?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

La petite fille

January 8th, 2016 (09:35 pm)
current song: bones

Titre: La petite fille
Fandom : Mézérhían
Personnage : Adorn Rhufawl - Teagan Mezerhian - Noaluen
Rating : PG-13
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1164 mots


«  Noaluen tiens toi droit ! » gronda Rhufawl «  Et respire tu mourras étouffé dans ta propre bave lors de ton premier véritable combat »

Le commandant tournait autour du cercle de combat tracé sur le sol de la place d'arme. Il regardait s'affronter deux apprentis de la garde qui suivaient ses entraînements depuis quelques mois. Ils devenaient plutôt bon au maniement de l’épée mais certains détails étaient encore à régler. Le jeune Noaluen était l'un des meilleurs élèves de sa promotions mais il était impétueux et ne se concentrait pas assez sur son adversaire. Son excès de confiance en soi le mettait en danger. Néanmoins il avait le dessus sur son adversaire qui transpirait à grosse gouttes sous ses assauts.

« Suffit ! » ordonna Rhufawl

Aussitôt les deux combattants cessèrent le combat, se serrèrent la main et se dirigèrent vers leurs camarades de régiment pour commenter leur dernier assaut.

« C'est mon tour. »

Rhufawl grimaça en entendant cette voix féminine qu'il ne connaissait que trop. Il se retourna lentement pour faire face à la fille de son Roi. Cette dernière avait noué ses longs cheveux noirs à l'aide d' un épais lacets de cuir. Rhufawl se détourna comme s'il n'avait pas entendu cette interruption.

« Noaluen tu dois écarter les jambes, tu n'as aucun appui ! » reprit il en joignant ses mains dans son dos.

Son élève lui jeta un regard noir auquel il ne prêta aucune attention.

« Je veux me battre ! »

Cette fois la princesse c’était plantée devant lui et il ne pouvait l'ignorer.

« Princesse Teagan » commença t'il en essayant de garder son calme

«  Tea ! »

«  Princesse Teagan »  continua t'il en la foudroyant du regard «  Votre place n'est pas sur la place d'armes mais dans le château avec une quelconque broderie dans les mains. »

Il vit le regard étonnamment bleu de la princesse s'assombrir. Il la dévisagea encore une fois. Elle était le portrait caché de sa mère. Hormis sa détermination et sa sauvagerie on ne reconnaissait que très peu les traits de son père en elle.

Il vit la princesse faire un pas en arrière avant de se figer.

« Comme vous le faite si bien remarquer Rhufawl je suis la fille du Roi. » dit elle en tournant autour de lui d'un pas raide «  Je suis votre princesse et vous me devez obéissance. »

Un sourire étira les lèvres du commandant. Elle était maligne !

« Je veux me battre » assura t'elle d'un ton mordant

Elle avait gagné, il le savait. Mais il était secrètement content pour une fois qu'elle n'aie pas renié son titre. Et puis elle n'avait pas tord. Un jour elle gouvernerait à la place de son père et s'il était encore vivant Rhufawl serait son second.

« Bien Majesté. » répondit il en appuyant sur le dernier mot ce qui fit tiquer la jeune femme. «  choisissez vous une arme. »

La princesse lui tourna le dos fendit le groupe de soldat pour s'approcher du râtelier d'Armes. Rhufawl lui devait se mordre l’intérieur des joues pour ne pas sourire. L’aplomb de la princesse l'emplissait de fierté mais il était hors de question qu'elle le sache. Il vit la jeune femme tirer du râtelier d'armes une lourde épée normalement réservée à un homme d'une corpulence supérieure à la sienne.

«  Vous affronterez Noaluen, majesté. » lui dit Rhufawl alors que la princesse prenait place dans le cercle de combat.

«  Je refuse de me battre contre une fille. » protesta le soldat en rengainant son épée à sa ceinture.

Rhufawl s'approcha lentement de son élève.

« C'est une femme pas une fille ! » gronda t'il «  Et vous vous plierez aux exigence de la princesse Teagan. »

Le visage du soldat prit une teinte rouge vif qui le satisfait grandement. Ils en avait plus qu'assez de ses jeunes hommes qui voulaient devenir soldats et qui ne tenaient pas leur langue.

« Si vous voulez entrer dans la garde il va vous falloir apprendre à obéir aux ordres. » grogna t'il d'un ton froid

Noaluen entra dans le cercle de combat en dégainant son épée. Rhufawl jeta un regard à la princesse avant de lancer le début du combat. Il fut surprit par la position de la jeune femme. Elle se tenait droite, tenant à deux mains la lourde épée qu'il l'aurait cru incapable de soulever. Ses yeux fixaient son adversaire avec attention.

« Engagez » ordonna le commandant.

Aussitôt Teagan bondit vers son adversaire en élançant sa lame. Le jeune homme qui lui faisait face eu juste le temps de parer le coup. De toute évidence il ne s'attendait pas à ce que la princesse se batte réellement. Rhufawl lui tombait des nues. Teagan se déplaçait avec l'adresse d'un très bon soldats. La lourde épée ne gênait en rien ses mouvements et ses bras ne tremblaient pas. Elle attaquait toujours la première ne laissant a son adversaire aucun répit. Elle enchaîna des passes de plus en plus compliquée, portant autant ses attaques par coup de tranchant, de taille ou d'estoc et obligeant le jeune soldat à exécuter nombres de parades. Malgré le port d'une robe longue, la princesse n’était en rien gênée dans ses déplacement et elle gardait un appui et un équilibre étonnant .

Rhufawl détacha difficilement le regard de sa protégée pour jeter un œil à son élève. Ce dernier avait le dos rond et ses appuis étaient toujours mauvais. Comment un soldat a l’entraînement depuis plusieurs mois pouvait il être dominé de la sorte dans ses passes par une princesse sensée n'avoir jamais tenu une épée. Il allait crier à Noaluen d’écarter ses pieds mais il n’était pas le seul a avoir remarquer ses mauvais appuis.

Teagan exécuta une fente avant admirable qui déséquilibra son adversaire, elle lui assena un coup de pied dans le genou. Noaluen chuta vers l'avant et Teagan lui administra un coup de garde d’épée en plein dans le visage envoyant rouler le soldats sur le dos. La princesse s’empressa alors de poser sa lame sur sa gorge.

« La petite fille à gagné. » dit elle d'une voix joyeuse en appuyant un peu plus sa lame sur la gorge de son adversaire.

Rhufawl dut retenir un rire, ce qui n’était pas dans ses habitudes tandis que Teagan jetait négligemment son arme au pied du soldats dont le nez saignait abondamment. Elle fit demi tour sous les regard ébahis de l'ensemble du régiment qui avait assisté au combat. Elle passa devant Rhufawl et lui adressa un sourire et un clin d’œil.

Le commandant inclina la tête en souriant. Il était fier de sa filleule. Mais il ne put s’empêcher de se demander ou la princesse avait apprit à manier les armes de manière aussi aguerries et il se promit d'en toucher un mot au roi.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 13th, 2016 08:59 pm (UTC)

C'est marrant de voir la désapprobation de Rhufawl par rapport au comportement de Teagan, à la fois il désapprouve, et en même temps il a conscience du fait qu'il ne peut pas lui imposer son point de vue, et puisqu'il a conscience de ce qui l'attends, on voit bien dans ce texte qu'il espère pouvoir lui en faire prendre conscience pour qu'elle tienne son rang =)

Très sympas à lire !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 13th, 2016 10:20 pm (UTC)
DISNEY : merida

contente que ce texte t aie plu ! rhufawl est un personnage ambigu il veut absolument que teagan endosse son role de princesse mais il l aime profondement et il sait par quels difficulte elle est passe. et en meme temps il est fier de son caractere emporte

2 Read Comments