?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

confidences

June 22nd, 2016 (10:10 pm)
current song: friends

Titre: Confidences
Fandom : LVDT
Personnage : Orlando - Alexane
Rating : PG
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 1919 mots

Note: ce texte ce passe juste après "Obstacles"


Alexane poussa la porte la sellerie du pied avant de déposer sa selle d'obstacle sur le porte selle et de la recouvrir d'une housse molletonnée. Elle ne voulait surtout pas que les souris attaquent le cuir de son précieux harnachement. Elle rangea également la bride sur le crochet correspondant après avoir rincé le mors ainsi que la mallette de pansage. Elle jeta également un coup d'oeil rapide à la sellerie pour vérifier que tout était à sa place.

Elle retourna ensuite dans les écuries et soupira en voyant Orlando appuyé nonchalamment sur le mur du boxe de Pantaï. L'acteur qui avait débarqué alors qu’elle montait l'étalon lui avait dit avoir passé une mauvaise journée et même si avec ses exploits à l'obstacle elle avait réussi à lui rendre son sourire ce dernier n'était pas resté longtemps.

Orlando était un bout en train par excellence, il passait son temps à la taquiner, à faire des blagues, à rire et à sautiller. Mais ce soir il était calme, posé et son beau visage était fermé.

Alexane avait dessellé et pansé Pantaï en silence, s’attendant à ce qu' Orlando le brise mais il n'en était rien. Il s'était contenté de s'appuyer contre le mur et de la regarder prodiguer ses soins à l'étalon sans desserrer la mâchoire. Elle lui avait lancé discrètement de nombreux regards par dessus le garrot de sa monture mais les yeux noisettes d'Orlando restaient baissés sur le sol. La monitrice ne voulait pas forcer son ami à discuter mais elle commençait à se faire du soucis.

Elle caressa une dernière fois Pantaï avant de sortir du boxe et de verrouiller la porte. Elle se dirigea ensuite vers la grange ou Orlando la suivit toujours en silence. Alexane avait l'impression d’avoir une ombre qui la suivait. Elle attrapa les seaux vides et les rempli soigneusement avec la ration de chaque cheval. Son ami lui donna un coup de main sans la regarder.

La jeune femme releva la tête pour sonder son visage mais Orlando continuait de fixer le granulé qu'elle venait de mettre dans le seau. Alexane soupira et prit le seau des mains d'Orlando pour le poser par terre. Elle attrapa ensuite la main de son meilleur ami qui releva ses yeux noisettes vers elle. Elle le tira doucement vers un ballot de paille et s'assit dessus.

« Et si tu me disais ce qui te tracasses ? » dit elle d'une voix douce

«  Je n'ai pas envie d'en parler. » répliqua aussitôt Orlando sur un ton sec.

Alexane le vit détourner le regard pour fixer un point imaginaire au dessus de son épaule et elle se retint de soupirer. Elle se leva et se dirigea à nouveau vers les sacs de granulés. Elle ne voulait pas montrer à son ami qu'elle était vexée car elle respectait sa décision. S'il n'avait pas envie de se confier c 'était son choix et elle pouvait le comprendre.

« Alexane.... attends je ... » commença son ami en se levant à son tour pour la rejoindre

«  Tu n'as pas a t'excuser Orlando. Tu as le droit d’avoir des secrest. » lui dit elle en ramassant un seau vide «  Je pensais juste que ça te ferais du bien de … parler. »

Elle vit bien que l'acteur hésitait. Il changeait sans cesse de position de toute évidence mal à l'aise.

« Rappelle toi que je suis ton amie et que quand tu ne vas pas bien je... je m’inquiète. » souffla elle

Elle ne voulait pas insister mais elle souhaitait qu’Orlando sache qu'elle tenait à lui et que son attitude l'inquiétait réellement.

Elle plongea sa pelle dans le sac de granulé mais Orlando posa sa main sur la sienne pour l’arrêter.

« C'est à cause des fêtes de Noël. » murmura t'il

La jeune femme tenta de cacher son étonnement. Elle ne s'attendait pas à cette réponse

«  Je sais que tu es obligé de me faire un cadeau mais il ne faut pas te mettre dans des états pareil. » rit elle pour détendre l'atmosphère

«  Tu n'auras pas de cadeau » lui assura Orlando avec un sourire « Tu es une vilaine fille. »

«  N'importe quoi !» s'exclama Alexane ne levant les yeux au ciel.

Avec sa plaisanterie elle avait réussi à alléger l'ambiance mais elle voyait bien que son ami ne se sentait pas mieux pour autant. Pourtant il lui prit la main et ils retournèrent s'asseoir sur le ballot de paille.

« Plus sérieusement » reprit Orlando d'une voix étranglée «  Je … J'ai des histoires de famille compliquées et à noël c'est toujours … j'ai un ensemble de décisions à prendre qui me tracasse. »

Alexane hocha doucement la tête. Elle pouvait lire une véritable détresse dans le regard brillant de son ami qui la toucha sincèrement.

« Une famille compliquée ?» le relança t'elle en serrant un peu plus sa main dans la sienne.

«  Je n'ai pas l'habitude d'en parler. » chuchota l'acteur

«  Et je ne t'y forcerai pas . »

La monitrice fit glisser doucement son pouce sur le dos de la main de son ami. Elle ne savait pas si il finirait pas se confier à elle et elle avait envie de le réconforter comme elle le pouvait. Le laissant réfléchir en silence.

«  Mon père est mort quand j'avais neuf ans. » laissa il finalement échapper.

Alexane eut l'impression de recevoir un coup de poing dans le plexus tant la douleur était palpable dans la voix de son meilleur ami.

«  Je suis vraiment désolée. » murmura t'elle en se rapprochant un peu plus de son ami

Elle ne se serait jamais imaginer que derrière son caractère joyeux, Orlando cachait une telle souffrance.

«  C'était un homme génial » continua Orlando en relevant les yeux vers elle «  Il était mon idole. »

«  Ce n'est pas juste qu'il t'ai été enlevé. » lui assura Alexane en caressant sa joue

«  Non mais c'était encore moins juste que ma mère m'aie menti à son sujet. »

La voix d’Orlando c'était faite plus dure, plus sauvage alors que la colère pointait doucement sous le chagrin.

«  A l'age de treize ans j'ai découvert que Harry Bloom n'était pas mon père biologique.  Ma mère m'avait menti ! Mon vrai père s’appelait Colin Stone et s'était un ami de la famille. »

«  Elle ne te l'avait pas dit ?» s'étonna Alexane

«  Non elle m'a menti durant des années et je n'ai jamais réussi à lui faire avouer si Harry était au courant. »

«  Ça n'a pas du être facile. »

Alexane eut l'impression que cette phrase était vide de sens mais elle ne savait pas trop comment réagir face a toutes les informations qu'elle découvraient sur le passé de son ami. Elle se demanda un instant comment elle réagirait si elle apprenait que son père n'était pas son géniteur et qu'Elijah n'était pas son frère.

«  Non j'ai fugué de nombreuse fois et puis j'ai fais la connaissance de ce Colin et je m'entends plutôt bien avec lui mais pour moi mon père resteras toujours Harry Bloom. »

«  Je comprend que les fêtes de Noël soient tendues. » comprit Alexane

Les fêtes de Noël étaient un moment privilégié ou tout le monde se réunissait en famille pour partager des moments de bonheur. Mais ce n'était pas facile d'apprécier ses instants quand des histoires de famille se mettaient en travers des gens.

«  Oui et j'avoue que je n'ai pas envie de rentrer en Angleterre cette année. » continua Orlando «  Et pour une fois la distance me donne une bonne excuse pour ne pas me retrouver au milieu de tout ses gens qui m'ont menti durant des années et faire semblant que tout le monde s'aime juste pour la magie de noël. »

Alexane resta silencieuse un instant en ce creusant la tête pour trouver une solution qui aiderait son ami.

«  Noël est une fête de famille mais aussi une fête entre amis. » souligna t'elle «  Tu dois prendre la décision qui te convient le plus. »

«  Mouais. »Grommela Orlando qui n'avait pas l'air convaincu

«  Si ça peut t'aider tu peux passer noël avec moi. »

Alexane avait dit ça sur un coup de tête mais en réfléchissant bien elle trouvait cette idée plutôt bonne.

«  C'est une invitation ? » demanda Orlando avec un clin d’œil

«  Bien sur. Tu n'es pas le seul qui risque de passer un noël tendu. » dit elle d'une voix légèrement tremblante «  Je serai seule avec Elijah et je lui en veut encore pour l’œil au beurre noir qu'il ta collé. »

Même si sa relation avec son frère s'améliorait elle se sentait toujours un peu tendue en sa présence. Elle ne cessait de se ressasser ses mots blessants qu'il lui avait jeté à la figure.


«  C'est fou que tu lui en veuille plus que moi. » s'étonna Orlando

«  C'est toi qui est idiot de l'avoir pardonné aussi vite. » répliqua la monitrice en lui adressant une grimace «  Enfin ça me ferais vraiment plaisir que tu te joigne à nous pour noël »

et elle était sincère. Elle aussi redoutait de se retrouver seule avec Elijah devant un sapin sans avoir rien a lui dire que des banalités.

«  Et Lij ? »

«  Il seras d’accord ne t'en fais pas pour ça. »

De toute manière son frère n'avait rien a dire sur ce sujet et puis Orlando était son ami et elle lui expliquerai brièvement la situation. Sans pour autant entrer dans les détails personnels qu'Orlando lui avait confié.

«  C'est très gentil Alexane . » souffla Orlando « Ça … ça me touche vraiment. »

la monitrice lui adressa un sourire

«  Les amis s'est fait pour ça. » dit elle en serrant un peu plus la main de son ami dans la sienne

«  Tu as raison. A ce propos... je. Enfin les autres ne sont pas spécialement au courant pour toutes mes histoire de familles et c'est pas plus mal. »

«  Je ne leur dirai rien je te le promet. »  assura la jeune femme qui avait bien l'intention de garder les secrets de son ami pour elle

«  Ce que j'essaye de te dire c'est que... avec toi... je peux... discuter de ce genre de chose. Enfin... je me sens plus à l'aise. »

Alexane se contenta de fixer son ami avec bienveillance. Elle savait que c'était difficile pour lui de lui montrer se coté fragile de sa personnalité.

«  Je ne suis pas doué pour ce genre de chose mais …. enfin Merci. » continua son ami

L'acteur finit par se pencher vers elle pour poser un baiser sur sa joue. La monitrice quand a elle était vraiment touchée par l'émotion qui se dégageait de son ami et elle prit sur elle pour ne pas se mettre à pleurer.

«  Avec plaisir. » répondit elle la gorge nouée « Mais je te préviens il est hors de question que je cuisine toute la soire pendant que toi et Elijah vous vous vautrez dans le canapé. »

Orlando lui adressa un sourire carnassier

«  Aucun risque tu ne sais pas cuisiner !»

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: June 22nd, 2016 09:14 pm (UTC)

J'aime toujours autant les scènes où on les voit sérieux, c'est intéressant de les voir se dévoiler, et d'en apprendre plus sur eux !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: June 24th, 2016 11:12 am (UTC)

Et oui il ne font pas que déconner. même si c'est très difficile pour Orlando de se confier avec alexane il peut se laisser aller. c'est ce que qui fait que leur amitiée est si particulière

2 Read Comments