?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Au détour d'un couloir

September 18th, 2016 (07:26 pm)
current song: Le hobbit: un voyage inatendu

Titre: Au détour d'un couloir
Fandom : Mézérhían
Personnage : Rhufawl - Teagan
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1042 mots

Teagan dérapa sur une dalle lisse et s'agrippa au mur de pierre pour reprendre son équilibre, s'écorchant la main au passage. Elle repartit cependant de plus belle dès qu'elle l'eut retrouvé. Elle était rentré tard de son entraînement avec Maeron et son père ne manquerait pas de remarquer son absence au repas. Encore une fois elle s'était laissée distraire en présence du chasseur et ce n'est qu'en voyant le soleil disparaître derrière la colline qu'elle c'était rendue compte qu'elle allait être en retard.

Elle accéléra l'allure, parcourant le couloir principal menant à la salle du trône à toutes jambes et tourna dans l'angle à la même vitesse. A peine eut elle passé le coin qu'elle heurta quelque chose de dur et de froid. Elle fut alors projetée en arrière et atterrit sur ses fesses.

Elle lâcha une exclamation de douleur et se retrouva nez à nez avec d'épaisses bottes en cuir. Elle releva lentement les yeux découvrant des chausses de cuir noires, une broigne du même teint frappé aux armoiries des Mézérhían, une ceinture dont la boucle representait la même tête de cheval dorée qui retenait le fourreau d'une large épée puis le visage sévère de son parrain.

« Oh Rhufawl ! » s'exclama t'elle en lui adressant un sourire «  Veuillez m'excusez je ne vous avais pas vu. »

« Courir dans un couloir le nez vers le sol n'est pas une brillante idée. » la rabroua t'il en lui tendant néanmoins la main .

Teagan la saisit et il l'aida souplement à se relever. La princesse épousseta sa robe, qui était déjà tachée et frotta discrètement ses fesses endolories par sa chute.

« Je suis d'accord. » répondit t'elle d'un ton guilleret.

«Vous rentrer bien tard. » fit remarquer le commandant

Teagan leva les yeux pour rencontrer ceux d'un gris glacial de son parrain. Il la dévisageait de son regard dur et réprobateur mais la princesse continua à lui sourire avec assurance.

« J'ai chevauché un peu loin. » répondit elle en replaçant l'une de ses longues mèches noires derrière son oreille.

« Vous savez qu'il n'es pas prudent pour vous de trop vous éloigner du château. » lui rappela son parrain, un air sombre s'affichant sur son visage sévère.

Teagan sentit son cœur se serrer mais se redressa pour ne pas le montrer. Elle était consciente du risque qu'elle prenait en sortant du château. Torged Manahaxar voulait la peau de sa famille et il paierait sûrement très cher pour mettre la main sur elle. Mais Teagan avait besoin de sortir pour évacuer cette colère qui couvait en elle et qui menaçait toujours de la submerger. Et heureusement pour elle son père l'avait comprit.

« Oui mon commandant. » répondit elle simplement en attrapant sa robe pour effectuer une petite révérence.

Elle repéra la petite lumière d'amusement qui éclaira le regard de son parrain. Celle qui dans de rare moment était suivie d'un sourire qu'elle était la seule à savoir lui tirer.

« L'un de mes hommes pourrait vous accompagner. » proposa t'il en croisant ses mains derrière son dos.

Teagan sourira. Elle savait que son parrain culpabilisait toujours de la mort de sa mère et de son frère et que s'il le pouvait il enfermerait Teagan dans une tour pour être certain qu'il ne lui arrive rien. Mais elle était trop… sauvage.

« Je préféré ma liberté. » répondit elle en se redressant pour lui tenir tête.

« C'était à parier. » laissa échapper le commandant.

Teagan lui adressa un grand sourire. Elle aimait profondément son parrain et savait qu'il ne voulait que son bien. Mais c'est avec étonnement qu'elle le vit lever la main et frôler sa joue juste sous son œil droit lui tirant un frisson.

« Vous vous êtes battues ? » demanda t'il son regard soudain suspicieux

«  Non. » répondit elle aussitôt en le fixant dans les yeux pour qu'il ne détecte pas le mensonge. «  Pourquoi cette question ?»

Elle avait en effet passé l’après midi avec Maeron à s’entraîner au combat au corps à corps. Sa nouvelle lubie. Elle s'était donc bien battue mais jamais elle ne l'avouerait à son parrain.

« L’hématome qui prend forme sur votre pommette est assez visible. » reprit Rhufawl en jetant un regard noir à cette partie de son visage.

Aussitôt Teagan leva la main pour effleurer sa joue. Elle semblait gonflée et elle tressaillit de douleur quand elle pressa un peu plus ses doigts sur sa peau. Elle se souvenait avoir reçut le coude de Maeron en pleine figure mais n'aurait jamais pensé que ça pouvait laisser une marque.

« J'ai chuté de cheval. » répondit elle trop rapidement pour que ce soit naturel

«  Adrahil vous à mis au sol ? » s’étonna Rhufawl en lui jetant cette fois un véritable regard perplexe.

Teagan se retint à grande peine de grimacer. Son mensonge était tout sauf plausible. Jamais Adrahil ne la ferait tomber à moins de chuter lui même. Adrahil était un Eiwoarn, il était depuis des années maintenant lié à elle et lui obéissait au doigt et à l’œil. Il préférerait se blesser lui même que de la faire tomber. Bien que Rhufawl n'aie jamais monter un Eiwoarn, il connaissait assez bien l'histoire du royaume pour être au courant de ses particularités.

« Non » Répondit Teagan en se redressant à nouveau dans l'espoir d'avoir l'air plus assurée «  Une branche basse. »

C'était une excuse qui était encore possible

« Vous devriez faire plus attention. »

Teagan perçut l'avertissement sous la phrase prononcer sur un ton anodin.

« Vous me connaissez. » répondit elle en passant sa main dans ses cheveux «  Je suis du genre …  distraite. »

Rhufawl hocha la tête avant de se déporter de quelques pas sur le coté. Lui laissant la voie libre vers la salle du trône.

«  Votre père vous attend pour le dîner. » lui rappela t'il «  Il est tard vous ne devriez pas le faire attendre plus longtemps. »

Teagan hocha la tête et fila dans le couloir à grand pas tout en sentant le regard suspicieux de Rhufawl lui vriller les omoplates.