?

Log in

No account? Create an account
asfaloth14 [userpic]

Une requete

January 16th, 2017 (10:33 pm)
current song: the big bang theory

Titre: Une requete
Fandom : Mézérhían
Personnage : Aelred - Teagan
Rating : G
Disclaimer : Tout à moi ^^
Nombre de mots : 1677 mots

Teagan prit une grande inspiration avant de frapper à la porte des appartements de son père. Elle savait que la discussion à venir n'allait pas être une partie de plaisir et sentait son cœur battre dans sa poitrine. Elle savait qu'elle avait blessé son père avec ses propos insensés et elle s'en voulait de s'être encore une fois laissée dominée par sa colère. Rhufawl et Maeron lui avait ouvert les yeux. Chacun à leur tour ils l'avaient aidé.

Rhufawl à comprendre pourquoi son père avait du accepter ce mariage. En la mettant au courant des difficulté du Royaume il lui avait prouvé que parfois un Roi n'avait pas le choix et devait choisir entre son peuple et ses propres désir. Quand à Maeron il lui avait montrer qu'elle n'avait pas d'autres choix que d'accepter son titre. Mais elle pouvait le faire à sa manière, utiliser sa façon de penser pour s'investir dans ce Royaume qui serait un jour le sien. Après tout elle avait voulu apprendre à se battre pour défendre sa vie. Mais si elle reprenait les rênes du Royaume elle devrait apprendre à le diriger pour garder son peuple en vie.

Ces différentes révélations l'avaient éprouvéw et elle souhaitait juste prendre un bain et aller se coucher car elle se sentait épuisée. Mais elle devait des excuses à son père et il y avait certaines choses qui devaient encore être dites. Et maintenant c'était à elle d'assumer.

- Père puis-je entrer ? demanda-t-elle à travers le battant de bois sculpté aux armoiries de sa maison.

Elle entendit son père répondre positivement d'une voix sèche et poussa le battant. Le Roi était assis à son bureau, des piles de livres se trouvaient de part et d'autre d'un immense parchemin déplié sur la table. Son père se redressa en la voyant entrer et croisa ses mains sous son menton.

Teagan observa attentivement son Roi. Son visage était marqué. Elle n'y avait jamais fait attention mais son père paraissait plus âgé qu'il ne l’était réellement. La mort de sa femme et de son fils l'avait lui aussi affecté et ça Teagan avait égoïstement tendance à l'oublier. Ses cheveux noirs descendaient jusqu'à ses épaules rejoints par une barbe épaisse et noire. L'on pouvait désormais y distinguer quelques mèches grisonnantes signe que les âges le rattrapait. Et puis ils y avait ces yeux bleus. Les même que ceux de Teagan, des yeux vif et perçant qui illuminaient ce visage austère.


- Tu es calmée ? lui demanda Aelred d'une voix grave alors qu'elle s’avançait vers le bureau
- J'essaie, dit-elle

Elle sentait encore cette colère qu'elle avait laissé échapper grésiller en elle. C’était comme un animal dangereux qu'on avait soudain laisser sortir de sa cage et qui faisait tout pour ne pas s'y retrouver de nouveau enfermé.

- Rhufawl est venu me parler, avoua-t-elle

Elle ne pouvait bien évidement pas parler de Maeron et du rôle important qu'il avait jouer dans sa prise de conscience.

- Il n'aurait pas du, bougonna le Roi
- Non, c'était à vous de le faire.

Teagan vit son père accuser le coup. Mais cette fois ce n’était pas la colère qui parlait mais bien son cœur d'enfant. Ce n’était pas à Rhufawl de venir lui expliquer les choses pour qu'elle les comprenne.
Certes elle avait apprécié que son parrain vienne l'aiguiller mais c'était à son père de venir la trouver. Depuis la mort de leurs proches il n'avaient plus de relation. Elle savait que ce n'était pas uniquement de la faute d'Aelred mais elle aurait aimé que son père vienne se confier lui même sur ses sentiments envers ce mariage. En plus de se rendre compte que son père lui avait menti elle avait prit en pleine figure le fait qu'elle n’avait aucune relation père/fille. Cependant elle avait encore outrepassé ces droits en parlant avec tant de franchise à son Roi.

- Effectivement, répondit son père d'une voix rude

Teagan vit à son regard qu'il avait comprit le message. Elle était sa fille et elle voulait que les choses lui parviennent directement de sa bouche.

- Rhufawl à eu raison de me ….
- De te sonner les cloches, finit son père à sa place

La princesse sourit. Ce n’était pas le terme qu'elle aurait utilisé mais c'était la vérité. Rhufawl avait trouvé les mots juste pour lui expliquer les chose sans la braquer.

- Il m’a montrer les choses sous un autre angle, continua-t-elle tant qu'elle en avait le courage.
- Tiens donc
- Votre point de vue, insista-t-elle

Elle vit son père hocher doucement la tête sans la quitter des yeux. Elle eut l'impression de se faire transpercer par son regard bleu et profond.

- Je ne pensais pas réellement ce que je disait, finit elle par souffler

Elle sentait la honte l'envahir à nouveau en repensant aux paroles déplacée qu'elle avait crachées à son père. Elle ne les avait jamais vraiment pensés mais sur le coup elle avait juste voulu lui faire mal, aussi mal que la douleur de ce mariage provoquait en elle. Mais elle avait de la chance que son Roi soit compréhensif. Un instant elle songea à Maeron et aux sévices qu'il avait subi parce qu'il n’était pas capable de tenir une épée correctement.


- Je m'en doute Teagan, lui dit son père d'une voix plus douce.

La princesse vit les épaules de son père s’affaisser et tout son corps se détendre. Voila ce qu'il attendait, des excuses. Son père était un homme bon mais le respect était de mise et même s'il se montrait particulièrement laxiste avec elle vu les circonstances elle savait qu'il avait mal vécu les choses.

- Je n'avais pas prit conscience, commença-t-elle … Vous m'aviez promis

Elle grimaça en s'entendant prononcer ses quelques mots encore une fois. Elle avait l'impression d’être une enfant, s’accrochant à cette litanie car elle n'avait pas d'autres arguments. Mais c’était ce qui lui avait fait le plus mal. Ce sentiment de trahison, le fait que son père revienne sur cette parole qui alors qu'elle était plongée dans son mutisme, avait été si importante à ses yeux.

- Il y à parfois des promesses que l'on doit rompre pour le bien de tous, admit le Roi en baissant les yeux.

Elle pu alors lire sur son visage la douleur que semblait ressentir son père. Il semblait véritablement partagé mais résigné.

- Parce que vous êtes le Roi ?
- Parce que je suis le Roi, concéda Aelred. Et que l'avenir de mon peuple passe avant le mien

C'était bien ce que Rhufawl lui avait expliqué. Et à voir l'air déterminé de son père les deux hommes ne lui mentaient pas.

- Je ne peux pas comprendre ce genre de chose si je n ai pas les bonnes informations, lui fit remarquer Teagan.

Elle en voulait a son père et à Rhufawl ne ne pas l'avoir tenu aux courants mais elle s'en voulait à elle également de ne pas avoir remarqué que le Royaume avait des problèmes.

- C'est à dire ?
- Je ne savais pas que les frontières du Royaume étaient forcées, expliqua Teagan et donc je ne peux pas deviner les situations.
- En effet.
- J'aimerais être plus informée sur la situation du Royaume.

Elle vit son père lui lancer un regard surprit. De toute évidence il ne comprenait pas l’entièreté de sa requête

- Rhufawl me répète sans cesse que je suis la princesse. Tout le monde me rappelle l'importance de ce titre mais je ne sais rien du Royaume que je devrai un jour gouverner. Je ne peux réagir correctement à des situations délicate si je n'ai pas les bonnes informations.

Teagan vit son père hocher simplement la tête, encaissant visiblement ses paroles.

- J'aimerais assister au Synghâr, lâcha-t-elle d'une voix qu’elle voulait sure d'elle.

Elle s'attendait à voir son père se renfrogner et lui demander de quitter la pièce mais elle ne s'attendait pas à le voir rire. Et pourtant Aelred Mézérhían éclata de rire en fixant sa fille. Teagan se mit à sourire ne voyant pas vraiment ce qui amusait son père.

Le Synghâr se regroupait une fois par mois en temps calme dans la salle du trône. Y assistait les personnages importants du Royaume. Le Roi recevait, son second, le Laärki et certains chevaliers hautement gradé. Bien sur les seigneur des onze provinces étaient membre du Synghâr mais ils ne venaient y siéger que lorsqu'ils en avaient besoin, restant dans leurs régions pour les gouverner le reste du temps. Les problèmes du Royaume étaient mis à plat sur la table et les décisions importantes étaient prise lors de ces réunions. Le Synghâr était le cœur du royaume et si Teagan voulait être bien informée il fallait qu’elle y assiste.

- Tu es encore jeune, lui dit son père avec un sourire. Cependant ta requête me touche

Teagan grimaça. Elle n'avait pas eu tord, son père n'acceptait pas qu'elle participe au Synghâr. Maeron lui avait dit de s’invertir et maintenant qu'elle essayait on lui refusait l'accès

- Je suis par contre très heureux que tu t’intéresses au royaume Teagan, continua le Roi en la voyant déçue. Tu n'as jamais voulu être princesse mais tu l'es et tu dois l'assumer.

Teagan en eu le souffle coupé. Elle n'aurait jamais imaginer que son père puisse être au courant de ses envies. Elle croyait avoir été discrète dans sa détestation du protocole. Elle faisait des efforts tout les jours pour se plier aux exigences de ses pairs mais de toute évidence elle n'avait pas tromper son père.

- Pourtant vous ne voulez pas que j'apprene, fit elle remarquer d'une voix peinée.
- Tu es trop jeune Teagan, reprit le Roi. Mais je te promet que nous allons organiser des réunions restreinte pour te tenir au courant des fait importants.

Teagan hocha la tête. C’était mieux que rien, ainsi elle ne serait plus tenue dans l'ignorance et si elle avait à laisser déborder sa colère ce serait en tout connaissance de cause.

- Et peut être qu'à certaines occasions tu siégeras au Synghâr à mes cotés.


Comments

Posted by: solhaken (solhaken)
Posted at: January 17th, 2017 07:51 pm (UTC)

Et voilà... elle s'intéresse et on lui dit qu'elle est trop jeune... Tsss !
Bon, ça va progresser petit à petit =)

Et je suis d'accord avec elle, c'était à son père de lui parler de certaines choses.

Posted by: asfaloth14 (asfaloth14)
Posted at: January 17th, 2017 08:45 pm (UTC)

Oui elle est trop jeune et puis elle est une femme. meme si au royaume de Mezerhian les femmes sont aptes gouverner une province il est plus difficile de le concevoir dans le cas du Royaume tout entier.

2 Read Comments