?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

La réaction

May 5th, 2017 (08:29 pm)

Titre: La réaction
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Maeron
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1637 mots

Teagan baissa vivement la tête et évita de justesse le pommeau de l’épée élimée de Maeron. Elle sourit intérieurement, fière d'elle. Ce coup aurait pu une nouvelle fois lui casser le nez mais cette fois elle avait réussit à l'esquiver. L’entraînement avait commencé comme d'habitude. Maeron et elle avaient échangés des passes simples pour s’échauffer avant de se battre avec plus de vivacité. Le chasseur n'avait pas faillit à sa promesse. Depuis qu'il avait apprit pour la présence des Estiens dans le Reyr et la peut être implication de Torged Manahàxar dans cette initiative, il entraînait Tea plus dur que jamais. D’entraînement sportif ils étaient passé à de véritables combats en conditions réelles à la différences que leurs épées ne coupaient pas réellement. Elle pouvait néanmoins laisser de belles entailles à leurs adversaire, comme le prouvait celle que la princesse avait sur le biceps et qui commençait seulement à s'estomper. Teagan avait suivi Maeron dans ses passes sans broncher, pourtant la sueur perlait sur tout son corps et ses muscles étaient de plus en plus endoloris. Mais elle ne voulait pas flancher et lui montrer ses faiblesse c'était hors de question.

Elle repartit à l'attaque, contrant avec difficulté mais rapidité les passes fourbes de Maeron. Elle voyait à ses muscles tendu et son regard concentré que lui aussi était fatigué et décida d'en profiter. Elle enchaîna une passe basse suivie d'une attaque haute qui obligea Maeron à se baisser puis à s'étendre pour contrer. Il fit alors l'erreur de laisser ses jambes à découvert et Teagan sauta sur l'occasion. Elle tourna sur elle même pour entrer dans la garde de son ami et lui administra un puissant coup de coude dans le ventre. Elle entendit Maeron expirer violemment et elle profita de sa déconcentration pour lui faucher les jambes. Maeron tomba en arrière et Tea se jeta sur lui pour suivre le mouvement. Elle avait apprit au cours de ses leçons que plus on était prêt de l'adversaire au moins ses coups étaient forts. Elle se mit sans hésiter à califourchon sur Maeron et lui tordit le poignet sans aucun regret pour qu'il lâche son épée. Maeron leva le bras gauche pour porter un coup mais Teagan emportée par l’adrénaline du combat lui assena un vilain coup de poing au visage. Elle entendit distinctement Maeron lâcher un grognement de douleur et comprit à ce moment la qu'elle avait été trop loin

- Désolée, s'exclama-t-elle alors que Maeron joignait ses mains au niveau de son visage en grognant.

Il se retourna à moitié et cracha du sang. Teagan comprit en le sentant gigoter sous ses fesses qu'elle était toujours assise sur son ami et se laissa glisser au sol en piaillant.

- Je suis désolée, je suis désolée ! gémit-elle en attrapant l'avant bras de Maeron pour l'écarter de son visage. Je me suis laissée emportée.

Maeron se redressa pour la fixer d'un œil noir, du sang dégoulinant de sa bouche et coulant sur son menton.

- Tu as mangé un Eiwoarn ma parole, grogna-t-il en essuyant son menton avec la manche de sa chemise.

Teagan entendit au son de sa voix qu'il semblait amusé malgré sa blessure et ça la soulagea.

- Je me suis emballée, continua-t-elle à s'excuser alors que Maeron s'asseyait un peu mieux.

Rashkánn se leva et se précipita vers son maître. Il l'observa un instant de son étrange regard vairon avant de lui lécher le menton avec application.

- Je vais bien Rash ! rit le chasseur en repoussant son loup. Elle n'a pas réussi à me cassez le nez.
- Ça n'aurait été que justice pourtant, grommela Teagan en se souvenant de ce terrible coup que lui avait porté Maeron au visage quelques mois auparavant.

Maeron lui adressa un nouveau regard agacé et cette fois auquel Teagan répondit par un sourire ironique. Il se pencha sur le coté et cracha par terre. La Princesse commença à s’inquiéter en voyant le sang s'éparpiller au sol.

- Tu saignes beaucoup, non ? demanda-telle en posant sa main sur son menton.

Elle n'avait pas eu l'impression d'avoir frapper si fort pourtant.

- Ce n'est rien..,. éluda Maeron en essayant de se dégager. J'espère juste que tu ne m’a pas cassé une dent.

Teagan sentit son estomac se nouer alors que Maeron s’écartait pour cracher une nouvelle giclée de sang par terre.

- Attend je vais regarder, dit elle en s'agenouillant
- Hors que question !

Elle avait tendu sa main vers son ami et ce dernier lui attrapa le poignet pour l’empêcher d'aller plus loin tout en lui lançant un regard qui signifiait clairement qu'il la pensait folle.

- Si, laisse moi regarder. Comme ça on sera fixé.

Maeron lâcha un soupir tout en levant les yeux au ciel et elle sut qu'elle avait gagné. Il relâcha sa main et bascula sa tête en arrière. Teagan s’avança un peu plus mais elle ne voyait toujours rien. Elle grimpa alors sur les genoux de Maeron pour pouvoir se mettre au niveau de son visage. Elle glissa ses doigts dans la bouche de son ami en grimaçant à la vue du sang.

- Gnor ?
- Je ne comprend rien, protesta Teagan en soupirant. Attends que j’enlève mes doigts.

Ce qu'elle fit. Elle détourna les yeux quand Maeron cracha à nouveau du sang sur le coté.

- Tu as toute des dents, dit elle d'un ton joyeux. C'est ta joue qui est entaillée. Tu as du la mordre quand j'ai.... je t'ai frappé.
- On est quitte alors, rit Maeron en frottant sa joue. Tu... qu'est ce que c'est que ça ?

Teagan baissa les yeux pour voir de quoi il lui parlait. D'un mouvement vif il avait attrapé la chaîne qu'elle portait au cou et qui avait du sortir du col de sa chemise durant leur affrontement.

- Ce n'est rien, répondit-elle précipitamment en lui arrachant le pendentif des mains.
- Si, c'est nouveau, insista le chasseur.

Teagan sourira. Elle avait prit soin de mettre le pendentif à l’intérieur de sa chemise pour ne pas que Maeron le voie tout de suite. Elle savait qu'il risquait de perdre sa bonne humeur en la voyant avec un bijoux de valeur.

- C'est le cadeau de mon parrain, finit-elle par répondre pour fuir le regard inquisiteur de Maeron.

Elle ressortit la chaîne de sa chemise et lui montra le pendentif ce finissant par le blason de sa famille. Le diamant incrusté dans l’œil de l'Eiwoarn brilla soudain dans le reflet du soleil attirant inévitablement le regard.

Aussitôt Maeron la repoussa et retira ses jambes. Elle se retrouva assise par terre et son contact lui manqua immédiatement.

- C'est joli, dit il d'un ton neutre. C'est de l'argent ?

Elle voyait qu'il était contrarié car il avait revêtu son masque d’indifférence. Elle retrouvait le Maeron distant et froid qu'elle avait rencontré des mois plus tôt et ce n'était pas celui qu'elle préférait.

- Oui, répondit-elle tout de même avec honnêteté. Je n'aime pas l'or et Rhufawl le sait.

Maeron lâcha un ricanement ironique et Teagan sentit la colère monter en elle. C'était un cadeau, elle n'avait pas choisi ce bijoux et puis ce n'était pas sa matière qui était importante.

- Maeron arrête ! gronda-t-elle en se redressant sur ses genoux. Ce n'est pas le métal qui compte c'est l'attention.
- Mais bien sur, railla le chasseur en époussetant ses chausses.

Il avait un sourire ironique plaqué sur le visage ce qui énerva encore plus la Princesse.

- Je t'ai déjà dit que je n'avait rien à faire de toutes les richesses qu'on m'a offert pour mon anniversaire. J'ai également reçut une jument et je n'en ai rien à faire.
- Une jument ! s'étouffa Maeron.

Son visage se crispa et elle sut tout de suite qu'il était en colère. Elle pensait bien savoir pourquoi et avait bien l'intention de se faire comprendre une bonne fois pour toute.

- Une hybride ! insista-telle d'une voix forte. Et ça m'est égal. Ce qui compte ce sont ces deux bijoux et c'est pour ça que je les porte.

Elle avait prononcé ses mots en lui mettant sous le nez le bracelet qu’il lui avait offert et qu'elle n'avait pas ôter de son poignet depuis qu'il l'y avait attaché.

- Ton bracelet compte beaucoup pour moi, reprit-elle en sentant ses joues s'empourprer. Je le préfère à des breloques en or ou garnies de pierre précieuses. Il me plaît parce qu'il vient du cœur. Tout comme ce collier.

Elle sentit sa gorge se serrer mais décida d'aller jusqu'au bout. Maeron devait comprendre.

- C'est la reproduction de celui que portait ma mère, dit-elle d'une voix éteinte. Excepté que le sien était en or et que c'était un topaze qui ornait l’œil de l'Eiwoarn.

Elle se souvenait parfaitement du splendide pendentif que sa mère arborait et qu'elle avait tant jalousé étant enfant.

- C'était un cadeau de mariage de mon père et elle ne l'enlevait jamais.

Elle vit Maeron se rapprocher du coin de l’œil tandis qu'elle fixait son propre pendentif fait d'argent et de diamant.

- On ne l'à jamais retrouvé lorsqu'elle à été....

Elle n'arrivait pas à finir sa phrase et elle ne se remit à respirer que quand les doigts de Maeron se posèrent sur les siens.

- Je suis désolé, souffla-t-il alors que leurs genoux se frôlaient.
- Je sais

Elle était bien consciente que Maeron n'avait pas l'intention de la blesser mais elle voulait qu'il sache qu'elle n'était pas bijoux et que ceux qu'elle portait lui tenait à cœur.

- J'aurais juste voulu pouvoir t'offrir quelque chose de plus...., grommela son ami en baissant les yeux, confirmant ainsi ce que Teagan avait deviné.
- Il est très beau, insista Tea en posant ses doigts sur la fine bande de cuir qui entourait son poignet. Parce qu'il vient de toi.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: May 8th, 2017 10:44 pm (UTC)

Il faut vraiment qu'elle arrête de lui grimper dessus sinon un de ces jours ils vont vraiment se retrouver dans une situation particulièrement embarrassante !

C'est presque mignon sa manière de réagir, mais Maeron va quand même devoir s'habituer à ce que Teagan porte des choses coûteuses... Elle est quand même l'Héritière...
En tout cas on ressent bien l'importance que ce bijoux a pour elle et que l'on devinait déjà dans le texte précédant.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: May 22nd, 2017 07:15 pm (UTC)

Oui teaga ne se rend pas compte de son besoin de contact et de la gene que ca pourrait occasioner. Heureusement que maeron a un self controle a toute epreuve.


Quand au pendentif oui il a de l importance meme si maeron q du mal a l accepter

2 Read Comments