?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

L'arc 2

October 5th, 2016 (03:21 pm)
current song: the big bang theory

Titre: L'arc 2
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Maeron
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 921 mots


« On l'essaye tout de suite ! » s'exclama Tea en caressant le bois soigneusement gravé de l'arc qu’elle tenait en main.
Maeron laissa échapper un petit rire devant l’enthousiaste débordant de son élève.
« J'ai l'impression d'avoir offert une poupée à une petite fille. » railla il en se dirigeant vers un arbre qui bordait la clairière.
«  Ne joues pas les rabats joie ! » grogna Tea en sautillant sur place.
Maeron la regarda faire d'un œil alors qu'il installait une cible en bois sur l'arbre. La jeune femme s'était munie d'un carquois, avait empoigné l'arc et s'amusait à tirer dans le vide sans encocher de flèche. Maeron l'observa quelques instants, il était étonné de voir son regard bleu s'éclairer et son sourire s'agrandir de plus en plus.
« Une cible en paille ce ne serais pas mieux ? » demanda elle en regardant sa cible en bois d'un œil circonspect alors qu'il c'était rapproché d'elle
«  Et ou veux tu que je trouve de la paille ? » railla Maeron en lui donnant un petit coup d'épaule
Tea éclata de rire et se mit sur la pointe des pieds pour lui ébouriffer les cheveux. Maeron étonné par son geste recula mais ça ne déstabilisa pas un instant la jeune femme qui récupéra un carquois contre le mur de la cabane.

« Tu dois être capable de planter une flèche dans du bois si tu veux réussir à la planter dans un animal. » lui dit Maeron un peu déstabilisé par son attitude
Tea fit un petit bond sur le coté avant de lui tirer la langue. Maeron retint un rire. La spontanéité de la jeune femme le prenait toujours au dépourvu.

« Ouvres bien tes oreilles. » grogna t'il en lui prenant l'arc des mains. «  Je ne répéterai pas deux fois. »
Il attrapa une flèche dans le carquois et se positionna face à la cible.
« Le dos droit, le menton relevé, les jambes un peu écartées. » énuméra t'il tout en se mettant en place. «  Ton bras gauche est tendu mais reste souple et tes doigts sont serrés sur ton arc mais ne forcent pas. »
Il jeta un coup d’œil à Tea qui l'observait attentivement. Elle avait attrapé sa lèvres inférieure avec ses dents et semblait très concentrée.
«  Tu encoches ta flèche avec souplesse et ton mouvement doit être continu. » expliqua Maeron
Sur ces mots il encocha la flèche tendit l'arc et tira. La flèche se planta avec force dans le centre de la cible.
« A toi. » dit il alors que Tea ne lâchait pas la flèche des yeux.
La jeune femme lui lança un regard déterminé avant de lui récupérer l'arc des mains. Maeron la regarda se positionner face à la cible. Elle attrapa souplement une flèche dans le carquois ornant son dos et l'encocha
«  Lève un peu ton bras. » souffla Maeron alors qu'elle tendait l'arc.

Il l'entendit distinctement expirer avant de lâcher la flèche. Cette dernière fila vers l'arbre et se planta avec force dans le tronc à un bon mètre sous la cible. Maeron hocha la tète, surprit. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle arrive à planter la moindre flèche avant de nombreux essai. Certes elle était bien en dessous de la cible mais c'était un très bon début.

Tea elle poussa un cri de victoire qui réveilla Rashkánn. Le loup vint ce poster à coté de son maître en regardant la jeune femme exécuter une sorte de danse de la victoire. Maeron la laissa faire amusé.

«  Tu as vu ! Tu as vu ! Je suis trop forte ! » s'écria t'elle en continuant à sautiller sur place.

«  Je n'irai pas jusque la . » s'amusa Maeron en approchant d'un pas «  Réessaie c'était peu être un coup de chance. »

Son amie lui jeta un regard noir

«  Ce n'est pas un coup de chance. » assura t'elle «  Tu es juste ébloui par mon talent. »

Sur ces mots elle lui accorda une grimace avant de se remettre en position.

« Ne te cambre pas. » grogna Maeron en se mettant derrière elle

Il souhaitait vraiment corriger sa position et il glissa une jambe entre les siennes avant de poser une main sur son ventre. Il tira un peu vers lui pour qu'elle tende son dos. Il se rendit alors compte que la jeune femme était plaquée contre lui. Maeron sentit un frisson lui parcourir l'échine en constatant que sa main prenait toute la surface du ventre de la jeune femme. Il sentait ses muscles abdominaux se contracter sous ses doigts ainsi que la cadence de sa respiration. La sienne ce fit plus courte.

Tea elle fixait toujours sa cible, la respiration parfaitement régulière. Elle encocha une flèche et leva les bras, accentuant le contact de son dos avec le torse du jeune homme. Maeron avança le visage pour mieux voir le regard de la jeune fille qui était toujours braqué sur sa cible

« Ouvres les deux yeux. » souffla t'il en voyant son visage ce crispé pour viser.

La jeune femme obtempéra et relâcha la corde de l'arc. Alors que la flèche filait droit vers la cible une bouffée de son parfum envahit le peu d'espace les séparant et Maeron eu soudain l'envie fugace de baisser la tête et de poser ses lèvres dans la nuque dégagée de Tea




Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: October 5th, 2016 04:22 pm (UTC)

J'ai beaucoup aimé ce texte, il est sympas, se lit très bien et rend bien la personnalité des personnages. Et puis j'adore la manière dont les sentiments de Maeron se transforment !

Maeron a raison, Tea ressemble à une petite fille, c'est marrant ! Par contre, sa manière de s'exprimer me fait un peu tiquer, elle s'exprime souvent de manière justement un peu enfantine, en tant que princesse on s'attendrait peut-être à un langage un peu plus soutenu (sans aller pour autant dans les extrêmes).

"On l'essaie" au lieu de "on l'essaye"
Techniquement les deux sont justes hein, mais ils ne sonnent pas tout à fait pareil.

Je suis la meilleure/je suis excellente/je suis naturellement douée/j'ai un don
au lieu de
"je suis trop forte"

Après, son langage plus "enfantin" peut aussi bien sûr être un choix, mais en tant que princesse elle a du recevoir une éducation soignée, et surtout entendre depuis l'enfance les gens autour d'elle parler avec un certain niveau de langage qui est justement présent dans les dialogues des autres personnages, c'est d'ailleurs pour ça que ça me fait tiquer.

Mais si c'est un choix, ça peut valoir le coup de mettre l'accent dessus dans un texte du point de vu d'un autre perso.

Par contre, le "je suis trop forte" c'est vraiment un "abus" de langage très moderne ^^"

Edited at 2016-10-05 04:22 pm (UTC)

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 5th, 2016 05:10 pm (UTC)

Contente quand meme que le texte t aie plu.


Pour le language de tea : le je suis trop forte est en effet inadmissible. Mais c est le genre de truc que je ne vois pas quand je me relis.


Quand au fait qu elle parle de maniere enfantine c est voulu. Quand elle est avec maeron elle est elle meme une jeune fille qui ne veux aucune contrainte et qui s exprile comme ca lui vient. Et du coup comme elle est plutot spontanee ca sort sans qu elle reflechisse.


Avec ce qui va lui arriver elle va grandir petit a petit et dans son language aussi. On retrouve la meme chose avec maelhrys elle ne fais pas attention mais avec son pere ou rhufawl elle s applique ou du moins elle essaie. Ce sera encore pire quand la belle mere va arriver !!


Donc oui a ce stade de l histoire avec maeron elle n a pas de language soutenu.


Quand au reste je vais prendre note et cette histoire de mise en page m agace assez quand meme

2 Read Comments