?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Boum

August 20th, 2016 (10:21 pm)
current song: none

Titre: Boum
Fandom : Mézérhían
Personnage : Dalaigh - maelryhs - teagan - Firmin
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 770 mots



« Et je te dis que personne ne peut vaincre Ser Ulwart. » lança Firmin en lançant son bout de bois contre une poutre des écuries

«  N'importe quoi ! On dit que le seigneur Rhian du Reyr est le meilleur chevalier de tournoi du royaume. » protesta Dalaigh

«  C'est faux ! »

Dalaigh leva les yeux au ciel. Firmin était de toute façon trop buté et trop en admiration devant Ser Ulwart qu'il n'avouerait jamais qu'il avait tord. Mais Dalaigh, lui dont le père était fauconnier en chef du château, côtoyait souvent avec les chevaliers qui s’intéressaient au faucon et il traînait toujours dans toutes sortes d'endroits ou les hommes ne faisait pas attention a lui et ou ils parlaient sans se rendre compte de sa présence. C'est pourquoi il avait entendu Ser Rhufawl admettre que le Seigneur Rhian était un formidable jouteur et un cavalier hors pair.

Dalaigh allait finalement répliquer et retransmettre à son ami ce qu'il avait entendu quand quelque chose le frappa au niveau des reins. Il eut le souffle coupé et fut projeté au sol avec violence. Il se redressa doucement alors que sa vue s'était brouillée quand sa tête avait heurtée la terre battue, et se rendit compte qu'il n'avait pas deux mais quatre jambes. Il secoua un peu la tête et comprit que c'était une personne qui l'avait heurté et plus particulièrement une fille. Il se redressa tant bien que mal et s’accroupit aux coté de la fillette qui devait avoir à peine quelques années de moins que lui. Elle avait de long cheveux noirs qui pour l'instant étaient tout emmêles et portait une longue robe d'un vert émeraude.

« Tu as fais une fameuse chute. » dit il en jetant un coup d’œil vers les escaliers d’où la fillette venait probablement de chuter. 

Il lui tendit la main pour l'aider à se relever alors qu'elle le fixait de ses beau yeux bleus.

« Tu aurais pu te rompre le cou. » souffla il en lui offrant un sourire rassurant

Il lui tendit la main pour l'aider à se relever et elle lui lança un regard déterminé avant de s'en saisir pour se redresser.

« On ne touche pas à la princesse ! »

La voix haut perchée et qui trahissait la panique venait du haut des escaliers et Dalaigh leva les yeux et reconnu Maelrhys, la fille du cuisinier. En un instant il fit le lien entre cette fille et les mots qu'elle venait de prononcer. Il lâcha aussitôt la main de la fille du roi comme s'il s'était brûlé.

«  Je n'allais pas la laisser par terre. » se justifia il alors que Maelrhys qui avait descendu les escaliers à grande enjambées lui jetait un regard noir.

Elle se contenta de détourner le regard pour épousseter la robe de la princesse qui elle ne le lâchait pas des yeux.

«  Comment allez vous princesse ?» demanda il en pliant légèrement l’échine comme il avait déjà vu son père le faire

«  Ce n'est pas la peine de lui adresser la parole. » railla Firmin qui s'était jusque la contenté de regarder la scène sans aucun intérêt «  Elle est muette. »
«  Elle n'est pas muette ! » protesta aussitôt Maelrhys

Dalaigh vit Firmin se ratatiner devant le regard mauvais que lui lança la princesse et il bégaya quelques mots avant de finalement se taire

« Elle n'a pas besoin de parler si elle n'en a pas envie. » déclara simplement Dalaigh en offrant un sourire à la princesse.

Cette dernière tourna son incroyable regard bleu vers lui et il pu y lire un véritable étonnement.

« Vous voulez aller voir les faucons ? » proposa t'il s'en même y avoir réfléchi auparavant.

Ce regard bleu le troublait et il aurait voulu voir naître un sourire sur ce visage trop pale. C'est avec plaisir qu'il vit la jeune fille hocher rapidement de la tête pour signifier qu'elle était d'accord

« Comment avez vous accès aux faucons. » lui demanda sèchement Maelrhys.

Dalaigh songea un instant que cette fille était plus le chien de garde de la princesse que sa suivante. Pourtant elle n'était pas beaucoup plus âgée qu'elle.

« Mon père est le fauconnier du château » lui expliqua il avec fierté. «  Il me forme pour lui succéder. Il nous laisseras sans soucis nous en approcher. »

Sur ses mots il fit signe à la princesse et a sa suivante de le suivre et prit la direction de la fauconnerie, le sourire aux lèvres.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: August 20th, 2016 09:34 pm (UTC)

Ah ben en voila un qui a du bon sens !
Peut-être qu'il ne rendra pas le sourire à Tea, mais au moins il devrait l'aider à s'intéresser à d'autre choses, et comme je suppose que c'est la période après la mort de sa mère, ça ne pourra pas lui faire de mal !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: August 22nd, 2016 08:31 am (UTC)

Oui dalaigh que l'on voit encore peu dans les textes est l'un des piliers de Tea. et puis comme on peu le voir ici il ne la juge pas.

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: August 22nd, 2016 10:37 am (UTC)

Ouais, je me rappelle d'un texte avec lui où il lui sert d'alibi... Pas sure que Dalaigh apprécie vraiment de découvrir qu'elle passe autant de temps en compagnie d'un autre par contre ^^

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: August 22nd, 2016 08:42 pm (UTC)

Non Dalaigh risque de ne pas apprecier !!

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: August 23rd, 2016 07:51 am (UTC)

Et là Tea va tomber des nus en se demandantt ce qu'il se passe alors qu'elle aurait du le voir venir à des kilomètres :p

5 Read Comments