?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Noël sans famille

October 25th, 2015 (08:49 pm)
current song: harry Potter et le prince de sang melé

Titre: Noel sans famille
Fandom : Harry Potter
Personnage : Neville Longdubat
Rating : G
Disclaimer : les personnages de HP appartiennent a JK Rowling
Nombre de mots : 482 mots

Neville poussa un grognement et se laissa tomber violemment sur son lit en faisant grincer les ressorts du sommier

« Neville on ne saute pas sur son lit. »

La voix de sa grand mère résonnait depuis le salon mais il n'y prêta pas attention. Il serrait dans son poing un morceau de parchemin froissé à force d'avoir été lu. Il l’aplati sur sa cuisse dans l'espoir de le déplisser et ses yeux se posèrent sur le texte qu'il connaissait par cœur à force de se le ressasser.

 Cher Mrs Longubat,
les fêtes de Noël approche et pour facilité l'organisation au sein de notre établissement nous vous prions de bien vouloir nous faire parvenir vos cadeaux avant le 20 décembre au plus tard. Veuillez agréer nos salutations distingués 

Neville sentit son cœur se serrer et il froissa une nouvelle fois le parchemin en le serrant fort dans sa main. Il avait longuement réfléchit depuis que sa grand mère lui avait tendu ce message. Il ne cessait de tourner et retourner ces mots dans sa tête sans résultats. Comment pouvait on songer à des cadeaux de Noël sans pouvoir le passer en famille.

Que pouvait on offrir à ses parents lorsqu'ils n'étaient même pas capable de reconnaître leur propre fils. Chaque année c’était sa grand mère qui se chargeait de cette tache, mais il avait treize ans et il voulait s'occuper lui même de choisir un présent pour ses parents. Malheureusement il n'avait aucune idée.

Ses parents n'avaient plus aucune activité. Ils passaient leurs temps dans leurs lits sans bouger à fixer le plafond sans le reconnaître ni lui ni sa grand mère. Le seule signe d'affection que lui montrait sa mère était ses emballages de bonbons colorés qu'elle déposait délicatement dans sa main à la fin de chaque visite. Neville ne pouvait d’ailleurs se résigner à les jeter et il les rangeait dans un bocal sous son lit pour ne pas que sa grand mère les trouve

Cette date limite de dépôt des cadeaux sonnait comme un ultimatum pour Neville. Il s'installa le dos contre la tête de lit et attrapa la photo qui ornait sa table de nuit. On y voyait son père et sa mère avant leur attaque. Sur le cliché il n'avait que quelques mois et se tenait emmitouflé dans des couvertures dans les bras de sa mère. Son père se penchait alors et déposait un baiser sur son front avant d'offrir un grand sourire à sa femme.

Neville reposa la photo et sentit sa gorge se nouer. Il aurait aimer pouvoir passer noël en famille devant la chemine du manoir de sa grand mère et pas dans la salle de soin de l’hôpital Sainte Mangouste. Il essuya alors une larme solitaire qui roulait sur sa joue en ce disant que le plus beau cadeau qu'il pouvait faire à ses parents c’était d'être fort et courageux.