?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Première nuit

February 9th, 2016 (09:55 pm)
current song: friends

Titre: Première nuit
Fandom : Harry Potter
Personnage : Ginny Weasley - Harry Potter
Rating : NC-17 ( explicite )
Disclaimer : les personnages de HP appartiennent a JK Rowling
Nombre de mots : 800 mots

NOTE : ce passe juste avant Cicatrices

Ginny sentit quelqu’un poser une main sur sa hanche et se réveilla en sursaut. Elle se retourna, la respiration saccadée et la peur au ventre. Elle était dans le noir. Un instant elle cru être dans les cachot de Poudlard mais elle se trompait. Elle se trouvait dans une chambre inconnue. Elle se redressa, prête à hurler.

« Chut ! C'est moi. »

Ginny reconnu aussitôt la voix de Harry dans son oreille et se souvint alors d’où elle se trouvait. Elle avait rejoins Harry dans le petit appartement qu'il venait d’acquérir et ou elle avait décidée de passé la nuit.

« Je suis désolé. » murmura t'il contre son visage en retirant sa main de sa peau, provoquant immédiatement une sensation de vide. «  Je ne voulais pas te réveiller »

«  Ce n'est rien. » dit elle en se recouchant, les battements de son coeur se calmant doucement «  Mais toi tu ne dors pas ?

Elle venait de remarquer au son de sa voix qu' il avait l'air d'être réveillé depuis un moment.

« Non j'ai des ….... insomnies » répondit il d'une voix lointaine

Ginny sentit son cœur se serrer. Cela faisait seulement trois semaines que la bataille de Poudlard avait eu lieu. Trois semaines qu'ils passaient leurs temps aux enterrements, trois semaines qu' Harry essayait de s'accrocher à une vie normale. Elle faisait de son mieux pour surmonter sa propre peine et qu' Harry ne sombre pas dans cette dépression qui semblait le guetter et qu'elle lisait parfois dans ses yeux.

Elle attrapa sa main, noua ses doigts aux siens et les reposa sur sa hanche. Elle avait garder son t shirt pour se coucher car il ne faisait pas très chaud dans la chambre mais ses jambes étaient nues. Elle avait bien vu le regard de Harry caresser sa peau avant qu'elle ne se glisse dans les draps mais il semblait intimidé et n'avait pas oser la toucher d'avantages.

Mais cette nuit il avait besoin de se changer les idées tout les deux. Ginny se blotti contre lui et posa une main sur sa joue pour l'obliger a tourner la tête vers elle. Elle posa alors ses lèvres sur les siennes. Il répondit de bon cœur a son baiser et bientôt leur étreinte se fit plus empressée. Elle sentit le jeune homme glisser les doigts sous son t shirt, effleurant sa peau douce. Elle savourait ses caresses délicates quand tout a coup il s’interrompit et recula précipitamment.

« Je suis désolé » dit il en baissant les yeux.

Le corps tout entier de Ginny réclamait a nouveau le contact de ses mains et elle laissa échapper un grognement

« Désole de quoi ? » demanda t'elle en se rapprochant à nouveau de lui

«  Je ne voulais pas. »

Ginny comprit soudain ou il venait en venir et sourit. Il était tellement prévenant. Elle s’assit sur le lit et d'un geste ôta son t shirt en le faisant passer par dessus sa tête. La chambre était plongée dans la pénombre et seul un faible rayon de lune filtrant à travers les rideau éclairait sa poitrine nue. Elle vit le regard agrandit de Harry s’assombrir et elle sut qu’elle faisait le bon choix.

« Ginny. » dit il d'une voix que le désir rendait rauque «  Je veux que tu sache que... 

Mais la jeune fille se blottissait déjà contre lui.

«  Je ne t'ai pas réveillé pour.... je ne veux pas.... te forcer. »

Ginny l’arrêta en posant un chaste baiser sur ses lèvres.

« Tu ne me force pas » Dit elle en soulevant le drap et la couverture. 

Elle enjamba le corps de Harry pour s’asseoir à califourchon sur lui. Elle affichait en vérité beaucoup plus d’assurance envers son corps qu'elle n'en ressentait réellement mais elle ne souhaitait pas vraiment y réfléchir. Elle voulais juste partager ce moment avec l'homme qu'elle aimait.

« Maintenant. » dit elle avec une grimace «  Je ne veux pas te forcer »

Elle le vit sourire alors qu'il la basculait sur le lit d'un simple mouvement des hanche. Il ôta son t shirt d'une main et se pencha pour la surplomber

« Je t'aime » dit il dans un murmure « J'aurais du te le dire plus tôt mais je t’aime »

Ginny cru que son cœur allait exploser de joie tant Harry était bouleversant de sincérité. Elle sentit les larmes lui monter aux yeux.

« Moi aussi. » dit elle

Il jeta alors ses lèvres sur les siennes et elle noua ses mains dans ses cheveux récemment coupé.
Savourant ce contact léger et empli de douceur des mains de son petit ami sur ses parties de son corps qu'elle n'avait jamais dévoilée.