?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Calendrier de l'avent J9 : LVDT

December 9th, 2017 (09:21 pm)
current song: friends

Titre: vingt dollars
Fandom : LVDT
Personnage : Orlando - Karl - alexane
Rating : G
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 316 mots

Orlando jeta un œil à travers les portes vitrées de l’hôtel. La route passant juste devant l'immense chalet avait été déneigée mais l'asphalte était d'un noir brillant et une épaisse couche de glace recouvrait le bitume.

- On va se casser une jambe, grommela Karl en le rejoignant.
- Le premier qui passe la porte va finir à l’hôpital, concéda Orlando en croisant ses bras sur sa poitrine.
- Allez les garçons ! s'exclama une voix dans leur dos. Ce n'est pas un peu de neige qui va nous arrêter. Vous devriez venir courir avec moi.

Orlando se retourna lentement et jeta un regard effaré à sa meilleure amie. Alexane portait un jogging épais et une veste sans manche sur un gros sweat à capuche. Elle avait soigneusement lacé ses baskets et enfoncé un bonnet à pompon sur sa tête.

- Tu vas vraiment aller courir ? s'enquit Karl, inquiet.
- Oui, ce n'est pas parce qu'on est en vacance qu'on doit se négliger, répondit la monitrice en esquissant deux petits pas chassés pour s'échauffer. Et avec tout le fromage qu'on mange ici ce n'est pas du luxe.

Elle se pencha en avant pour étirer son dos et Orlando s'empressa de se pencher vers Karl pour lui murmurer à l'oreille.

- Vingt dollars qu'elle s'étale à la première foulée.
- Pari tenu, répondit aussitôt son ami. Elle tient sur des bourricots déchaînés je suis sure que la glace ne l'arrêteras pas.
- Alors vous ne venez pas avec moi ? demanda Alexane son sourire confiant toujours accroché à ses lèvres.
- Non mais on t'encourage, répondit Karl.
- Vous n'êtes que des mauviettes.

Orlando ne répondit pas et regarda son amie passer la porte. Il jubila quelques secondes plus tard quand Alexane prit sa foulées d'appel, que son pied entra en contact avec la glace et qu'elle se retrouva sur son derrière à maudire le verglas.