?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Monter la garde

May 9th, 2017 (06:10 pm)
current song: BO fifty shade of grey

Titre: Monter la garde
Fandom : Mézérhían
Personnage : Rhufawl - Ser Kenelm - Ser Grimathan - Bedelia - Aelred - Cewydd
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1191 mots

- Qu'est ce que ces cris ?

Rhufawl tourna la tête vers la porte ornée de l’emblème royal en se posant la même question que son souverain. Des éclats de voix non intelligible étaient bien audibles de l’autre coté du battant.

- Nous pouvons reporter cette discussion à plus tard votre Majesté, proposa Cewydd Rhiàn d'un air entendu.
- Pas la peine, lui assura le Roi en lui indiquant de se rasseoir d'un geste de la main. Rhufawl Veuillez faire cessez ce vacarme je vous prie. Et surtout je ne veux pas être dérangé.

Le commandant hocha la tête tout en se levant de sa chaise. Il marcha d'un pas rapide vers les portes avec humeur. Cette discussion était primordiale et il tenait à entendre ce que le Seigneur Rhiàn avait à dire. Ce dérangement n'était pas le bienvenu et il se demandait pourquoi Ser Kenelm et Ser Grimathan ,qu'il avait posté pour garder les portes, n'y mettaient pas un terme dans les plus brefs délai.

Il ouvrit la porte et se glissa dans l'interstice et fut assez étonné de se retrouver devant la Reine. Cette dernière avait rassemblé ses immenses cheveux blonds en une coiffure haute et compliquée et portait une robe de couleur crème mettant en valeur sa taille fine et aux longues manches évasées le tout relevé d'une ceinture qui semblait être recouverte d'or.

Rhufawl comprenait mieux pourquoi les deux chevaliers n'avaient pu mettre fin au vacarme et il avait hâte de avoir pour quelles raison la Reine s’époumonait devant les appartements du Roi.

- Dame Bédélia puis je vous aider ? demanda-t-il en lui offrant un petit signe de tête.

Il avait du mal à contrôler ses humeurs devant cette Reine qu'il aurait pu qualifier d'usurpatrice. Il avait beau faire tout les reproches du monde à Teagan il n'en pensait pas moins. L'unique Reine resterait toujours Cairistoria et cette femme débarquée du Cyriatàn et occupant cette positon par la force et la menace ne méritait pas le respect.

- Je souhaite m'entretenir avec le Roi, lui dit la Reine en se redressant.

Rhufawl vit clairement un petit air supérieur éclairer les traits de la Reine et songea que sa façade impériale ne suffirait pas pour le faire céder.

- Je crains que ce ne soit pas possible pour l’instant, répondit-il en croisant ses mains derrière son dos.

Le Roi s’entretenait de faits importants avec Cewydd Rhiàn et comme il l'avait précisé il ne voulait nullement être dérangé. Rhufawl lui même espérait mettre fin au caprice de Bédélia rapidement pour pouvoir retourner auprès de son souverain et de son interlocuteur.

- Je désire traiter de choses importantes avec lui, renchérit Bédélia visiblement persuadée que son argument serait imparable.

Il n'y avait pas à nier que Bédélia possédait tout les atouts du Reine. La beauté, car oui c'était une très belle femme, la détermination et surtout un caractère qui s'imposait aux autres. Mais elle devait se rappeler ou était sa place et Rhufawl ne se laisserait pas avoir par son attitude imposante.

- Et ce qui se dit dans cette salle en cet instant est plus important encore, répondit-il

Heureusement pour lui il n'était pas du genre à sourire car en ce moment il rêvait de lui offrir un sourire ironique. Malheureusement son ton sarcastique n'était pas passé inaperçu et la Reine lui offrit un regard noir. Rhufawl vit du coin de l’œil ses deux chevalier se tendre à ses cotés alors que lui même n'éprouvait rien hormis un profond agacement devant la colère de Bédélia.

- Dites moi commandant, gronda-t-elle d'un ton acide en s'approchant d'un pas vers lui. Oublieriez vous que vous parler à votre Reine ?

Rhufawl se retint de lever les yeux au ciel et se surprit à penser aux efforts colossaux que devait faire Teagan pour garder son calme.

- Pas le moins du monde votre grâce, répondit il d'un ton calme qui il le savait la mettrait hors d'elle. J’obéis simplement aux ordres.

Il avait eut raison, Bédélia devait s'attendre à ce qu'il hausse le ton et il serait alors en défaut face à elle mais il ne lui donnerait pas le plaisir de s’énerver. Elle n'en valait pas la peine.

- Simplement... répéta-t-elle en plissant les yeux. Et si je vous donnais un ordre m’obéiriez vous ?

Cette fois Rhufawl se retint de grogner. Bédélia allait trop loin. Elle lui parlait comme s'il était un simple chevalier ce qui n'était pas le cas. Il était commandant des armées, instructeur de l'Eiréhaàn et bras droit du Roi et bien qu'il lui doive le respect de par son rang il n'avait pas à obéir à ses ordres. Encore moins lorsqu'ils allaient à l'inverse de ceux de son souverain.

- Je suis le second du Roi, ce contenta-t-il de répondre en sachant très bien qu'elle connaissait le protocole aussi bien que lui
- Par touts les dieux je suis la Reine! s’exclama-t-elle en passant une main nerveuses dans ses cheveux. Dame Llewelyn et Teagan ont le droit d’accéder à une cession du conseil et moi je suis refoulé à la porte des appartements de mon époux par son molosse

Rhufawl sentit la joie l'envahir alors que dans sa colère la Reine se trahissait. La rumeur courrait que la Reine avait très mal digéré le fait de ne pas être conviée à la cession du conseil qui avait eu lieu la veille. Surtout après avoir apprit que Teagan y avait participé. De toute évidence elle était furieuse d'avoir été mise à l'écart et c'était sûrement pourquoi elle faisait tout ce cirque pour parler au Roi.

- Merci pour le compliment Dame, répondit Rhufawl d'un ton sec. Mais je vous le répète je ne fais qu'obéir aux ordre de sa majesté.

Il était hors de questions qu'il laisse la Reine mettre mal à l'aise ses chevaliers simplement par jalousie. Elle voulais être Reine et devait se comporter comme telle. Il était grand temps de mettre certaines choses aux points.

- Quant à Dame Llewellyn et la Princesse Teagan elles ont été conviée au conseil sous les ordres du Roi, continua-t-il en s’avançant d'un pas et en insistant sur le mot «  Princesse ». Votre présence quant à elle n’a pas été requise.

Il vit avec plaisir la Reine reculé d'un pas comme si elle avait été frappée par ses propos. Son visage perdit un peu de ses couleurs et ses lèvres étaient si pincées qu'elle en devenaient blanches.

- Surveillez vos paroles commandant, répondit elle finalement d'un voix glaciale. Il se pourrais que vous oubliez à qui vous vous adresser.

Rhufawl tiqua devant cette menace qui tournait en boucle. Bédélia était en manque d'argument et elle ne l’impressionnait pas.

- Je sais parfaitement à qui je m'adresse Dame Peràn , répondit il d'une voix toute aussi froide.

La Reine lui adressa un regard noir avant de faire volte face et de quitter le couloir dans un tourbillon de robe crème. Rhufawl vit distinctement Ser Kenelm et Ser Grimathan échanger un regard effaré et se retint de tout commentaire.

- Que personne ne nous dérange, insista-t-il en ouvrant la porte des appartements du Roi pour retourner à l'intérieur.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: May 10th, 2017 10:06 pm (UTC)

Hum...
Pas simple du tout cette situation !
On sent qu'il a du mal, et c'est bien de voir qu'il comprend les efforts que fait Tea.

Et je continue à penser que ça va finir par clasher avec Bédélia ^^

J'attends de découvrir la suite avec impatience =)

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: May 22nd, 2017 07:17 pm (UTC)

Oui bedelia est plus que furieuse d etre mise a l ecart et rhufawl ne lui cede pas. Teagan dont le comportement va evoluer risque de lui faire mordre la poussiere

2 Read Comments