?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Mauvaises nouvelles

April 17th, 2016 (09:34 pm)
current song: twilight film 3

Titre: Mauvaises nouvelels
Fandom : Mézérhían
Personnage : Aelred Mézérhian - Adorn Rhufawl
Rating : PG-13
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1077 mots

Note: ce texte ce passe quelques mois après "Soutien"


Aelred Mézérhían contemplait d'un œil vide les cartes du royaume qui s’étalaient sur la table en bois. Cela faisaient des heures qu'il se creusait l'esprit pour trouver une solution aux conflits qui régnaient sur les différents bord de son domaine. Les frontières de Daunlhiran étaient forcées par des hommes venus des contrées sauvages qui convoitaient les biens cachés dans les montagnes de Taur-in-daun. Du coté de Mathadros et tout le long de la mer de Tal del Rokjàn ses hommes n'avaient retrouvé aucunes traces du clans de Torged Manahaxar qui avait saccagé le convoi royal et tué sa femme et son fils quelques mois auparavant. Ses chevaliers étaient persuadé que le Seigneur Peràn détenait des informations à ce propos, mais Aelred ne pouvait se rendre en personne dans le Cyriatàn car il ne pouvait laisser Teagan, toujours murée dans son silence, seule au château. Il n'arrivait à s'y résoudre.

Le Roi se recula pour s'appuyer sur le dossier de sa chaise et masser un peu sa nuque endolorie à force de rester pencher sur ses plans. Il ferma les yeux pour savourer la délicieuse douleur de ses doigts dénouant ses courbatures quand des coups frappés à la porte résonnèrent dans la pièce.

« Entrer. » ordonna t'il en se redressant dans une position plus stricte

Il vit alors son second pénetrer dans le pièce. Malgré l'heure tardive Rhufawl était toujours vêtu de sa tenue d’entraînement en cuir noir frappée du blason des Mézérhían.

Le commandant referma soigneusement la lourde porte derrière lui et s'avança vers son Roi. Aelred le vit alors plus précisément à la lumière des bougies et remarqua le visage plus renfrogné qu'a l'ordinaire de son ami.

« Tu en fait une mine sinistre. » dit il en se rasseyant un peu plus confortablement

Devant Rhufawl il pouvait se laisser aller a être un peu plus lui même.

« Une mauvaise nouvelle à vous annoncer Sire. » grogna Rhufawl en se plantant devant lui, les jambes écartées à largeur d'épaule et les mains derrière le dos.

« Parles. » le pria Aelred en se retenant de soupirer

Les mauvaises nouvelles il n'en avait que trop en ses temps difficiles.

« Ser Ulwart, Majesté. » reprit Rhufawl d'une voix blanche «  Son fils unique est décédé. »

S'il n'était pas assis Aelred était certains qu'il serait tombé. Il baissa les yeux et enfoui son visage dans ses mains. Tant de mort en cette sombre période ! Il avait beau être Roi et chef de guerre il avait de plus en plus de mal à supporter la perte des gens innocent, comme Cairistoria, comme Adraboran, comme ce petit garçon dont il ignorait pourtant le nom.

Quand il releva la tête et croisa le regard de Rhufawl il n'y lu aucune pitié face à sa faiblesse. Lui même, il le savait, cachait sa peine sous ses traits fermés.

« Quand auront lieux les obsèques ? » s'enquit Aelred d'une voix que la peine rendait plus rauque

«  Il n'y en aura pas. » répondit le commandant d'un ton cassant «  Ser Ulwart à incinéré lui même le garçon a l'orée de la foret de Dunvel. »

Les coutumes ancestrales voulaient que les corps des défunts soient brûles pour que leurs esprits rejoignent les dieux, seuls les Rois étaient enterrés sous de somptueuses pierres tombales. Et Aelred pouvait comprendre que le chevalier se soit dépêché d’honorer son fils rapidement. Les obsèques permettait le début du deuil. Il était bien placé pour le savoir.

« La cause de la mort ? » demanda t'il

«  Ser Ulwart prétends que c'est le chagrin de la perte de sa mère. » répondit Rhufawl en le quittant des yeux.

Le roi tiqua aussitôt.

« Prétends ? » répéta il «  Tu as des doutes ? »

Le commandant garda le silence. Ces yeux gris se posèrent a nouveaux sur le visage de son Roi et il n'y lut que colère.

« Rhufawl ? » gronda le roi

«  Je ne sais pas Sire . » répondit le commandant en quittant sa position statique pour faire les cents pas dans la pièce.

Voir Rhufawl perdre son masque était déstabilisant.

«  Alors pourquoi de telles allégations ? »

Il avait bien deviné que Rhufawl n’appréciait pas spécialement le chevalier ombrageux mais depuis leur visite à Riwàlön pour les obsèques de la femme de Ser Ulwart le comportement de son commandant envers le chevalier était de plus en plus incohérent et à la limité de la bienséance. Pourtant Rhufawl n'était pas du genre à agir sans une profonde réflexion.

« J'ai trouvé que durant les obsèques de sa femme le regard de Ser Ulwart reflétait autre chose que le chagrin. » finit par répondre le commandant en pesant soigneusement ses mots

«  Tu divagues mon ami. » soupira Aelred «  Quelle difficile période pour cet homme. »

Il savait que Rhufawl avait lui aussi subit la perte de Cairistoria et d'Adraboran mais il n'avait ni femme ni enfant il ne savait donc pas ce que c'était de perdre sa moitié ou la chair de sa chair.

«  Je pense justement qu'il serait malsain pour Ser Ulwart de rester au château. » reprit Rhufawl comme si le Roi ne l'avait pas interrompu «  Il n'y a que souvenirs difficile ici et partir lui ferait le plus grand bien. »

Aelred approuva d'un signe de tête. L'idée n'était pas saugrenue. Lui même serait bien partit en croisades dans l'ensemble de ses terres pour se changer les idées s'il n'avait eu Teagan.

«  Mais ou l'envoyer ? » demanda il en reposant son regard sur les nombreuses cartes toujours étendues devant lui «  Les possibilités sont multiples. »

«  Le Seigneur Cahivocus à écrit pour demander des renforts dans le Daulnhiran. Les invasions de sauvageons se font de plus en plus pressantes. Ser Ulwart y serait très utile. »

«  Très bonne idée. » approuva le Roi. «  Tu lui feras part de cette décision dans les plus brefs délais »

Il était ravi que Rhufawl lui fasse cette proposition et de voir que ce dernier avait tout de même un peu de compassion envers le chevalier endeuillé.

« Et Rhufawl ? »

L’Intéressé qui c’était déjà dirigé d'un bon pas vers la porte se retourna

«  Les chevaliers ne doutent pas les uns des autres ! »




Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: April 17th, 2016 08:07 pm (UTC)

Sympas comme texte, ça permet de faire le lien entre deux situations, même si on se demande du coup s'il a chassé son fils ou si ce dernier a pris la fuite, chose que son père aurait alors souhaité dissimuler...

C'est intéressant aussi de voir Rhufawl douter au sujet de la situation et la manière dont le roi s'aveugle.

J'aurais deux remarque à faire :

« Et Rhufawl ? »
"Eh/Hé !" plutôt que "et". Et ça vaudrait sans doute le coup d'ajouter un "appela-t-il d'une voix..." ou quelque chose de ce genre de manière à donner plus de force a cette interpellation.

L’Intéressé qui c’était déjà dirigé d'un bon pas vers la porte se retourna

« Les chevaliers ne doutent pas les uns des autres ! »

La aussi ça manque un peu de force. Ajouter un "affirma-t-il avec force" par exemple, ou alors "ne doivent pas douter les uns des autres !" Pour montrer sa conviction et l'importance qu'il attache à cette confiance.



Edited at 2016-04-17 08:19 pm (UTC)

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: April 17th, 2016 08:24 pm (UTC)

Pour ce qui est de savoir ce qui c'est passé entre Ser Ulwart et son fils tu le découvrira bientot. mais j'ai préféré posté dans cet ordre là ( après m'être longtemps posé la question) pour qu'on puisse savoir si l'instinc de Rhufawl est bon ou pas.

en effet Aelred est un homme bon qui a tendance a penser que la fourberie n'existe pas et qui a profondement confiance en ses hommes.

Pour ce qui est des remarque de gramaire et autre tu as toute a fait raison. j'avoue que le Et a la place du Hé est honteux ! et c'est une erreur de relecture. quand au verbe de parole je me bat constamment avec. j'ai une liste que je consulte souvent pour eviter les repetions mais j'avoue que j'ai toujours du mal a mettre des mots sur les intonations et emotions que cherchent a faire passer les personnages

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: April 17th, 2016 08:55 pm (UTC)
chatgeek

Ouais, c'est dur de ne pas se répéter, mais c'est important pour donner de la vie aux dialogues... Exercice difficile quoi :p

3 Read Comments