?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

La douleur

November 5th, 2016 (07:40 am)
current song: bones

Titre: La douleur
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Le laärki - Rhufawl
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 921 mots



- Princesse. Il vous faut boire

Teagan entendit la voix du Laärki qui se trouvait devant elle, mais cette dernière semblait comme étouffée. Comme si elle avait enfoui sa tête dans son oreiller en plume ce qu'elle aurait bien voulu faire d'ailleurs si elle en avait été capable.

Elle voyait le vieil homme du coin de l’œil. Elle n'avait pas besoin de le voir en entier pour reconnaître ses traits plissés par les âges et l'air anxieux qu'il affichait dorénavant. Il était positionné au coté de son lit, un bol d’où une épaisse fumée s'échappait, entre les mains. Mais il semblait flou comme si elle l'avait observé à travers des carreaux particulièrement sales.

- Cette décoction vous aideras à dormir princesse, dit-il d'une voix douce

Mais Teagan ne tourna pas la tête vers lui. Ça lui était impossible. Elle se contenta de fixer le bout de son lit en attendant qu'il parte. Cela mettait parfois longtemps mais il finissait toujours par le faire …

Comme de juste le Laärki laissa échapper un long soupir avant de lui jeter un dernier regard et de se pencher pour déposer avec précaution la décoction sur sa table de chevet et de sortir lentement de la pièce. Une fois la lourde porte de bois refermée Teagan sentit les larmes si longtemps refoulées lui monter au yeux.

Une douleur fulgurante lui transperça également la poitrine et elle ramena instinctivement ses genoux contre son torse avant de les entourer de ses bras. Comme si cette position pouvait la soulager. Cette douleur provoquée par la perte de sa mère et de son frère était désormais présente à longueur de temps. Pourtant quand d'autres personnes se trouvaient dans la même pièce elle semblait moins oppressante. Teagan aurait donc du naturellement rechercher la présence d'autrui à ses coté et pourtant c'est la solitude qu'elle souhaitait plus que tout. Elle s'accrochait à cette douleur fulgurante à la limite du supportable comme si elle lui rappelait qu'elle était encore en vie.

Cela faisait trois longues semaines que les habitants du Snaelhor avaient ramenés les corps sans vie des membres de sa famille et de la garde royale qui l'accompagnait. Teagan gardait gravée dans sa mémoire les souvenirs du convoi tiré par des bœufs et précédé du Seigneur Baglan juché sur sa plus belle monture, ramenant les dépouilles de Cairistoria et Adraboran Mézérhían. Jamais plus elle ne pourrait oublier ces images.

La princesse eut soudain l'impression d'étouffer et elle se pencha en avant sur son lit cherchant son souffle. Elle sentit son estomac se révulser et ouvrit la bouche pour vomir. Mais son estomac était vide de toute substance et les spasmes avaient beau la malmener, rien ne s'échappa de son corps.

Au bout de longues minutes Teagan se rassit en haletant et repoussa ses longs cheveux noirs pour dégager son visage. Elle laissa glisser ses jambes hors du lit et jeta un regard à son peignoir posé sur une chaise au coté de son lit. Mais un nouveau spasme la surprit et elle détourna les yeux alors qu'une sueur moite se rependait sur son front.

Elle sortit silencieusement de sa chambre et marcha d'un pas lent dans les couloirs glacés du château. De longues draperies noires recouvraient les murs. Elle savait que c'était un geste des serviteurs du châteaux en hommage à leur reine défunte mais ces tentures ne faisaient que lui rappeler, comme de multiples coup de poignard dans la poitrine, la perte de son frère et de sa mère.

Elles continua son chemin luttant contre les tremblements de ses jambes qui s’amplifiaient. Elle n'était pas sure d'arriver à destination. Surtout qu'elle n'avait pas prit la peine de se chausser et que les pierres glacées du sol lui gelait les orteils. Mais la douleur de ses pieds n'était rien par rapport à celle toujours présente dans sa poitrine.

Teagan parcourut de nombreux couloirs du château sans croiser personnes. De toute manière, si ça avait été le cas elle n'aurait pas engager la conversation pour expliquer sa présence en ces lieux. Depuis le cri de désespoir qui était sorti de sa gorge quand son père lui avait annoncé la mort de sa mère et de son frère elle n'avait plus prononcé un mot. Elle en était incapable. Pourtant elle avait essayé, mais sa capacité à parler semblait avoir été absorbée par cette infâme douleur prenant naissance dans sa poitrine.

Teagan arriva enfin, tremblante de fatigue et grelottante de froid devant la porte de l'infirmerie. Elle l'observa un instant, suivant des yeux les arabesque du bois représentant les armoiries de sa famille avant de pousser le battant. Ce dernier émit un grincement sinistre et particulièrement bruyant dans la silence qui régnait dans cette pièce sombre.

Elle remarqua aussitôt la silhouette qui s'était vaguement redressée en entendant la porte. Teagan rassembla ses dernières forces pour se précipiter vers le lit. Elle n'attendit pas l'approbation de son occupant pour y grimper. Elle écarta d'un geste brusque la couverture qui recouvrait son parrain et se glissa dans le lit. Elle l'entendit grogner alors qu'elle s'allongeait contre son flanc intact et nichait sa tête au creux de son bras

- Vos pieds sont glacés, lui dit il d'une voix rauque et faible qu'elle ne lui avait jamais entendue.

Teagan enfui un peu pleus son visage contre la peau chaude de son parrain alors que la douleur dans sa poitrine atteignait son paroxysme.

Elle laissa alors échapper un terrible sanglot et laissa enfin couler ses larmes alors que la main tremblante de son parrain caressait maladroitement ses cheveux.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: November 8th, 2016 12:16 pm (UTC)

J'ai beaucoup aimé ce texte, on ressent bien les émotions et il est bien écrit, très agréable à lire. C'est "cool" d'en savoir plus sur cette période là de l'histoire.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: November 15th, 2016 05:48 pm (UTC)

Contente que ce texte t'aie plu. j'essaie de cette manière de montrer pourquoi Teagan est si peu receptive aux autres et pourquoi elle a ce caractère bien trempé. Je ne veux surtout pas que le lecteur croient qu'elle est gnagnan et juste impérieuse. Non elle est dévastée en son fort intérieur.

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: November 18th, 2016 12:04 pm (UTC)

Oui, c'est important ces textes, parce qu'on sent bien qu'elle n'est pas que ça, mais on le devine seulement sans en être toujours tout à fait sûr. J'ai trouvé que ce texte était très bien pour nous le rappeler et montrait bien cet aspect des choses =)

Après il t'en faudra d'autre pour montrer de quelle manière elle continue à vivre tout ça parce que sinon on pourrait se dire "bah, ça va quand même, du temps a passé..."
Du coup faudra quand même montrer pourquoi ça reste, comment elle le vit, etc...

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: November 18th, 2016 01:02 pm (UTC)

c'est ce que j'ai essayé de faire dans les prochains textes^^

4 Read Comments