?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Se donner corps et âme

January 22nd, 2016 (09:58 pm)
current song: Esprit criminel

Titre: Se donner corps et âme
Fandom : LVDT
Personnage : Karl - Viggo - Alexane - Dominic
Rating : NC-17
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 2493 mots

Note: On continue a avancer dans cette relation. cet texte ce passe deux jours après Première soirée

«  Je rentre, tu veux que je te ramène? » demanda Karl à Alexane

La jeune femme se retourna et lui sourit

« Non Viggo me ramèneras quand il aura fini sa séance avec Pantaï » assura t'elle en se relevant

«  Très bien passe une bonne soire alors. »

Elle regarda Karl partir et retourna au soin qu'elle effectuait sur Sisko. Elle l'avait trouvé irrégulier depuis leurs dernière séance et lui appliquait de l'argile sur le membre chaud. Elle entoura le tout dans du papier journal avant de poser une bande de protection. Elle flatta l'encolure du hongre blanc avant de sortir du box. Viggo se dirigeait vers elle tenant Pantaï par la bride.

« Alors ? »

«  Ce grand garçon n'as pas bronché. » répondit son ami en faisant entrer sa monture dans le box «  Il a été sage comme une image. »

«  Tu as travailler les cessions à la jambe ? »

«  Oui et il est resté très droit mais dans l'impulsion ça ne m’étonnerais pas qu'on puisse bientôt le passer aux appuyer. »

Alexane caressa le chanfrein de l’étalon pendant que Viggo le débarrassait de son harnachement. Pantaï pencha l'encolure et se mit à renifler ses poches d'un air gourmand

« Je n'ai rien mon gros. » ce mit à rire la monitrice en poussant doucement la tête du cheval

Elle attrapa une brosse et le pansa tranquillement tandis que Viggo distribuait des carottes à sa monture.

« Regardez moi ce pacha. » rit l'acteur alors que l'animal croquait bruyamment dans une carotte «  Deux personne pour s'occuper de lui, il en a de la chance. »

Alexane sourit et sortit du box pour nourrir le reste de la cavalerie alors que Viggo posait les bandes de repos à Pantaï.

« On rentre ? » demanda Viggo une fois qu'ils eurent nourrit tout les chevaux.

Alexane acquiesça et monta dans le 4x4 de son ami qui démarra.

« Tes hématomes commencent à disparaître. » remarqua Viggo

«  Oui enfin j'en avait marre de ressembler à un schtroumph. »

«  C'est dommage je commençait à m'y habituer. »

«  Ne t’inquiète pas il va falloir qu'on refasse une séance avec Braco. » assura t'elle en jetant un coup d’œil par la fenêtre

«  Tu rigoles ? » s'étrangla Viggo

Alexane ricana intérieurement. Elle l'avait eut.

«  Oui j'ai réfléchis et je vais m'y prendre autrement. Je vais continuer les séances à la longe et puis je lui ferai quelque cours en dextre avec Kéchua. On verra ensuite comment il se comporte avant que je remette les fesses dessus. »

«  Tu m'as fais peur » souffla Viggo en relâchant ses doigts qui s'étaient brusquement serrés sur le volant «  J'ai cru que tu étais vraiment suicidaire. »

«  Tu ne vas pas commencer comme Elijah ! » protesta Alexane «  D’ailleurs je suis assez étonnée, il ne m'a pas fait la morale depuis que j'ai sautée de la voiture dans le parking des urgences. »

Elle s'était attendue à ce qu'Elijah lui bondisse dessus à la première occasion pour la forcer à arrêter l'équitation mais pas du tout. Il avait prit régulièrement de ses nouvelles pour vérifier qu'elle ne souffrait pas et il était passé plusieurs fois la voir monter mais pas une fois il n'avaient abordé le sujet de sa chute.

« Viggo c'est toi qui lui a dit de me laisser tranquille ? » dit elle, soupçonneuse devant le silence de son ami

«  On va dire que je lui ai mis les point sur les i. » rit il

Alexane leva les yeux au ciel. Ce n’était donc pas son frère qui avait enfin comprit que son comportement était idiot mais bel et bien Viggo qui lui avait ouvert les yeux.

« Merci. »

Alexane lança ensuite Viggo sur le travail de Pantaï et elle suggérait à son ami qu'ils devraient remettre l’étalon à l'obstacle car il avait de réelle capacité quand Viggo se gara devant sa caravane.

« Rentre chez toi et repose toi. » dit il en lui ouvrant la portière «  Et essaye de ne pas rêver de Pantaï toute la nuit.

Alexane l’embrassa sur la joue et rentra chez elle. Elle attendit que Viggo soit parti pour se précipiter dans sa chambre. Elle devait joindre Dom chez lui ce soir et il fallait qu'elle prenne ses affaires pour le lendemain.

Ça faisait une semaine qu'ils sortaient ensemble et la jeune femme était heureuse, mais ils avaient un problème. Ou plutôt elle avait un problème. Dominic avait passé les deux dernières nuit chez elle et elle ne s’était pas sentit prête à aller plus loin avec lui. Elle adorait qu'il la serre contre lui et qu'il l’embrasse mais elle n'arrivait pas à franchir le pas. Elle savait pourtant que Dom devait avoir l'habitude des filles facile et que si elle ne répondait pas à ses attentes il allait se lasser très vite et la laisser tomber mais elle n'arrivait pas a aborder le sujet avec lui. Elle avait lâchement avaler un médicament antidouleur dont elle n'avait pas besoin mais qui l'avait assommés pour douze bonnes heures les nuit précédentes et elle était étonnée que Dom ne lui ai pas fait de remarque.

Alexane prépara sa trousse de toilette et y rangea son rasoir. Elle mit également dans son sac des sous vêtements assortis. Elle sourit en se rendant compte qu'elle se préparait mentalement à franchir le pas. Elle ne pouvait nier qu'elle désirait vraiment Dom mais des qu'il posait ses mains un peu trop pressement sur son corps, elle sentait une terrible angoisse monter en elle et l'esquivait. Elle savait que c’était dû à son agression et ça la rendait folle de ne pas pouvoir contrôler cette angoisse.

Elle fini son sac et sortit dans la nuit noire et glaciale. Elle se dirigea rapidement vers la caravane de Dom, ravie de ne rencontrer personne. Leur relation était secrète et elle aimait le fait que les autres acteurs ne soient pas au courant et ne puissent pas les charrier.

Elle poussa la porte et fut accueillie par une agréable chaleur.

« Tu as monter le chauffage ? » demanda t'elle en enlevant sa veste

«  Oui je sais que tu es plutôt frileuse. » répondit Dom en s’approchant.

Il l'enlaça et l'embrasa doucement. Alexane sentit son cœur s’accélérer.

« Ta journée a été bonne ? » demanda t'il en allumant le four.

«  Oui mais Sisko est toujours blessé et c'est un peu embêtant car Ian doit le monter dans la semaine. » répondit elle contrarié par la blessure du hongre «  Et toi ? »

«  Oh moi j'ai volé des carottes dans un champs de maïs avec Billy . » répondit il simplement

«  Pardon ? »

Dominic éclata de rire avant de lui raconter le tournage de la scène. Alexane se surprit à rire de nombreuse fois en étendant les méfaits et idioties faites par Dom et Billy et les crises de nerfs de Peter. Elle se promit de prendre un peu de temps pour aller les voir tourner dans la semaine.

« Bon je vais me doucher. » dit elle en attrapant son sac et ce dirigeant vers la salle de bain.

« Tu veux que je t'aide a te frotter le dos ? »

Alexane se figea et lâcha son sac qui tomba au sol avec un bruit sourd. Presque aussitôt Dom la serrait dans ses bras

« Eh je rigole. » dit il en prenant son visage dans ses mains «  Je te taquine c'est tout. »

Alexane se sentit rougir. Elle ne savait pas trop quoi répondre. Sa gorge se noué et son estomac se révulsa. Elle n’était pas prête.

- « Je... je ne. » balbutia t'elle en baissant les yeux

« Alexane regarde moi. » Continua le jeune homme visiblement gêné par ses propos. «  Je ne te demande rien.... je … je veux que tu sois prête... je ne veux pas que tu te force. Je ... »

Alexane se pencha vers lui et l'embrassa. Elle espérait faire passer dans cette étreinte les remerciements qu'elle n’arrivait pas à transcrire en mot. Elle était étonnée mais réellement heureuse qu'il comprenne son point de vue et qu'il soit conscient de ses troubles.

« Aller vas te laver tu sens le poney. » dit il en desserrant son étreinte

Alexane lui administra une petite tape a l'arrière du crane

-  « Je peux aller chercher un t shirt dans ton armoire ? » demanda t'elle «  Je n'ai pas de pyjama. »

Dominic hocha la tête avant de retourner dans la cuisine.

Une fois dans la salle de bain, Alexane se glissa sous l'eau chaude et tenta de se relaxer. Elle réfléchissait à cette relation physique qu'elle avait tant de mal à aborder avec Dom elle se sentait idiote de ne pas être capable de franchir le pas. Elle attrapa néanmoins son rasoir dans sa trousse de toilette, au moins elle serait prête. Une fois sortie elle entreprit de sécher ses longs cheveux et enfila le t shirt de Dom. Elle s'observa dans le miroir en riant. Le t shirt, trop grand pour elle, lui tombait jusque sous les fesses. Elle renonça à mettre un pantalon car il faisait vraiment très chaud dans l'appartement. Mais elle ne ferait pas de remarque car Dom avait monter le chauffage exprès pour elle.

Elle sorti de la salle de bain et rejoignit son petit ami dans la cuisine. Il lisait une liasse de papier tout en remuant dans la casserole.

« Tu prépares quelque chose de bon ? » demanda t'elle en se blottisant contre lui et en glissant ses mains sous son t shirt

«  Oui il est hors de question qu'on mange de la pizza surgelée tout les soir. »

Alexane prit son air vexé que Dom chassa en posant un baiser sur son front. Il posa ses mains sur ses hanches et les laissa glisser sur ses cuisses nues et elle le vit l'observer plus longtemps que nécessaire avant de déglutir difficilement. Alexane se maudit. Quand elle n'avait pas enfiler son pantalon elle n’avait pas penser à ça. Elle s'en voulait de mettre Dom en difficulté alors qu'il se montrait si attentionné et compréhensif

« A ton tour de filer sous la douche. » dit elle en l'embrassant sur le bout du nez.

Il acquiesça et se dirigea d'un pas traînant vers la salle d'eau. La jeune femme jeta un coup d’œil aux casseroles et décida qu'il valait mieux qu'elle ne touche à rien. Il avait raison, elle était loin d'être douée en cuisine. Elle s’installa sur le tabouret du bar et feuilleta le livret que lisait Dom qui s’avéra être le script de la scène qu 'il devait sûrement tourner le lendemain. Elle se plongea dans le monde de Tolkien et ne releva la tête que quand Dom sortit de la salle de bain.

«  Ta lecture est bonne ? » demanda t'il

Alexane le dévisagea et sentit ses joues s’empourprer. Dominic était vêtu seulement d'une serviette de bain noire nouée autour de ses hanches et il n'avait sûrement pas prit le temps de se sécher car de l'eau dégoulinait sur sa peau. C’était la première fois quelle le voyait aussi peu vêtu et elle sentit son estomac se nouer. Elle détailla le jeune homme de ses cheveux mouillé dégoulinant sur son visage à ses muscles sec et bien formés. Une étrange chaleur se répandit dans son corps.

«  Quoi ? » demanda t'il intrigué par son manque de réaction.

Alexane se leva lentement du tabouret. Elle ne savait pas ou elle allait mais elle savait ce dont elle avait envie en cet instant. Elle trottina jusqu'à Dom et posa violemment ses lèvres sur les siennes. Surprit, il ne répondit pas de suite a son étreinte avant de se détendre. Plus rien ne comptait pour Alexane à part Dominic et ses mains qui s'étaient posée sur ses fesses. Elle sourit conte ses lèvres et l'obligea à reculer. Ils heurtèrent le canapé et s’effondrèrent dessus. Les mains de Dominic, qui la surplombait, glissèrent rapidement sous son t shirt, caressant la peaux de son ventre, alors que ses propres doigts fourrageaient dans ses cheveux.

Un flash explosa alors dans sa tête et la voix désagréable de Ben résonna à son oreille

« Je sais que tu en as envie. »

Alexane sentit une bouffée de panique l'envahir et attrapa les mains de Dom pour les écarter.

Ce dernier se dégagea et empoigna son visage dans ses mains.

« Alexane c'est moi. » dit il en la forçant à le regarder «  C'est moi arête de crier. »

La jeune femme secoua la tête et reprit ses esprit. Elle ne s’était même pas rendue compte qu'elle criait. Elle plongea ses yeux dans ceux de Dom et elle y lut tellement de douceur qu’elle retrouva son calme. Dominic ce redressa et l'aida a s'asseoir. Elle enfui son visage dans ses mains en tremblant.

« Respire doucement. » lui souffla Dom

Il glissa sa main dan son dos et traçait de petit cercle concentriques. Alexane sentit son corps se tendre à se contact. Elle leva le visage vers Dom et l'affection qu'elle lu dans ce regard si bleu l'aida à se raccrocher a la réalité. Elle sentit le désir enflammer son corps. Elle devait franchir le pas. Pour se prouver a elle même que ce pourri de Ben ne lui avait pas gâcher sa vie.

Décidant d'écouter son corps et non sa raison, elle se redressa et monta à califourchon sur Dominic qui la regardait l'air inquiet. Elle glissa sa bouche dans son cou et posa des myriades de baisers sur sa peau encore humide.

« Alexane si tu ne t'arrête pas maintenant je ne... » murmura t'il d'une voix rauque en glissant a nouveau ses mains sur son t shirt.

Cette fois la jeune femme était prête et elle savait ce qu'elle voulait. Elle attrapa le lobe de l’oreille de Dominic entre ses dents et tira légèrement dessus lui arrachant un gémissement. Elle avait envie de lui et elle sentait sous sa serviette que c’était réciproque ce qui lui arracha un soupir. Elle le sentait hésiter, il la respectait et sa réaction avait dû le refroidir. Elle prit alors les devant et ôta son t shirt sous le regard étonné du jeune homme. Elle vit son regard s'écarquiller alors qu'il détaillait son corps.

« Tu es sure ? » demanda t'il encore une fois en posant les mains sur ses hanches.

«  oui souffla t'elle conte son oreille. Elle se sentit alors basculer sur le canapé et oublia tout ce qui n’était pas Dominic.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: February 2nd, 2016 07:23 pm (UTC)

"Il ne remarqua pas tout de suite l'odeur de brûlé, pas plus que la fumée, trop occupé par l'instant présent et les sensations qui déferlaient en lui. Après tout, ce n'était que de la fumée, et qu'était un petit peu de fumée comparée à la joie de tenir enfin la jeune femme qui hantait ses pensées depuis des mois dans ses bras ? De la fumée ? Comment ça de la fumée ?!

Dom repris brusquement conscience de la réalité en se redressant vivement pour jeter un regard en direction de la cuisine. Alexane poussa un petit cri, surprise par sa réaction alors qu'il se levait précipitamment pour aller éteindre les plaques et retirer les casseroles du feu. Sur le canapé la jeune femme resta figée, ses adorables lèvres formant brièvement un "O" parfait. Il gémit intérieurement tout en passant une poêle sous l'eau dans un nouveau dégagement de vapeur.

Il jeta un regard noir aux casseroles, il avait attendu, il s'était montré patient... Il n'avait de toute manière aucune envie de forcer la main à Alexane, ce n'était pas de cette manière qu'il voulait envisager leur relation, bien au contraire. Mais bon sang ! Elle était venue vers lui, elle était prête à franchir le pas, pourquoi, pourquoi est-ce qu'il n'avait pas pensé à arrêter la cuisson du repas !

Quand il se tourna vers elle il souriait, les choses n'étaient pas simples pour elle, il en avait conscience, et il ne voulait surtout pas qu'elle puisse s'imaginer qu'il soit en colère ou déçu par cet événement qui venait contrarier une soirée qui commençait pourtant divinement bien.

- Bon, allez, avoue... dit-il gravement.

Elle lui jeta un regard un décontenancé.

- Tu préférais une de ces bonnes vieilles pizzas surgelées ! compléta-t-il avec un grand sourire."



======


Voila, j'ai beaucoup aimé ce texte et cette progression dans leur relation, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'imaginer le devenir de ce pauvre repas qui contrarié d'être ainsi négligé a pris la décision de se venger fort sournoisement... ^^"

Ou alors c'est l'habitude du jeu de rôle, quand le maître de jeu profite de petits détails négligés par les pauvres joueurs pour leur faire des coups tordus :p

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: February 2nd, 2016 08:43 pm (UTC)
LVDT : dom épis sur la tête

j'adore ta version de la fin du texte ! je n'avais en effet pas pensé une seconde a ce petit repas qui peut faire mal tourner les choses.

je suis contente que ce texte taie plu car je m'y suis creusé la cervelle. je ne voulais pas juste que ce soit un petit coup et puis s'en va. pour alexane c'est une étape importante qu'elle a vraiment envie de franchir mais ses traumatismes sont plus profond qu'elle ne le pense et elle a du mal a prendre le dessus. quand a dom il ne veut pas la forcer mais e mmeme temps il n'est qu'un homme et il en crève d'envie .

2 Read Comments