?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

échanges de politesses

March 27th, 2017 (10:01 pm)
current song: friends

Titre: échanges de politesses
Fandom : Mézérhían
Personnage : Bédélia - Teagan
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1642 mots


Teagan prit une grand inspiration en se tenant devant le battant des appartement de la Reine. Ce mouvement lui arracha aune grimace car Maerlrhys l'avait forcé à enfile une robe ornée d'un corset si serré qu'elle avait du mal à respirer. C'est en se composant pourtant un sourire qu'elle frappa à la porte. Elle entendit la voix aiguë de Bédélia lui intimer d'entrer et pénétra dans ses appartements. Elle cligna un instant des yeux devant les tapisseries colorés et les draperies de soies qui ornaient les murs de pierre. Teagan encore une fois retint un haut le cœur devant cette décoration trop abondante et se contenta de refermer la porte avant de plier légèrement l'échine. Maintenant que sa belle mère était devenue Reine elle lui devait un respect plus pointilleux. Chaque geste arrachait le cœur de Teagan mais elle devait se plier au protocole pour être sur que cette femme n'aient pas de reproches à lui faire.

- Je suis enchantée que vous ayez accepté mon invitation, lui dit Bédélia en lui intimant d'un geste d'avancer dans la pièce
- Je suis heureuse d'être ici, répondit Teagan d'une voix mielleuse qu'elle ne se connaissait pas.

C'était tout bonnement un mensonge mais vu le sourire de sa belle mère elle y avait cru. La princesse songea que si elle avait été présente Maelrhys aurait été fière d'elle. Elle se tenait au protocole et ce montrait aimable. Ce qui dans ces circonstance relevait pour elle de l'exploit.

- Je voulais que nous buvions une tasse de thé ensemble, lui apprit Bédélia en prenant place sur un siège encadrant une table en fer forgé ouvragée.
- A votre convenance Majesté.

Teagan s’avança et prit place dans le deuxième siège assorti à la table que lui indiquait sa belle mère. Elle étouffa un grognement quand en s'asseyant le corset resserra encore plus sa taille. Elle ne comprenait pas pourquoi les femmes étaient obligées de portés ces habits leurs faisant une taille de guêpe et les empêchant de tout mouvement respiratoires corrects. Teagan eut le temps de se reprendre lorsque la suivante de Bédélia leurs servit une tasse de thé.

- Je dois avouer que je suis agréablement surprise par votre éducation, lança soudain sa belle mère avant de porter la tasse bouillante à ses lèvres pour souffler sur le liquide ambré.

Teagan se redressa légèrement en stoppant net son geste pour prendre sa propre tasse.

- Je ne comprend pas, souffla-t-elle en attrapant un sucre dans la coupelle que la suivante avait apporté en même temps que la boisson.

La Reine lui jeta un regard que Teagan aurait qualifié de triomphant avant de s'expliquer.

- Dans le Cyriatàn vous avez une réputation assez inconvenante.

Teagan retint le regard noir qu'elle mourrait d'envie de lui lancer et but une longue gorgée de thé. Elle sentait sa langue la brûler mais elle préférait se concentrer sur cette douleur plutôt que de s’enflammer devant les paroles déplacée de sa belle mère. Elle comprenait désormais le but de cette entrevue. Sa belle mère la mettait à l'épreuve et elle se devait de réussir.

- Pourriez vous m’éclairer sur la situation je vous prie ? répondit-elle en glissant un deuxième sucre dans sa tasse pour occuper ses doigts tremblants.
- On dit dans nos contrée que le trône ne vous intéresse guère et que vous êtes une femme plutôt sauvage, lui asséna Bédélia avec un sourire éclatant.
- Sauvage..., répéta Teagan d'une voix froide.

Les tremblements dans sa voix n'avaient pas du être perceptible mais Teagan devinait qu'elle perdait le contrôle. La colère grondait désormais dans sa poitrine alors que les propos de Bédélia sur sa politesse étaient terriblement inconvenant.

- On dit que vous aimez chevaucher, que vous ne tenez pas votre langue et que vous préférez suivre le fauconnier plutôt que de faire de la broderie, grommela la Reine en lui lançant cette fois un regard parfaitement dégoutté.

Teagan serra les dents. Elle avait vu juste. La Reine n'y allait pas par quatre chemin. Elle voulait la pousser à bout. Cependant Teagan devait préserver son honneur et surtout celui de son père. Elle s'était doutée que cette conversation aurait lieu un jour ou l'autre depuis qu'elle s'était présentée au mariage royal le visage couvert d'un immense hématome. Elle avait du justifier sa blessure par une chute dans les écuries et son habituelle inattention mais elle se doutait que les personne de son entourages n'étaient pas dupe. Quand à Bédélia elle avait fait une véritable crise au Roi en prétendant qu'il était inconvenant pour la Princesse d’apparaître dans un tel état.

- Ces dires sont justes, répondit la Princesse en lissant calmement les plis de velours de sa robe. Même si ça ne fait pas de moi une sauvage

Cette fois ce fut un regard sceptique que lui lança sa belle mère. Elle semblait chercher ses mots ce qui permit à Teagan d'établir une stratégie de défense. Pour sa part elle croyait réellement que ses activités étaient justifiées par son rang et elle allait le lui prouver.

- Mon fils ma rapporté en effet que vous chevauchez une monstrueuse bête, lui dit Bédélia en claquant des doigts au dessus de sa tête.

Aussitôt la suivante leur apporta une assiette de petits biscuits sucrés qu'elle posa sur la table en fer forgé avant de se retiré, l'échine courbée. Teagan serra un peu plus les mâchoires pour garder les paroles qu'elle mourraient d'envie de prononcer. Jamais elle n’aurait pu traiter Maelrhys avec autant d'indifférence et cette façon de faire la révulsait.

- Je monte sur mon Eiwoarn, répondit-elle en tentant de contrôler sa voix
- Une vile créature ! cracha sa belle mère.
- Une bête d'une grand noblesse ! la reprit-elle avec plus de force qu'elle ne l'aurai du. Symbole du Royaume. Les Eiwoarns sont dans notre famille depuis des générations. Ils sont l'essence même du trône de Mézérhían.

Il était important pour elle de rappeler ce point crucial de leur histoire. Bédélia était désormais Reine. Elle ne pouvait ce permettre de critiquer l'histoire du Royaume.

- En effet, concéda sa belle mère avec un nouveau regard noir. Il n'en reste pas moins indomptable
- Adrahil est parfaitement dressé. Mais il y à des règles quand on approche un Eiwoarn. Le seigneur Bearach n'y étant pas encore familiarisé, il à prit un risque.

Teagan vit clairement la désapprobation s'afficher sur le visage de son interlocutrice. Elle avait prit soin d'insister sur la méconnaissance des Eiwoarn du fils de la Reine, le mettant ainsi en cause tout en le disculpant sur ses actes. Elle était certains que Bearach aurait rapporté ces faits sans importance à sa mère comme le petit fils à maman qu'il était et elle se promit intérieurement de tout faire pour ne pas lui mettre son poing dans la figure lorsqu’elle le croiserait.

- Et qu'en est il des faucons ? insista Bédélia.

Teagan cette fois encore était préparée. Elle ne pouvait en effet avouer à sa belle mère que Dalaigh l'avait soutenue durant son mutisme et que son contact avec les oiseaux lui avait permit de garder l'esprit alors qu'elle était prisonnière de son propre corps.

- Ce sont des animaux très noble, répondit Teagan avant de boire une longue gorgée de thé. Ils sont utilisé durant la chasse et se révèle très utile sur le champ de bataille
- Le domaine des hommes, railla la Reine en attrapant un biscuit.

La princesse s'était attendue à ce genre de remarque et elle ne comptait pas se laisser faire. A son grand étonnement son avenir pouvait encore une fois lui sauver la mise.

- Je viens d'une famille régnante, lui rappela-t-elle en appuyant sur chaque mots. Un jour je serai sur le trône et je dirigerai les armées. Je ne pense pas que les broderies m'aideront à diriger le pays.

Teagan se mordit la langue en réalisant que sa dernière phrase étaient teintée de méprit. La colère courait dans l'entierté de son corps, accélérant sa respiration et picotant agréablement sa peau. Elle ne la contrôlerait plus très longtemps. En même temps elle n'avait pas l'intention de se laisser marcher dessus.

- Vous avez une position très tranchées sur le sujet, finit par déclarer Bédélia en s’appuyant sur le dossier de son siège.

On y était. Elle aussi était à deux doigt de l'impolitesse et il était tant de mettre les choses au clair pour ne plus être convoquée dans ce genre de piège.

- J'exige des personnes qui m’entourent une parfaite franchise,lança Teagan avec force. Je procède donc de la même façon avec tout le monde.

La désapprobation était parfaitement visible sur le visage angélique de sa belle mère. Et Teagan soutint son regard doré sans ciller. Elle voulait avoir le dernier mots et bien ce faire comprendre.

- Les rumeurs étaient donc fondées, cracha Bédélia en brisant un biscuit en deux. Sachez jeune fille que j’attends de vous le plus grand respect
- Et je n'en manquerai pas si vous n'intervenez pas dans ma vie. Menez la votre comme vous le souhaitez mais laissez moi hors de tout ça.

Elle vit cette fois une vraie colère éclairer le regard d'ambre de la Reine

- Je parlais de respect , la reprit sa belle mère en fronçant ses sourcils
- Et je suis respectueuse votre Majesté, lui rappela Teagan sur un ton mielleux en inclinant la tête. Si vous voulez bien m’excusez mon père m’a fait appelée.

Sur ces mots elle se leva, exécuta la révérence due au protocole et se dirigea d'un pas rapide vers la sortie. Elle avait réussi à garder son calme et à imposé ses idées à la Reine, restait juste à voir si cette dernière en informerait son père. Mais Teagan avait la conscience tranquille elle avait agit comme elle devait tout en rappelant sa place ce cette Reine dont elle n'avait pas voulu.

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: March 28th, 2017 10:24 am (UTC)

J'ai beaucoup aimé ce texte, mais je prendrais le temps de t'en faire un commentaire plus approfondie :p

Mais j'avais pas envie d'attendre pour dire que je l'ai aimé et que je trouve intéressante la situation qui s'installe peu à peu. Vivement la suite !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: April 3rd, 2017 01:42 pm (UTC)

Oui les masques tombent peu à peu quant à Teagan elle tente de se controler tout en s'affirmant.

2 Read Comments