?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Eclaircir les choses

January 25th, 2017 (11:00 pm)
current song: the big bang theory

Titre: Eclaircir les choses
Fandom : Mézérhían
Personnage : Maeron - Tea
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1191 mots

- Bon si je résume bien ta nouvelle belle mère..., commença Maeron
- N'utilise pas ce terme ! gronda Téa en lui lançant un regard noir

Maeron grimaça. Il sentait bien que la discussion n'allait pas être facile. Téa était arrivée dans l'après midi plus préoccupée que jamais. Il avait faillit lui trancher la tête à deux reprise à cause de son inattention. Il avait alors mit fin à l'entraînement, avait obligé Tea à s’asseoir près du feu et elle avait finit par lui rapporter la discussion privée qu'elle avait surprise le matin même.

- Comment veux tu que je l’appelle ?

Tea fit mine un instant de réfléchir

- La vieille femme blonde, lâcha-t-elle finalement en grimaçant
- Ce n'est pas un peu puéril ?

Il savait que Téa détestait cette belle mère qui était entré dans sa vie et que les changement autour d'elle la perturbait beaucoup. Il savait aussi que la jeune femme, attentive et assidue à l'entraînement pouvait se montrer terriblement impulsive et immature lorsqu'elle ne prenait pas le temps d'évaluer correctement une situation

- Je m'en moque ! grogna-t-elle d'ailleurs en croisant ses bras sur sa poitrine

Maeron lui lança un regard désapprobateur et elle changea de position. Ils n'avaient plus besoin de mots pour ce comprendre et le chasseur faisait de son mieux pour l'aider, à son grand étonnement . Il se retrouvait ainsi, lui l'exilé, mêlés aux affaires les plus sensibles du Roi et de son entourage. Essayant de démêler toutes ces histoires car il voyait bien que Téa était perdue et qu'il ne supportait pas de la voir dans cet état.

- Comment s'apelle-t-elle? demanda-t-il pour revenir sur le sujet d'origine
- Bédélia
- Bon je reprend, dit-il en jetant un regard sévère à Tea qui signifiait qu'elle n'avait pas intérêt à l’interrompre. Cette Bédélia voulait que ton père adopte son fils qu'elle à eu avec son défunt mari

Il essayait de s'y retrouver dans toute cette histoire de famille recomposée.

- Exactement ! s'exclama Téa en levant les bras au ciel. Elle est gonflée !
- Et ton père à refusé ?
- Catégoriquement

Maeron resta quelques secondes à observer le jeune femme. Elle regardait les flamme l'air franchement perplexe et de sa main droite elle jouait avec une mèche de ses longs cheveux noirs. Cette discussion l'avait bouleversée bien plus qu’elle n’avait osée le lui dire.

- Tea.. commença Maeron en se levant pour venir s’asseoir à ses cotés. Je sens bien que cette histoire te perturbe

Il ne savait pas vraiment comment aborder les choses. Les relations humaines et le tact ce n’était vraiment pas son fort. Mais voir Tea dans cet état lui faisait mal à lui aussi. Il avait beau être bien conscient de son erreur il n’arrivait pas à ses décrocher d’elle. Elle était comme une substance addictive dont il ne pouvait plus se passer. Elle était le centre de son monde.

- Je pensais qu'il accepterait, finit par lâcher Téa en tournant la tête pour le regarder.  Je pensais qu'il n'aurait pas le choix.

Voila ce qui la perturbait. Tea en voulait énormément à son père pour ce mariage. Même si elle avait maintenant comprit qu’il ne le faisait pas par vœux mais par devoir elle ne pouvait effacer cette rancœur. Et le fait que son père ne veuille pas adopter le fils de sa future femme devait profondément la bouleversée.

- A t il donné une raison à ta belle mère ? demanda Maeron d’une voix douce.
- Il … il à dit qu il  avait eu un fils et qu'il n'en voulait pas un deuxième!

L’émotion dans la voix de Téa était tellement palpable que Maeron posa sa main sur son avant bras. Il aurait voulu la serrer dans ses bras mais n’arrivait pas à s’y résoudre. Depuis qu’ils s’étaient réconciliés ils avaient beaucoup plus de contact physique qu’avant. Comme si en se perdant de vue ils avait chacun prit conscience d’avoir perdu un morceau d’eux même. Mais Maeron évitait d’être à l’origine de ces contacts physiques pur ne pas se torturer d’avantage. Il laissait la plupart du temps Tea le toucher en premier. De cette manière il pouvait s’exhorter à penser que ces gestes étaient parfaitement amicaux.

- Adraboran, souffla-t-il en sachant qu’il était terriblement difficile pour Téa d’entendre le nom de son frère
- Oui… murmura-t-elle en fermant les yeux comme s'il lui avait mis un coup. Je…. non rien
- Tea ?

Maeron voyait bien qu’elle voulait parler mais qu’elle n’arrivait pas à exprimer ses sentiments confus. Il s'approcha encore un peu plus d'elle en esseyant de ne pas se laisser distraire par son parfum.

- Non c est idiot
- Tea parle moi. Tu sais que tu peux tout me dire, lui murmura-t-il à l’oreille.  Ne gardes pas tes secrets il ne feront que te ronger

La jeune femme releva le visage vers lui et il se perdit un instant dans ses yeux bleus rempli de larmes.

- Je ne pensais pas que mon père souffrait autant de cette union, dit elle en levant les yeux au ciel pour ravaler ses larmes.  Tu comprend il était furieux et triste. Il l'a remise à sa place et .. je ne sais pas ça m'a parut étrange

Maeron avait vu juste. Teagan réalisait seulement que son père ne voulait pas de ce mariage arrangé et qu’il en souffrait sûrement plus qu’elle. Et pourtant Aelred Mézérhían se taisait et faisait ce que son devoir lui indiquait

- Je pense que c'est ce qu'Adorn Rhufawl a voulu t'expliquer lorsque tu as réagit disons …exagérément, dit-il en lui donnant un petit coup d’épaule. Ton père ne se ple à cette alliance que pour preserver son peuple. Ce mariage n' pas l'air de l’intéresser. Mais parfois on n'as pas le choix on doit épouser quelqu'un qu'on aime pas forcement ou inversement.

Maeron réalisa trop tard qu’il était peut être allé un peu loin dans ses propos, décalant la situation du Roi à sa propre situation.

- Inversement? s’étonna Tea en le dévisageant.

Maeron sentit sa gorge se serrer. Il lui était impossible d'avouer ses sentiments à Tea. Tout simplement car il n’y aurait jamais d’espoir à ce qu’il puisse fréquenter l'héritière du Royaume. Mais surtout parce qu’il ne voulait pas lui faire peur et la perdre à nouveau.

- Il y à des personne qui ne peuvent pour le même genre de raison aimer la personne que leur cœur à choisis, finit-il par dire en essayant de généraliser ses propos le plus possible.
- C'est idiot, lâcha simplement Teagan en détournant le regard. Si on aime quelqu'un il faut le lui dire dès que l'on s'en rend compte.

Il y avait une telle douleur dans sa voix que cette fois ci Maeron lui attrapa la main, nouant ses doigts aux siens pour tenter de lui apporter un soutien qu'il n'arrivait pas à exprimer.

- Pourquoi? demanda-t-il pour tenter d'oublier les frissons qui parcouraient son corps au contact de la paeu chaude de la jeune femme.
- Parce qu'après la vie nous prend ceux qu'on aime sans qu'on aie eut le temps de vraiment le leur dire

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 26th, 2017 01:34 am (UTC)

Et là BIM elle lui fait la leçon sur le fait qu'on doit dire aux gens qu'on les aime, sauf que comme elle ne lui dit rien il risque d'en tirer des conclusions pas très sympas pour lui :/

Je veux la suiteuh !!

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 26th, 2017 03:18 pm (UTC)

Techniquement tea ne sais pas qu elle est amoureuse de maeron. Elle a bien comprit qu il lui etait indispensable pour vivre tout comme adrahil ou rhufawl mais elle n as clairement pas conscience de ses sentiments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 26th, 2017 06:36 pm (UTC)

Et en attendant le pauvre Maeron se morfond et s'interdit de trop penser à ses sentiments... Parce qu'effectivement, ça risque de ne pas être simple d'avoir une relation avec la princesse...

3 Read Comments