?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Réaction spontanée

September 30th, 2015 (09:31 pm)
calm

current mood: calme
current song: friends

Titre: Réaction spontanée
Fandom : LVDT
Personnage : Alexane - Orlando - Oliver - Pantaï
Rating : G - 13
Disclaimer : les chevaux et Alexane sortent de mon imagination. Les acteurs appartiennent à eux même
Nombre de mots : 2626 mots

« Tu veux bien te dépêcher. » grommela Orlando en s'appuyant sur la porte du box ou se trouvait Alexane

La jeune femme lui tira la langue avant de recommencer à brosser Pantaï. Il restait quelques traces de transpiration sur ses flancs qu'elle s'empressa d’éliminer. Pantaï s'était montré très appliqué durant sa séance et il méritait d'être récompensé pour ses efforts. De plus elle adorait faire enrager Orlando qui était un jeune homme impatient, elle prit donc tout son temps pour finir le pansage de sa monture.

« Tu devrais prendre exemple sur moi » dit Alexane en rangeant sa brosse dans sa caisse « C'est à peine si Ares voit une brosse après la séance. Et tu sais que ça m'horripile ! »

La cavalière flatta une dernière fois l'encolure de l'étalon avant de sortir de boxe en mettant un coup d’épaule à Orlando au passage. Elle vérifia avec attention les verrous du box pour être sur que l'étalon ne puisse pas s'échapper.

-  «  Tu sais que j'adore t’embêter. » lui lança Orlando en la suivant dans les écuries

-  « Fais attention Orly tu ne m'as jamais vu vraiment énervée. » le prévint t'elle en entrant dans la sellerie pour y ranger ses affaires.

-  « Alors je vais faire tout ce que je peux pour te pousser à bout. » répondit il «  Et ne m’appelle pas Orly !! »

« Je t’appelle comme je veux ! Tu préféré peut être Olrandinouchet ! »

Alexane vit le jeune homme faire la grimace et elle éclata de rire. Elle vérifia que toutes ses affaires étaient correctement rangée dans son casier et se dirigea vers son bureau, le jeune homme toujours sur ses talons.

Elle s'assit et rangea les trois papiers qui traînaient sur sa table. Elle alluma ensuite la tablette que le réalisateur avait mis à sa disposition et envoya un e-mail à Peter. Elle faisait ça chaque soir, après avoir fini son travail auprès des chevaux. Elle y résumait les progrès des acteurs, les objectifs atteints ainsi que le nom des chevaux travaillés dans la journée et les points positifs et négatifs de chaque séance. Ainsi le réalisateur pouvait à tout moment consulter le travail qui se déroulaient aux écuries. Elle prit plaisir à décrire dans son mail les progrès de Pantaï. Le cheval c’était vraiment appliqué sur sa séance, il devenait plus souple et plus équilibré dans ses allures et Alexane en était ravie.

Elle entendit Orlando soupirer, et décidant qu'elle l'avait assez fait languir elle éteint la tablette. Elle ouvrit un tiroir et récupéra le chéquier du centre équestre que Peter lui avait confier avant de pousser Orlando hors du bureau et de le fermer à clé

«  Au fait Mme Poney pourquoi c'est moi qui doit t'accompagner à ce magasin ? » demanda Orlando alors qu'il se dirigeait tout les deux vers le parking

« Car Peter te l'as ordonné. » répondit elle en prenant place dans le 4x4 que Viggo lui avait prêter.

« Viggo aurait été ravi de t'emmener. »

« Oui » acquiesça Alexane « Mais il tourne toute la journée alors que toi tu ne sers à rien

Elle vit son ami afficher un air outré alors qu'il s'installait coté passager. Il croisa ses bras sur sa poitrine et fixait le pare brise sans dire un mot. Alexane démarra la voiture et sortit du centre équestre.

« On aurait pu prendre ma voiture. » bougonna encore le jeune homme en lui jetant un regard

« Ne me dit pas que tu m'aurais laisser mettre des affaires d'équitations dans ta Porsche ! » lança Alexane

« Ok ! Mais j'aurais pu conduire ! »

« C'est moi le chef ! » lança Alexane en lui pinçant gentiment le bras

Elle prit la direction de la voie rapide qui menait à la grande ville la plus proche. Même s'il bougonnait comme un enfant, elle savait qu'Orlando était quand même content de l'accompagner. Elle même en était ravie car elle appréciait beaucoup le jeune homme. C’était l'un des acteurs dont elle était le plus proche.

Bien sur elle passait énormément de temps avec Viggo qui était son cavalier le plus assidu. Et malgré leur différence d'age, Viggo était devenu son confident. Il était toujours d'humeur égale et de très bon conseil. Elle adorait partir en promenade avec lui. Il lui apprenait toujours plein de choses passionnantes sur les plantes, les paysages et les coutumes de la Nouvelle Zélande. C’était quelqu'un de très instruit qui aimait autant l'équitation que la musique et la poésie. Alexane pouvait l’écouter jouer de la guitare durant des heures.

Elle était également assez proche de Dominic. Mais très différemment. Elle ne pouvait nier qu'elle trouvait l'acteur très charmant. Il était toujours très attentionné avec elle et lui aussi passait beaucoup de temps au centre équestre, bien qu'il aie très peu de scène à cheval dans le film. Elle espérait donc qu'il se déplaçait pour la voir et rien qu'a cette pensée, elle sentit un grand sourire naître sur ses lèvres.

Mais avec Orlando c’était différent. C’était le bout en train par excellence. Il ne restait pas deux minutes sans blaguer. Il était devenu son partenaire durant les cours de combat et malgré son caractère dispersé il pouvait se montrer concentré et pointilleux lors de ses séances à cheval. Elle avait prit la fâcheuse habitude de le taquiner a longueur de temps et il lui rendait la pareille.

Alexane sortit de ses pensée et se concentra sur la circulation qui devenait plus dense à l'approche de la ville. Il se rendait tout les deux dans la sellerie la plus proche pour acheter du matériel d'équitation. Certaines sangles datant des anciens propriétaire du centre équestre étaient douteuse et menaçaient de casser. Elle devait aussi acheter plusieurs licols et des tapis de selle pour le confort des chevaux.

Ils mirent une vingtaine de minutes pour arriver en ville et Alexane trouva rapidement le magasin grâce au GPS dont le véhicule de Viggo était équipé.

Ils pénètrent dans la boutique et Alexane sourit immédiatement. Elle se trouvait dans son élément. Elle inspira profondément. Elle aimait cette odeur de matériel neuf et de cuir. Des articles de soins et de briderie s'étalaient le long des murs et sur de nombreux portant. C’était le paradis pour la jeune femme.

Elle s'approcha des différents filets qui était accroché sur le mur et frôla le cuir neuf. Ils étaient magnifique.

« Regarde ! » dit elle à Orlando « Ceux ci ont des boucles assez épaisse et en métal brut. On pourrait les utiliser pour le tournage. »

Son ami acquiesça et partit chercher un panier à l’entrée de la boutique ou Alexane déposa trois exemplaire des brides qui lui convenait.

« Je peux vous aidez ? » demanda une petite femme rondelette qui s'approchait d'eux

-  « Avec plaisir. » répondit Alexane « Je cherche des licols. »

-  « Biens sur » répondit la vendeuse en lui faisait signe de la suivre « J'ai de très beaux modèles avec des strass sur la muserolle »

- «  Je cherche plutôt des modèles simple mais résistant  » précisa Alexane alors qu'Orlando pouffait à l’évocation des strass

La monitrice ajouta une dizaine de licol simple à son panier ainsi que deux licols plus résistant en cuir pour Rhackham et Pantaï, tout les deux entiers. Elle demanda ensuite à voir les tapis de selle et suivit la vendeuse à travers la boutique. Elle passa alors devant plusieurs selles et s’arrêta net devant une selle de dressage. Elle la trouvait sublime. La selle était en cuir noir très doux et ses quartiers descendait bas pour une meilleures descente des jambes du cavalier. Les matelassures étaient épaisses et les coutures fines et délicates. C’était un travail d’orfèvre.

« Elle est somptueuse. » lâcha Alexane en caressant doucement le cuir

« Tu n'as qu'a te l’acheter. » lui dit Orlando

« Je n'ai pas un salaire d'acteur. » répliqua t'elle en lui tirant la langue

Alexane avait les moyens de se l’acheter mais elle voulait faire des économies. Elle avait faillit s’étouffer lorsqu'elle avait vu son premier salaire. Elle n'aurait jamais imaginé un jour gagner correctement sa vie et elle voulait mettre de l’argent de coté pour ne jamais être dans le besoin.

Elle jeta donc un dernier coup d’œil à la selle et continua son chemin. Elle rajouta à son panier une dizaine de tapis de selle de différentes couleurs pour l’entraînement quotidien des chevaux. Elle se dirigea ensuite vers la caisse.

« Oh regarde ! » s'exclama Orlando en désignant un présentoir « Du vernis a ongle pour poney ! »

Alexane jeta un œil et pouffa. Sur le présentoir ce trouvait de l'onguent pailletés pour les sabots des chevaux .

« Je peux en prendre un pot pour Ares ? » demanda Orlando d'une voix féminine en lui faisant les yeux doux.

Alexane lui mit une petite claque derrière le crane avant de décharger le contenu de son panier sur le comptoir. Elle régla ses achats à la vendeuse qui leur fit une petite ristourne, principalement grâce aux sourires et regards aguicheurs d'Orlando

« Tu ne devrait pas éblouir autant les femmes. » dit elle a son ami lorsqu’il furent sortit du magasin

« Moi j'éblouis les femmes ? » demanda t'il avec son petit air innocent

« Tu es le pire dragueur que j'aie jamais vu » répondit Alexane en rangeant les sac dans le coffre de la voiture

« Je t’éblouis ? » demanda t'il en lui lançant un regard aguicheur

« Absolument pas Orly ! » dit elle

« Ne m’appelle pas comme ça !! » gronda Orlando en posant ses propres sacs dans le coffre « Aller viens je t'invite a boire un coup et je t'assure que tu tomberas sous mon charme. »

Alexane accepta avec plaisir et suivit Orlando dans les rue de la ville. Après avoir passer autant de temps à la campagne, ça lui faisait bizarre de se retrouver à nouveau entouré d'immeuble et de voitures. Ils marchèrent quelques minutes en direction du centre ville quand Alexane aperçut quelqu'un qu’elle aurait préféré ne pas croiser.

Oliver, l’entraîneur sportif des acteurs se dirigeait vers eux un sourire aux lèvres. Si Alexane l'avait trouver sympathique au premier abord elle n'aimait pas vraiment son comportement récent. Visiblement elle l'attirait et avait passer les dernières séance à lui faire des avances de moins en moins voilées. Alexane lui avait pourtant fait comprendre qu'elle n’était pas intéressée mais ça n'avait pas refréner le coter preux chevalier de l’entraîneur et il commençait sérieusement à l'agacer. Elle ne voulait pas revivre ce qui c’était passé avec Ben. Même si elle s'en était remise, cette tentative de viol resterait gravée a tout jamais dans sa mémoire. Et désormais quand Oliver s'approchait d'elle avec son sourire séducteur elle ressentait la même angoisse que lorsque Ben l'avait plaqué sur le sol de la grange avec la ferme intention de la déshabiller.

Mais Alexane ne pouvait plus se cacher. Oliver les avait vu et il se dirigeait à grand pas vers eux. La jeune femme ne voulait pas qu'il se joigne a eux pour boire un verre. Elle ne le supporterait pas. Elle réfléchit à toute vitesse en cherchant une excuse valable pour le repousser et une idée pointa le bout de son nez dans son esprit. C’était stupide mais ça pouvait marcher.

Alexane attrapa la main d'Orlando qui lui jeta un regard intrigué. Elle le tira alors vers le bâtiment qui bordait le trottoir et le plaqua contre le mur. Elle jeta un coup d'oeil rapide à Oliver qui les observait. Alexane prit une grande inspiration, attrapa brusquement Orlando par la nuque pour l'attirer vers elle et posa vivement ses lèvres sur les siennes. Elle eu le temps de voir le regard surprit du jeune homme avant de fermer les yeux. Elle leva même un pied comme le faisait si bien les actrice dans les film. Elle sentit Orlando poser ses mains sur ses épaules comme pour la repousser et elle appuya un peu plus sa bouche contre la sienne. Elle fut cependant heureuse qu'il n'ouvre pas les lèvres pour approfondir le baiser.

Elle s’écarta soudain d'Orlando et lui sourit en lui reprenant la main. Le jeune homme semblait sous le choc et Alexane l'enlaça alors qu'Oliver arrivait à leur niveau.

Elle fut ravie de voir que ce dernier affichait un air surprit qui se transforma en grimace.

« Oh Salut Oliver. » dit elle d'un air joyeux

Elle sentit le regard d’Orlando se poser sur elle et se mit à rougir. Ce qui rendait sa mise en scène encore plus véridique

« Je ne savais pas que.... » commença Oliver, visiblement contrarié

« Oh personne n'est au courant. » lança Alexane en lançant un regard plein d'amour à Orlando « Si tu pouvait éviter d’ébruiter notre relation »

Elle donna un petit coup de coude discret à son ami dans l'espoir qu'il arrête d'afficher cet air ébahit parfaitement idiot.

« Bien sur je ne dirai rien. » répondit Oliver

« On va boire un verre, ce n'est pas qu'on ne veuille pas que tu te joigne a nous mais on aimerait passer un peu de temps en amoureux. » continua Alexane sur un ton mielleux

Elle se mit sur la pointe des pieds pour poser un baiser sur la joue d'Orlando tout en lui pinçant la fesse pour le faire réagir.

Son ami se ressaisit et passa un bras autour de ses épaules. Comprenant enfin la supercherie. Ils firent un petit signe à Oliver qui semblait paralyser et continuèrent leur chemin serré l'un contre l'autre. Au premier carrefour Alexane vérifia que l’entraîneur ne les suivait pas et s'écarta d'Orlando.

« C’était quoi ça ! » lança Orlando en la regardant comme s'il la découvrait pour la première fois.

« Je suis désolée mais je ne le supporte plus. » répondit la jeune fille en se mettant à rire « je n'arrive jamais a m'en débarrasser et je ne veux pas que l'affaire de Ben se réitère ! »

« Tu m'as embrassée ! » s'exclama Orlando, les yeux toujours écarquillés «  Tu es complètement folle ! »

Alexane acquiesça d'un hochement de tête et ils reprirent leurs chemin tranquillement.

- « Je te l'avais bien dit que tu tomberait sous mon charme. » lui dit alors le jeune homme en se passant une main dans les cheveux.

Il affichait un air sûr de lui qui fit rire la jeune femme.

«  D'ailleurs en parlant de ça je suis un peu déçue » dit elle «  Je pensais que tu embrassais nettement mieux que ça ! »

Orlando se stoppa net. Affichant un air outré.

« QUOI ! » s'exclama t'il en faisant se retourner quelques passant surprit « Tu m'as prit par surprise je n’étais même pas prêt ! »

« Mouais ! Excuse bidon. »

« En plus tu m'as tripoter les fesses. » continua Orlando en lui jetant son regard de séducteur

« Je t'ai pincé ! » protesta t'elle

« C'est ce qu'on dit. »

Alexane éclata de rire et continua a avancer vers les cafés qui se trouvaient non loin. Elle entendait Orlando grommeler dans son dos toujours vexé. Elle espérait quand même qu'il ne se vanterait pas de se baiser auprès des autres acteurs et surtout auprès d'Elijah ! Mais elle était contente d'avoir mouché Oliver et elle espérait que cette petite scène calmerait ses ardeurs.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: October 12th, 2015 11:56 pm (UTC)

OOOHHH !!
Elle va en enttendre parler longtemps de ça ! :p
Je ne pense pas qu'Orlando vende la mèche, mais à mon avis, il ne se genera pas pour la taquiner avec ça plus souvent qu'à son tour....

Ou pour faire une bourde et en parler devant Dom (a)

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 13th, 2015 10:43 am (UTC)

et oui c’était une idée peut être pas si bonne !!

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: October 13th, 2015 08:30 pm (UTC)

Ca risquee d'être drôle, mais au moins elle s'est débarassé d'Oliver, et puis à l'avenir Orlando sera peut-être plus attentif durant les entraînements si ces derniers doivent continuer... ^^

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 13th, 2015 09:17 pm (UTC)

Oui il sera surement plus attentif même si cela risque de se retourner contre lui ( mais je n'en dit pas plus :) )

4 Read Comments