?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

une demande singulière

May 11th, 2017 (01:55 pm)
current song: BO fifty shade of grey

Titre: une demande singulière
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Maeron
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1339 mots


Teagan poussa un grognement en poussant sur ses bras pour remonter. Ses muscles tétanisés tremblaient et elle vit distinctement une goutte de transpiration couler de son front pour s'écraser sur la terre battue.

- Tu es obligée de gémir ? grogna Maeron à ses cotés.

Teagan redressa la tête pour lancer à son ami un regard noir à travers les mèches rebelles échappées de sa queue de cheval qui virevoltaient devant son front humide.

- Quand tu m'as dit que tu m’entraînerais plus dur je ne pensais pas à ça, grommela-t-elle en pliant une nouvelle fois les avants bras.

Ses muscles protestèrent vivement lorsque son nombril frôla le sol et elle expira violemment en remontant. Lorsqu'elle avait rencontré Maeron il lui avait fait travailler sa musculature pour l’endurcir, elle avait dû courir dans la foret de nombreuses fois pour travailler son souffle. Elle avait du également travailler son équilibre et son habileté mais les exercices qu'il lui faisait faire en ce moment étaient horribles. Pourtant à chaque fois que la Princesse relevait la tête elle voyait Maeron, fermement campé sur ses mains et la pointe de ses pied, descendre son corps jusqu'à ce que le bout de son nez touche le sol avant de remonter souplement et sans même laisser échapper le moindre gémissement.

- Tu manques encore de muscle, grogna Maeron sans lui adresser un regard.

Cette fois Teagan abandonna, ses bras la faisaient trop souffrir et elle allait finir par s'écrouler au sol. Elle se redressa avant de se laisser tomber sur les fesses en frôlant l'épaule de Maeron.

- Tu vas voir si je manque de muscle, le menaça-t-elle en levant un bras comme pour le frapper.

Mais la douleur dans son biceps fut si violente qu'elle laissa retomber sa main sans assener le moindre coup. Elle fut étonnée de voir que ce Maeron ne protestait pas et il se contenta de s'asseoir en face d'elle en lui adressant un sourire. Teagan constata que sa chemise était trempée et lui collait à la peau. Il n'avait même pas remonter ses manches qui étaient toujours bien coincées dans ses épais canon de bras. Teagan grimaça. Si elle avait été à sa place elle aurait profité du fait de pouvoir se mettre torse nu. Elle aurait d’ailleurs bien aimé enlever sa chemise qui était humide de transpiration mais ça lui était impossible. Elle avait remonté les manches trop grandes jusqu'en haut de ses épaules pour dégager ses bras et étaient à deux doigt de faire un nœud sur son ventre pour exposer sa peau à cet air étouffant de fin d'été qui soufflait péniblement. Néanmoins elle avait deviné pourquoi Maeron ne se déshabillait pas avant de lui en faire la remarque. Il avait honte de ses cicatrices et elle trouvait ça idiot. Elles faisaient partie de lui et étant donné qu'il n'était pas responsable de ces marques il n’avait aucunes raisons de les cacher.


- Comment ça ce passe chez toi ? s'enquit soudain son ami la sortant de ses pensées centrées sur son torse marqué.
- Relativement bien, répondit Tea en pliant et dépliant ses doigts endoloris par la pression qu'ils avaient subits. Mon père ne m'as toujours pas reparler de ma présence au conseil et la Reine est furieuse pour la même raison.
- Et ton demi frère ?

Teagan sursauta en entendant se terme alors que la colère éclatait dans tout son corps. Elle eut le reflexe particulièrement animal de montrer les dents dans une grimace de dégoût qui la prit au dépourvu et qui déstabilisa visiblement Maeron. Cependant elle inspira lentement pour se calmer et contrôler sa colère. Elle ne devait plus la laisser déborder, surtout pour une erreur de terme.

- Ce n'est pas mon demi frère, le reprit-elle d'une voix plus acide qu’elle ne l'aurait voulu. Mon père à refuser de l'adopter.

Elle n'avait rien en commun avec Bearach, ils vivaient seulement sous le même toit. De plus elle ne le croisait plus qu'aux repas puisqu'il suivait désormais l’entraînement de Rhufawl avec assiduité.

- Excuse moi, souffla Maeron.

Teagan releva les yeux et en croisant son regard vert elle comprit que ses excuses étaient sincères. Il n'avait pas dit ça pour la blesser et elle s'était emportée pour rien.

- Il s’entraîne dans l'Eiréhaàn alors que je n'en ai pas le droit, grogna-t-elle avec amertume.

Elle trouvait cela vraiment injuste de ne pas avoir le droit d’apprendre le maniement des armes alors que c'était elle un jour qui était censée diriger les armées.

- Tu préférerais t’entraîner la bas plutôt qu'avec moi.

Le ton employé par Maeron la surprit et elle se rapprocha de lui instinctivement jusqu'à ce que leurs genoux se frôlent. Ce n'était pas vraiment une question qu'il avait énoncé plutôt une constatation teintée de … souffrance ?

- Non, lui assura-t-elle en se penchant pour attraper sa main.

Et elle était sincère. Même si elle regrettait de ne pas pouvoir intégrer les classes de son parrain elle était ravie d'avoir trouver Maeron. Il était plus que son maître d'arme il était son meilleur ami.

- L’entraînement de Rhufawl est très poussé, continua-t-elle en laissant courir ses doigts sur le dos de la main de son ami. Mais il ne vont pas au bout des choses comme toi. J'aimerais juste leur montrer de quoi je suis capable.

Elle voulait montrer à tout ses jeunes arrogants qui lui jetaient des regards rieurs lorsqu'elle les regardait depuis son muret qu'elle était capable de les battre. Car elle en était désormais certaine, elle arriverait à les dominer.

- Tu leur montreras un jour, lui assura Maeron en retournant sa main pour joindre ses doigts aux siens.

La confiance et l’assurance qu'elle lu dans son regard lui donna du baume au cœur et elle eut soudain envie de sautiller de joie, si ses muscles acceptaient encore de fonctionner un jour.

- Si j'arrive encore à marcher, rit-elle avant de poser sa main libre sur ses abdominaux qui la faisaient souffrir.
- Est ce que tu crois que tu pourrais passer la journée avec moi demain ?

La question soudaine de Maeron la prit au dépourvu et elle lâcha sa main. Il du prendre ça pour un refus car elle vit ses traits se fermer légèrement.

- Oui, assura-t-elle tout de suite, incapable de lire de la déception sur son visage. J'ai été très assidue ces derniers temps. Je dirai à mon père que j'ai besoin d'une journée pour souffler il ne me la refuseras pas.
- C'est parfait alors.
- Tu veux me torturer plus longtemps ? s’inquiéta-t-elle tout de même

Elle ne pensait pas pouvoir supporter un entraînement aussi physique toute la journée. Son corps ne tiendrait jamais.


- Non j'aimerais te montrer quelque chose, répondit Maeron en lui souriant.

Elle le regarda poser ses mains vers l'arrière et s'appuyer nonchalamment sur ses coudes. Il paraissait plutôt détendu et le sourire qui naquit sur ses lèvres lui donna envie de rire. C'était la première fois qu'elle voyait Maeron avec un air malicieux.

- C'est quoi ? demanda-t-elle impatiente d'en savoir plus.
- Ce ne seras plus une surprise si je te le dis, répondit-il plein de sagesse.

Teagan sentit son cœur bondir dans sa poitrine. Elle rampa pour se positionner à coté de son ami et lui mit un petit coup d'épaule.

- Une surprise pour moi ? s'enquit-elle, taquine.
- Oui, mais tu ne sauras rien avant demain.

Teagan comprit à son petit air supérieur que jamais il ne lâcherait le morceau et décida d'abandonner. Après tout le soleil commençait déjà sa descente et elle n’aurait qu'une seule nuit à attendre. Même si la patience n'était pas du tout son fort.

- Si je suis encore capable de bouger demain, dit elle en se laissant tomber sans ménagement sur le dos dans l’herbe.

Elle entendit Maeron rire doucement et à cet instant elle comprit que même si son père lui offrait dès le lendemain une place dans l'Eiréhaàn elle serait incapable d’abandonner Maeron car elle était tout simplement heureuse à ses cotés.




Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: May 17th, 2017 09:28 pm (UTC)

Je l'avais lu quand tu l'as posté mais je n'avais pas encore eut le temps de commenter >_<

'est un joli texte qui montre que Tea commence à prendre conscience qu'il y a d'autres choses que l'Eiréhaàn dans la vie :p

Je suis curieuse de savoir ce que Maeron lui réserve !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: May 22nd, 2017 07:18 pm (UTC)

La surprise de maeron... hehe moi elle m a bien plu ^^ en effet ils ont besoin tout les deux de se decontracte un peu et de penser a autre chose

2 Read Comments