?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Les décisions

Titre: Les décisions
Fandom : Mézérhían
Personnage : Rhufawl - Aelred - Teagan - Ser Ulwart - Ser Fingan - Ser Grimathan - Ser Kenelm
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1310 mots

Rhufawl laissa les autres chevaliers le dépasser alors qu'il restait volontairement en retrait. Il attendit que Teagan arrive à sa hauteur pour lui saisir le bras.

- Je vous en prie ne vous énervez pas, la pria-t-il en plongeant son regard dans le sien. Ça n'arrangerait nullement les choses.

Il vit un éclat de colère traverser le regard bleu de sa filleule mais elle lui adressa néanmoins un sourire crispé.

- Je ne suis pas tenue à l'écart cette fois. Je ne vois donc aucune raison de m’énerver, répondit elle avec malgré tout une pointe d'insolence dans la voix.

Rhufawl la relâcha et la laissa le précédé dans la salle du conseil. Lui seul conaissait la raison de leur présence et il savait que la nouvelle n'allait plaire à personne et surtout pas à Teagan. Il finit néanmoins par suivre le mouvement et entrer dans la salle du conseil ou il referma les lourdes portes d’ébène derrière lui. Son regard se posa inexorablement sur la carte gravée au dos des portes et particulièrement sur la frontière Est. Il fit ensuite volte face pour aller s'asseoir au coté du Roi. Il vit Teagan prendre place de l'autre coté de son père tandis que les autres chevaliers restaient pensivement debout. Aucun d'entre eu n'avaient jamais pénétré dans la salle du conseil. D'ordinaire elle était réservée aux rares réunions avec les onze Seigneurs ou lors de conseil restreint entre le Roi, Rhufawl, le Laärki et parfois l'Udhëy. Certains comme Ser Kenelm semblaient fascinés par le mur peint représentant la bataille sanglante, d'autres observaient cette table imposante et paraissait intrigué par sa forme non conventionnelle .

- Prenez place je vous prie, leur dit le Roi dont le visage n'avait jamais été aussi grave.

Ser Ulwart fut le premier à tirer une chaise et à s’asseoir. Il prit place en face du Roi et son regard gris et glacial se posa immédiatement sur Teagan. Rhufawl savait que la jeune femme devait réfléchir à la raison de leur présence, il pouvait presque voir son esprit tourner a vive allure pour trouver une réponse. Il voyait son regard bleu se poser sur chacun des chevalier présents. Tout les hommes assis autour de cette table avaient un point commun : ils étaient tous arrivé premier de leur promotion et étaient tous détenteur de l'Eiéhan'er. Lorsqu'on avait l'honneur d'être adoubé par le Roi et de sortir premier de l'Eiréhaan on obtenait un poste au château de Mézérhían comme membre de la garde royale. Ce dernier pouvait être décliné. Le Seigneur Rhiàn par exemple avait du retourner auprès de son père pour gouverner sa province il n'était donc pas resté dans le Romerdhael. Certains préféraient changer de province pour voir du pays et le Roi leur accordait ce droit mais la plupart restait au château pour contrôler les soldats de la garde ou pour effectuer les mission extérieures les plus importantes mandatées par leur souverain.

- Chevaliers, si je vous aie réunis aujourd’hui c'est pour vous faire part d'une nouvelle accablante, commença le Roi d'une voix sèche. Les Estiens ont franchis nos frontières et ont attaqué un petit village à l’extrême Est du Reyr.

Rhufawl qui n'avait pas lâché le visage de sa filleule des yeux la vit encaisser le choc. Cependant elle resta droite et digne au coté de son père. Il vit juste ses mains disparaître sur la table sans doute pour tenter de se raccrocher à la réalité.

- Nous sommes en guerre, souffla Ser Grimathan d'une voix éteinte.

Rhufawl se retint de soupirer. Tout cela était prévisible pour les homme qui étaient au courant des déplacements Estiens mais le Roi avait voulu tenir cette information secrète et pour ses chevaliers la nouvelle venait de leur tomber dessus comme une fatalité.

- En effet, reprit le Roi. Le Seigneur Rhiàn à rassemblé ses troupes et les mène en ce moment même vers les montagnes du Raïnor. Il sembleraient que les Estiens se dirigent vers la rivière Rijeikaïn et le Reyr'enal.
- Ils veulent se rendre dans l'Handor, grogna Ser Ulwart en frappant la table d'un de ses poings massif.
- Il semblerait en effet, intervint Rhufawl. Mais je ne croie pas que l'Handor soit leur priorité.

Il y eut un moment de silence durant lequel les chevaliers tentaient de démêler ses paroles et qui fut brisé par la voix faible de Teagan.

- Le Nord.., souffla-t-elle comme abasourdie.
- En effet, gronda le Roi sans tourner les yeux vers sa fille. Ta théorie semble s’avérer exacte même si pour l'instant Torged Manahàxar n'a pas donné signe de vie.

Rhufawl serra les poings devant la mauvaise humeur de son Roi. Ce dernier ne s'était pas retrouvé aussi prêt de Teagan depuis leur dispute. Il n'avait pas mit ses menace à exécution la laissant aller et venir du château à sa guise, il l'avait aussi convoqué aujourd’hui ce qui prouvait que son point de vue avait évolué mais il restait froid et distant avec sa fille qui, même si elle essayait de le cacher, souffrait de son attitude.

- Ser Fingan vous prendrez la route à l'aube avec une troupe de soldat et traverserez la rivière plus à l'Ouest pour prévenir le Seigneur Aeddar de se préparer à affronter les Estiens.
- Bien Majesté, répondit le chevaliers aux longs cheveux blond presque blanc et aux yeux à l'étrange teinte rouge.

Rhufawl s'était toujours demandé ce qui clochait chez cet homme pour que son apparence physique soit aussi étrange mais il ne reniait pas ses capacité au maniement de l'épée.

- Rhufawl, continua le Roi comme s'il aboyait. L'adoubement aura lieu dans une semaine, combien de recrue l'Eiréhaàn est elle prête à nous offrir.

Le chevalier se retint une nouvelle fois de soupirer. Le Roi avait beau vouloir adouber les nouvelles recrues dans l'urgence ce n'était pas ce petit nombre d'homme qui leur sauverait la mise en cas de guerre.

- Quinze chevaliers mon Seigneur, répondit-il docilement. Ils sont tous prêt hormis le jeune Seigneur Bearach.

Le Roi laissa échapper un petit rire amer et Rhufawl vit les coins de la bouche de Teagan se soulever légèrement.

- Ça m'étonnerait de toute manière que la Reine me laisse envoyer son fils au combat, grogna Aelred. Très bien j'adouberai ces hommes dans quelques jours
- Bien Majesté.

Il ne servait à rien de discuter de tels ordres. Ces jeunes hommes partirait à la guerre à la sortie de leur formation et avec un peu de chance la moitié en ressortirait vivant et seulement dans le cas ou ils sortiraient vainqueurs de ce conflit.

- Ser Kenelm vous vous rendrez chez le Laärki pour récupérer des messages fermés de mon sceau et les enverrez à tout les Seigneurs. Ils faut qu'ils envoient leurs armées de toute urgence car le Reyr manque cruellement d'homme.
- Oui Sire, répondit le chevalier qui semblait atterré par la situation.
- Quand aux autres vous resterez ici pour accueillir et rassembler les troupes envoyées par les provinces du sud Ouest. Nous enverrons des hommes dans le Reyr et garderont une partie de l'armée en réserve dans le Romerdaelh. Prévenez Riwalön et les villages alentours il va nous falloir de la place et de la nourriture pour loger et nourrir ces bras armés.
- A vos ordres Majesté, répondit durement Ser Ulwart qui affichait un sourire assez déplacé.

Le Roi soupira lentement avant de reprendre d'une voix plus fatiguée.

- Je pense que vous êtes tous conscient que l’armée Estienne n'est pas à prendre à la légère vu le nombre d'homme qu'elle possède. Pour l'instant je dirigerai les opération d'ici mais si le besoin s'en fait sentir je monterai au front.

Rhufawl qui ne lachait pas sa filleule des yeux la vit fermer quelques secondes les paupières, seul signe extérieur de la détresse qu'elle devait ressentir à l'idée de voix son père partir vers une mort hypothétique.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: August 7th, 2017 08:31 am (UTC)

Les craintes de Téagan sont en train de se concrétiser, j'espère qu'elle réussira à se réconcilier réellement avec son père avant que celui-ci ne parte, sinon ça va être encore plus dur pour elle. Et elle n'en n'a pas terminé avec les cauchemars...

En tout cas c'est bien amené, on sent que la nouvelle prends tout le monde au dépourvu et on peut une fois de plus s'interroger sur la sagesse de ce roi, il semble un peu trop souvent refuser de regarder en face les réalités qui lui déplaisent, et du coup il prends le risque d'y être mal préparé.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: August 10th, 2017 08:54 am (UTC)

Oui Teagan va devoir apprendre a gerer et a vivre avec ses angoisses. quand a son père, en effet il ne prend pas les meilleures decisions et cela risque de lui couter cher.

2 Read Comments