?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Froid

July 30th, 2015 (02:26 pm)
current mood: tranquille
current song: bones saison 6

Titre: Froid
Fandom : Harry Potter
personnage: Mary Cattermole
Rating : G
Disclaimer : les personnages de HP appartiennent a JK Rowling
Nombre de mots : 337 mots

Froid, elle avait tellement froid dans cette salle obscure et recouverte de carrelage noir du sol au plafond. Si elle avait eu sa baguette, elle aurait pu faire apparaitre un petit feu qui l'aurait réchauffée, mais ils la lui avait prise.

De toute façon Mary Cattermole était persuadé que c'est a l'intérieur de son corps qu'elle avait froid. Dans quelques minutes elle rentrerait dans cette salle d'audience ou s'était tenue les plus grands procès. Elle qui n'avait rien fait était complètement paniquée. Dolores Ombrage et Yaxley, le ministre de la justice allait l'interroger sur son statut de sorcière. Son mari lui avait répété qu'elle n'avait rien a craindre, elle avait fait ses études a Poudlard avec de très bon résultat et travaillait comme médicomage a l'hôpital Saint-Mangouste.

Pourtant, Mary avait un mauvais pressentiment. Reg, son mari n'était pas encore là. Il lui avait promis qu'il viendrait la soutenir durant l'audience et n'était toujours pas arrivé. Le cœur de Mary s'emballa et elle respira un peu plus fort pour essayer de se calmer. Elle n'aimait pas être privée de sa baguette et elle se sentait plus vulnérable que jamais.

-  « Mrs Cattermole? » appela soudain la voix flutée de Dolores Ombrage

Mary sursauta, se leva, regarda une dernière fois derrière elle pour vérifier que Reg n'était pas là, et avec un pincement au coeur la suivi dans la salle d'audience.

Soudain, tout devint glacial. Mary eu l'impression que ses organes et son sang s'était figé dans ses veines et que son corps entier venait de geler. Elle leva alors les yeux, au prix d'un effort évident et se qu'elle vit au plafond la glaça d'effrois. Des centaines de détraqueurs flottait au dessus de la salle, se nourrissant de ses pensée joyeuse mais il ne lui en restait que très peu.

Elle avait froid, de plus en plus froid et l'horrible impression que sa n'allait pas s'arranger. C'est donc avec des larmes plein les yeux qu'elle reporta son regard vers ses juges qui seraient peut être ses bourreaux.