?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Joie, peine et souvenirs

Titre: Joie Peine et souvenirs
Fandom : Harry Potter
Personnage : les familles Weasleys et Potter au complet - Minerva Mc gonagall - luna lovegood - neville longdubat - scorpius malefoy - teddy Lupin
Rating : pg - 13
Disclaimer : les personnages de HP appartiennent a JK Rowling
Nombre de mots :

« Je déteste mes cheveux ; » grommela Rose Weasley en lissant une mèche rebelle qui s’était échappée de son chignon

La jeune femme avait passé les deux dernières heures à tenter de discipliner sa chevelure. Elle avait longuement lissée une à une ses lourdes mèches brunes à l'aide de sa baguette. Ensuite elle avait dompté sa crinière en un chignon serré relevé sur sa tête, dégageant ainsi sa nuque. Cette opération avait nécessite une importante quantité de lotion et onguents mais Rose était plutôt satisfaite du résultats.

Bien sur elle avait fait tout ça pour le bal. Elle n'aurait jamais le courage de le faire quotidiennement. C'était son premier grand bal et elle espérait qu'il resterait à jamais gravé dans sa mémoire. Cette soirée était organisé pour l’anniversaire des 25 ans de la grande bataille qui avait eu lieu à Poudlard et qui avait mis fin à la grande guerre. Le lendemain une grande commémoration était prévue au sein de l'école pour rendre hommage aux victimes mortes lors de cette terrible bataille. Elle savait que ses parents et l'ensemble de sa famille avait participé à cette guerre et que son oncle Fred l'avait payé de sa vie. Le bal de ce soir avait pour but d’égayer un peu cet hommage et Rose avait bien l'attention de s'y amuser.

Elle enfila alors la robe de bal que sa mère lui avait fait parvenir par courrier quelque semaines plus tôt. Elle sourit devant la couleur que sa mère avait choisie. Elle était d'un vert foncé qui plairait sûrement à son Serpentard de petit ami.

Lorsque Rose vit son reflet dans le miroir elle se mit à sourire. La robe longue mettait sa taille fine en valeur et dégageait ses épaules.

« Tu es prête ? » demanda sa cousine en entrant dans le dortoir sans prévenir.

« Lily tu pourrais frapper. » la réprimanda t'elle en grimaçant

Elle ne calmerait jamais l’impétuosité de sa cousine. Lily secoua sa longue chevelure rousse avant de lui faire une grimace.

« Comment tu me trouve ? » demanda la jeune fille en tournant sur elle même.

Rose jaugea sa robe rouge éclatante qui s'arrêtait juste sous ses fesses. Elle mettait ses longues jambes en valeurs

- « Elle est superbe . » répondit Rose en pensant qu'elle même n'aurait jamais osée sortir en public avec une robe aussi courte

« C'est papa qui me l'a offerte. » dit Lily en sautillant sur place

« Et il a vu qu'elle était coupée bien au dessus du genou ? » s'enquit Rose, étonnée

« Bien sur que non ! » répondit sa cousine en levant les yeux au ciel « C'est moi qui l'ai raccourcie ! »

Rose se mit à rire . Elle enviait un peu la façon dont Lily était toujours aussi sure d'elle.

« En tout cas cette coiffure te vas à merveille. » lui dit sa cousine

Rose rougit, flattée.

« Ça m'as prit du temps. » expliqua t'elle «  Si seulement j'avais les même cheveux que toi. »

Lily lui adressa un sourire avant de balancer sa longue chevelure parfaitement lisse sur le coté. D'un commun accord elle décidèrent de descendre dans la salle commune pour retrouver les autres.

Hugo et Albus était déjà prêt et patientait avec les autres élèves de Gryffondor. Ils se levèrent en voyants arriver leurs sœurs respectives. Hugo était très élégant dans sa robe brune alors qu'Albus avait opté pour une robe bleu nuit. En le voyant ainsi vêtu Rose se dit qu'il était très séduisant. Il n'avait absolument rien à envier à son frère aîné niveau physique. Et pourtant Albus avait toujours eu nettement moins confiance en lui que James.

Les deux garçons complimentèrent leurs sœurs pour leur tenue.

« Une robe verte ? » s'enquit Albus en lui faisant un sourire

Rose tiqua immédiatement

« Je vous préviens tout les deux. » dit elle en leur lançant un regard noir « L'avertissement tiens toujours. Il est hors de question de mettre papa au courant pour moi et Scorpius. Le premier qui bronche je le transforme en veracrasse. »

Les deux garçons hochèrent la tête même si Rose cru voir Hugo grimacer. Il avait fallut du temps et de nombreuses disputes mais Hugo et Albus avait finit par accepter sa relation avec le Serpentard. Et c'est grâce à ses nombreuses menaces et ses talents en métamorphose humaine qu'elle avait pu empêcher les deux garçons ainsi que James de ne rien révéler à son père.

Ils patientèrent avec les autres élèves de Gryffondor en spéculant sur le déroulement de la cérémonie du lendemain et les personnes qui y assisterait. Les invités avait étés trier sur le volet par la directrice de Poudlard et bien sur les familles Weasley et Potter avaient été les premières prévenues.

Rose ne put s’empêcher de sourire en remarquant qu'Albus ne cessait de jeter des coups d'oeil désapprobateurs aux jambes fortement dénudées de sa petite sœur. Mais le tempérament de feu de la jeune fille était bien connu et il s'abstint de tout commentaire

Lorsque se fut l'heure. Ils descendirent avec les autres élèves pour se regrouper dans le grand hall. Tout les élèves de Poudlard était réunis. Rose se mit sur la pointe des pieds pour chercher Scorpius des yeux. Sans succès. La foule était dense et les robes de soirée multicolores attiraient bien plus l'oeil que les uniformes réglementaires que les élèves portaient habituellement. Elle commençait à désespérer quand deux mains se posèrent sur ses hanches.

« Tu es splendide » murmura la voix de Scorpius à son oreille

Rose se retourna pour faire face à son petit ami qui la fixait de son incroyable regard gris. Elle remarqua alors par dessus l’épaule de Scorpius son frère qui lui jeta un regard empli de colère avant de tourner les talon et de disparaître dans la foule.

S'il avait accepter l'idylle de sa sœur, il ne restait jamais bien longtemps en la présence de Scorpius. Mais Rose chassa vite son frère de sa tête. Elle voulait profiter des seuls moments de la soirée ou elle pouvait être dans les bras de son petit ami. Son père serait présent et il n'était pas au courant pour Scorpius, fort heureusement. Elle se blotti un peu plus dans les bras du jeune homme qui releva son menton d'un doigt pour poser les lèvres sur les siennes. Elle répondit à son baiser avec passion tant qu'elle en avait encore l’occasion.

0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o

Driiiiiing !

James Potter sortit sa tête ébouriffée de la douche en entendant son réveil sonner dans le salon. Il attrapa sa baguette qui traînait sur le lavabo et jeta un sors à l’appareil qui s’arrêta. Il devait se dépêcher de sorti de la salle de bain car il était loin d’être en avance. Il se rinça sous le jet d'eau bouillante avant sortir de la baignoire et de s'enrouler dans une serviette moelleuse. Il jeta un coup d’œil à son miroir, essuya la buée qui s'y était amassé et sourit en voyant ses cheveux en bataille. Il jeta rapidement un sort pour les sécher sachant très bien que ce n’était pas la peine de perdre du temps à essayer de les mettre en forme. Il se précipita dans son salon ou sa tenue de soirée était prête.

C'était sa mère qui la lui avait choisie car il détestait faire les boutiques. Il fut ravi de constater qu'elle ne comportait aucunes fanfreluches que l'on pouvait voir sur certains magazine de mode sorcière. Elle était noire et sobre. Il enfila rapidement sa tenue, récupéra sa baguette qu'il glissa dans sa poche et transplana jusqu’à Godric Hollow.

En arrivant devant la maison de ses parents, il se sentit aussitôt de bonne humeur. Il adorait cette grande maison ou il avait grandi. Ce bâtiment avait abrité ses rires d'enfants et ses parties de quidditch endiablée avec son père, Albus et Lily. Depuis qu'il avait quitté Poudlard il avait prit un petit appartement à coté de la faculté des sports magique ou il avait été admis. Il adorait son indépendance mais la vie dans la grande maison familiale lui manquait un peu.

« Maman c'est moiii ! » s’écria t'il en poussant la porte

« Je suis dans le salon. » répondit sa mère sur le même ton amusé

James longea le couloir et rejoint sa mère dans la pièce principale de la grande maison. Elle était entrain de ranger des documents dans un petit sac à main en cuir noir.

« Tu es superbe. » souffla James en détaillant la tenue de sa mère

« Oh merci mon chéri ! » répondit elle en rougissant un peu

Il s'approcha et embrassa sa mère sur la joue avant de lui tendre la main pour la faire tourner sur elle même. Elle portait une robe noire cintrée qui lui allait merveilleusement bien.

« Tu as une taille de jeune fille. » lui dit James en lui adressant un clin d’œil

Sa mère lui mit une petite tape derrière la tête avant de répliquer

« Ce n'est pas parce que j'ai mit au monde trois enfants que j'ai perdu mon corps d’athlète de haut niveau ! »

James leva les yeux au ciel avant de chercher son père.

« Papa n'est pas la ? » demanda t'il

« Si. Il est entrain de s'habiller. » répondit sa mère « Tu le connais des qu'il doit enfiler une tenue de soirée il se met a râler et ça prend des heures »

James pouffa. Son père de par son célèbre passé devait assez régulièrement participer à des fêtes et des cérémonies, et tout le monde savait qu'il détestait tout ses chichis.

« Tu as mon invitation ? » demanda t'il en se rappelant soudain qu'il fallait le fameux laisser passer pour accéder au bal de Poudlard

« Bien sur » répondit sa mère en glissant les trois billets dans son sac à main « Si je te l'avais laissé on ne l'aurait jamais revu »

« Hé ! »protesta t'il « Je ne suis pas aussi désordonné ! »

« Tu rigoles ! » grogna Ginny « C'est limite si on arrive encore a pousser la porte de ton appartement pour rentrer ! »

James croisa les bras sur sa poitrine, prit un air vexé et s’éloigna.

« Puisque tu es désagréable avec moi je vais chercher papa ! » bougonna t'il en montant les escaliers

Il entendit rire sa mère et en fut ravi. Si pour lui ce bal était juste une fête qui risquait fort d'être très divertissante, pour ses parents, qui avaient tout deux participé à la grande bataille de Poudlard, cette soirée avait un arrière goût de tristesse. Et la cérémonie du lendemain risquait d'être très difficile. Il s’était donc promis de faire tout son possible pour que sa bonne humeur soit communicative et que ses parents passent une bonne soirée.

Une fois rendu à l’étage, il frappa à la porte de la chambre de ses parents. Son père lui ouvrit et au regard étonné qu'il lui lança James su qu'il ne s'attendait pas à ce que ce soit lui derrière la porte

« Salut papa ! » lança t'il en entrant dans la pièce.

Il embrassa son père avant d’éclater de rire en le voyant encore en caleçon.

« Jolie tenue de soirée. » lui dit James en souriant « Tu vas faire des ravages habillé comme ça. Mais je crois que ça risque fort de déplaire à maman. »

Il vit son père sourire et se diriger vers sa tenue de soirée, aussi noire que celle de James, qui était posée sur une chaise à coté du grand lit. Harry enfila rapidement le vêtement et grimaça en attrapant son nœud papillon. Il le garda à la main et sortit de la chambre. James suivit son père dans les escaliers et il retrouvèrent Ginny au salon

« Je suis obligé de porter ça ! » demanda son père en désignant son nœud papillon

« Oui mon chéri ! » répondit Ginny en s’approchant pour le lui attacher

« Mais James n'en à pas lui. » fit remarquer Harry en jetant un regard envieux a son fils

« C'est parce que je suis jeune et que c n'est plus du tout à la mode. » railla James en adressant un sourire éclatant a son père qui grimaçait.

Il vit sa mère terminer d'attacher l'accessoire autour du cou de son mari avant de poser ses lèvres sur les siennes. James détourna le regard. Il était ravi de savoir que ses parents étaient toujours aussi amoureux l'un de l'autre mais n'appréciait pas spécialement leurs démonstrations d'attention en sa présence

« Aller les vieux ! » lança t'il « On va être en retard ! »

Il reçut aussitôt une claque à l'arrière du crane de la part de son père

« Le vieux il va arrêter de payer le loyer de ton appartement. » le menaça Harry avant de tenir gentillement la porte d'entrée à Ginny

Ils sortirent tout les trois de la maison et transplanèrent directement pour Pré au Lard. Il avait déjà reçut deux claques en moins de dix minutes. Cette soirée promettait d'être fameuse !

0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o

Lorsque Ginny descendit de la diligence et qu'elle aperçut le château elle sentit son cœur se serrer. Toutes les fenêtres de l’édifice étaient allumées et Poudlard semblait briller de mille feux. Le château avait été rebâtit à l'identique après la guerre. La tour d’astronomie qui avait subit de nombreux dégâts se dressait de nouveau loin au dessus des autres.

Harry la prit par la main la sortant de sa contemplation et elle lui adressa un sourire. Elle savait que c’était pour lui que cette soirée et surtout la cérémonie du lendemain serait le plus dur et elle voulait se montrer forte pour le soutenir.

L'allée menant à la porte principale du château était bordée de centaines de petites bougies qui flottaient en l'air, indiquant ainsi le chemin aux invités. Elle était heureuse que Mineva Mc Gonagall aie organisé cette soirée. C'était pour elle l'occasion de pouvoir retourner dans ce châteaux qu'elle chérissait tant et surtout elle et son mari allait partager ce moment avec leurs enfants.

Elle serra la main de Harry un peu plus fort et il gravirent la pente douce qui menait au château . Suivit par James, Hermione et Ron. Ils donnèrent leur invitation à Rusard qui les laissa entrer non sans avoir jeter un regard mauvais à James.

« Pourquoi te regarde t'il comme ça ? » demanda Ginny à son fils qui rougit légèrement

« On est de très bon amis. » répondit il en se frottant la nuque, visiblement gêné « Je dois lui manquer. »

Elle jeta elle aussi une œillade sombre à son fils qui lui entoura les épaules.

« Maman !  Profite de ta soirée. » dit il en lui montrant d'un geste les multiples décorations flottant dans la grande salle ou il pénétrèrent «  On est pas la pour se ressasser toutes mes prouesse scolaire. »

Ginny pouffa et rejoignit son frère et Hermione qui se dirigeait vers le bars. Harry lui tendit un verre d'hydromel. Elle en but une gorgée et sourit. Il était délicieux. Ginny regarda tout autour d'elle. La grande salle était resplendissante. Au lieu des quatre grandes tables ou les élèves prenaient habituellement leurs repas, l'on pouvait voir des dizaines de petites tables positionnée tout autour d'une grande piste de danse. Un estrade avait été montée à l’opposé du bar, et le groupe de musicien y était déjà installé. Les élèves de Poudlard semblaient radieux. Ils étaient tous habillés de robes de soirée multicolores et les filles s’étaient parés de leur plus beaux bijoux.

« Je n'ai pas encore vu Rose. » grommela Ron derrière elle

« Ron je t'interdis que lui gâcher sa soirée » le prévint Hermione

Ginny pouffa. Son frère était affreusement protecteur avec sa fille et elle trouvait Rose très courageuse de supporter son père avec autant de calme. Elle était heureuse qu' Harry soit plus laxiste envers Lily.

« Maman ! » entendit elle soudain

Elle vit arrivé son fils cadet suivit de Lily. Elle les embrassa tout les deux.

« Mon chéri tu es superbe. » dit elle en embrassant son fils

Elle fut alors bousculée par James et qui attrapa son frère et le secoua comme un prunier

« Mon chéri tu es superbe ! » s'écria t'il en imitant sa mère d'une voix aiguë

James colla deux baisers humides sur les joues d'Albus qui se dégagea en grognant alors que Lily éclatait de rire. Sa fille radieuse sauta dans les bras de son père qui l'embrassa sur le front avant de s’écarter un peu pour évaluer sa tenue. Ginny se mit a rire intérieurement en voyant son visage se décomposer lorsqu'il remarqua les longues jambes de sa fille découverte.

« C'est la robe que je t'ai offerte ? » demanda t'il

« Oui papa ! » répondit la jeune fille en tournant sur elle même « Elle est géniale je l'adore. »

Ginny vit son mari se gratter la nuque, très embarrassé.

« Euh Lily..... » commença t'il

Mais il fut interrompu par Ron qui se précipita vers sa nièce.

« Tu as vu Rose ? » demanda t'il à Lily «  Elle porte une robe aussi courte que la tienne ? »

Ginny remarqua que le teint de son frère virait légèrement au violet et elle attrapa la main de sa fille pour la rassurer

« Tu es très jolie ma Lily. » dit elle

Sa fille lui rendit son sourire. Elle avait un caractère bien trempé tout comme elle. Et il lui fallait plus que les commentaires arriéré de son père et son oncle pour la déstabiliser

Rose et Hugo rejoignirent rapidement le petit groupe et la jeune fille du tourner plusieurs fois sur elle même pour que son père puisse vérifier que sa tenue était longue et ne montrait en aucun cas ses jambes. Tout cela sous les protestation véhémentes d'Hermione.

La directrice de Poudlard qui était montée sur l'estrade pendant leurs retrouvailles réclama alors le silence. Et la famille Potter comme toutes les autres se tourna vers elle.

« Je suis ravie de tous vous accueillir dans cette école pour ce grand bal. J’espère que vous serez tout aussi nombreux à la grande cérémonie de demain. En attendant je vous souhaite de vous amuser et j’espère que mes élèves sauront se montrer courtois et respectueux du règlement. »

Ginny jeta un regard appuyé à ses fils et applaudit alors que les musiciens reprenaient place sur l’estrade et entamaient un morceau de musique endiablé.

« Bon on va voir ce qu'il y a d’intéressant à cette soirée. » dit James en regardant autour de lui

Comprenant qu'il parlait des jeunes femmes présente sur la piste sa mère lui administra une grand claque a l'arrière du crane.

« Je ne veux pas t'entendre parler comme ça ! » le gronda t'elle alors qu'il se massait l'arrière de la tête d'un air vexé

Il lui tira la langue et disparut dans la foule. Elle le vit réapparaître quelques mètre plus loin tenant à son bras une jolie blonde qui se mit à glousser

«  On ne le changeras pas. » souffla Harry à son oreille

Ginny lui sourit et il l'enlaça. Elle savourait ce contact et leva un bras pour caresser les cheveux de son mari qui grisonnait sur les tempes. Elle avait beau l'avoir épouser depuis des année elle en était toujours aussi éperdument amoureuse. Elle plongea son regard dans celui de son mari. Elle était heureuse qu'Albus aie hérité de ses magnifique yeux verts.

« Tu me fait danser ? » demanda t'elle en se penchant à son oreille

Elle vit le visage de Harry se décomposer. Elle savait que son mari n'aimait pas danser mais elle avait envie de profiter de la soirée. Elle lui attrapa la main et l’entraîna sur la piste de danse. Il la suivit d'un air résigné et il dansèrent ensemble un long moment.

« Voila ce qui aurait du ce passer lors du bal du tournoi des trois sorcier. » murmura t'elle dans le cou de son mari.

« J'aurais du t'inviter. » dit il en la serrant un peu plus fort

« Oui tu aurais du ! »

Elle le sentit rire et elle l'embrassa dans le cou. Elle sentit qu'ils s’arrêtaient de danser. Harry passa sa main dans ses cheveux avant de lui relever le menton et se déposer ses lèvres sur les sienne. Elle approfondit le baiser et ferma les yeux. Elle se voyait des année plus tôt, entourée des élèves de Beaubatons et de Durmstrang, entrain d’échanger un baiser fougueux avec Harry.

« Oh ! Vous vous donner en spectacle! » grogna Albus

Ginny se sépara de son mari et se trouva nez à nez avec son fils visiblement mécontent

« Vous vous bécoter en public. » les gronda t'il en posant ses mains sur ses hanches

« Ton père et ta mère s’aiment. » lui dit Harry en haussant les épaules « Je ne vois pas de mal a ça. »

« Les élèves ont interdiction de se bécoter durant la soirée et je suis préfet alors vous aller respecter le règlement. »

Ginny et Harry éclatèrent de rire et Albus les imita rapidement.

« J'ai toujours détesté les règlements. » dit Harry avant de poser un chaste baiser sur les lèvres de sa femme « Fais un peu danser ta mère. Moi je n'en peut plus ! »

« Lâcheur ! » Lança Ginny alors qu'il se dirigeait déjà vers le bar

Elle enchaîna alors plusieurs danse, d'abord avec Albus puis avec Teddy ainsi qu'avec Hugo . Son neveu avait hérité de son père pour ce qui était de la danse se qui fit bien rire Ginny.

« Laisser faire le pro. » lança alors James en s'approchant de sa mère.

Il lui prit la main et s'inclina en lui faisant un baise main. Ginny sourit, son fils était le plus gros dragueur de tout les temps mais elle devait avouer qu'il savait y faire. Il posa une main sur la taille de sa mère et serra bien l'autre dans la sienne. Il l’entraîna alors dans un rock endiablé, la faisant tournoyer sur place avec aisance. Ginny s'amusait beaucoup. Les couples s’étaient quelque peu écarter pour leur laisser de la place.

-  « Ou as tu apprit à danser comme ça ? » demanda t'elle quand le morceau se termina « C'est impossible que se soit ton père qui t'aie montrer l'exemple. »

James se mit à rire.

« Le talent ! » dit il simplement

Les musicien entamèrent alors un morceau plus lent. La musique était langoureuse et Ginny et James valsèrent doucement. Ginny observait son fils. Le dos droit et le sourire au lèvre il valsait avec une aisance déconcertante.

«  Tu es beau . » lui dit elle

Il tourna ses grands yeux noisettes vers elle et lui adressa un sourire séducteur qui n'avait rien de naturel.

« Je sais, tu peux être fière de toi. » dit il

Ginny pouffa. Elle était heureuse. Elle avait réussi a faire danser son mari et passait un très bon moment avec ses enfants dans ce château qu'elle avait tant aimé.

O0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o

La fête battait son plein et des dizaine de couples batifolaient sur la piste de danse. Scorpius Malefoy, nonchalamment appuyé contre un des murs de la grande salle regardait les autres s'amuser. Il devait se l'avouer il s'ennuyait. Son meilleur ami était entrain de danser avec sa cavalière et il n'avait pas le droit d'approcher de Rose puisque son père était présent.

Il regrettait que ses parents à lui ne soit pas la. Bien sur, il savait que son père n'avait pas vraiment jouer le bon rôle lors de la bataille de Poudlard ,même si depuis il s’était repentit. Scorpius n'avait pas été élevé dans la magie noire mais dans la sévérité et le respect. En voyant James Potter danser un rock endiablé avec sa mère, il n'avait put s’empêcher d'envier cette complicité.

D’ailleurs James Potter l’étonnait en plus d'un point ce soir. Alors que ce dernier avait tenter de le pulvériser l'année précédent lorsqu'il avait apprit sa relation avec sa cousine, ce soir il lui avait poliment serrer la main lorsqu’ils s’étaient croiser en lui assurant qu'il était ravi de le revoir. Scorpius était très étonné de cette relation mais James semblait plus mature que lorsqu'il avait quitté Poudlard et il était content qu'un proche de Rose ne veuille plus lui sauter à la gorge

Scorpius avait un coup de blues. Il aurait aimé emmener Rose danser et la serrer dans ses bras mais elle craignait plus que tout que son père apprenne leur relation et il respectait sa décision de ne rien lui dire. Même si lui pensait qu'il valait mieux mettre Mr Weasley au courant tant qu'ils étaient à l’école. Ainsi il ne pourrait réagir trop violemment. En même temps il ne se sentait pas vraiment prête a affronter les foudre de Ronald Weasley.

Scorpius décida d'aller se chercher une autre bière au beurre au bar quand il sentit quelqu'un l'attraper par le bras. C’était Rose qui le tirait rapidement vers la sortie de la grande salle. Il la suivit sans broncher et ils s'isolèrent dans un coin du hall. La jeune femme lui sauta dans les bras et il la serra fort contre lui. Il se sentait apaisé lorsqu'elle était dans les parages.

« Tu me manques » dit elle en levant ses beaux yeux noisette vers lui.

« Toi aussi. » souffla t'il « Cette soirée est d'un ennui mortel. »

Rose hocha doucement la tête. Il savait qu'elle s'en voulait de ne pas passer la soirée avec lui, alors qu'elle s’amusait bien entourée de ses cousins et qu'elle était ravie de revoir ses parents.

« Au fait James est venue me serrer la main. » dit il pour changer de sujet « Il m'as dit qu'il était ravi de me voir. »

« C'est vrai ? » s’étonna t'elle en lui jetant un coup d’œil septique

« Je t’assure ! »

Rose se mit a rire et Scorpius sentit son cœur s'emballer. Elle était si belle. Elle relevait rarement ses cheveux et Scorpius se mit à penser qu'il aimerait l'embrasser sous l'oreille.

« Comment trouve tu ma robe ? » demanda soudain la jeune fille

Scorpius s’écarta et fit mine de réfléchir. Il vit alors le visage de sa petite amie se décomposer et décida de ne pas la faire enrager plus longtemps

«  Tu es magnifique. » lui dit il en l'attirant à nouveau vers lui

« C'est ma mère qui la choisie. » l’informa t'elle en lissant un peu le tissu de la dite robe - « La couleur te plaît ? »

Scorpius caressa le tissu vert du vêtement. Il était doux et aérien et il pouvait sentir la peau de Rose à travers. Il réprima un frisson.

« Je vais aller de ce pas la remercier alors. » souffla Scorpius en remettant une mèche rebelle échappée de son chignon derrière l'oreille de la jeune fille

« On va éviter. » rit elle « Elle reste avec papa pour le distraire alors évite de te faire remarquer. »

« On a donc cinq minutes à nous ? »

« Il doit en rester environ deux. » le corrigea t'elle

Mais elle n’eut pas le temps de finir sa phrase car il posa ses lèvres sur les siennes. Il avait tellement eu envie de l'embrasser depuis qu'il l’avait vu dans cette robe de soirée qu'il ne voulait plus perde une seule seconde. Il sentit qu'elle répondait à son baiser et qu'elle glissait ses doigts dans ses cheveux.

Il ne pensait plus a rien qui ne fut pas Rose lorsque des cri résonnèrent dans le hall. Ils se séparèrent intrigué par ce vacarme, et vit le visage de Rose perdre toute ses couleurs.

« Je savais que tu avais filé pour retrouver un garçon. ! »

La voix de Ronald Weasley vibrait dans l’immense hall d'entrée et Scorpius se figea. Il se tourna lentement en serrant bien fort la main de sa petite amie qui semblait mortifiée.

Ronald Weasley se stoppa net en l'apercevant. Il porta sa main à son cœur et Scorpius pria pour qu'il ne fasse pas une attaque. Le choc devait être rude. Son visage se mit a virer du blanc au violet.

« Papa je peux tout t'expliquer. » lança Rose en se précipitant vers lui

« Lui. » gronda Ron en pointant Scorpius du doigt

Le jeune homme ne savait pas quoi faire. Il aurait voulu ce faire le plus petit possible pour ce fondre dans le paysage mais c’était impossible. Le père de sa petit amie le fusillait du regard et Scorpius n'osait plus bouger.

« Viens ici jeune fille ! » s'exclama Ron en reprenant soudain ses esprits

Il empoigna sa fille par le bras et la força à le suivre vers le parc. En voyant Rose grimacer Scorpius décida d'intervenir.

« Eh ! Attendez ! » s’écria t'il en esquissant un geste pour les suivre

« Je t'interdit de la toucher. » gronda Ron en pointant sa baguette vers lui.

Derrière lui il voyait Rose, le visage décomposé et baigné de larmes qui lui jetait un regard désolé. Il eu soudain la nausée.

« RONALD WEASLEY ! »

La voix d’Hermione avait claqué dans la grande salle. Elle s'approchait à grande enjambée, ses cheveux dont Rose avait hérité flottant derrière elle. Elle avait l'air furieuse. Elle jeta un sors à son mari qui lâcha immédiatement sa fille. Elle s’avança jusqu 'à eux et attrapa son mari, pourtant bien plus grand qu'elle, par le col de sa robe, le forçant à la suivre dans les couloirs du château.

Scorpius les suivit des yeux jusqu'à ce qu'il aie disparut puis se tourna vers Rose. Cette dernière était assise par terre secouée de sanglots. Il se précipita vers elle, l'aida à se relever et, la portant presque, l'amena jusqu'à l’escalier principal ou il la fit s’asseoir.

-  « Je suis désolée. » s'exclama t'elle en se jetant dans ses bras.

Scorpius la laissa pleurer contre lui en lui caressant les cheveux. Cette soirée était un désastre