?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Une partie d'échec

April 5th, 2017 (10:05 pm)
current song: bones

Titre: Une partie d'échec
Fandom : Mézérhían
Personnage : Maelrhys - Teagan
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 2029 mots

Teagan releva la tête de l’épais livre qu'elle était entrain de lire. Malgré les dires justes de sa suivante elle avait quand même été chercher les registres de l'Eiréhaàn chez l'Udhëy et elle se plongeait tout les soir dans cette lecture plus qu'ennuyeuse. Les noms des chevaliers adoubés par les différents Rois se succédaient. Les registres mentionnaient leurs province d'origine , leur nom et leur age. Mais il n'y avait aucune description physique qui aurait peut être pu lui donner un indice quand à l'identité du père de Maeron. De toute manière il n'y avait qu'une chance sur deux pour que le chasseur aie hérité ses magnifiques yeux verts de son père alors remonter la trace à partir de se détails incertains était une pure perte de temps. Elle avait pu éliminé de nombreux nom en listant ceux qui était trop jeunes pour être le père de Maeron mais ça ne l’avait pas vraiment aidée. Il n'y avait pas de registres des chevaliers morts ni du nombre d'enfants qu'ils avaient eut. Cependant Teagan essayait de se souvenirs des noms qu'elle avait entendu dans son enfance. Beaucoup de chevaliers étaient passé au château alors qu'elle était plongée dans son mutisme. Ils faisaient des rapports à son père sur la situation dans les provinces, sur les recherche de l'assassin de la Reine et du Prince héritier, sur les Estiens. Tout cela elle ne s'en rappelait que vaguement et elle avait beau fouiller sans relâche dans ses souvenirs elle ne trouvait aucun détails en lien avec Maeron.

Maelrhys referma la porte de ses appartements en entrant et Tea passa une main lasse sur son visage pour en chasser la fatigue.

- Ou étais tu ? demanda-t-elle à sa suivante.

Elle avait été étonnée de ne pas trouver Maelrhys à son retour de la foret. D'ordinaire son amie mettait de l'ordre dans ses appartements avant de l'aider à se laver puis l'accompagnait pour le repas du soir.

- Je suis désolée Princesse, s'excusa prestement Maelrhys. Je...
- Eh Maelrhys Stop ! l'interrompit Teagan en voyant les joues de son amie virer au rouge vif. Je te posais juste la question pour savoir ce que tu avais fait de ta journée, pas pour te réprimander.

Elle détestait la façon dont Maelrhys réagissait parfois à certains propos. Elle semblait ce tasser sur elle même comme si elle allait être frappée et Teagan ne comprenait pas cette attitude. Le père de Maelrhys était un homme bon qui aimait véritablement sa fille et la Princesse était certaine que jamais il n'aurait levé la main sur elle. Maelrhys semblait être réellement certaine qu'un jour elle pourrait s'en prendre à elle et ça mettait Teagan mal à l'aise.

- Je suis entièrement capable de me laver toute seule, ajouta-t-elle en souriant.

Si elle avait du avouer les choses elle préférait même se laver toute seule. Elle savait que c' était le rôle de Maelrhys de l'aider mais à chaque fois que cette dernière apercevait une contusion ou une écorchure du à ses entraînements avec Maeron elle se mettait à grimacer.

- Bien Princesse, répondit aussitôt Maelrhys en baissant les yeux.

Teagan la regarda se précipiter dans l'armoire pour ranger des robes revenants de la laverie. Elle avait le regard fuyant, la nuque basse et le teint pale ce que Tea trouvait préoccupant. Elle quitta son bureau ou elle s'était installée pour lire et s'approcha de son amie

- Tu fais une drôle de tête, lui fit elle remarquer en posant doucement sa main sur son bras. Si tu as envie d'en parler n'hésite pas je serai la pour t'écouter.

Elle vit sa suivante blêmir un peu plus mais Teagan se détourna. Elle ne voulait pas mettre la pression à Maelrhys. Elle voulait juste qu'elle sache qu’elle avait remarqué que quelque chose n'allait pas et qu'elle était la en cas de besoin. Après tout Maelrhys écoutait ses états d’âmes à longueur de temps. Elle voulait lui rendre la pareille.

- C'est que je vous ai juré fidélité, souffla soudain Maelrhys après un moment de silence.

Teagan qui s'était assise sur son lit retint de justesse un sifflement de mécontentement. Elle haïssait ce protocole qui empêchait Maelrhys de parler librement.

- Je ne te l'ai jamais demandé, lui répondit-elle en contrôlant sa voix pour qu'elle ne soit pas trop sèche. Tu as promis à mon père de veiller sur moi mais tu ne me dois rien.

Elle avait été sincèrement ravie quand Maelrhys était devenue sa suivante. Sa présence féminine, son écoute et sa gentillesse avait été un vrai soutien durant sa période de mutisme. Elle savait qu'elle ne la remerciait jamais assez pour ce qu'elle avait fait pour elle et elle voyait Maelrhys comme une amie et non un serviteur.

- Si, protesta la jeune femme. Sans vous je ne serais pas instruite, pas aussi bien logée et certainement pas aussi bien habillée.

Cette fois Teagan éclata de rire.

- Il faut bien que quelqu'un porte ces robes que je déteste tant, dit elle en montrant d'un signe de tête la somptueuse robe que portait Maelrhys.

Tout les vêtements qui lui étaient offert étaient rangés dans son immense garde robe mais Teagan n'en avait que faire. Comme Maelrhys et elle faisait la même taille et avait à peu près la même corpulence elle laissait sa suivante s'habiller à sa guise. Elle même ne faisait pas attention à ce qu'elle enfilait alors que Maelrhys s’extasiait devant chaque dentelle ou fourrure.

- Et puis tu supportes bien assez souvent mon mauvais caractère, continua Teagan.

Maelrhys avait été le témoin de plusieurs crises violentes, elle s'en était parfois prit verbalement à elle alors qu'elle ne se contrôlait plus et jamais son amie ne lui en avait tenu rigueur et rien que pour ça elle ne l'en remercierait jamais assez. Maelrhys s'était avancée dans la pièce pour venir s'asseoir au coté de la Princesse sur l’immense lit à baldaquins.

- Qu'est ce qui te tracasse ? lui demanda à nouveau Teagan en posant sa main sur celle de son amie.

Cette dernière lui jeta un regard apeuré avant de souffler doucement.

- La Reine m’a convoquée... Je ne suis rien sensé vous dire.

Teagan s'était attendu à de nombreuse choses mais pas à ça. Ça expliquait pourquoi Maelrhys avait parlée de fidélité quelques minutes auparavant. La Reine lui avait donné l’ordre de se taire mais elle éprouvait un malaise visible à lui obéir

- Je t'avais dit qu'elle était mauvaise, grogna Tea en refermant ses doigts sur la couverture qui recouvrait son lit. Elle ne vit que par les mensonges et les complots.

Elle s'était attendu à beaucoup de chose en découvrant qu'elle aurait une belle mère. Elle savait qu'elle n'allait pas aimer cette personne par principe. Elle prendrait la place de sa mère et à ses yeux c'était inconcevable. Mais Bédélia Peràn était pire que ça. Elle était imbue d'elle même, prétentieuse, et semblait avoir un but à atteindre dont pour l'instant Tea n'avait aucune idée.

- Elle prépare une fête pour votre anniversaire, lâcha soudain Maelrhys avant de se mordre la lèvre
- Elle... Quoi ?

Teagan se tourna vivement vers sa suivante qui semblait écrasée par le dilemme qu'elle vivait.

- Elle ne veut pas que je vous en parle pour vous faire la surprise, gémit Maelrhys en s’accrochant à sa main. Mais je connais votre aversion pour les fêtes.

Teagan sourira lentement. Il était vrai qu'elle n'aimait pas les fêtes. Ils y avait toujours trop de décoration, d'invités, de nourriture inutile. Il fallait respecter le protocole, ce plier aux exigences de la cours, répondre poliment, parader. Tout cela Teagan le détestait.

- Tu lui as fait pars de mon avis sur le sujet ? s'enquit Teagan qui ne doutait pas une seconde que Maelrhys se soit tue.
- Bien sur Princesse, s'empressa-t-elle de répondre. Mais elle est convaincue par son idée.

Teagan grommelait. Il était évident que Bédélia ferait tout son possible pour que cette fête soit un calvaire pour elle. Elle lui avait bien fait comprendre lors de leur dernière discussion en privé qu'elle ne comptait pas la laisser faire ce qu'elle voulait.

- Parle moi de cette fête, ordonna Teagan d'un ton sec qu'elle ne voulait pas vraiment employé.
- Elle veut quelque chose de somptueux, murmura Maelrhys mal à l'aise. Elle à souligné qu'on ne fête pas ses dix sept ans tout les jours. Et... - Elle compte invités les onze Seigneurs.

Cette fois encore Teagan éclata de rire mais c'était un rire sans joie. Elle comprenait parfaitement ou sa belle mère voulait en venir et à quoi cette fête d'anniversaire allait lui servir.

- Elle pense à vous, souligna Maelrhys en se rapprochant un peu sur le matelas.

Tea lui jeta un regard amical. Maelrhys était une personne réellement gentille. Mais sa douceur allait lui jouer des tours dans cette cage au lion qu’était devenu le château.

- Maelrhys, souffla Teagan en caressant sa joue. Tu es adorable mais ça te rend crédule.
- Je....
- Elle ne fait pas cette fête pour moi, l'interrompit Teagan en continua de sourire. Elle le fait pour elle.
- Votre anniversaire, bégaya Maelrhys
- ...est un prétexte, continua la Princesse à sa place. Crois tu vraiment qu'il serait nécessaire d'inviter les onze Seigneurs pour moi ?

Maelrhys baissa les yeux et se joues prirent une délicate teinte rosées.

- Elle souhaites peut être faire les choses bien, suggéra la suivante d'une voix douce.
- Elle souhaites surtout s'imposer à eux, la reprit Teagan sur un ton aigre. Son mariage c'est fait en petit comité. J'ai interrogé Rhufawl à ce sujet. Un mariage Royal est normalement plus spectaculaire. Les Royaume entier est invité. Mais mon père à fait les choses trop rapidement et trop sobrement à son goût. Elle veut utiliser ma fête d'anniversaire pour se présenter aux onze Seigneurs.

Teagan s'était levé en prononçant ces mots. Elle sentait la colère s’éveiller en elle tout doucement, comme un animal sortant d'hibernation et qui bouge ses muscles petit à petit pour ne pas les froisser.

- Vous pensez vraiment qu'elle... qu'elle ferait une chose pareille, demanda Maelrhys.
- Bien sur, ricana Teagan en s'approchant du bureau et en fermant son livre d'un coup sec. Elle me déteste.
- Ne dites pas ça !
- Elle joue au même jeu que moi Maelrhys ! lança Teagan en se rappelant de sa dernière conversation avec sa belle mère. Elle n'est polie qu'en présence de mon père et va chercher petit à petit à me nuire, j'en suis certaine.
- Ne lui dite pas que je vous en ai parlé, gémit soudain sa suivante en se levant du lit pour la rejoindre. Ne vous fâchez pas contre elle.

Les inquiétudes de Maelrhys étaient légitimes. Elle avait désobéit à la Reine par fidélité envers la Princesse. Et puis il n'y avait pas si longtemps Teagan avait perdu son sang froid devant Bearach et la conversation avait très mal tournée. Elle avait elle même été étonnée de ne pas être convoquée chez la Reine après cette confrontation. Mais elle avait du réussir à impressionner le jeune Seigneur car il n'avait de toute évidence rien rapporté à sa mère, ou alors Teagan allait bientôt découvrir que la vengeance de la Reine serait plus perverse.

- Ne t'en fait pas, la rassura Teagan en attrapant sa main. Je ne lui dirai rien. Mais je veux que tu me tienne informé des préparatifs de cette fête.

Elle voulait tout savoir pour ne pas être prise au dépourvu le jour J et pouvoir adopter une attitude adéquate qui déstabiliserait sa belle mère.

- J'ai confiance en toi Maelrhys, lui souffla Teagan en l'attrapant pas les épaules.

Elle voyait que son amie était fortement remuée par toute cette histoire et songea qu'il fallait qu'elle l'aide à se changer les idées avant de descendre dîner.

- Veux tu jouer au échec ? lui proposa-t-elle

Maelrhys hocha la tête avec vigueur et se dépêcha d'aller chercher le plateau de jeu. Teagan elle grimpa sur son lit en songeant qu'en ce moment elle avait l'impression que sa vie était une immense partie d'échec et que chaque coup pouvait avoir des conséquences qu'elle n'imaginait même pas.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: April 11th, 2017 04:46 pm (UTC)

C'est marant de voir que Teagan qui est quand même ultra naïve/pas au courant des choses, peut aussi se montrer lucide !
Puis on sent qu'elle commence à mieux comprendre la cour et tout ça.

Par contre Bédélia ferait bien de se rappeler que mine de rien Teagan est la Princesse Héritière et pas l'une de ses subordonnée !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: April 13th, 2017 08:30 pm (UTC)

Oui Teagan se rend compte des manipulation de sa belle mère et commençe a s'interesser a son rang et a ce qu'il implique. Quand a Bédélia le problème c'est que le statut et le rang de chacune est compliqué et mal défini. techniquement Teagan doit allégeance a la Reine cependant Aelred à bien refusé que ce soit Bedélia qui hérite du Royaume. elle ne reignera pas ce qui fait monter d'un cran le rang de Tea. Sauf que ( et tu l'apprendra plus tard ^^) sa situation de princesse héritière est inédite.

2 Read Comments