?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Origines

June 17th, 2016 (09:12 pm)
current song: friends

Titre: Origines
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Maeron
Rating : PG-15
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1119 mots

Note: Pour info ce texte ce passe environ un deux mois après la rencontre de Teagan et Maeron

« C'est bon on va faire une pause. » annonça Maeron en remarquant que son élève était essoufflée

Il lui prit des mains la latte de bois avec laquelle elle s’entraînait et la posa contre l'arbre le plus proche de sa cabane. Il observa la jeune femme du coin de l’œil qui s'était pliée en deux pour reprendre son souffle. Ses joues étaient rougies par l’effort et des mèches noires lui collaient au front.

Rashkánn se rapprocha de lui et glissa sa tête dans la paume de sa main. Le loup devait sûrement sentir le trouble qu l'habitait et le chasseur lui gratta machinalement les oreilles sans lâcher Tea des yeux.

«  Tu vis seul dans cette foret depuis longtemps ? » lui demanda la jeune femme en se redressant

Maeron la regarda un instant avant de se détourner. Il aurait du la faire s’entraîner un peu plus longtemps. Au moins quand elle était essoufflée elle gardait ses interrogations pour elle.

« Voilà que tu recommences avec tes questions. » grogna t'il en attrapant quelques bûches du tas de bois empilé contre le mur de la cabane.

« Et voilà que tu recommence à bougonner. » répliqua la jeune fille sur le même ton

Maeron tourna vivement la tête et du faire un effort pour ne pas laisser paraître son amusement. Jamais il ne le lui avouerait mais son caractère emporté l'amusait.

«  Chacun son tour alors » concéda t'il en plaçant les bûches dans un renfoncement devant la jeune fille.

«  Tu es curieux ! »s'exclama t'elle en lui adressant un grand sourire

«  Non ! »

«  Si ! Tu es curieux ! » répéta t'elle avec un clin d'oeil

Le chasseur dévisagea la jeune femme et son petit air supérieur. Il se sentait troublé. Cette fille était capable de l'agacer au plus au moins mais en même temps sa présence l'apaisait. Elle le désarçonnait.

«  Non. » trancha t'il en se détachant de son regard «  Mais je ne vois pas pourquoi je devrais me livrer et pas toi ! »

Il vit Tea perdre une seconde son sourire.

«  Marché conclut » dit elle tout de même « Alors depuis combien de temps ?»

Maeron songea un instant qu'a son grand malheur il avait du tomber sur la fille la plus têtue du royaume.

«  Sept ans. » répondit il en frottant rapidement une fine branche sur l'une des bûches.

La nuit ne tarderait pas a tomber et les températures allaient rapidement baisser. Il avait d’ailleurs remarqué que Tea passait de plus en plus de temps avec lui. Elle arrivait tôt dans l’après midi et ne repartait qu'a la tombée de la nuit.

«  Sept ans ! Mais tu avait quoi dix ans en arrivant ici. » s'étonna la jeune fille.

«  Comment tu sais quel age j'ai ? »Demanda Maeron en se l'observant un instant interloqué

Durant quelques secondes, il se demanda si Tea n'en savait pas plus à son sujet que ce qu'elle voulait bien avouer, des choses qui mènerait son père jusqu'à lui.

«  Je ne suis pas idiote j'ai deviné plus ou moins ! » répondit elle «  Tu es grand, musclé et tu as de la barbe, même si tu la rase »

Maeron resta un instant silencieux en se contentant de la de dévisager. Il aurait tant voulu connaître ses pensées qu'il la voyait dissimuler soigneusement derrière sa joie de vivre. Il finit par admettre que sa réponse était un peu tirée par les cheveux mais plausible.

«  Et toi ? Quel age ? » demanda il alors que des flammes s’élevaient doucement devant eux.

«  Quel age me donnes tu ? » demanda elle en tournant son visage de profil comme pour qu'il puisse mieux la voir

Il laissa échapper un ricanement devant la manière qu'elle avait toujours de le défier. Un jour elle allait se brûler les ailes à ce petit jeux.

Il profita de cette question pour détailler la jeune femme. Ses longs cheveux noirs encadraient un visage fin à la peau pale qui rendait ses yeux bleus encore plus pénétrants. Elle portait une robe assez lâche mais ses formes étaient visible sous le velours. Il releva rapidement les yeux en sentant son corps répondre automatiquement à ce regard qu'il avait osé poser sur elle. Il faillit lui donner son avis mais ne résista pas à l’envie de la taquiner un peu.

«  Quatorze ans. » répondit il en jetant des feuilles mortes dans le feu ! »

«  Eh J'en ai quinze et demi ! » protesta elle visiblement vexé.

«  Et tu es trop fluette ! »

Il la vit marmonner entre ses dents et lui adressa un sourire satisfait. Il ne la trouvait pas fluette. Au contraire son corps semblait fin et musclé mais il n'était pas prêt de le lui avouer.

«  Tu n'a pas de parents ?» demanda elle alors.

A ces mots Maeron sentit sa bonne humeur s'évaporer. Il n'avait pas du tout envie d'aborder ce sujet.

«  Non  » grogna il en se levant pour aller chercher un perdreau qu'il avait abattu dans la matinée. «  et toi ? »

«  Mon père est le.... » commença t'elle avant de s'interrompre brusquement « ….. le cuisiner du château ! »

Le chasseur releva la tête du perdreau qu'il s'était mis à plumer et il eut l'impression fugace que Tea était confuse.

«  Et ta mère ? » demanda t'il

La jeune femme détourna le regard et une ombre sembla passer sur son visage.

«  Ma mère et … mon frère sont mort. » dit elle d'une voix blanche.

Maeron perçut tellement de douleurs dans sa voix qu'il glissa machinalement sa main dans les poils soyeux de Rashkánn qui s'était approché dans l'espoir d'obtenir un morceau de perdreau. S’accrochant à cette fourrure pour ne pas perdre pied devant la souffrance de la jeune femme qui faisait écho à la sienne.

«  Je suis désolé. » souffla t'il , sincère cette fois «  Il y a longtemps ? »

«  J'avais huit ans. »

Maeron comprit alors pourquoi le sujet était délicat. Il se rendit soudain compte que lui et cette fille avait plus de points communs qu'il ne le croyait. Pendant un bref instant il fut tenté de lui dire la vérité sur ses origines, sur l'identité de son père. Mais il avait apprit au cours de sa vie à ne se fier a personne et surtout pas a une fille du château qu'il ne connaissait que depuis quelques semaines. Aussi bouleversante soit elle.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: June 18th, 2016 09:39 pm (UTC)

Très sympas comme texte, les personnages apprennent à se connaitre, ça donne envie d'en découvrir plus sur leur relation naissante et sur ce qu'elle va devenir. Ca risque de poser nombre de problèmes d'ailleurs cette histoire.

Mais ça donne aussi envie d'avoir une frise :p

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: June 19th, 2016 08:58 pm (UTC)

Contente que ce texte t'aie plu. Oui Maeron et Tea tissent doucement des liens et apprennent à ce connaitre. Liens qui vont en effet leur causer des ennuis dans l'avenir. ^^

La frise arrive je viens uste de finir celle de LVDT ( malheureusement les journées ne font que 24h ^^)

2 Read Comments