?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

L'arrivée

January 21st, 2017 (10:47 am)
current song: the big bang theory

Titre: L'arrivée
Fandom : Mézérhían
Personnage : Teagan - Maelhrys - Rhufawl - Aelred - Bedelia - Bearach
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1451 mots

Teagan tourna sur place dans sa chambre sous le regard amusé de Maerlrhys

- Comment me trouves tu ? demanda-t-elle à sa suivante en lissant le velours rouge sombre de sa robe.
- Très jolie votre Altesse

Teagan se força à sourire alors qu'elle n'en avait absolument pas envie. Elle avait du s'habiller pour l'arrivée de Bédélia Peràn sur les terres du Romerdhael. Pour elle la journée était loin d'être joyeuse et elle faisait de son mieux pour tenter de garder son calme. Elle savait déjà que l’arrivée de cette femme allait changer sa vie. Même si elle ne la connaissait pas elle présageait le pire et ça la tourmentait depuis des jours. Ces pourquoi Teagan avait passé une robe qui lui plaisait. Elle voulait être jolie pour son père et pour Rhufawl et non pas pour cette femme qui débarquait dans sa vie. Elle avait décidé de leur faire honneur en se tenant de manière irréprochable. Et puis elle voulait prouver à Maeron qu'elle pouvait le faire même s'il ne le verrait pas de ses propres yeux.

Teagan jeta un coup d’œil vers la fenêtre. Au loin elle apercevait la foret de Dunvel et le soleil qui ne tarderait pas à se coucher. Au moins l'arrivée de Bédélia Peràn se ferait tardivement et elle n'aurait pas à passer la journée à faire des faux semblants.

La princesse laissa Maerlrhys la coiffer. Cette dernière lui fit une longue tresse qui lui descendait jusqu'au bas des reins. Elle enfila ensuite une légère cape bordée de fourrure, car l'air du soir était encore frisquet et sortit de ses appartements.

- Ça va bien ce passer, lui assura Maelrhys qui descendait les escaliers à ses cotés.

Teagan fut bien incapable de répondre, l’angoisse lui nouait les entrailles et elle inspira longuement pour se donner du courage. Dans ces moments de doute et de peur elle sentait renaître en elle ce mutisme qu'elle avait combattu si longtemps. Elle s’avança dans la cours du château qui avait été éclairée pour l’occasion de jolies lanternes. Elle repéra rapidement Rhufawl qui se tenait immobile sur le perron.

- Vous êtes magnifique princesse, assura-t-il en effectuant une légère révérence
- Merci Rhufawl

Elle jeta un regard à son père qui fixait les murs du château avec froideur. Il avait revêtu son masque d'autorité et ne laissait plus rien paraître de ses émotions.

- Quand le convoi doit il arriver ? s'enquit Teagan auprès de son parrain.

Il fallait qu'elle parle si elle ne voulait pas laisser sa voix lui échapper.

- Ils étaient à quelques lieux. Il ne devraient plus tarder.
- Parfait.

Non ce n’était pas parfait du tout mais Teagan savait qu'elle ne pouvait retarder les choses. Elle ne pouvait que sourire et s'attendre au pire en silence.

- Teagan

La princesse se retourna en entendant la voix grave de son père. Il s'approcha d'elle le visage fermé et la toisa sévèrement.

- Je sais, dit-elle d'une voix monocorde. Je reste droite, polie et ne parle pas sans y avoir été invitée.
- Ce n'est pas ce que j'allais te dire, souffla le Roi, un sourire éclairant pour la première fois son visage. Je voulais juste te dire que tu es très jolie.
- Merci, répondit la princesse en sentant ses joues s’empourprer.

Cela faisait très longtemps que son père ne lui avait pas fait un compliment de ce genre et elle se grandit un peu plus. La confiance de son père l'aidait à trouver la sienne.

Des éclaireurs arrivèrent au galop dans la cours du château annonçant que le convoi suivait à une centaines de mètres. Le Roi adressa un maigre sourire à sa fille avant de s’avancer de quelques pas. Teagan quand à elle préféra rester en arrière au niveau de Rhufawl.

Elle regarda ainsi des cavaliers avec l'aigle flamboyant de la famille Peràn plaqué sur le devant de leur broigne de cuir blanc entrer dans la cour principale du château sous l’œil de tout ses habitants. Leurs chevaux était forts et trapus et secouaient nerveusement leur crinières fournies. S'en suivit une voiture tirée par deux sublimes chevaux blancs comme neige. La voiture étaient elle aussi d'un blanc immaculé et les portières ouvragées frappée du blason de la maison Peràn.

Teagan songea que le Seigneur du Cyriatàn n'avait pas fait les choses à moitié. On voyait clairement, aux armures immaculés de ses hommes et aux détails apportés a cette entée fracassante qu'Il voulait montrer sa richesse pour valoriser son sang. L'un des cavaliers mit pied à terre et vint ouvrir la portière de la voiture.

Teagan sentit la panique la gagner alors qu'une femme en descendait et elle sentit le besoin de se rattraper physiquement à quelque chose. Elle tendit la main et attrapa instinctivement celle de son parrain. Elle avait besoin de se raccrocher à la réalité pour ne pas sombrer. Elle sentit les doigts gantés de cuir du commandant se refermer sur les siens mais n'eut pas la force de lui adresser un regard.

La femme qui venait de sortir de la voiture ôta sa capuche alors que le cavalier s'agenouillait devant elle, la tête basse. Cette attitude déstabilisa Teagan. Jamais elle n'avait forcé un chevalier à plier l'échine ainsi devant elle. Mais la princesse fut sortie de ses pensée par la chevelure blonde et brillante de la femme qui sortit du carrosse. Elle était plus jeune que ce que pensais Teagan. Elle avait un visage anguleux que sa longue chevelure tombant jusqu'à sa taille adoucissait un peu. Ses yeux était d'un chocolat profond et sa peau pale semblait fade à coté de ses cheveux doré.

Le Roi s’avança vers elle d'une démarche raide et attrapa la main qu'elle lui tendit.

- Bienvenue ma dame au château de Mézérhían, dit-il avant d'embrasser le dos de sa main
- Tout le plaisir est pour moi votre Majesté, répondit poliment Bédélia Peràn d'une voix aiguë.

Le Roi allait l'aider à franchir les marches du perron mais la femme se tourna vers le carrosse alors qu'un jeune homme en sortait.

- Laissez-moi vous présenter mon fils, Bearach Peràn.

Teagan sentit sons estomac se serrer et s'accrocha un peu plus à la main de Rhufawl. Son fils ! Elle avait emmené son fils avec elle.

- Votre majesté, s'inclina Bearach en pliant le genoux devant le Roi
- Enchanté, répondit Aelred Mézérhían d'une voix rauque qui trahissait sa surprise.

Teagan jeta un regard désespéré à son parrain mais ce dernier fixait le nouvel arrivant d'un œil sombre. De toute évidence lui non plus n’était pas au courant de l'arrivée du jeune homme.

- Peut être souhaiteriez vous vous reposer un peu après un si long voyage, proposa le Roi en se reprenant
- Ce n'est pas de refus, la route m'a épuisée, répondit Bédélia en lui offrant un sourire charmeur. J'aimerais faire un brin de toilette avant de passer à table.
- Très bien, je vais vous montrer vos appartements.

Teagan vit clairement le regard de Bédélia Peràn se décomposer et elle se mit à ricaner intérieurement.
Que croyait-elle ? Qu'elle allait partager les appartements du Roi dès la première nuit ? Il y avait des traditions ancestrales qu'il fallait respecter . Et c'était bien la première fois que Teagan approuvait ce genre de conduite à tenir

- Teagan ? l'appela son père en lui désignant le fils non désiré d'un signe de tête
- Je vais conduire le Seigneur Bearach à ses propres appartement, intervint Rhufawl de sa voix grave en lui lâchant la main. Veuillez me suivre jeune homme.

Teagan les vit vaguement passer devant elle et prendre la direction des escaliers principaux. Elle resta figée ne sachant plus vraiment comment faire bouger son corps. Elle avait amené son fils. Ce qui ferait bientôt de lui son demi-frère. Une douleur atroce se reveilla alors dans sa poitrine et Teagan eut l'impression qu'on venait de la couper en deux.


Elle sentit alors des mains douce ce poser sur ses épaules et se retrouva face au visage quelque peu flou de Maelrhys. Cette dernière la dirigea avec poigne vers les escaliers qui étaient désormais désert.

- Un fils ! s’étrangla Teagan incapable de penser à autre chose Elle est venue avec son fils !
- Teagan je vous en prie, gémit Maelrhys en regardant tout autour d'elle. Attendez d'être dans votre chambre
- Non il .. il ne m'avaient pas dit que… déjà une belle mère mais pas…

Elle n’arrivait pas à exprimer les pensées qui la rongeaient. Elle se sentait comme bloquée.

- Il ne pouvait pas rester à Knorr, grommela Maelrhys d'un ton amer
- Je te jure que … je vais l'y renvoyer, lui promit Teagan avec une lueur de rage dans le regard.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 21st, 2017 04:04 pm (UTC)

ARGHH !
Non mais c'est quoi ça !!
Ils étaient au curant au moins qu'elle avait un fils et qu'il venait avec elle ?
Teagan a de quoi enrager sur ce coup là !

Je sens que le repas va être joyeux...

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 23rd, 2017 06:01 pm (UTC)

C'est le kinder surprise façon Bedelia Peran ! Non personne n'était au courant et le roi lui même tombe des nues. Mais pour Teagan c'est la catastrophe

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 23rd, 2017 06:29 pm (UTC)

Ouais, j'imagine que ça va être dur à avaler ça... Mais le roi lui aussi risque de le prendre assez mal...

3 Read Comments