?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Details matrimoniaux

Titre: Détails matrimoniaux
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Bédelia - Béarach
Rating : PG-13
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1642 mots



Teagan souffla un bon coup avant de se composer un sourire angélique qui soit le moins faux possible et de frapper à la porte des appartements de sa future belle mère. Elle avait été conviée par Bédélia la veille au soir et n'avait pas d'autre choix que de s’exécuter.

- Entrer

La princesse poussa le battant richement sculpté et passa la tête dans la pièce

- Teagan je suis ravie de vous voir ! s'exclama Bédélia Peràn avec un affreux sourire sur le visage. Je vous en prie entrer.

La princesse s’exécuta en jetant un œil à ses appartements richement décoré. Ils étaient inoccupés avant l'arrive de Bédélia mais elle y avait déjà installé une collection impressionnantes de draperies en soies et d'oreiller en satin

- Bonjour princesse

Teagan sursauta et découvrit Bearach assis autour d'une jolie table en métal ouvragé qu'elle n'avait jamais vue.

- Bonjour Bearach, répondit elle poliment.

Elle fut grandement étonnée de voir le jeune homme se lever, attraper sa main et embrasser sa peau pâle.

- Asseyons nous se sera plus confortable, proposa Bédélia en prenant place autour de la table.

Teagan se laissa conduire par le jeune Seigneur qui tira élégamment sa chaise pour l'inviter à s'asseoir avant de prendre place en face d'elle

- J’espère ne pas vous avoir convié trop tôt, s'excusa la future Reine en prenant un air peiné que Teagan aurait pu qualifier de faux
- Non je ne suis pas une adepte de la grasse matinée, répondit simplement la princesse.

Elle avait pourtant traîné au lit le plus longtemps possible et fait des pieds et des mains pour ne pas se rendre à ce rendez vous. Mais Maerlrhys avait été formelle, elle ne pouvait refuser l'invitation de la future femme de son père. Elle l'avait aussi pomponner pour l'occasion et pour une fois Teagan ne le regrettait pas car elle n'aurait pas aimer faire pale figure devant sa belle mère. Cette dernière était vêtue d'une somptueuse robe de velours blanche brodée aux armoiries de sa maison, à savoir un aigle doré. Elle avait également tressée sa longue chevelure blonde lui donnant ainsi l'air plus jeune

- Parfait,  conclu Bédélia. Je voulais discuter avec vous des préparatifs du mariage.

Teagan du se retenir de ne pas grimacer. Elle n'en avait absolument rien à faire de se mariage et ne comptait pas donner son avis.

- Je n'ai pas vraiment mon mot à dire, répondit-elle en s’exhortant à la politesse.
- Il parait que vous êtes une femme alors c'est de votre ressort, reprit Bédélia en lui souriant
- Si vous le dites
- Une femme doit savoir prendre des décision importantes

Teagan trouvait la façon de parler de Bédélia assez perturbante elle ne cessait d'accentuer exagérément le mot femme ce qui n'avait aucun rapport avec la conversation

- De qu'elles décision me parler vous ? s'enquit-elle pour tenter d'y voir plus clair.
- Une femme doit être capable de tenir sa maison et être au courant de tout ce qui s'y passe

Cette fois Teagan tiqua. Elle ne voyait pas du tout le rôle d'une femme ainsi et encore moins le rôle d'une reine.

- N'est ce pas le rôle de l'intendant ? demanda-t-elle sur un ton innocent qui elle le savait sonnait faux
- Une femme doit elle même donner les ordres, la corrigea sa future belle-mère. L'intendant n'est que le bras qui exécute

Cette fois Teagan du serrer les dents pour ne pas répondre. Elle adorait l'intendant du château qui faisait parfaitement son travail. Après tout elle n'avait jamais manqué de rien et son père avait une entière confiance en lui. De plus elle était bien décidée à ne pas avoir pour seul rôle d'enfanter et de mettre du bois sur le feu. Si ont lui avait demandé son avis elle aurait intégrer les rangs des élèves de Rhufawl destinés à devenir chevaliers. Mais elle se tut. Elle avait fait la promesse à Rhufawl à son père et à Maerlrhys de se montrer courtoise. Même Maeron lui avait recommandé d'agir avec prudence. Sans toutefois se laisser marcher sur les pieds

- Je voulais vous parler de votre robe, reprit Bédélia revenant visiblement sur le but principal de cette ennuyante discussion
- J'en possède de très jolie qui se prêterons à la circonstance, répondit Teagan qui se moquait de sa tenue
- Hors de question ! protesta Bédélia en plaquant une main contre sa poitrine. Il vous faut une tenue cousue pour l'occasion. Qu'en pense tu Bearach ?
- Votre robe doit être extraordinaire princesse tout comme vous, répondit ce dernier en inclinant la tête

Il la dévisageait de ses yeux noisette ce qui la mettait particulièrement mal à l aise. De plus elle se demandait vraiment ce qu'il faisait là. Après tout il avait eu la chance de naître de sexe masculin et donc d'être normalement dispensé de ce genre de conversation affreusement inutile.

- J'ai fait venir une couturière exemplaire du Cyriatàn, continua Bédélia sans s'apercevoir le moins du monde de la gène de son invitée. Elle sera la d'ici quelques jours et prendra des mesures pour vous confectionner dans les plus bref délais une robe somptueuse

Encore une fois les mots ne passèrent pas inaperçus auprès de la princesse. Cette femme semblait considérer le personnel du château comme incapable de répondre à ses besoins.

- La couturière du château est très douée, ne put s’empêcher de lâcher Teagan
- Je n'en doute pas croyez moi. Mais j ai une entière confiance en la couturière de Knorr

Teagan soupira et se repeta mentalement les paroles de Maelrhys : courtoise, politesse et bonne humeur

- Qu'il soit fait selon vos désir, répondit-elle.

Le sourire que lui adressa sa future belle mère à cet instant lui donna instantanément la nausée tant il transpirait la satisfaction

- Je voulais aussi que vous me renseigniez sur la cérémonie en elle même, reprit Bédélia de son affreux ton enthousiaste.  Le Romerdaelh et la famille Mézérhian en particulier ont des traditions nobles et anciennes qui me sont inconnues

Teagan se retint de rire. Elle n’était pas une connaisseuse en mariage. Elle avait assisté à deux union de chevaliers mais c’était durant sa période de mutisme donc elle en avait très peu de souvenirs. Par contre depuis toute petite on lui enseignait les traditions du Royaume et elle avait retenu quelques bribes. Et un détail plus particulièrement qu’elle trouvait, elle, magnifique.

- Il n y à qu'une chose qui soit vraiment importante, dit elle après un instant de réflexion.  La future mariée doit arrivée vers son mari juchée sur sa monture de guerre.

A son grand plaisir elle vit le sourire satisfait de Bédélia Peràn se décomposer.  

- Sur sa monture .. répéta-t-elle lentement

Teagan joua l’innocente en savourant le regard perdu que lui adressait sa futur belle mère.

- Oui en l'occurrence l'Eiwoarn de mon père, ajouta Teagan sur un ton empli de fierté.
- Un Eiwoarn.., s’étrangla Bédélia
- Oui, Reskad, continua Teagan. Propre fil d'Akhelaah, symbole de notre maison

Elle accentuait l’importance de la situation car elle voyait clairement la panique dans les yeux de Bédélia. De plus elle était particulièrement sous le charme du magnifique Eiwoarn de son père.

- Il est impossible d'y déroger, reprit elle pour enfoncer un peu plus le clou. Vous blesseriez gravement l'honneur de notre famille
- Très bien, répondit simplement Bédélia d’une voix nettement moins chaleureuse
- Merci princesse pour ses précisions, intervint Bearach en inclinant un peu la tête.

Il lui offrit un petit sourire sans se départir de ce calme qui semblait le caractériser. Teagan elle en avait assez. Elle avait fait assez d’effort pour la journée et souhait seulement s’en aller. Mais Bédélia semblait plonger dans ses pensée et un silence pesant s’installa.

- Puis je me retirer ? Demanda Teagan en voyant que plus personne ne bougeait.   L'Udhêy m'attend pour me prodiguer ses leçons

Bédélia sembla sortir de sa rêverie et la fusilla de son regard noisette.

- Il me semble qu'il ne vous donne cours que le matin?
- En effet, répondit simplement Teagan en sachant très bien ou elle voulait en venir.
- Comment occuper vous vos après midi? demanda-t-elle aussitôt Je veux dire une femme telle que vous l’êtes devenue doit forcement être très occupée

Encore une fois Elle avait appuyé sur le mot femme et Teagan qui était au bout de sa patience ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel.

- Mon père me laisse occuper mes après midi à ma guise, répondit-elle froidement. Mais en effet je suis très occupée. J'aide le fauconnier au dressage des oiseaux et je chevauche sur mes terres.
- Vous chevaucher? répéta Bédélia avec une forme de dégoût dans la voix. N'est ce pas une activité masculine ?
- Non, la contredit elle aussitôt. Les femmes de la lignée des Mézérhían chevauchent depuis des lustres..

Elle voulait appuyer le fait qu’elle tenait à sa liberté et qu’elle ne se laisserait pas faire. Elle voyait bien que ces activités déplaisaient fortement à sa future belle mère et elle se retint de rire en imaginant son expression si elle aurait oser mentionner Maeron. Mais Teagan avait bien l’intention de renverser la situation à son avantage et elle savait parfaitement comment le faire

- D'ailleurs si je puis me permettre, reprit elle après s’être éclairci la voix.  Bearach il me semble avoir entendu Adorn Rhufawl me dire qu'il serrait ravi de vous voir à ses entraînement

Elle se retint de rire en imaginant ce bellâtre d’un calme olympien avec une lame entre les mains.

- Je m'y rendrai avec joie, assura-t-il sans se décomposer alors que sa mère se tournait vivement vers lui
- J'ai hâte de voir vos talents à l'épée, lui dit Teagan en se levant
- Je vous les montrerai avec joie, répondit-il en se levant pour la raccompagner

Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 27th, 2017 04:15 pm (UTC)

Nyark nyark nyark...
Elles vont en baver autant l'une que l’autre :p

Son fils a l'air moins casse-pieds qu'elle, mais Bédélia semble le tenir d'une main de fer et avoir des idées bien arrêtées sur ce qu'il peut ou non faire...

Par contre, au delà des fautes, une phrase m'a un peu embêtée :

"- Il n y à qu'une chose qui soit vraiment importante, dit elle après un instant de réflexion. La future mariée doit arrivée vers son mari juchée sur sa monture de guerre."

Au départ je pensais que c'était "sa monture" dans le sens "sa monture à elle" et pas celle de l'époux, d'ailleurs je trouvais assez amusant de forcer cette Bédélia à monter un cheval de guerre ^^
Du coup une petite reformulation serait peut-être pas mal, genre "juchée sur la monture de guerre de celui-ci".

Pour le coup Tea doit bien rire !

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 27th, 2017 04:43 pm (UTC)

Oui bearach est different et tres tres soumis


Quand a teagan et bedelia c est un veritable affrontement.


Tu as raison pour la formulation. Par contre Bedelia devrai tout de meme monter un cheval de guerre. En l occurence l etalon royal dobt on aura des precisions plus tard sur ses origines. Et puis tu verra que tea ne va pas lui simplifier les choses


" au dela des fautes " : je vais m enterrer dans un trou ^^

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 29th, 2017 06:28 pm (UTC)

Déjà là tu donnes quelques information intéressantes sur ce "cheval".

Je me doute que Tea ne va pas rendre les choses plus faciles :p Et encore il s'en sort bien, ce n'est pas encore le moment où Teagan fait une démonstration de ce qu'elle sait faire à l'épée ! :p

Sinon le pauvre Bearach serait humilié au possible.

3 Read Comments