fils comme la huitième merveille du monde. Il était très heureux pour ses amis.

-« Alors comme ça, Mr Potter est déjà une petit capricieux ? » Demanda il sans lâcher des yeux la petite frimousse du nouveau né

-« Oui et très gourmand aussi » reconnut Ginny

-« C’est héréditaire » assura Neville. « Il à de qui tenir entre sa mère et son oncle Ron »

Ginny outrée lui tira la langue.

-« Il paraît que le lait de chimère calme l’appétit des nouveau-nés » plaida Luna en observant les alentours, comme si elle s'attendait a trouver l'animal mythologique dans la chambre

Ginny sourit et caressa un doucement la tête de son fils.

-« Je vais me contenter de lui donner mon lait. » assura t’elle en adressant un clin d’œil à Neville

Le jeune homme entendit alors du bruit dans le couloir. Les deux jeunes femmes lui lancèrent un regard interrogatif et il sortit voir ce qui se passaient au dehors. Le spectacle qu’il y découvrit le fit bien rire.

Harry était en proie à un véritable assaut de journaliste. Il était acculé contre le mur du couloir alors qu'une bonne dizaine de professionnels des médias lui posaient des questions en tendant des parchemins et des plumes a papotes.

-« Mr Potter, votre bébé est il une fille ou un garçon ? » demanda un journaliste qui portait un chapeau melon jaune vif

-« Combien pèse t’il ? » demanda un autre qui tenatait de prendre des photos

-« Je ne veux pas répondre à vos questions » hurla Harry en serrant sa boite de cookies contre lui.

Neville décida d’intervenir.

-« Mesdames et Messieurs, je suis chef du service pédiatrique de cet établissement et je crois que vous n’avez aucunement le droit d’être ici » dit-il en prenant une voix grave.

Les journalistes se précipitèrent alors sur lui comme des fauves affamés sur un morceau de viande

-« Avez-vous mis au monde l’enfant Potter ? » s’écria une jeune femme qui tenait un bloc note au dessus de sa tête

-« Je ne veux pas vous répondre et même si je le voulais, je vous rappelle que je suis tenu au secret professionnel. » dit il en essayant de paraître cohérents dans ses propos.

Après tout il n'était pas du tout ce qu'il prétendait, mais professeurs de botanique a Poudlard.

Ces mots n’eurent aucune impact sur les journalistes qui se pressèrent un peu plus autour de lui en le bombardant de questions toutes plus inutiles les unes que les autres.
Il était en perdition et vu brièvement Harry dans la même situation, quand la porte de la chambre s’ouvrit sur Luna. Elle parut tout d’abord étonnée mais un grand sourire finit par éclairer son visage et elle s'avança dans le couloir.

-« Mesdames et Messieurs » dit-elle bien fort attirant l’attention. « Je tiens a vous signalez que ce n’est aucunement la peine de vous battre pour obtenir des informations confidentielles et que c’est à vos risques et périls de tenter de percer le secret médical. Je vous rappelle que Mr Potter est auror et que vous êtes en situation d’infraction »

Neville n’en revenait pas il n’avait jamais entendu sa fiancée parler ainsi. Elle qui était si fantasque et extravagante avait un air hautain sur le visage qu'il ne lui avait jamais vu.

-« Pour ce qui est de l’interview, la seule qui aie été accepté par Mr et Mme Potter est accordée au chicaneur. » continua t’elle. « Pour la simple et bonne raison que nous lui avons fait une demande par écrit au lieu de le harceler à l’hôpital en l’empêchant ainsi d’être au coté de son épouse et de son enfant.  Alors nous je vous demande de partir et de laisser Mr Potter tranquille. »

Les journalistes baissèrent leurs appareils photo et autres blocs notes, et en rouspétant pour la forme, quittèrent le couloir en jetant des regards noir à la jeune femme.

Harry soupira avant d'embrasser Luna sur les deux joues.

« Tu m'as sauver la vie. » dit il, ravi

« C'est ça d'être une super star ! » plaisanta Neville

Harry leva les yeux au ciel et fila rejoindre sa femme et son fils dans la chambre. Neville attrapa Luna et l'attira a lui doucement. Il sa serra fort dans ses bras avant de poser un chaste baiser sur ses lèvres

-« Je ne savais pas que tu pouvais te montrer aussi diplomate » dit il, toujours sous le choc

-« Je travaille parfois avec papa, ne l’oublie pas. » répondit elle comme si c'était une évidence «  Et c’est moi qui négocie les contrats et les interviews »

-« Tu m’étonneras toujours » murmura Neville avant de l'embrasser doucement.

Sa fiancée ne cesserait jamais de l’étonner.