?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Quand les choses tournent mal

September 26th, 2017 (10:21 pm)
current song: the big bang theory

Titre: Quand les choses tournent mal
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Maelrhys - Rhufawl - Aelred
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1441 mots

- Êtes vous sure de ne pas vouloir que je vous coiffe ? s'enquit Maelrhys en attrapant la brosse sur la commode.
- Ce n'est pas un repas de fête Maelrhys, protesta Teagan. C'est juste le dîner et je n'ai pas une tête d'épouvantail.

La suivante regarda la Princesse attraper un lacet dans un des tiroir de la commode et rassembler sa longue chevelure noire en une queue de cheval rapidement exécutée.

- Ça c'est vous qui le dites, se permit-elle de plaisanter

Teagan lui adressa un faux regard noir avant d'enfiler une robe que Maelrhys jugeait correcte. Elle savait que Teagan n'aimait pas s'apprêter et elle respectait son choix, ne se permettant de la houspiller que lors des grandes occasions. L'adoubement des chevaliers aurait lieu dans quelques jours et il serait déjà assez difficile d'habiller richement Teagan pour cette occasion.

Maelrhys l'aida à enfiler sa robe correctement et à la lacer avant que toutes deux ne sortent des appartements de la Princesse. Elle laissa son regard se poser sur un parchemin traînant sur le bureau avant de fermer la porte

- Vous n'avez plus reçu de courrier du Seigneur Rhiàn ? demanda-t-elle en parcourant le couloir

La suivante vit clairement les épaules de la Princesse s’affaisser et se mordit la lèvre inférieure de peur d'avoir soulever un sujet trop délicat.

- Non, répondit Teagan à voix basse. Il ne m'a plus écrits depuis plusieurs semaines

Maelrhys ne sut dire si la tristesse qu'elle entendait poindre dans la voix de la Princesse était due à l'absence de contact avec le séduisant Seigneur ou le manque d'informations qu'il était en mesure de lui délivrer malgré les réticences du Roi. La jeune femme, ne sachant plus quoi dire, médita sur le sujet jusqu'à entrer dans la salle du trône ou le repas était déjà servis sur l'immense table de chêne. Elle fut par contre étonnée de ne trouver assis à table que la Reine, sa suivante et le Seigneur Bearach. Les chaises du Roi et du commandant Rhufawl étaient vides de même que leurs assiettes.

- Vous êtes en retard, souligna la Reine d'une voix sèche en plantant sa fourchette dans un morceau de viande

Maelrhys jeta un coup rapide coup d’œil à la Princesse qui s'était figée en comprenant qu'elle devrait manger en la seule présence de sa belle mère et de son demi-frère. Elle crut un instant que Teagan allait répondre vertement mais ce ne fut pas le cas, à son grand soulagement.

- Veuillez excuser mon retard, dit elle tout de même froidement en tirant sa chaise d'un geste plus brusque que d'ordinaire

La Reine se contenta de hocher la tête alors que toutes deux s'installaient à leurs places respectives.

- Qu'avez vous fait de beau cette après midi ? s'enquit la Reine alors que Leanne, une apprentie fille de cuisine, leur servait du ragoût à l'odeur alléchante.

Maelrhys se raidit autant que Teagan en entendant la question. Elle était la seule à savoir ce que faisait réellement la Princesse de ses après midis et ça lui torturait l'esprit au point de lui faire passer de nombreuses nuits blanches. Teagan avait beau répéter de manière lancinante qu'il ne se passait rien entre elle et ce chasseur boudeur hormis une solide amitié, Maelrhys ne pouvait s’empêcher d'angoisser. Ce Maeron pouvait avoir toute les bonnes volontés du monde il en pinçait pour la Princesse. Maelrhys l'avait lu dans son regard lors de leur première et unique rencontre. Quand à Teagan elle était encore protégée par son idée absurde de ne pas être capable d'aimer mais quand elle réaliserait que c'était faux la situation serait déjà hors de contrôle depuis trop longtemps.

- Je me suis rendue dans les prés à l'arrière de Riwalön, répondit Teagan avec assurance.
- Qu'y à-t-il de si intéressant à voir derrière ce taudis ? ricana la Reine en claquant des doigts pour que Leanne lui coupe une tranche de pain frais.
- D'immenses herbages ou les éleveurs lâchent les troupeaux de chevaux dans l'espoir de voir naître des Eiwoarns au printemps.

Maelrhys était abasourdie par la capacité de la Princesse à mentir, ce qui ne la rassurait pas sur les propos qu'elle tenait envers Maeron.

- Des herbages ? souligna la Reine en jetant un coup d’œil intrigué à son fils. Mais l'hiver approche l'herbe doit se faire rare.

Maelrhys sentit son corps se couvrir de chaire de poule à l'idée que la Reine découvre le secret de Teagan

- Je discutait des dernières saillies avec un éleveur, répondit cependant la Princesse avec le même aplomb que pour les mensonges précédents.
- Je ne vois pas en quoi cette activité… Oh mon amour vous êtes la !

Maelrhys se dévissa le cou en tournant brusquement la tête pour voir les portes se refermer derrière le Roi et le commandant. Certes la tension entre Teagan et son père était compliquée à supporter lors de leur repas en commun mais moins difficile à gérer que les interrogatoires de la Reine

- Je suis si heureuse de vous voir, minauda cette dernière.

Le Roi ne répondit pas, se contentant d'avancer pour les rejoindre

- Le ragoût est succulent, continua la Reine comme si son mari ne venait pas de l’ignorer totalement à deux reprise. Le cuisinier s'est surpassé, le bouquetin est tellement tendre que la viande se détache toute seule des os ,c'est un délice.

Maelrhys aurait du se réjouir que la Reine fasse un compliment envers son père mais elle était focalisée sur autre chose. Le visage du Roi était grave, ses traits étaient tirés et son regard d'un bleu intense était posé sur sa fille. La suivante entreprit de dévisager rapidement Rhufawl qui affichait une mine encore plus sévère que d'ordinaire. Tout deux fixaient Teagan avec le même regard sombre qui ne présageait rien de bon. La Princesse avait du également se rendre compte de la tension qui émanait des deux hommes car elle ne posa aucune question quand son père s'assit à ses cotés sur une chaise qui n'était pas la sienne et qu'il attrapa sa main. Maelrhys sentit sa respiration se bloquer dans sa gorge alors que Rhufawl prenait place derrière le siège de Teagan et posait les deux mains sur le dossier de sa chaise. Il s'était passé quelque chose de grave, c'était certain.

- Teagan, ma chérie, commença le Roi d'une voix peu assurée qui rendait la situation d’autant plus angoissante. Il faut que je t'annonce quelque chose.

Maelrhys dévisagea Teagan qui avait blêmit et qui s'empressa de retirer sa main de celle de son père. Elle voyait bien que la Princesse essayait de contrôler ses émotions mais la peur se lisait dans son regard

- Que ce passe-t-il ? demanda-t-elle d'une voix étrangement rauque.

Maelrhys vit clairement le Roi jeter un regard inquiet à son commandant avant de reporter son regard sur sa fille. Son regard était tellement éteint qu'un instant la suivante eut l'impression que Teagan se trouvait sur un billot alors que son père s’apprêtait à porter le coup de grâce.

- Nous avons reçut des nouvelles du Reyr, finit par grogner Rhufawl en voyant que son Roi ne parlait toujours pas.

Maelrhys sentit une angoisse terrible lui enserrer le cœur en imaginait voir Dalaigh partir dès le lendemain sur le front.

- Il y a eut une percée Estienne et les troupes du Seigneur Rhiàn sont tombées dans un guets-apents, continua Rhufawl en lançant un regard appuyé à son Roi.
- Que... ? bredouilla Teagan en cherchant le regard de son père qui fixait le ragoût entrain de refroidir dans l'assiette de sa fille. Qu'est ce que ça veut.... ?
- Je suis désolé ma chérie, souffla Aelred. Cewydd Rhiàn à perdu la vie dans cette embuscade.

Maelrhys laissa échapper un hoquet de surprise qui résonna dans le silence de la salle du trône. Elle vit clairement le peu de couleur qui restait sur le visage de Teagan disparaître.

- Non, souffla-t-elle
- Je sais que tu... que vous..., bredouilla le Roi en cherchant à attraper une nouvelle fois la main de sa fille.
- NON! gronda-t-elle en se levant.

Teagan la vit hocher violemment la tête en répétant la négation. Elle vit des larmes poindre au creux de ses yeux et ses phalanges blanchir alors qu'elle serrait les poings

- Teagan, souffla Rhufawl avec plus de douceur qu'elle ne lui en avait jamais entendu.
- C'est impossible, gémit la Princesse.
- Je suis navré, souffla le Roi.

Maelrhys eut le temps d'apercevoir une larme rouler sur la joue de son amie avant que cette dernière ne prenne la fuite en courant sous les regards navrés de ses deux figures parentales.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: September 27th, 2017 07:06 am (UTC)

Argh !
Rude coup !!
Elle qui commençait enfin à s'ouvrir un peu aux autres...

Beau contraste entre l'ambiance du début du texte et la fin !

Et puis... NAN QUOI ! Pas Cewidd !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: October 15th, 2017 02:41 pm (UTC)

Tu te demandais les veritables pensee de cewydd et bien oui il etait sincerement quelqu un de bien. La seule personne a qui tea qz soit un peu ouverte. Et j avoue que j ai eut du mal a me decider

2 Read Comments